Le Chuwi Larkbox passe au Celeron J4115

Le minuscule PC de Chuwi, le Larkbox, évolue avec un changement de processeur. L’objet passe d’un Intel Celeron N4000 à un Intel Celeron J4115. Pas une énorme évolution en théorie mais significative en pratique.

Le Celeron J4115 est un quadruple coeur et quadruple threads cadencé de 1.8 à 2.5 GHz. Une puce que l’on a très peu croisée sur le marché pour le moment mais qui propose le même circuit graphique Intel UHD 600 que les Celeron Gemini Lake. La solution devrait dégager des performances très correctes dans un encombrement réellement minimal au coeur de cette Larkbox.

Chuwi Larkbox

C’est, dans tous les cas, un bonus par rapport au Celeron N4000 annoncé par Chuwi au début du mois d’Avril. L’ensemble reste toujours aussi compact et accompagné de 6 Go de mémoire vive DDR4 et dispose d’un port M.2 2242 qui pourra accueillir jusqu’à 1 To de stockage mais livré par défaut avec 128 Go. Le tout entre au chausse pied dans un boitier de 6.1 cm de large comme de profondeur et 4.3 cm d’épaisseur.

La connectique est limitée, faute de place, mais comprend tout de même deux ports USB 3.0 Type-A et un USB Type-C en plus d’un lecteur de cartes MicroSDXC. La sortie vidéo se fera au travers d’une prise HDMI et un port jack 3.5 mm combinant casque et micro sera également de la partie.

Le tout a été annoncé à un prix public de 199$ mais pourra être acheté en précommande – malheureusement sur Indiegogo – à 169$. Je n’ose même plus appeler cela du financement participatif. 

LarkBox

Je reste sur ma position, cet engin est ma foi très sympathique mais à la rigueur j’aurais presque préféré retrouver ce format en carte mère nue. Histoire de pouvoir le modifier facilement. L’objet est ventilé mais, à mon avis, il doit être facile de le rendre totalement passif dans un format carte. Dans ce cas, les usages seraient très nombreux avec des solutions orientées multimédia pour la vidéo et l’audio. A 199$, il se positionne face à une autre machine de la marque, le GN41 sous Celeron N4100 qui est, certes, plus gros mais offre de plus belles évolutions tout en étant totalement inaudible et… moins cher. Quitte à sortir un objet vraiment compact, autant aller au bout de la démarche et lancer avec ce nouveau produit une solution orientée DIY. On pourra dans tous les cas dépouiller la machine de son boitier à réception mais c’est un peu dommage de le payer en amont.

Soutenez Minimachines, partagez le !


Soutenez Minimachines.net !
Un commentaire.
  • 2 juin 2020 - 9 h 49 min

    Outre Indigogo, le regret pour moi est pas de port ethernet… Le wifi est inclus avec le BT ?
    Sinon je trouve ce micro PC intéressant.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *