Intel Atlas Canyon NUC : des minimachines sous Intel Jasper Lake

Avec les Intel Atlas Canyon, la marque va proposer des Pentium et des Celeron Jasper Lake pour construire des solutions à vocation pro.

Les NUC Atlas Canyon d’Intel ou NUC 11 Essential vont se positionner comme une solution professionnelle entrée de gamme particulièrement intéressante chez le constructeur. La gamme Jasper Lake se positionne sur des TDP très bas, oscillant entre 6 et 15 watts avec une grosse majorité de 6 et 10 watts. Trois puces semblent avoir été retenues pour cette gamme.

NUC 11 Essential

Le Pentium Silver J6005 qui développe 4 coeurs et autant de Threads, le Celeron J5105 sur la même base mais avec des fréquences moins élevées et le Celeron J4505 en double coeur et double threads. Vous trouverez le détail des particularités de ces puces sur ce billet qui liste les spécificités de la gamme Jasper Lake. Le gros point clé de ces puces gravées en 10 nanomètres étant leur architecture Tremont qui devrait leur apporter un gain de puissance significatif (+30%) par rapport à la gamme Gemini Lake Refresh.

Jasper Lake

Intel se focalise sur les trois puces les plus rapides de son catalogue, celles fonctionnant en 10 watts de TDP. Un détail qui les écartera d’un fonctionnement sans ventilation pour plus de sécurité au sein de ce genre de minuscule châssis. La marque aurait pu prendre le risque de les proposer dans des solutions fanless, certains constructeurs le font avec des puces 10 watts sans problèmes, mais a préféré ventiler son boitier. Il va sans dire que des fabricants auront tôt fait de proposer des châssis capables d’encaisser ces 10 watts de manière passive.

Le châssis de ces NUC Atlas Canyon mesurera 13.5 cm de large pour 11.5 cm de profondeur et 3.5 cm d’épaisseur, un format véritablement passe partout pouvant se glisser facilement n’importe où. Les machines pourront embarquer jusqu’à 16 Go de DDR4-2933 en double canal ainsi qu’un stockage au format M.2 2280 compatible à la fois avec un format PCIe X4  NVMe et SATA. Intel proposera également 64 Go de mémoire eMMC en option sur certains modèles mais aucune option de baie 2.5″ SATA ne sera proposée. La vocation de ces machines étant plus orientée, semble t-il, vers un usage “pro” et moins multimédia, le recours à un stockage secondaire est moins important. Intel vise avec cette gamme le marché des clients légers. Le terme Essential de cette appellation NUC 11 n’est pas anodin, il s’agit de modèles aux performances basiques face au reste de la gamme.

On retrouve presque la connectique classique des NUC avec un port HDMI 2.0b, un DisplayPort 1.4, quatre ports USB 3.1 Type-A, deux ports USB 2.0, un port Ethernet Gigabit et des sorties jack audio 3.5 mm séparées. Les NUC Atlas Canyon proposeront également un module Wifi6 et Bluetooth 5.2. Pas de port USB Type-C, pas de lecteur de cartes, la vocation pro des engins se dessine même jusqu’au choix du port jack qui n’est pas unifié pour une plus large compatibilité avec les solutions de casque micro en entreprise.

Les engins proposeront également 9 pins pour adapter le panneau avant de LEDs et de boutons suivant les besoins. Les cartes mères des NUC Atlas Canyon seront, comme les modèles actuels, proposées seules pour être intégrées dans divers boitiers. 

AC8

Le boitier AC8 sous processeur Intel Jasper Lake

A noter que ces NUC Atlas Canyon ne seront pas disponibles avant… le premier trimestre 2022. La faute aux capacités de production limitée actuelles du marché. Intel se focalise surement sur des machines plus importantes et ne privilégie pas ces machines entrées de gamme. A noter qu’un constructeur “noname” a investi la gamme de puces Intel Jasper Lake avec le AC8, un engin plus proche du format NUC grand public classique et qui fonctionne de manière totalement passive.

Source : FanlessTech

Soutenez Minimachines, partagez le !


Rivière
Pas de commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*