6 nouveaux processeurs Gemini Lake Refresh chez Intel

Intel lance 6 nouveaux processeurs Gemini Lake Refresh dans la suite logique de ses précédents modèles. On découvre ainsi les Celeron N4020, N4120 et Pentium Silver N5030 avec les Celeron J4025, J4125 et Pentium Silver J5040.

Le Celeron N4120 est parmi les plus intéressants de ces six nouveaux processeurs Intel développés sous architecture Gemini Lake Refresh. Rien de formidablement nouveau puisqu’on découvre des évolutions de puces déjà existantes, mais le fondeur a poussé son architecture un peu plus loin dans ses retranchements.

2019-11-04 16_02_19-minimachines.net

On commence par les Celeron N destinés, au départ, aux portables entrée de gamme mais que l’on retrouve également dans de nombreux MiniPC.

Le Celeron N4020 est un double coeur avec 4 Mo de mémoire cache et un Circuit Intel UHD 600 capable de pointer à 650 MHz. Il prendra en charge la DDR4 et sa fréquence pourra grimper à 2.8 GHz. La puce viendra se positionner sur le segment de l’actuel Gemini N4000 et visera des solutions entrée de gamme. 

Vient ensuite mon chouchou, le Celeron N4120 qui vient se positionner à la place de l’actuel N4100. Si le processeur actuel est déjà une solution très performante pour les usages du quotidien, on peut espérer que ce Gemini Lake Refresh lui redonne encore un peu de piment. Il s’agit d’un 4 coeurs et 4 threads fontionnant de 1.1 à 2.6 GHz avec 4 Mo de mémoire cache et la prise en charge de la DDR4-2400 sur deux canaux. Son circuit graphique Intel UHD 600 atteindra 700 MHz. La formule ne change pas énormément face au N4100 avec une augmentation de sa fréquence de 200 MHz seulement. 

Le Pentium Silver N5030 reste dans la même lignée avec une fréquence maximale de 3.1 GHz et toujours 4 coeurs et 4 threads. Sa fréquence graphique passe à 750 MHz avec un Intel UHD 605 comme circuit d’affichage. Il vient à la suite de l’actuel N5000.

2019-11-04 16_02_30-minimachines.net

Puis  viennent les séries J destinées aux machines de bureau plus classiques. 

Le Celeron J4025 est un double coeur et double thread qui grimpera à 2.9 GHz avec là encore 4 Mo de cache. Son circuit graphique est toujours un UHD 600 à 700 MHz et il prendra en charge la DDR4. 

Le Celeron J4125 passe à 4 coeurs et 4 Threads avec toujours 4 coeurs et 4 Mo de cache. Sa fréquence est de 2.7 Ghz au maximum et son circuit UHD 600 grimpe à 750 MHz.

Le Pentium Silver J5040 passe à 3.2 GHz max toujours sur 4 coeurs et 4 threads avec 4 Mo de mémoire cache et un circuit graphique UHD 605 à 800 MHz.

Il s’agit bien d’une optimisation des designs existants. Gemini Lake Refresh n’est pas une révolution technique. Cela reste tout de même une bonne nouvelle car avec ces puces, Intel confirme son intention de continuer à produire des solutions destinées à des machines abordables. Cette catégorie promet le même TDP que les solutions qu’elle remplace. Un Celeron N4120 tournera également à 6 Watts  de TDP. La consommation sera donc identique aux machines sous Celeron N4100. Cela suppose que les machines dissipées passivement en N4100 pourront accueillir sans problème un N4120. Les ajouts comme la prise en charge native d’un Wifi5, la décompression HEVC 10 bits ou VP9 sont bien évidemment toujours présents.


Soutenez Minimachines.net !
4 commentaires sur ce sujet.
  • Alu
    4 novembre 2019 - 17 h 13 min

    Ces “nouveaux” gemini lake (rien de nouveaux…juste un overclock de la fréquence max) laissent surtout à penser que Tremont ne verra pas le jour en stand alone avant très longtemps (voir jamais)…

    En gros Intel va continuer à vendre Gemini lake pour le low cost et vendre Elkart Lake/Foveros avec une archi Hybride Atom/Termont et Core ix en 10 nm pour les riches.

    Bon en même temps on s’en fout car Gemini Lake est bien suffisant pour un usage normal.

    Répondre
  • 4 novembre 2019 - 20 h 49 min

    @Alu: La technologie Foveros me fait peur car là on est pas sur un écosystème arm où les applications sont optimisées depuis 4 ans pour les clusters de coeurs, je sens le flop venir comme pour les processeurs kaby lake avec circuit radeon.
    Avec Tremont, on aurait du 4 coeurs (basse consommation) + 1 coeur ( UN COEUR “core”) donc on aura un coeur “haute performance” au final mais avec la plupart des applications qui fonctionneront mal voire qui ne se lanceront pas et surtout les jeux.

    Après, on aura probablement les deux comme tu dis (Tremont et Gemini), un moindre mal, Gemini passerait au 10 nm ce qui permettrait des fréquences encore plus hautes (le boost CPU est UNIQUEMENT sur un seul coeur) pour le CPU et le GPU, un peu plus de cache, un peu plus de coeurs aussi le tout pour une consommation moindre (visons les 4 ou 5 watts même si c’est déjà raisonnable ce qu’on a là).

    Bref, Intel est en position de faire mal à ARM sur ce secteur, AMD n’est plus présent…pour l’instant.

    Répondre
  • 4 novembre 2019 - 21 h 16 min

    Ce genre de cpu est très interessant sur des machines chinoises au design et à la finition aboutie comme les Teclast F5R ou F6 Pro. Reste à espérer qu’Intel ne soit pas en pénurie sur les modèles performant de ces puces low-cost, ce qui oblige les constructeurs chinois a downgradé leurs machines pour se faire ravitaillé…

    Répondre
  • 5 novembre 2019 - 0 h 49 min

    Ouais :/
    Une mise à jour très mineure.
    Qui semble être là que pour maintenir les prix.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *