Beelink GS-King X : une TV-Box qui joue au NAS

La Beelink GS-King X est une énorme T-Box qui propose deux espaces de stockage au format 3.5 pouces. L’idée est de pouvoir embarquer directement dans le lecteur une capacité pouvant atteindre 16 To.

Le Beelink GS-King X est une nouveauté intéressante même si je ne suis pas sûr de sa totale pertinence pour le moment. La marque a mélangé un SoC ARM très performant et la possibilité de connecteur deux disques durs de 3.5″ SATA dans un grand boitier. Si il sera utile de proposer une telle capacité dans un engin connecté à votre téléviseur, son impact dans un salon ne sera pas aussi anodin que cela.

La TV-box Beelink GS-King X proposera un SoC Amlogic S922X-H, une solution déjà employée sur la GT-King Pro de la marque et qui emploie 6 coeurs composée de 4 Cortex-A73 à 1.8 GHz et deux Cortex-A53 à 1.9 GHz. L’ensemble est secondé par un chipset vidéo Mali-G52 et un VPU Amlogic Video Engine AVE-10. L’ensemble saura décompresser tout type de média vidéo avec des fonctions avancées en UltraHD comme les HDR10, HDR10+ ou Dolby Vision… Livré sous Android 9.0, le boitier est certicifé HDCP 2.2 et prend en charge les DRM Widevine L1. Il est associé à 4 Go de mémoire vive et propose un stockage interne de base de 64 Go de eMMC. Il sera possible d’étendre ce premier stockage grâce à un lecteur de cartes MicroSDXC.

Beelink GS-King X

Là où cette TV-Box se démarque, c’est donc dans la possibilité de lui greffer deux disques SATA 3.0 de 3.5″. Au vu des modèles actuels, Beelink estime que le GS-King X pourra accepter 2 disques de 8 To pour proposer 16 To de stockage interne. L’idée est excellente sur le papier mais pose rapidement quelques questions. La première étant son impact en terme de nuisances. Les TV-Box ont un milieu naturel généralement assez petit, celui d’un rayon de quelques mètres autour d’un téléviseur. On pourra toujours cacher du mieux possible ce gros boitier dans un meuble adapté pour ne pas l’avoir sous les yeux, il sera sans doute moins facile à occulter qu’une petite TV-Box habituelle. Mais surtout, la présence de deux disques dur 3.5″ générera un bruit lorsqu’il seront en fonctionnement. Bruit qui ne sera pas forcément trop important mais qu’il faudra gérer du mieux possible pour ne pas qu’il envahisse le salon.

La solution la plus pratique, la plus avantageuse et évidemment la plus chère que l’on retient habituellement quand on cherche ce genre de capacité pour du multimédia, consiste à employer un NAS d’un côté et une TV-Box de l’autre. Histoire de positionner le stockage dans un endroit différent du lieu où l’on profite de son contenu. Pour le moment nous n’avons aucune information concernant la possibilité de piloter les disques de manière plus avancée. L’idée de pouvoir piloter le Beelink GS-King X comme un NAS lui même serait bien entendu un avantage énorme mais je ne suis pas sûr du tout que cela soit possible un jour. Ni au lancement de la machine, ni avec une évolution future sous Android. Il est possible que l’engin passe un jour sous une distribution Linux, ce qui changerait la donne, mais parier sur ce point me parait fort acrobatique pour le moment.

Beelink GS-King X

Le reste de la machine est assez classique puisque on retrouve un Wifi5 et du Bluetooth, un unique port Ethernet Gigabit, deux ports USB 3.0 Type-A, des connecteurs audio 3.5 mm et une sortie optique S/PDIF ainsi qu’une sortie RCA 6.25 mm. Un connecteur HDMI 2.0b est présent pour piloter un flux UltraHD à 60 images par seconde tout en prenant en charge les formats HDR et le son Dolby et 7.1. L’engin sera livré avec une télécommande à fonction vocale pour piloter les contenus à la voix.

Prévu pour la fin du mois de Mai, le boitier Beelink GS-King X devrait coûter moins de 200$. La solution pourrait intéresser certains, ceux qui par exemple peuvent profiter d’un local technique permettant d’isoler facilement le boitier du reste de leur équipement multimédia. Il pourrait également trouver sa place dans d’autres lieux ou pour recycler de vieux disques durs 3.5″ comme stockage d’appoint. Le projet reste intéressant à suivre.

Source: AndroidPC.es

Soutenez Minimachines, partagez le !


Soutenez Minimachines.net !
16 commentaires sur ce sujet.
  • 13 mai 2020 - 12 h 01 min

    Cool, si EmuELEC est fonctionnel sur cet engin, cela permet d’avoir un combo NAS / Console retrogaming avec un SoC performant et un gros disque pour stocker le tout. Vraiment intéressant, merci Pierre pour l’info.

    Répondre
  • 13 mai 2020 - 12 h 03 min

    @Ovterre: Avec 16To tu peux mettre plusieurs fois le catalogue Playstation ^^

    Répondre
  • 13 mai 2020 - 12 h 11 min
  • 13 mai 2020 - 13 h 35 min

    Il y a une coquille : “L’ensemble sauré décompresser”
    “saurait” du verbe savoir. ;)

    Répondre
  • 13 mai 2020 - 14 h 36 min

    @Pierre Lecourt: humm pas sur
    si tu cumules ps1 2 3 4 et psp ca fait un sacré nombre de jeux xD

    Répondre
  • 13 mai 2020 - 14 h 38 min

    Mouais effectivement vu l’encombrement /prix /bruit que cela peu générer pas certain de l’intérêt réel de cet engin. Personnellement je pense que le combo NAS déporté + lecteur multimédia sous la télé restera plus avantageux côté encombrement mais aussi dans la simplicité de mise en place (cable en moins) et côté prix ne sera pas forcément beaucoup plus cher, avec un avantage malgré tout de dissocier les deux, lorsque l’on veux changer de lecteur multimédia on ne balance pas le NAS pour autant.

    Répondre
  • 13 mai 2020 - 14 h 59 min

    Pourquoi ne pas avoir mis deux emplacements NVMe ?
    C’est le silence et la rapidité.
    les 500Go ne sont plus prohibitifs.

    Répondre
  • 13 mai 2020 - 16 h 05 min

    “Moins de 200$”… euh, ça pique comme prix.

    On trouve du NAS 2 baies bien plus performant pour moins cher (Syno). Et je me souviens des DNS320 de DLink, pour moins de 80€, très performants pour l’époque (10 ans déjà) ; j’en ai toujours un, il marche du feu de dieu.

    Et une box multimédia plus performante (=mieux supportée par Netflix & consors) entre 25€ (firetv en promo, super au demeurant) et 50€ (MiBox).

    Un boitier comme ça devrait taper, au mieux vers les 80€ : même si un prix de vente de 50€ serait atteignable, l’avantage concurrentiel pourrait permettre ce prix.

    Mais à 200€, c’est un peu exagéré, IMHO.

    Répondre
  • 13 mai 2020 - 17 h 12 min

    Je trouve l’idée sympa mais le prix élevé .
    Hormis les capacité de stockage théorique de 16 To ,ce boitier est peut intéressant face a un autre solution.
    Je voudrais savoir qui a deux HD SATA de 8 To ,cela coûte un certain prix et l’amateur utilise généralement des disques de récupération ce qui en étant large donnera 2 a 4 To de stockage au mieux .
    200 euros plus deux HDD ,regarder peut etre vers une autre solution .

    Pour le processeur ARM ,le NVIDIA reste encore le plus performant dans de nombreuses utilisations .
    Dommage que Nvidia ne sorte pas un boitier a toit faire équipé de sa puce ARM .
    Reste aussi le logiciel ,pas mal de NAS sont doté d’un bon logiciel .
    Je vois mal une puce destinée a une utilisation Android disposer d’un logiciel spécifique permettant la connexion a distance de machines WINDOWS ,LINUX ou MAC .

    Répondre
  • 13 mai 2020 - 21 h 26 min

    Clairement la durée de vie d’une tvbox et celle d’un nas ne me paraissent pas compatible, meme si l’idée paraissait seduisante au premier abord. Apres il y a le synology dsplay qui peut probablement permettre le meme genre de chose, mais avec 10 ans de suivi

    Répondre
  • 13 mai 2020 - 23 h 12 min

    @ptitpaj: je ne sais pas ce que donne ce S922 face au Tegra de la Shield, mais celui de l’Odroid-N2 ne manque pas d’intérêt au étant 10 fois + rapide pour les calculs sur les entiers qu’un i3-5005U CPU @ 2.00GHz, oui 10 fois ! Une bonne chose pour BOINC.

    Répondre
  • 15 mai 2020 - 0 h 37 min

    Le problème reste avant tout le suivi chez Beelink.
    Pour une tv box petite et peu cher ça passe, mais pour un appareil avec deux emplacements HDD à 200e desuite beaucoup moins.

    Répondre
  • 15 mai 2020 - 12 h 22 min

    Je vois pas comment isoler le boîtier dans un local technique, comme tu dis à la fin, a moins d’avoir un très long câble hdmi, mais vu l’épaisseur du cable, c’est compliqué.

    Les disques mécaniques ont fait des progrès. Il suffit d’en prendre à 5400 rpm et tu ne les entendras pas.

    Mais bon, tant que ces trucs resterons idiotement avec Android, ça restera des solutions merdiques.
    Il y a assez de distro Linux faisant le job tout aussi bien et en étant ouvert.

    Perso, j’ai un boîtier hdd Silverstone plugué à un raspberry 4, je vois pas comment on peut faire mieux, avec un raspbian, sur lequel j’ai Kodi, Transmission, j’ai partagé le hdd avec Samba, et j’utilise Yatse sur mon mobile pour piloter la musique ou streamer directement dessus.

    Là je suis en train d’y mettre une image docker avec la gateway Mozilla…
    Les possibilités sont infinies contrairement à android.

    Moi je te verrais bien t’ouvrir à des nouveaux horizons Pierre, ça permettra de te diversifier et d’augmenter ton traffic, enfin je dis ça, je dis rien

    Répondre
  • 15 mai 2020 - 12 h 43 min

    @BelAmi: Je pense aux gens qui ont une salle vidéo ou une salle de jeu avec un vidéo projecteur par exemple. En coincant l’engin dans une armoire ou une petite remise dédiée à leurs appareils de diffusion.

    Quels nouveaux horizons ?

    Répondre
  • 15 mai 2020 - 13 h 30 min

    J’avoue que la solution peut avoir de l’intérêt, mais à 200€ elle n’en a absolument aucun
    Et je ne comprends pas la limitation de la taille des HDDs .. pourquoi max 8To ? Cela me laisse plus que perplexe :(

    Répondre
  • 17 mai 2020 - 6 h 36 min

    @JeanBon: Compatibilité 4kn du contrôleur surement

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *