Le Beelink GT-R Ryzen 7 3750H 16/512 Go en promo à 517.55€

Le Beelink GT-R 3750H est une déclinaison du MiniPC Ryzen de la marque. Pas de gros changements à bord mais l’apparition logique de la puce Ryzen 7 3750H après la sortie du Ryzen 5 3550H en Août dernier.

Mise à jour du 3/09/2021 : Le MiniPC Beelink GT-R Ryzen 7 3750H est en promotion à moins de 520€ TTC dans une version 16 Go de DDR4 et 512 Go de SSD PCIe NVMe. Il s’agit d’une évolution du MiniPC d’origine avec un meilleur processeur et ici bien équipé en mémoire vive et en stockage.

A noter également la baisse de prix du GT-R Ryzen 5 3550H en version barebone qui se négocie à moins de 320€ TTC. Attention, à ce prix la il devrait partir assez vite et il ne reste que 3 pièces en stock.

Billet d’origine du 14/12/2020 : On reprend donc le même engin, avec un design que l’on a déjà exploré sous processeur Intel comme AMD. Le Beelink GT-R 3750H est une évolution classique de la marque avec un Ryzen 7.

La puce développe 35 watts de TDP et embarque 4 coeurs et 8 threads dans des fréquences allant de 2.3 à 4 Ghz. La puce propose 4 Mo de cache L3 et embarque un circuit graphique Radeon Vega 10 aux performances remarquables. Une solution qui ouvrira la porte à beaucoup d’usages en 2D, en vidéo et en 3D. La solution reprendra le même système de refroidissement puisque la précédente machine encaissait déjà un Ryzen 5 en 35 watts de TDP.

Associé à cette puce, on retrouve deux slots de mémoire vive DDR4 SoDIMM pour un maximum annoncé de 32 Go de RAM. Le stockage reste confié à un duo de slots M.2 2280. Le premier sera compatible PCIe NVMe tandis que le second acceptera des modules SATA 3.0. Un emplacement 2.5″ SATA 3.0 sera également présent.

Vendu en barebone comme en solution pré-équipée, le Beelink GT-R 3750H pourra donc être livré prêt à l’emploi avec mémoire vive et stockage ou en unité à compléter vous même. 

Beelink GT-R

Pour le reste, c’est une reprise à l’identique du modèle sous Ryzen 5 3550H avec le même nombre de ports, la même connexion Wifi6 et Bluetooth 5.1, de l’Ethernet Gigabit, du Thunderbolt et la possibilité de piloter jusqu’à 4 affichages en simultané. On retrouve également les deux petits microphones pour gérer un assistant virtuel et le lecteur d’empreintes digitales sur le haut du capot.


secret
5 commentaires sur ce sujet.
  • 15 décembre 2020 - 13 h 16 min

    Radeon Vega 10 accuse deux générations de retard désormais. AMD n’a toujours pas mis l’architecture RDNA sur ses IGP/APU et est resté en GCN 5.0 (2017). Moi qui ne veux pas de carte graphique pour jouer à mes (vieux) jeux (DX9/10/11) si AMD ne fait rien avec Zen 3,(et j’ai cru voir qu’ils restaient toujours en GCN 5.0 en Zen 3) j’irais chez Intel avec la puce Xe…

    Répondre
  • 17 décembre 2020 - 21 h 11 min

    bonjour Pierre
    je relève une coquille juste sous l’image d’en-tête : « l’apparition logique de la puce Ryzen 7 3570H »
    or c’est 3750H

    (comm à effacer)

    Répondre
  • 17 décembre 2020 - 22 h 20 min

    ça me fait bien envie toute cette effervescence autour des nouveaux processeurs AMD
    mais pour l’instant je ne vois pas trop de choix en fanless, à part le zotac ca621

    Répondre
  • 22 janvier 2021 - 17 h 55 min

    […] dessus du capot accueille également le lecteur d’empreintes propre à cette gamme et que l’on a croisé sur les versions GT-R équipées en AMD Ryzen. On retrouve un Wifi6 et probablement un BLuetooth 5.0 ou 5.1. Le tout peut […]

  • 5 septembre 2021 - 14 h 22 min

    @wuzz les performances graphiques sont limitées à cause de la bande passante mémoire de la DDR4, c’est pour ça qu’amd n’a pas mis plus de « coeurs » graphiques (et en a même réduit le nombre) sur ses dernières générations. Idem, passer sur du RDNA n’apporterait probablement que peu de gains.

    Faudra surement attendre la prochaine génération avec de la DDR5 pour avoir du RDNA en APU grand public.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *