GVIDO, la partition magique à encre électronique

La tablette a débarqué depuis longtemps sur les pupitres des musiciens. Pour afficher leurs partitions, notamment sur les pièces les plus longues et complexes, de nombreux instrumentistes ont préféré troquer les feuillets pour de l’électronique. Pour autant, le format de la tablette n’était pas parfait. Moins lisible, tactile, il ne permettait pas d’être irréprochable. Voici venu la GVIDO, une double page d’encre électronique dédiée à la musique.

Prenez un double écran 13,3 pouces affichant grâce à une encre numérique standard e-Ink Mobius, maintenez les en leur centre par une charnière permettant de les replier sur eux même et vous obtenez un livre au pages infinies.

gvido

C’est le principe de la GVIDO, un engin électronique clairement spécialisé pour l’affichage de partitions de musique qui viendra se substituer à un livret de feuillets sur votre pupitre de musicien. Parfaitement lisible même sous le feu des projecteurs, le double écran remplacera un, deux, dix ou même partitions de musique à lui seul. Un outil idéal pour un musicien professionnel ou un enseignant ayant besoin d’avoir sous la main un large répertoire de compositions.

Le format proposé pour le premier prototype est tout juste un peu plus large qu’une paire de feuilles A41, permettant ainsi d’être positionné sans contraintes dans un sac ou la housse d’un instrument. Le poids annoncé est de 650 grammes. Le dos de l’objet est couvert de cuir véritable. Sur chaque côté de l’engin, un bouton physique permet de tourner les pages dans un sens ou dans l’autre sans avoir à compter sur un écran tactile parfois imprécis. Les deux pages ne sont donc pas tactiles.

Le système est capable de lire des PDF, dispose d’une connexion Wifi standard de type 802.11 a/b/g/n et d’un support Bluetooth 4.0. Un lecteur de cartes MicroSD permettra d’ajouter jusqu’à 32 Go de stockage supplémentaires au 8 Go de base, laissant la possibilité d’embarquer quelques milliers de pages de partition. Cerise sur le mille-feuilles, l’engin est compatible avec la technologie Wacom. Il sera donc tout à fait possible d’annoter sa partition, d’indiquer un passage délicat ou de préciser des éléments pendant son travail. De manière tout à fait naturelle avec un stylet.

Aucune date ni aucun prix n’est apparu pour le moment. L’objet sera sans nul doute hors de prix, d’abord parce que cette technologie d’encre numérique est habituellement coûteuse. Ensuite parce qu’elle s’adresse probablement à un micro marché où la GVIDO est sans aucune réelle concurrence. Enfin parce que les musiciens sont très largement habitués à payer fort cher leurs outils.

Le site de GVUIDO dispose d’un formulaire pour être alerté de la commercialisation du produit.

Source : The eBook Reader et E Ink via Liliputing

Notes :

  1. 480 X 310 X 5.9 mm
37 commentaires sur ce sujet.
  • 16 juin 2016 - 17 h 54 min

    Je suis pas pro en musique mais sa aurai était cool un système suis “écoute” les notes et anticipe que on doit tourner la page ^^

    Répondre
  • 16 juin 2016 - 18 h 10 min

    @Murat: Alors oui… et non. Car si tu joues de la flûte et que le système entends une clarinette qui reprend une “phrase” musicale identique… Ben ta solution sera un peu perdue. La solution aurait pu être de minuter les partitions mais en répétition cela n’aurait pas été franchement pratique.

    Répondre
  • 16 juin 2016 - 18 h 18 min

    Murat: en fait ça existe (Antescofo à l’IRCAM par exemple). Mais il faut bien sûr avoir un conducteur et pas juste la partition d’un instrument, et ça requiert une puissance de calcul largement hors de portée d’une liseuse… et de bons micros.

    Répondre
  • 16 juin 2016 - 19 h 02 min

    Effectivement le prix risque d’être très élevé. Les rares solutions a simple écrans E Ink 13 pouces sont déjà hors de prix mais là deux écrans ! On devrait dépasser largement les 1500€. Par contre comme alternative à un journal papier ou bloc notes, cela fait très envie ! Rappelons nous de la Sony Digital Paper qui est restée très confidentielle en raison de son prix très élevé.

    Répondre
  • 16 juin 2016 - 19 h 10 min

    Il reste toujours dans les 700€ la Onyx Boox Max qui dispose du même écran.

    J’espère par contre que l’OS (Android) embarqué sur l’Onyx Boox Max est plus optimisé que celui présent sur l’Onyx Boox m96 universe.

    Je dispose de ce dernier modèle et ne vous attendez pas à avoir une tablette android performante. C’est une liseuse sous android mais utilisable uniquement pour les ebook, lire ses mails à la rigueur, pour le reste préférer une tablette. Le principal défaut, la liseuse n’est pas rétroéclairée. Quand on bouquine le soir ou la nuit cela fait toute la différence.

    Répondre
  • 16 juin 2016 - 20 h 44 min

    J’ai revé de ce truc pendant longtemps ! (surtout que je ne peux avoir d’ecran LCD/LED (pas essayé Amoled encore, trop cher :( ).

    le probleme c’est

    1) le prix
    2) le prix
    3) le prix
    4) le prix , donc impossible a acheter.

    5) j’espere que y a des fonctions de zoom avancé sur ce truc car autant ça peut etre ok pour une partition de piano ou un instrument solo, autant une partition orchestre, surtout manuscrite, meme a ce format c’est illisible (seul le A3 le permet). mais je suis sur qu’ils y ont pensé (sinon ça a pas de sens)

    6) le prix
    7) le prix

    8) la dame sur la video ne joue pas ce qui est écrit sur la partition lol. super la demo :D. (un morceau bien connu en plus sur la partition :D ).
    9) le prix
    10) dire que les musiciens sont “habitués” a payé le prix fort n’est pas tout a fait vrai, on s’y habitue pas du tout !!
    faut aussi expliquer que le monde des instruments et outils pour le professionnel, c’est une niche. notre marché est très petit.
    Et pour celui de l’amateur c’est aussi le cas !

    rien a voir avec celui de l’informatique.

    en musique, le nombre de constructeur, surtout d’instrument “Electronique” est très limité. il n’y a quasiment pas de concurrence, et surtout, c’est pas entre choisir celui qui fait la même chose que le concurrent, mais moins cher et moins solide, c’est que c’est des instruments totalement différents.

    quand en informatique vous achetez un ordinateur pour Windows, vous avez plein de solution, a tous les prix, mais au final vous faite tourner Windows (plus ou moins bien) comme le concurrent.
    Photoshop sous Mac c’est Photoshop sous Windows ! c’est le même soft ! c’est l’emballage qui change.

    en musique, entre un instrument d’une marque K et d’une marque R ou Y ( ;) ), même si le but est le même, le son, l’instrument, la philosophie, (pas que le prix) tout est différent !

    en Piano c’est pire ! 2 instruments totalement identique sorti de la même usine au même moment ne sonnent pas pareil !

    a partir de la, on est plus a chercher pour faire la même chose que l’autre moins cher, le critere reste toujours l’oreille, pas la finalité de l’outil.

    ensuite reste le gros problème du prix et de ce qu’on veut..
    et y a évidement une tonne de non sens, pour faire construire les meilleurs piano a des prix de voiture de luxe, alors tous les meilleurs pianistes sont en général sans pognon ? a qui ça s’adresse ? aux riches qui savent pas jouer :D…
    pas étonnant donc au but d’un moment toutes les grandes marques se cassent la gueule ou se font racheter…

    Répondre
  • Xo7
    16 juin 2016 - 20 h 53 min

    L’idée est bonne mais pas sur que cela soit si terrible que ça . L’absence de tactile évite effectivement que les pages soient tournées par erreur : j’ai un PC tablette pro. et franchement le tactile en mode pc/clavier me génère pas mal d’erreur sur les logiciels utilisés des que j’ai le malheur de toucher l’écran ( ne jamais pointer du doigt une donnée intéressante !) En revanche je ne suis pas musicien mais une partition cela s’étudie et se commente pendant les répétitions. En l’absence du tactile comment annoter la partition ?…

    Répondre
  • fpp
    16 juin 2016 - 21 h 38 min

    Sans parler d’usages aussi spécialisés…

    Moi depuis que je suis passé à la liseuse, le côté visuel et physique du bouquin ouvert sur deux pages me manque toujours.

    J’aimerais bien voir sortir un système comme celui-ci mais en format poche !

    Répondre
  • 16 juin 2016 - 22 h 01 min

    Personnellement, une version même simple A4 me plairait bien. Pas pour la musique, mais pour les articles scientifiques. Impossible pour moi de les lires sur un écran et sur une liseuse 6/8 pouces c’est trop petit.
    Et ça ferait faire de bonnes économies d’impression aux labos !

    Répondre
  • 16 juin 2016 - 22 h 31 min

    @Xo7: En lisant l’article jusqu’au bout et en regardant la vidéo ^^

    @fpp: parfaitement d’accord

    Répondre
  • 16 juin 2016 - 23 h 43 min

    c’est un super produit… j’espère le croiser un jour pour le plaisir des yeux et des doigts 😁

    Répondre
  • 17 juin 2016 - 1 h 27 min

    Perso je trouve ça excellent dans l’idée.
    Le nombre de fois oû j’ai du imprimer des partitions…
    Si y a possibilité de tout connecter ça ça peut faciliter le bazar des musiciens comme moi :)
    Mais bon, encore une fois le prix le prix le prix.
    Donc si c’est pas rentable pour le moment bah ce sera à l’ancienne.
    Mais m. Pierre un grand merci pour cette info je ne savais pas.

    Répondre
  • Xo7
    17 juin 2016 - 5 h 08 min

    @Pierre Lecourt: je suis de nuit…. toujours les yeux en face des trous ….autant pour moi !

    Répondre
  • FQ
    17 juin 2016 - 8 h 01 min

    Pour tourner les pages, le plus simple serait une pédale avec deux boutons. C’est toujours un peu compliqué de devoir lâcher son instrument pour tourner les pages (et c’est pour ça que des pages tombent par terre).

    Concernant le format, je pense que une seule page (pour réduire le prix) peut suffire à la plupart des usages, en particulier si le changement de page se pilote au pied ;-)

    Répondre
  • 17 juin 2016 - 9 h 52 min

    @FQ
    pour tourner les pages, les pieds ne sont pas toujours dispos non plus. Mais on pourrait rêver d’un geste 3D personnalisable avec une techno comme RealSense ou le gadget dont Pierre avait parlé il y a deux ou trois ans et qui n’a jamais été industrialisé en masse .-(

    Perso, la plupart de mes partitions tiennent sur une page, écrit en gros. C’est l’avantage de la musique traditionnelle :-)

    Répondre
  • 17 juin 2016 - 9 h 58 min

    @Xo7: Ya pas d’mal :D

    @Tous : On se rend bien compte que ce qu’il faudrait c’est une solution basique et un tas d’accessoires adaptés à chaque instrumentiste, donc de la connectique pour brancher pédale, capteur ou autre. Je sui sur que ça viendra. D’ailleurs il n’y a rien d’impossible ici a faire avec une carte Arduino et un écran e Ink. Ca manquera juste un peu de design et de finesse probablement.

    Répondre
  • 17 juin 2016 - 10 h 38 min

    J’aime aussi cette idée de partition numérique en technio liseuse pour le confort visuel apporté.

    D’accord, on ne peut pas annoter, mais un grand plus serait la lecture des fichiers midi.

    Je me suis amusé à mettre sur ma tablette la version gratuite de Crescendo qui est un logiciel d’annotation musicale, et pour favoriser l’apprentissage d’une composition, c’est sympa de pouvoir entendre jouer les partitions affichée à partir du fichier midi avec des choix d’instruments.

    Par exemple, après avoir importé un fichier des Litanies de Jehan Alain, composititeur en orgue classique, (talentueux compositeur mort jeune sur le front de 1939, et frère de l’organiste Marie-Claire Alain (vivante), changer d’instrument est posssible. Crescendo est livré avec des plugins VSTI Steinberg, et on peut, par exemple, remplacer le piano de base par un orgue d’église.

    Une sortie audio / casque, et hop, ce serait un grand plus pour ce produit déjà unique en son genre.

    Répondre
  • 17 juin 2016 - 11 h 17 min

    Actuellement le meilleur logiciel d’ecriture pour tablette ou ordi s’appelle http://www.StaffPad.net , orienté Surface Pro, mais compatible avec d’autre chose. c’est pas un logiciel de lecture mais d’écriture.il ne rivalise pas avec les poids lourds du marché Sibelius / Finale, mais sont plus est un truc ahurissant, qui marche trés trés bien. il reconnait l’ecriture manuscrite :) !

    sinon pour ceux qui ont pas lu jusqu’au bout, cet appareil presente ici supporte les annotations, il est compatible avec un stylet wacom ! on le voit d’ailleurs dans la video, la démonstratrice ecrit sur la “partition”.

    Répondre
  • 17 juin 2016 - 13 h 29 min

    J’ai ma tablette 13.3 pourrie brancher au piano avec pedale bluethoot (diy). Sur l’encre électronique c +++ .

    Répondre
  • 17 juin 2016 - 15 h 00 min

    @Marty: merci pour le lien… C’est impressionnant!

    Répondre
  • 17 juin 2016 - 16 h 44 min

    Si elle apparaît elle devra prouver sa fiabilité également .
    Le papier place la barre très haut dans ce domaine.
    db

    Répondre
  • 17 juin 2016 - 18 h 12 min

    @Baldarhion: De rien, a essayer quand meme car c’est pas evident. je l’ai essayé, car le soft est developpé par l’employer d’un des collaborateurs musiciens avec qui je bosse pas mal, mais je ne supporte pas les ecrans LCD et LED (oui je sais c’est idiot comme pathologie…) comme j’ai une tablette wacom j’ai essayé, mais c’est pas utilisable avec l’ecriture séparé de l’écran (je suis pas dessinateur digital) hélas. le soft est fabuleux, mais bon faut une tablette avec un stylet, sur le site y a une liste de tablette compatible. c’est du top, et le gars derriere ça est un gros pro dans le metier. d’autre societé ont essayé de developpé des outils similaire, mais rien ne marche aussi bien que celui la.

    Répondre
  • 17 juin 2016 - 18 h 13 min

    zut je peux pas edité ce que j’ai écrit, ce que je voulais dire c’est que faut vraiment pouvoir écrire sur l’écran ! si on utilise l’écran déporté avec un stylet et tablette a part comme une tablette wacom, a part etre dessinateur et etre trés habitué a ça, c’est pas top, je n’y suis pas arrivé en tout cas :(

    Répondre
  • 17 juin 2016 - 18 h 20 min

    @Gaduc: tout a fait. depuis des lustres quand je bosse sur des arrangements, en gros, j’imprime ce que j’ai sur sibelius, je vais au piano, je corrige, je retouche dans sibelius j’imprime etc… mais le papier reste toujours l’outil par excellence, indétronable du musicien. papier crayon gomme. la c’est plus un truc pour jouer et lire. y a deja pas mal d’orchestre qui utilise des tablettes comme partition, deja rien que pour le jeu en plain air, ne pas avoir la partition qui decolle au moindre coup de vent :) ou le probleme de lumiere, dans la salle, etc… y a quand meme pas mal d’avantage sans parler du stockage. le seul truc qui me fait peur c’est le prix… je ne supporte pas le (bruit du) rétroéclairage LCD et LED donc une machine comme ça serait génial pour moi, mais bon pas riche quoi.
    mais ça serait bien pratique. quand je dois enregistrer un truc voir -> http://www.didiermartini.com (section videos), pour filmer la vue du dessus c’est toujours la a stocher le papier au piano (a cause du porte partition qui bouche une partie de la vue de la camera). bref, un truc comme ça serait vraiment genial :) ! reste le prix.

    Répondre
  • 17 juin 2016 - 22 h 37 min

    La même avec une technologie plus basique et donc un prix inférieur, et ça ferait un carton pour les lecteurs de bd, magazins, jdr, etc…

    Répondre
  • 18 juin 2016 - 2 h 23 min

    Il existe déjà des solutions plus abordables comme une tablette iPad avec un pédalier Bluetooth… Ca marche très bien et le glissement de page est très rapide de gauche à droite ou de haut en bas selon le choix du musicien.

    L’idée de la double-page est bonne mais il faut absolument un moyen de les tourner sans lâcher l’instrument.

    Répondre
  • 18 juin 2016 - 6 h 51 min

    Bonjour @Pierre
    Si l’écran n’est pas tactile, comment utiliser un stylet ?!
    Très bon article, et un produit qui va peut être lancer un marché certes de niche, mais attendu par de très nombreux musiciens. Mais il faudra aussi compter sur les autorisations de la SACEM (qui en sont encore aux timbres pour les photocopies sic…) Seul bémol (et c’est le cas de le dire pour un produit musical) les musiciens ne sont pas tous riches ils mangent plus souvent des pâtes au beurre qu’à la truffe mais investissent dans leur passion… A souhaiter une démocratisation de ce type d’écran. Bonne continuation

    Répondre
  • Xo7
    18 juin 2016 - 7 h 16 min

    @Fred Lille: C’est deux fonctions différentes, seul le stylet est “compris” par la machine comme pour toutes les tablettes de dessin ou ma liseuse E60 Samsung de 2011

    Répondre
  • 18 juin 2016 - 13 h 17 min

    Bonjour,
    Nous sommes un groupe folk celtique amateur qui jouons dans des bars et des pubs et j’utilise depuis un an une tablette Samsung 7 pouces pour lire les grilles d’accords de la guitare. Ces grilles sont au format PDF créées depuis mon ordinateur, le passage d’une suite d’accords à la suivante se fait en défilant avec le doigt. Très rapide et très pratique en concert.
    Et puis l’avantage de la tablette pour moi est l’affichage lumineux car quelquefois nous jouons dans des éclairages faibles.
    Le reste des musiciens jouent d’oreille et n’ont pas besoin de partitions. :D

    Répondre
  • 18 juin 2016 - 13 h 44 min

    @Eddy Nogat: donc ça ne s’adresse pas a toi :). si je te montre la tronche de mes arrangements et partoche, tu vas vite comprendre :D pourquoi je bave sur un truc pareil. surtout aussi le fait que je suis hypersensible aux ecrans LCD et LED, et donc une tablette je ne peux pas en avoir (je n’ai pas et jamais eu de smartphone j’ai un galaxy trend ici qui me serait bien utile et je ne peux pas l’utiliser.). de toutes façons j’aurais jamais l’argent pour m’acheter ce truc. y a deja dorico, le nouveau soft de partition de steinberg qui sort a la fin de l’année, et ils ont eu l’excellent idée de lui donner comme prix le meme que cubase pro :(…

    Répondre
  • 18 juin 2016 - 19 h 50 min

    @ Marty: C’était juste mon expérience personnelle avec une tablette standard que je voulais témoigner. Je serais quand même curieux d’essayer cet objet Moebius en situation.

    Répondre
  • 20 juin 2016 - 21 h 11 min

    Un jour j’ai dit à mon prof “Un jour je n’aurais plus 2 ou 3 pochettes pleine à craquer à ramener à chaque fois qu’on joue. Tout tiendra dans une liseuse format A4”.
    Mais pour le coup c’est dommage… je joue souvent sur des partitions en format paysage. Pour le coup cette solution à double page ne fonctionne pas.
    Qu’il nous sorte déjà une liseuse a4 et on sera bien contents!

    Répondre
  • 20 juin 2016 - 21 h 33 min

    @orfeo34: tout a fait exact !
    tu joues sur en format paysage ? t’es organiste peut-etre ?

    Répondre
  • 24 juin 2016 - 11 h 05 min

    @Marty> Concernant le “bruit du rétroéclairage” LCD/LED, il serait peut-être intéressant que vous testiez des écrans AMOLED si ce n’est pas déjà fait, car la technologie est “auto-émissive”, donc pas de rétroéclairage dans ce cas-là (les pixels “organiques” émettent leur propre lumière).
    Et en cas de faible luminosité, l’AMOLED serait bien plus adapté (le noir est “parfait” car ne fonctionne pas par un “masquage” de la source de lumière, mais par l’extinction pure et simple de chaque pixel). Par contre, ce serais à condition d’inverser le noir et le blanc (en gros : un “papier” noir et les partitions en blanc) dans ces cas de faible luminosité.

    Répondre
  • 24 juin 2016 - 13 h 23 min

    @AmaCha: bonjour, oui avec un ami qui est ingenieur en electro on a fini par trouver les differentes source de bruit des ecrans, smartphone etc qui pouvaient m’impacter.

    1) alim (coil whine)
    2) puis j’ai acheté un moniteur LCD avec une alim externe au bout d’une rallonge, et la reaction trés violente, donc on a compris que une 2eme source de bruit pouvait arriver et la, bah (le gars est un ex Sav HP en ecran CRT) retro eclairage led/LCD, en plus si la luminosité est pas a fond, les ecrans ont tendance a siffler facielement.
    d’un autre coté j’ai eu un bol monstre, j’ai une télé samsung series 5 aucun probleme. Pourquoi ? je l’ignore. mais une télé LED phillips de 48″ neuve (dans un hotel), essayé y a 2 semaines, aie, aie aie. :(.

    3) j’ai remarqué sur l’ecran led que j’avais acheté (un benQ flicker free (essayé l’année derniere)) que a 75hz, l’écran me faisait moins mal que a 60hz.

    j’ai connu un gars qui bossait sur la maintenance ecran des mirages F4 (les bombardiers nucleaire français) et quand je lui ai dit ça “essaye un ecran a 144hz par pure curiosité !” et eivdement il y a les AMOLED / OLED.

    mais hélas, je n’ai plus d’argent pour l’instant pour essayer tout ça donc on verra dans le “futur”. mais merci du conseil ça rejoint plusieurs avis qu’on m’a donné et qui pointe sur une possible solution vers les ecrans amoled / oled.

    dommage que les tablettes ou telephones amoled coutent si cher. je suis avec un vieux tel samsung a clapet bibande de 10 ans… mon galaxy trend + dort dans sa boite depuis que je l’ai :(.

    Répondre
  • 15 juillet 2016 - 22 h 07 min

    j’ai reçu la newsletter de la boite qui fait cette “tablette”, prix “moins cher que 2 ipad pro”, mais “plus cher que un”.
    donc entre 900 et 1780 euros, je dirais que ça va couter 1400 a 1500. bref, une fortune… mon imprimante laser mon crayon et mon papier a musique a encore de beau jour devant eux :D.

    Répondre
  • 15 juillet 2016 - 22 h 30 min
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *