HP ThinPro : un linux HP maison pour client léger

Le ThinPro Go est une solution plus logicielle que matérielle proposée par HP. Il s’agit d’une clé USB qui pourra transformer votre machine en client léger grâce à une solution Linux embarquée.

L’idée n’est pas nouvelle puisqu’il s’agit d’une solution Linux intégrée sur une clé USB sur laquelle on pourra démarrer. La HP ThinPro Go est une clé USB 3.0 signée Kingston d’une capacité de 32 Go qui embarque un système d’exploitation Linux adapté sur mesure pour un usage de client léger. 

HP ThinPro Go

L’idée n’est pas nouvelle et comme beaucoup de solutions Linux, elle se base sur le fait qu’il est parfaitement possible d’exploiter un système de ce type sans installation. Le système fonctionnant sur la clé qui est choisie comme solution par le PC lors du démarrage. Les composants internes de la machine sont employés normalement par le système mais au lieu de se baser sur le stockage embarqué dans l’engin, c’est le stockage – et donc le système – de la clé qui est exploité.

HP ThinPro Go

Une fois démarré le HP Thinpro Go profite donc des performances de la machine mais se comporte sans affecter le stockage de son hôte. Il profitera de sa connexion internet, de son écran et de ses périphériques comme son clavier, sa souris et, éventuellement, son système d’impression.

Le but étant ici de retrouver un système adapté à vos besoins quelque soit le poste employé. En déplacement, avec une machine dans une autre langue, devant un PC ancien ou récent, votre univers sera toujours identique et pour peu que votre connexion vous permette de vous relier à un serveur maison, vous retrouverez toutes les fonctions de votre univers de travail habituel. Les prérequis matériels pour exploiter le HP ThinPro Go sont très légers : 2 Go de mémoire vive, et n’importe quel processeur x86… à condition tout de même d’employer une puce 64 bits. Reste que la clé est vendue 135$, ce qui n’est pas donné pour une solution 32 Go associée à un système Linux maison. 

HP mt22 Mobile Thin Client
HP proposera également un portable 14″ basique qui pourra travailler de pair avec la clé ou en solo. Le HP mt22 Mobile Thin Client sera mis en vente à 495$ ce mois de Mai. Il s’agit d’un portable en 1366 x 768 TN ou 1920 x 1080 en IPS construit autour d’une charnière s’ouvrant à 180% avec option tactile. Le processeur est un Celeron 5205U avec 8 Go de mémoire vive sur deux slots SoDIMM et un SSD de 128 Go M.2 au format SATA.

HP mt22 Mobile Thin ClientHP mt22 Mobile Thin Client

Il proposera une connectique assez complète avec un port HDMI 1.4b, un Ethernet gigabit, deux ports USB 3.1 Gen1 Type-A, un USB 3.1 Type-C, deux ports USB 2.0 et un lecteur de cartes SDXC. La webcam proposée dispose d’un œilleton de sécurité et l’engin propose un Wifi5 et du Bluetooth 5.0.

HP mt22 Mobile Thin Client

Le clavier est rétro éclairé et résistant aux éclaboussures, le pavé tactile est compatible avec les gestes de Windows 10 et un détecteur d’empreintes est disponible. Le HP mt22 Mobile Thin Client propose plusieurs fonctions de sécurité comme l’authentification avant le boot de la machine et au démarrage, une solution TPM 2.0. Un module de restauration automatique de BIOS est également intégré. L’autonomie annoncée est de 13 heures avec une recharge de 50% en 30 minutes de connexion au secteur. 

HP mt22 Mobile Thin Client

Le HP mt22 Mobile Thin Client est livré sous Windows mais peut également être muni du système Linux HP ThinPro. Le même que celui de la clé USB sauf que votre portable pèse ici un bon kilo et 600 grammes. Il mesure 32.42 cm de large pour 23.77 cm de profondeur et 1.8 cm d’épaisseur.

Soutenez Minimachines, partagez le !


Jaune
14 commentaires sur ce sujet.
  • 11 mai 2020 - 15 h 51 min

    135$ pour une clé USB avec Linux dessus. J’ai du louper quelque chose. Je ne vois pas ce qui justifie un tel tarif hormis un support mais dans ce cas le tarif est presque trop faible…

    Répondre
  • 11 mai 2020 - 15 h 58 min

    cette annonce me laisse perplexe, c’est un produit pro ou ça va être vendu au grand publique?

    basé sur Citrix ça semble être un OS propriétaire, la clé usb bootable ça a toujours été le plus gros frein à la démocratisation de GNU/Linux, puisqu’il faut aller fouiner dans le BIOS pour choisir sur quel disque démarrer, d’autant plus ces dernières années avec UEFI/secureboot et windows qui cherche à cacher cette partie du démarrage

    qui voit encore l’écran POST sur les machines récentes? pour ça il faut forcer l’arrêt de windows, voire le mettre en erreur avec une combinaison de touches qui n’est indiquer que dans les petites lignes du manuel de la machine …

    Répondre
  • Xo7
    11 mai 2020 - 16 h 30 min

    le retour des clefs systèmes ! Bien mais pourquoi faire… A l’heure de la multiplication des virus et de la sécurisation des postes, il est déjà quasiment impossible de se faire prêter un poste en intra..
    . Alors avec des tiers c’est mission impossible!

    A moins que chaque entreprise mette à la disposition de ces visiteurs des PC vierges (sans OS ou presque) non raccordés à leur réseau interne pour une planète plus verte. Mais je ne vois pas un vendeur quelconque demander ce genre de machine pour finaliser une commande, la crédibilité et la capacité de la boite est vite mise à mal…Reste les formateurs (contenu passif), les touristes qui voyagent léger et les agents secrets… ou les collaborateurs qui veulent détourner leur matériel professionnel.

    Répondre
  • 11 mai 2020 - 17 h 04 min

    Chez nous, fonction publique, comme on veut faire télétravailler les gens sans avoir les moyens de leur filer du matos, on prévoit des clés de ce genre à utiliser sur PC persos…

    Répondre
  • 11 mai 2020 - 17 h 40 min

    En effet ça fait cher.
    Le software aurait dû être gratuit et téléchargeable sur le site du fabriquant et pouvoir le mettre sur n’importe quelle clé USB compatible.

    Répondre
  • 11 mai 2020 - 21 h 00 min
  • 12 mai 2020 - 0 h 15 min

    Hello, je profite du sujet pour partager un outil très utile à ceux qui flashent souvent des Live USB Windows et Linux : Ventoy. Ca permet de glisser tous les fichiers .iso de votre choix dans la clé et choisir celle qui lui convient au démarrage. C’est open-source :

    https://github.com/ventoy/Ventoy

    Répondre
  • 12 mai 2020 - 11 h 06 min

    > et n’importe quel processeur x86… à condition tout de même d’employer une puce 64 bits

    Donc n’importe quel processeur x64.

    Répondre
  • 12 mai 2020 - 11 h 32 min

    @prog-amateur:

    Ah ça c’est cool !
    Merci beaucoup pour l’information.

    Répondre
  • 12 mai 2020 - 15 h 21 min

    @prog-amateur

    Sympa l’info pour Ventoy.
    Apparemment, alternative à Easy2boot https://www.easy2boot.com
    Je m’en vais essayer

    Répondre
  • 13 mai 2020 - 0 h 50 min

    @Fred @Razibus: avec plaisir ! j’avais jeté un oeil à Easy2boot par le passé mais quelques points m’avaient rebutés (plate-forme de téléchargement pas connue pour moi, interface chargée, Pas réussi à trouver la licence du projet, etc.) du coup j’avais fini par acheter un boitier IODD qui faisait tout le travail à ma place (hyper pratique soit dit en passant).

    Mais avec Ventoy, c’est clair qu’on gagne en compacité, et l’interface et la config sont épurées. On peut même customiser le thème de démarrage comme on peut le faire pour le Grub d’un Linux.

    Répondre
  • 13 mai 2020 - 12 h 08 min

    @prog-amateur:
    j utilise ca pour les linux mais aussi WINDOWS 10 pour eviter d’avoir une clé usb pour l’install
    ma distrib favorite pour le old : MX LINUX , pour les récentes : UBUNTUDEE
    Faut que je teste avec un iso MAC OS :)

    Répondre
  • 13 mai 2020 - 13 h 02 min

    @Fred:
    Tu rigoles..?

    Répondre
  • 19 mai 2020 - 8 h 53 min

    Sinon, il y aussi Rufus, et qui permet de créer une partition pour mode persistant. Attention, malgré le fait d’avoir indiqué une partition persistante, certaines distributions n’en tiennent pas compte( par exemple Zorin Os).
    Mais cela fonctionne avec Linux Mint ou Ubuntu.

    Il y avait aussi “Lili” > Linux Live USBCreator qui faisait très bien cela, mais plus suivie depuis quelque temps, ne fonctionne pas avec des distros récentes (je crois linux Mint 19.1 fonctionnait tout de même)

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *