Gvido : 1600$ la partition double en encre numérique !

La facture est salée, très salée. On n’est plus sur du produit de niche mais sur du produit ultra ultra spécialisé. A 1600$ pièce, la proposition Gvido de double partition en encre numérique devient un produit trop luxueux pour tout musicien non professionnel (et bien payé).

La Gvido, je vous en parlais il y a presque un an, à un mois près. Il s’agit d’une double page d’encre électronique dédiée à la musique puisque capable d’afficher vos partitions.

Double page de 13.3 pouces utilisant des panneaux d’encre numérique Mobius eInk avec un support Wacom pour annoter vos partitions, l’engin dispose de 8 Go de stockage interne et d’un lecteur de cartes MicroSHC pouvant supporter des modules de 32 Go.

Minimachines.net

Une simple pression sur le côté de la double page permet de la tourner afin de suivre votre musique. Bref c’est un super produit pour un musicien, un compositeur ou un chef d’orchestre qui doit transporter avec lui des tonnes de partitions.

La marque Japonaise tient là le Graal des musiciens et amateurs de musique de tous poils. Seul souci,… L’engin affiche un prix conséquent : 1600$ pièce, sans compter les éventuels frais d’importation depuis le Japon. C’est beaucoup, cela limite  d’emblée la cible potentielle du produit aux seuls musiciens et compositeurs assez riches pour s’offrir ce type de gadget absolument pas indispensable malgré son côté séduisant.

Un tarif qui fait un peu froid dans le dos et qui donne une idée de ce que pourrait coûter une simple liseuse du même format…  difficile de comprendre pourquoi ces produits sont aussi chers. Qu’est-ce qui justifie ces tarifs. L’implantation d’un double écran 13.3″ avec dalle Wacom a certainement un coût mais je me demande si l’absence de concurrence n’est pas pour beaucoup dans ce résultat.

Après tout, au début des tablettes Android, quand le système était encore coincé en version 3.0, on croisait des solutions signées Toshiba ou HTC proposées entre 550 et 990€…

Merci à Marc pour l’info.

15 commentaires sur ce sujet.
  • 3 mai 2017 - 17 h 10 min

    perso je trouve l’idee géniale pour faire percer les liseuses 13 pouces parce que mine de rien les musiciens se sont mis au numeriques depuis un bout de temps visiblement.

    ça m’avais épaté dans l’émission “n’oubliez pas les paroles” avec naguy on voyais des musiciens leurs partitions etaient sur des ipads. bon des tablettes standart en 13 pouces c’est moins cheres mais je crois sincerement que c’est une bonne voie pour commencer une commercialisation de masse.

    oui le prix est une véritable horreur mais c’est un nouveaux produit, y’a pas de concurrence, y’a du y avoir de nouvelles lignes de fabrications qui ont du etre cree alors le produits sont cheres pour rentabiliser mais l’important c’est qu’enfin ça démarre.

    c’est comme la technologie ecran led ou oled au début ça coutait extremement chere mais c’est produit en masse et on commence a pouvoir trouver des tv oled full hd a un peut + de 1000 euros et des telephones a 200 300 euros commencent a avoir des ecrans oleds. c’est un sacré bout de chemin comparé a la ptite tv oled de sony a 11 000 euros et les galaxy s4 ou s5 a 700 euro et +….

    Répondre
  • 3 mai 2017 - 19 h 43 min

    A ce prix, le truc n’est même pas capable d’écouter la musique et de tourner/dérouler les pages tout seul!

    Répondre
  • 4 mai 2017 - 0 h 31 min

    @Laurent Simon:

    C’est plus compliqué que ça et ce que tu dis implique de nombreuses réponses possible.

    – Tourner la page toute seule implique la présence d’un micro dans l’appareil et sa capacité a reconnaitre ce que le musicien joue, ça implique aussi qu’il soit capable de reconnaître les erreurs éventuelles faite, le tempo, les ralentissement , les changement fait par le musicien en direct et qui ne sont pas forcement sur la partition. dans les musiques improvisés, ce qu’il y a sur la partition représente 10% de ce qui est joué voire meme moins. il y a des instruments y compris acoustique avec des sorties Midi, ça pourrait simplifier largement le processus, mais ça n’en reste pas moins compliqué a cause de plein de facteur.

    – une camera qui suivrait la vue du musicien ? pas fiable, la vue n’est jamais constante, et il y a des techniques de déchiffrage utilisé énormément dans le monde classique, ou ils lisent une mesure a l’avance par rapport a ce qui est joué !

    – si tu parles d’avoir un lecteur mp3 dans l’appareil et la machine tourne les pages toute seule pendant la lecture du morceau, je ne pense pas que ça soit le but choisit pour cette machine. faisable évidement et très facilement, mais pas le but donc…

    sinon 1600$ oui, j’ai avalé de travers quand j’ai vu le prix anonncé y a une semaine (via la newsletter du produit). ce produit m’interessait enormement, car j’en ai marre d’imprimer mes arrangements/composition, me mettre au piano, jouer, faire les corrections, recopier les corrections dans mon logiciel de partition, re imprimer etc … ça fait une tonne de papier qui part a la poubelle, sans parler du reste, de la perte de temps lié a l’impression etc…

    la solution aussi, et ça c’est une erreur de leur part, c’est qu’il a été idiot dés le départ de ne proposer qu’un modèle a 2 pages. en proposant qu’une seule a moitié prix, ça aurait déja plus intéressant, mais ça existe deja sur le marché a ce prix, elles ne sont pas “configuré” spécialement pour la musique (ce qui est dommage), mais c’est deja plus abordable. (voir l’annonce des dernières tablettes sony et onyx e-ink).

    j’ai testé la lecture d’une partition sur un lecteur Fnac (dont j’ai oublié le nom, Kobol ?) 6″.
    en gros une 13.3″ est ok pour une partition “imprimée” ou piano (pour orchestre c’est trop juste, c’est minimum du A3 pour que ça soit acceptable), du 10″ est suffisant pour les partitions de jazz (qui n’ont en général qu’une ligne).

    le principe est génial, ça donne beaucoup envie, mais a 1600$ c’est du delire. meme a 800$ ça reste trop cher (pour moi en tout cas (musicien ex pro, sans fric lol). j’espère que le prix ne fera pas fuir trop de monde, afin que d’autre constructeurs pensent a l’idée et puisse faire baisser le prix de cette petite merveille !

    signé : un pianiste qui ne jure que par le papier gomme et crayon, mais qui reconnait aussi l’énorme avantage et intérêt d’un tel appareil dans une époque ou nous écrivons des partitions sur des logiciels d’engraving (gravure de partition) professionnel a la maison chez soit (Sibelius, Finale, Musescore, Notion, OVerture, etc..). et puis s’embarquer sur quasi une feuille de papier des milliers de pages , a la fois devant son instrument et aussi n’importe ou a des avantages énorme !

    Répondre
  • 4 mai 2017 - 9 h 25 min

    Bonjour,

    Etant moi aussi musicien, je suis à la recherche depuis un petit moment d’une solution de ce type. Ici le prix est en effet assez rebutant.
    Personnellement, la solution me semblant la plus convaincante serait une chuwi HI13: écran assez grand 13.5, format 3:2 meilleure lisibilité des partitions, compatibilité windows pour utiliser des logiciels d’édition de partition, stylet capacitif pour retouche et prix abordable (300 euros + 75 euros avec clavier et stylet). Le poids de cette dernière est toutefois un sacré moins avec le principe d’achat à l’import. Si quelqu’un connait un autre modèle dans le même genre, cela m’intéresserait pour tâcher de trouver mieux…

    Répondre
  • JCB
    4 mai 2017 - 9 h 38 min

    D’un autre côté, les constructeurs refusent absolument de sortir des tablettes plus grandes que 10″ (rien depuis la Galaxy Note Pro 12.2″, que j’ai eu le bonheur d’acheter comme.. lecteur de partition et qui est irremplaçable). Donc pas de concurrence côté tablette non plus (en Android en tout cas).

    J’envisage vaguement d’acheter une tablette Windows (où on trouve facilement de plus grandes diagonales) et d’installer Remix OS par exemple, ou Android x86 (bof), mais j’hésite : j’ai besoin de fiabilité et de la fonction stylet. Pas sûr que cela fonctionne bien, en portrait, etc.. Si qqun a une expérience d’installer Remix OS ou Android sur une tablette Windows, je suis intéressé.

    Répondre
  • 4 mai 2017 - 10 h 14 min

    JCB + Clodioch, vous parlez la de tablette LCD/LED/OLED/AMOLED, ici c’est une tablette a encre Electronique, ce n’est pas comparable.

    si vous pouvez utiliser une tablette “normale” au lieu de ce genre de chose, votre probleme ne se pose pas vraiment, surtout que vous pouvez faire tourner des softs dessus comme staffpad.net, sibelius et autre !

    je vous envie les gars, vous pouvez pas savoir la chance que vous avez de pouvoir choisir LE produit que vous voulez (une fois qu’il sera dispo ou que vous l’aurez trouvé), ce n’est pas mon cas ! (probleme de santé qui me force a aller vers un appareil a base d’encre Electronique mais inabordable.).

    Répondre
  • 4 mai 2017 - 10 h 57 min

    Je rêve d’un bloc note d’une taille entre 10″ et 13″ avec un stylet qui aurait un écran à encre numérique.
    Mais pas à ce tarif. On vois d’autres projets émerger mais avec beaucoup trop de limitations comme par exemple la seule prise en charge du format PDF et la suppression de beaucoup de fonctionnalités comme l’accès internet ou mail. C’est dommage car dans ma vie professionnelle j’ai besoin d’un engin autonome, avec le confort de l’écran à encre numérique pour remplacer le papier qui puisse :
    – afficher tous types de documents.
    – permettre d’accéder à internet (et plus particulièrement à l’intranet d’entreprise).
    – consulter ses mails.
    – prendre des notes.

    Actuellement seule une tablette le permet, mais n’a pas l’autonomie et le confort e-ink ainsi que la simplicité.
    Et pour moi ce produit simplifié devrait coûter moins cher qu’une tablette.

    Répondre
  • 4 mai 2017 - 12 h 43 min

    J’avoue que je suis bluffé par ce produit. Si les vidéos ne sont pas “optimisées”, on a deux écrans extrêmement blancs, de grande diagonale. Je pense déjà qu’avec la technologie e-ink, ça explique une bonne partie du prix.
    Le chargement des 2 pages semble très rapide. C’est ce qu’i faut pour un musicien, mais la partie affichage (et décodage de pages de grande taille) doit être solide puisque le e-ink affiche toute la page d’un coup. L’électronique gonflée doit donc gonfler aussi le prix. Sans parler de la double techno Wacom (une sur chaque écran), qui n’est pas gratuite non plus.
    Et puis, il y a les petits détails, comme la touche spéciale “tourneuse de page” en haut à gauche.
    Alors oui, c’est cher, mais super spécialisé et assez bien pensé.
    L’idée derrière ne doit pas être d’en vendre des masses en tant que tel, mais pourquoi pas de lier un partenariat avec des constructeurs de pianos électroniques, par ex., où le supplément de prix serait plus facilement inclus dans le prix d’achat de l’instrument.

    Répondre
  • 4 mai 2017 - 16 h 01 min

    Je vais peut-être aller à contre-vourant mais je trouve :
    – le chargement des pages lent,
    – le délai du traçage du stylo Wacom encore plus lent (on ne sait pas si le tracé est bien pris en compte pendant un certain laps de temps).
    – les boutons ne sont pas expliqués, on ne sait pas si c’est pour valider ou pour revenir à l’accueil, etc.

    Après, ça reste un bon produit, innovant, avec de grandes diagonales, et épuré. Ca ne vaut absolument pas son prix, mais il a l’air de qualité en tout cas.

    Répondre
  • 23 juin 2017 - 23 h 37 min
  • 24 juin 2017 - 0 h 26 min

    @marty: Merci Marty :)

    Répondre
  • 25 juin 2017 - 21 h 29 min
  • 11 novembre 2017 - 18 h 33 min

    Bonsoir Pierre, comme promis, je donne des nouvelles de ce magnifique objet totalement impossible au niveau du prix…

    le produit est enfin dispo, aux usa japon et canada pour l’instant , bien au prix de 1600$ (hors taxes lol). c’est annoncé pour l’europe un peu plus tard mais a quel prix je sais pas. c’est de toutes façons sans moi. 1600$ pour 2 pages, c’est plus du double que le prix de la tablette de sony e-ink (certes qui fait qu’une page) et qui est deja trop cher. et a 300$ la protection pour le transporter, je trouve ça limite f*** de g***… (limite hein lol)

    https://www.gvido.tokyo/

    page de commande :

    https://us.gvidoscore.com/

    Répondre
  • 16 avril 2018 - 10 h 38 min

    […] qui ferait une énorme concurrence à l’autre double partition numérique du marché, la GVIDO et ses 1600$ officiels. La PadMu est lancée à 719 euros en modèle page simple et 1428 euros en version double […]

  • 3 novembre 2018 - 22 h 22 min

    j’ai acheté ce produit et voici mon commentaire. c’est une liseuse haut de gamme, bien finie et beau. malheureusement il est doté d’un software exécrable, je n’ai jamais vu un tel amateurisme. déjà pour créer un dossier il faut se connecter à GVIDO qui vous donne un code pour débloquer. je dis bien créer un dossier car il est impossible de créer des sous-dossier. cela rend une gestion efficace de vos partitions quasi impossible. impossible aussi de copier tou simplement vos dossiers d’un ordinateur sur le GVIDO. la gestion de la carte mémoire et de la mémoire interne est réservé à la liseuse, impossible de lire et d’arranger la carte ou la mémoire sur votre ordinateur car on ne voit aucun fichier sur la carte une fais introduite dans l’ordi. GVIDO a déjà fourni un update du soft mais malheureusement cela ne résout pas ces problèmes. dans l’état actuel je ne peux pas m’imaginer que cette liseuse donne satisfaction à un amateur averti et encore moins à un professionnel. moi en tous les cas, malgré l’absence d’une pédale pour tourner les pages, je continu à utiliser mon SONY DIGITAL PAPER

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *