BeagleV : une carte mère sous RISC-V annoncée à 119$

Une carte de développement d’un nouveau genre ? La BeagleV, prévue pour le mois d’Avril embarquera un SoC RISC-V.

Prévue pour faire tourner des distributions Linux, la BeagleV est une solution à mi chemin entre la carte mère classique et la solution de développement au même titre qu’une Raspberry Pi. Sa particularité est d’avoir choisi non pas une solution X86 ou ARM mais un SoC RISC-V.

BeagleV

La BeagleV se pose en solution idéale pour les makers qui vont pouvoir l’utiliser comme base de travail pour développer des produits complets. Mais également comme une base arrière pour les développeurs désireux de tâter le terrain d’un développement avec cette architecture.

RISC-V, c’est un nouvel eldorado pour de nombreux projets, cette puce diffère des solutions classiques par son approche Open Source et sans royalties. L’architecture est ouverte et n’importe qui peut l’employer pour développer ses produits sans avoir à verser une dîme à qui que ce soit. N’importe quel industriel peut se jeter dans le bain et travailler au développement d’un SoC de ce type, le modifier et l’adapter à ses besoins et son budget. Cela lui coûtera le prix du développement mais, une fois sa puce fonctionnelle, plus aucune charge à payer par puce produite. On imagine le gain potentiel pour une entreprise développant des produits par centaines de milliers d’exemplaires, dans la durée, embarquant tous un RISC-V.

Pour les développeurs Linux, il y a encore tout à faire et la jeunesse de la plateforme RISC-V demande encore beaucoup de travail. Le souci étant que pour des développeurs indépendants ou des bénévoles, acheter une solution de ce type était simplement impensable. Une première solution proposée par SiFive qui développe ces RISC-V depuis 5 ans, est sortie à un prix inaccessible. A presque 700€ la carte mère, la HiFive Unmatched était avant tout destinée aux entreprises et pas aux indépendants. 

BeagleV

La nouvelle carte BeagleV se veut plus accessible, moins performante bien entendu, mais capable de répondre aux problématiques rencontrées par les  développeurs. Elle proposera une architecture RISC-V sur laquelle les développeurs pourront travailleur leur code. Mais elle offrira également une connectique idéale pour concevoir des produits complets.

BeagleV

La carte à 120$ embarque un SoC SiFive U74, un double coeur cadencé à 1.5 GHz avec 2 Mo de mémoire cache. Une puce aux performances équivalentes à un SoC ARM Cortex-A55 mais qui embarque des fonctions dédiées à l’analyse d’images et optimise les calculs d’IA avec une unité dédiée à cette tâche développant 3.5 TOPS. La puce prend en charge les flux H.264 et H.265 en UltraHD à 60 images par seconde. Dans la version à 119$, elle  sera livrée avec 4 Go de mémoire vive, une version 8 Go de LPDDR4 sera également disponible à 149$. 

BeagleV

Pour le reste, on retrouve les éléments assez classiques de ce type de solution. Le stockage se fera sur un lecteur de cartes MicroSDXC, la BeagleV proposera une connectique classique assez complète avec une sortie HDMI et un MIPI DSI, une sortie jack audio, quatre ports USB 3.0 et un Ethernet Gigabit. Mais la carte proposera également des connecteurs destinés au développement d’interfaces avec l’extérieur.

BeagleV

On retrouve les 40 broches classiques du monde des cartes de développement mais également des entrées MIPI-CSI pour piloter des cameras. Un module Wifi4 et Bluetooth 4.2 est également présent et le tout est alimenté par un port USB Type-C.

BeagleV

Une carte clairement particulière qui n’intéressera pas le grand public mais qui pourrait enfin ouvrir des portes vers le développement de solutions Linux abouties sur cette plateforme. Si le projet vous intéresse, la version à 149$ est annoncée sur une page de SeeedStudio où vous pourrez laisser votre email pour être alerté de sa disponibilité.

 

 


Jaune
8 commentaires sur ce sujet.
  • 17 février 2021 - 15 h 34 min

    Bonjour Pierre, merci beaucoup pour ton article. A ce prix, on a un produit accessible hyper intéressant de curiosité. C’est une très bonne nouvelle pour le monde open-source et j’espère que le produit sera populaire

    Répondre
  • 17 février 2021 - 17 h 20 min

    Enfin une solution abordable, car la HiFive Unmatched à 500€ ca pique pour juste découvrir le monde du RISC V.

    Répondre
  • 18 février 2021 - 1 h 41 min
  • luc
    18 février 2021 - 19 h 33 min

    Bonne nouvelle en effet.
    En plus des industriels qui sont à même d’exploiter l’architecture matérielle et de produire des puces dédiées, çà devrait faire plaisir à certains « extrémistes » du libre.
    Mais quelle va être la bonne entente entre ces deux mondes ? Quel va être le support logiciel de ces solutions ? Quelles en sont les réelles performances ?
    Beaucoup de questions en tout cas et donc, pour moi, pour le moment, c’est « wait and see » (avec attention hein !!!)

    Répondre
  • 18 février 2021 - 20 h 51 min

    La maturité n’est sans doute pas encore idéale, mais ce tarif pourrait y contribuer. Le PowerPC laisse un vide énorme (que ni ARM ni Intel ne pourront combler) dans bien des secteurs et à lire la doc en travers, on retrouve bien des bonnes idées de cet ancêtre déjà fort bien pensé dans RISC V. La liberté de ne pas se retrouver enfermé, après quelques années d’ouverture, par IBM en prime.

    Répondre
  • 22 février 2021 - 7 h 45 min

    @luc : extrémistes.du libre est plein de connotations négatives. Est-ce qu’il faut rappeler comment le grand public s’est fait niquer par Facedebook et Cambridge Analytica ?

    Sur les processeurs il y a un article formidable dans Hackable Magazine de janvier – mars dont la lecture est assez édifiante.

    Ça te permettra de parler en connaissance (un peu) de cause plutôt que d’étaler des clichés.

    NDLM : J’ai modifié le nom de l’intervenant pour éviter les « connotations négatives » liées à l’insulte directe… Pierre

    Répondre
  • luc
    22 février 2021 - 15 h 57 min

    m’enfin … , j’ai mis des guillemets pour atténuer la portée du terme «  »extrémiste » ».

    On parle là d’architecture matérielle et donc de la possibilité de voir disparaître des bouts de codes propriétaires/fermés comme on en trouve dans certains pilotes de cartes graphique où le noyau Linux du raspberrypi ce qui a suscité beaucoup de querelles enflammées.

    Mais pour le coup, je ne vois pas le rapport avec l’affaire Facebook Cambridge Analytica.

    Répondre
  • 2 août 2021 - 11 h 01 min

    […] abordable aux solutions de SiFive, la BeagleV ne dépassera finalement pas le stade de prototype. La carte sous SoC SiFive U74 prévue sous les 150$ n’entrera pas en production et le projet global en restera là. La  carte est désormais […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *