Fitlet 3 : le MiniPC fanless de Compulab se tourne vers Elkhart Lake

Si le Fitlet 3 de Compulab ressemble beaucoup à son prédécesseur, il évolue à la fois en format et en composants avec une évolution vers des processeurs Intel Elkhart Lake.

Le Fitlet 3 reprend les grandes lignes du modèle précédent sorti en 2017. L’engin est fanless, équipé de solutions entrée de gamme à très basse consommation chez Intel et vise clairement un marché professionnel.

Fitlet 3

Le Fitlet 2 et son système de dissipation passif

Là où le Fitlet 2 embarquait des Atom et Celeron Apollo Lake de 6.5 à 12 watts de TDP. Le Fitlet 3 reprend presque la même recette avec des puces de 6 à 12 watts. Trois puces sont annoncées, en Atom ou Celeron Elkhart Lake, pour ce nouveau modèle.

Fitlet 3

L’entrée de gamme est un Atom X6211E, un double coeur cadencé de 1.3 à 3 GHz pour un TDP de 6 watts. Le modèle suivant est un Celeron J6412 en quadruple coeur avec des fréquences allant de 2 à 2.6 GHz pour 10 watts de consommation. Le plus performant est un Atom X6425E, toujours en 4 coeurs mais passant de 2 à 3 GHz pour un TDP de 12 watts au total.

Fitlet 3

Toutes ces puce étant intégrées dans un châssis permettant d’accueillir jusqu’à 32 Go de DDR4 en SoDIMM, maximum que l’architecture de ces processeurs puisse supporter. Le stockage se fait via un slot M.2 2280 PCIe Gen3 x4 également compatible SATA. Un slot secondaire en M.2 2260 uniquement SATA ou un modem 4G/5G. Un troisième emplacement M.2 2230 pour un module Wifi/Bluetooth est également présent. Le châssis du Fitlet 3 permet également de proposer un emplacement 2.5″ optionnel en remplacement d’autres fonctions internes. On note également une légère augmentation du volume par rapport au modèle précédent. Une extension externe. Le nouveau mesure 13.92 cm de large pour 9.9 cm de profondeur et 3.4 cm d’épaisseur. L’ancien modèle affichait 11.2 cm sur 8.4 cm et 2.5 cm d’épaisseur. 

On retrouve une connectique très complète avec 4 ports USB 2.0, 2 ports USB 3.1 tous  en Type-A, un double port Ethernet Gigabit piloté par deux circuit Intel i211. Une sortie HDMI 1.4b et un MiniDisplayPort 1.2 sont également présents. Des jacks audio sont également visibles en façade.

Fitlet 3

Le public visé pour le Fitlet 3, comme pour ses prédécesseurs, est clairement professionnel. On retrouvera un support Windows 10 Pro et IoT ainsi que leurs pendants en Windows 11 mais également une compatibilité complète avec Linux Mint et Ubuntu. Des options variées de connectiques supplémentaires seront également possibles avec 2 ports Ethernet Gigabit en plus, une connectique avec SFP+ ou des fonctions PoE, par exemple. On retrouvera également un port Série, des GPIO et la possibilité d’alimenter la machine de 7 à 42 volts.

Le Fitlet 3 a été pensé pour des tâches ou la présence d’un PC traditionnel est parfois compliquée : avec une grande résistance à l’environnement, un matériel sans pièces mécaniques et la possibilité de l’arrimer aussi bien à un mur qu’à un rail DIN, cet engin totalement passif est paré pour piloter tout type de solution industrielle ou IoT.

Pas de prix ni de réelle date de disponibilité pour le moment.

Source : FanlessTech


Pas de Pub
2 commentaires sur ce sujet.
  • 3 novembre 2021 - 12 h 01 min

    Hello, une minimachine fanless, compacte, robuste et peu énergivore comme on les aime !

    Répondre
  • 4 novembre 2021 - 9 h 56 min

    Les puces sont des versions « embarquées » sans cache L3, non ?

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *