Les MiniPC ECS Liva Z2 vont passer aux Gemini Lake Refresh

13.2 cm de large pour 11.8 cm de profondeur et 5.6 cm d’épaisseur. Les nouveaux ECS Liva Z2V restent de minuscules PC qui devraient embarquer des processeurs Gemini Lake mais également les nouvelles puces de cette gamme chez Intel, les Gemini Lake Refresh.

Les nouveaux ECS Liva Z2, Z2V et Z2L sont annoncés en plusieurs versions. Avec un maximum de 8 Go de mémoire vive en double canal sur deux slots pour les ECS Liva Z2 et Z2V, ce sont pour une fois de vraies minimachines évolutives que la marque va proposer.

ECS Liva Z2

Les ECS Liva Z2L (pour Light ?) plus classiques seront limités à 4 Go de mémoire DDR4 soudée, ces modèles là ne pourront pas évoluer de la même manière. Toutes ces solutions devraient proposer un large choix de processeurs Intel. Le stockage sera composé d’un module eMMC de 32 ou 64 Go mais également d’une baie SATA 3.0 2.5″ pour ajouter un SSD ou un disque mécanique.

ECS Liva Z2

A bord de ces solutions, on retrouvera la gamme Gemini Lake avec des Celeron N4000 et N4100 mais également le Pentium N5000. Mais ces engins seront également livrés sous Celeron N4020, N4120 ainsi que le Pentium N5030 de la nouvelle gamme Gemini Lake Refresh

La connectique sera quasiment identique sur tous les modèles avec tout  ce qu’il faut à un MiniPC de ce type : un port USB 3.1 Gen1 Type-C, trois ports USB 3.1 Gen1 Type-A et deux ports USB 2.0. Un Ethernet Gigabit sera également présent ainsi qu’une prise jack 3.5 mm stéréo combinant entrée micro et sortie casque. Un port antivol Kensington lock sera de la partie.

ECS Liva Z2

Petite différence entre les versions au niveau des sorties vidéos : Les ECS Liva Z2 et Z2V auront droit à deux ports HDMI dont un en 2.0. La version plus légère ECS Liva Z2L sera, quant à elle, livrée en HDMI et VGA. Un module Wifi5 et Bluetooth 4.2 monté sur un slot M.2 2230 sera disponible et les châssis abriteront un petit microphone intégré. De quoi construire des solutions simples, efficaces et facilement exploitables sans ventilation mais grâce à une dissipation thermique passive. Le Puces Gemini Lake Refresh ayant la bonne idée de rester avec les mêmes TDP de 6 watts, il devrait être possible d’envisager des solutions inaudibles.

Source : FanlessTech

Soutenez Minimachines, partagez le !


Violet
4 commentaires sur ce sujet.
  • 28 février 2020 - 14 h 39 min

    “Le Puces Gemini Lake Refresh ayant la bonne idée de rester avec les mêmes TDP de 6 watts” Le problème c’est qu’il s’agit là d’une amélioration de la fréquence, pas de l’architecture donc à TDP équivalent, le processeur abaissera très rapidement sa fréquence boost et ne profitera pas de cet apport supplémentaire à moins d’être très bien refroidi (ventilateur obligatoire donc).

    Répondre
  • 28 février 2020 - 17 h 07 min

    Est-ce que ce genre de petite machine est correcte pour faire un serveur web/mail ?

    Répondre
  • 2 mars 2020 - 16 h 42 min

    @Le Breton:

    Si le processeur profite des amélioration de technique de gravure, il est possible qu’il y a aussi moins de courants de fuites et donc de dégagement thermique.

    ce qui donne de meilleures fréquence sans augmenter le dégagement thermique non?

    Répondre
  • 2 mars 2020 - 20 h 03 min

    @Mathieu Gil: Là on est sur du 14 nm+++++++ (je sais pas combien de + il faut mettre^^), on peut pas faire plus mature, il y aura plus d’améliorations ici, maintenant, Intel est en train de passer sur des lignes 10 nm/7 nm.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *