Compal FullVision : Un portable double écran 29″

Autre création originale de Compal, le FullVision. Un portable 15.6″ double écran qui se transforme en un immense 29″… un peu particulier.

Autre nouveauté signée par Compal, le FullVision. Il s’agit d’un 15.6″ un peu particulier puisqu’il est composé de deux affichages séparés. Le premier est une solution classique et le second se comporte un peu comme une tablette de grande taille. L’idée principale du dispositif réside dans la possibilité de positionner le second juste à côté du premier pour transformer le format 15″ classique en un 29″…

Compal FullVision

Le FullVision profite des évolutions de ces dernières années en terme d’affichage, la réduction importante des bordures d’écran, pour afficher une surface presque continue. Du coup le déploiement de ces deux 15.6″ propose quelque chose d’assez impressionnant à l’usage. 

Le second écran peut également être utilisé à la manière d’une tablette tactile classique. L’objet semble pouvoir fonctionner de manière autonome, sans avoir recours aux composants du PC 15.6″ de base. Ce qui sous-entend une connectique d’entrée particulière pour être connecté avec le FullVision et un circuit interne propre pour un usage en tablette.

Rien de vraiment extraordinaire, à priori, dans le développement du produit, si ce n’est cette gestion double de l’écran secondaire. J’ai interrogé par le passé de nombreuses marques autour de concepts du même genre et en particulier l’idée de proposer une entrée HDMI sur des machines portables de manière à pouvoir en profiter comme d’un écran secondaire en mode sédentaire. Un portable classique avec une solution HDMI IN pour connecter un PC, une console ou autre chose. On m’a toujours répondu qu’une entrée vidéo était quelque chose de trop complexe et de trop coûteux, que cela influait sur la taxation globale du produit… Bref que c’était impossible.

USB Type C

Comment ce second écran gère t-il la connexion avec le FullVision ? Probablement pas grâce à une solution sans fil, la latence et le prix seraient trop importants. Je penche pour une solution plus évidente qui devrait se développer à l’avenir, l’USB Type-C. Un format qui ouvre la voie à cette idée d’une entrée vidéo dans les portables. Pour connecter un PC sédentaire plus performant et garder le format du portable, son clavier, sa connectique et son écran mais aussi pour ajouter un écran à une configuration classique.

Là encore, comme le PivoBook, ce Compal FullVision est un prototype qui permet à Compal de chercher une certaine reconnaissance auprès du concours de design international IF Design. Il n’est pas dit que ce produit soit un jour commercialisé par un des clients du fabricant. 

Source : Liliputing

Soutenez Minimachines, partagez le !


Soutenez Minimachines.net !
12 commentaires sur ce sujet.
  • 7 février 2020 - 10 h 31 min

    “Rien de vraiment extraordinaire a priori dans le développement du produit, si ce n’est cette gestion double de l’écran secondaire. J’ai interrogé par le passé de nombreuses marques autour de concepts du même genre et en particulier l’idée de proposer une entrée HDMI sur des machines portables de manière a pouvoir en profiter comme d’un écran secondaire en mode sédentaire. Un portable classique avec une solution HDMI IN pour connecter un PC, une console ou autre chose. On m’a toujours répondu qu’une entrée vidéo était quelque chose de trop complexe et de trop coûteux, que cela influait sur la taxation globale du produit… Bref que c’était impossible.”
    Et pourtant, un lapdock avec une connexion usb-c coûte 200€ max, avec toute sa carcasse, écran , clavier et batterie, ce n’est pas si chère finalement….et pas impossible.
    On peut y ajouter une carte mère et ça fait un pc lol!!
    Un pc au quel on peut ajouter un écran secondaire ou au contraire, utiliser l’écran/clavier avec un pc fixe…par la magie de usb-c ou de son brochage porté vers des connecteurs POGO ;) (par contre, les POGO, ça coûtes chère)
    Bref, un laptop modulaire comme on l’aimerais, un laptop a la durée de vie prolongée et ça, ce n’est pas souhaitable pour les fabricants.

    Répondre
  • 7 février 2020 - 10 h 45 min

    @pierre : je me souviens que tu avais déjà parler d’un concept identique par le passé !
    Je ne sais plus si c’etait ici ou sur Blogeee… Mais à priori, ce concept n’avait pas vraiment trouvé sa place sur le marché…

    Répondre
  • 7 février 2020 - 11 h 01 min

    @Madwill: Ben oui mais un Lapdock ne possède rien en interne, pas de cpu ni quoi que ce soit. Le soucis de l’intégration d’une solution “complète” est double :

    D’abord il faut tout faire rentrer dans une structure passive. Ici le second écran est à la fois un PC complet – probablement sous un CPU à basse conso – et un engin passif. Il doit comprendre sa propre électronique, sa batterie mais aussi l’inverter indispensable pour gérer l’entrée vidéo. C’est un vrai casse tête.

    Ensuite, il ne faut pas que cet écran change de taxation. Parce que les taxes pour un appareil de ce type ne sont pas les même que pour un PC. Si ton PC de base coute XXX € et que tu le taxes plus haut, l’impact est plus fort que si il ne coûte que XX parce que vide de composants. En gros en changeant de taxation à l’import part la destination du produit, tu taxes également le CPU, la batterie, tous les composants interne avec ce nouveau taux.

    Répondre
  • 7 février 2020 - 11 h 31 min

    Hello, je vois toujours de belles images, mais je me demandais si c’était des imageries 3D ou si les protos de chez Compal existaient vraiment ? Merci

    Répondre
  • 7 février 2020 - 11 h 42 min

    @Pierre Lecourt: Pour le 1er souci, avec mon esprit apprentissage/bricolage/récupe (DIY au final), c’est vrai que j’ai du mal a raisonner en terme de produit fini, destiné a la vente et a être utilisé sans embûches…mais ce n’est pas impossible :)
    Pour le 2eme souci, bah la…je ne me doutais pas de ce genre de chose, et pour le coup, je ne doute pas qu’un souci de taxe est plus difficile a contourner qu’un souci technique lol

    Merci pour ces précisons qui complètent bien ton billet.

    Répondre
  • 7 février 2020 - 12 h 24 min

    Salut,

    pour ma part, je vois un écran externe tactile, compatible avec un stylet. Je ne vois pas trop l’intérêt d’une entrée video ?

    Répondre
  • 7 février 2020 - 12 h 31 min

    @Lapinou: Un ecran externe sans entrée vidéo ça serait un poil embêtant tout de même…

    Dans l’image on voit l’écran lancer une application de dessin avec un stylet actif sans être relié à quoi que ce soit, il lui faut donc bien de l’électronique en interne.

    Répondre
  • 7 février 2020 - 12 h 50 min

    @Pierre Lecourt: Un écran avec une entrée vidéo (même sans fil) reste… un écran. Le problème de la taxation ne concerne-t-il pas un PC avec une entrée vidéo ?

    Répondre
  • 7 février 2020 - 12 h 59 min

    @Lapinou: Ben là, si c’est un écran avec des composants pour faire tourner un soft, c’est un PC à part entière. C’est tout le problème.

    Répondre
  • 7 février 2020 - 14 h 35 min

    @Myke: “concept identique par le passé ! ”
    .
    C’était un Lenovo, dont les deux écrans s’ouvraient et se fermaient comme un livre.
    .

    Répondre
  • 7 février 2020 - 16 h 32 min

    […] Compal Voyager est encore un prototype présenté au concours IF Design par le fabricant. Comme son Fullvision et son PivoBook, il s’agit d’un concept de machine destiné a provoquer l’intérêt […]

  • 8 février 2020 - 0 h 36 min
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *