AYA Neo Next II : une console PC avec chipset graphique dédié ?

Aya n’en finit plus d’annoncer des consoles PC. La Aya Neo Next II proposera pour la première fois un circuit graphique dédié.

La Aya Neo Next II est la dernière annonce de la marque en terme de Console PC. Ces engins construits dans la lignée du Steam Deck. La marque a bien fait de choisir un nom court car la prolifération de références commence a rendre son offre un peu brouillonne. Nous en sommes à neuf références au total.

Cette Aya Neo Next II se distingue cependant assez fortement des autres modèles grâce à deux éléments simples. Le premier est la présence de deux petites zones tactiles sur les côtés de son écran. Deux zones qui vont rappeler celles du Steam Deck justement. Cette idée de proposer des pavés tactiles permet de retrouver un contrôle différent. Un contrôle qui ne sera plus « absolu » comme sur un écran tactile ou avec un joystick. Le gros avantage des zones tactiles est dans le fait qu’elles donnent un ordre relatif à votre pointeur. Vous proposez un mouvement qui va être traduit directement par l’engin comme un déplacement précis et indépendant de l’affichage. Cela permet un contrôle plus efficace des interfaces graphiques que ce que proposent les alternatives tactiles et manette.

Techniquement cela ouvre la porte à des jeux différents des solutions pensées pour le  marché console. Plus nerveux, plus précis et plus efficaces que les joysticks, ces pavés peuvent offrir un support suffisant pour piloter des jeux de gestion et autres titres pensés avant tout pour être pilotés à la souris. Cela  offrira également des possibilités intéressante d’exploitation de la console PC sur des systèmes classiques. Steam OS ayant été construit en grande partie pour pouvoir être piloté à la manette.

Mais c’est surtout dans l’emploi d’un circuit graphique indépendant du processeur que cette Aya Neo Next II se distingue. Evidemment, l’usage d’un circuit de ce type dans un format mobile aussi compact pose plein de problèmes. Autonomie, chauffe et ventilation adéquat sont autant de soucis pour l’utilisateur. Deux options sont donc envisagées.

La première serait d’intégrer une puce graphique d’ordinateur portable sur la carte mère à la manière d’une machine classique. Evidemment cela rendrait l’ensemble plus lourd et la chaleur dégagée forcerait une ventilation probablement bruyante. Cela bousculerait également l’autonomie de l’engin avec une consommation en nette hausse. Cela ne sert à rien d’intégrer un circuit graphique bas de gamme quand on voit déjà le comportement des solutions Intel et AMD modernes. Il faut impérativement glisser un vrai processeur graphique pour que cela ait du sens. Afin de compenser cette consommation en hausse et une autonomie en baisse, la solution serait de proposer des batteries amovibles de telle sorte que l’utilisateur puisse les changer en mobilité… Je ne suis pas sur que cette solution soit vraiment idéale pour l’utilisateur. Se balader avec plusieurs batteries pourquoi pas. Mais devoir arrêter sa partie au bout de une ou deux heure de jeu pour la changer ?

La seconde est plus intéressante puisqu’elle combinerait à la fois le circuit graphique et la batterie dans un même module de telle sorte que l’on pourrait ajouter cette option au besoin en profitant d’une batterie neuve et chargée. L’idée n’est pas idiote a première vue car elle profiterait de manière originale des possibilités offertes par le Thunderbolt ou l’USB 4.0 à la manière d’un circuit externe. Cela suppose tout de même de penser a recharger cette batterie particulière et de devoir redémarrer la Aya Neo Next II pour basculer sur ce mode de jeu.

Mais cela ne règle en rien les soucis de ventilation et de chauffe des engins bien évidemment. Si on ajoute les processeurs retenus par le constructeurs, des solutions Intel Alder Lake ou AMD Ryzen 6000U, cela donnerait une console PC probablement à la fois très bruyante et inconfortable. Je ne suis pas sûr que ce soit le moment de se pencher vers des solutions pourvues d’un circuit externe. D’un point de vue technique cela me semble un peu tôt. Il est préférable à mon sens de conserver un format compact, discret et léger quitte a limiter la performance globale de l’engin et la définition de l’écran.

Je ne suis pas certain qu’un joueur PC veuille retrouver la même performance en ultra mobilité que sur un PC de bureau. Non seulement ce ne sera jamais possible de rattraper des machines à la consommation « illimitée » puisque branchés au secteur et déployés dans un volume beaucoup plus important mais je pense que les utilisateurs de consoles PC ne seront pas forcément à la recherche d’une débauche de fonctions graphiques lors de leurs déplacements. Développer les Consoles PC pour apporter plus de performances ? Pourquoi pas. Mais pas au détriment des fonctions vitales de ces engins que sont l’autonomie et le confort.

Aya dégaine de nombreuses machines en proposant des modèles pour tous les segments. Une manière d’occuper le marché et de se faire un nom tout en sachant très bien que certains des produits présentés ne seront pas forcément des best sellers.

Faites découvrir le site en le partageant


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

2 commentaires sur ce sujet.
  • 5 juillet 2022 - 23 h 33 min

    Bonjour Pierre, j’ ai une question pour laquelle je ne trouve pas de réponse, mais peut être que j’ai mal cherché.

    Tu indiques qu’une des possibilités serait d’exploiter le thunderbolt. Fanchement ça serait génial. Même deja si des ryzen 4XXXu ou 5XXXu, même avec un gpu partagé Vega.
    Le problème, c’est qu’aucun pc fixe, pc portable, ou quelconque minimachine amd ne tourne avec ce genre de port.
    Crois tu qu’avec les 6XXXu, cela changerait?

    les octacoeurs d’amd en version mobile sont vraiment très flexibles dans leurs possibilités, même en faible consommation.
    Pouvoir utiliser un dock pour gpu une fois rentré chez soi plutôt que de devoir être obligé de prendre une machine intel pour y parvenir, ça serait le bonheur!

    Répondre
  • 6 juillet 2022 - 0 h 23 min

    Toute cette prolifération de batteries (j’entends par là, le volet écologique), ça me met mal à l’aise à un niveau si « gadget ». Parfois faut juste être patient et ne pas trop forcer la vente, on a pas encore la techno qui fait tourner à la fois des jeux demandant une grosse capacité de calcul tout en offrant une autonomie à toute épreuve. L’idée des pavés tactiles est bonne à reprendre mais le truc qui se clipse parce que faut jouer en 4K à un jeu AAA, j’ai un problème (subjectif) avec ça.

    A la rigueur si l’édition est limitée… mais j’ai peur que ça donne des idées aux X autres concurrents.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *