AYA Neo Flip : une console PC à écran rabattable

Le marché n’en finit plus de proposer des solutions dans la lignée des Steam Deck. Dernière en date, une Aya Neo Flip.

On ne sait pas grand chose de la Aya Neo Flip pour le moment. La seule image livrée par la marque nous montre un objet à l’écran rabattable à la manière d’une console Nintendo DS. 

Tout ce qui est sûr c’est que Arthur Zhang, le CEO de AYANEO en illustration met les bouchées doubles pour proposer toute la panoplie d’idées imaginables autour du concept de base. Plus de huit modèles ont ainsi été annoncés en 2022 avec les Aya Neo Air et Air Pro, les Aya Neo 2, Aya Neo 2 Geek, Aya Neo Slide et son clavier coulissant et enfin la Aya Neo Air Plus. L’idée globale est semble t-il assez clair avec ces annonces. Aya veut se faire connaitre et même reconnaitre comme LA marque spécialiste du genre.

A chaque création d’un nouveau segment de machine, il y a une chance, une petite chance, de pousser son avantage pour introduire une nouvelle marque. De se faire connaitre du grand public, d’être identifié sur un nouveau segment. Les grandes marques finiront par rattraper le secteur en proposant à leur tour un ou des produits mais  en attendant Aya multiplie ses chances de trouver la bonne formule et de faire une console Best Seller qui fera émerger la marque à l’international. 

C’est pour  cela – entre autres raisons – que toutes les marques de PC traditionnelles ont créé leurs branches gaming avec un nouveau nom de marque. Les ROG pour Asus, Legion pour Lenovo, Predator pour Acer… Ces marques permettent de rajeunir l’image des constructeur auprès des plus jeunes avec des campagnes différentes de leurs communications institutionnelles mais également de se faire connaitre d’une autre manière. Les machines ROG, Republic of  Gamer, ont été parmi les premières a se faire connaitre comme des machines de jeu sur le marché. Ce qui a permis a Asus de gagner une notoriété forte sur ce segment.

Si Aya annonce autant de modèles dans un secteur pour le moment tout juste émergeant c’est probablement pour cela, dépasser la simple reconnaissance de spécialistes et devenir une marque internationale à terme.

La seule image de la Aya Neo Flip disponible à ce jour

Aya Neo Flip : un design déjà-vu totalement assumé

On sait que cette nouvelle Aya Neo Flip devrait proposer un écran 7″, IPS ou AMOLED, monté sur une charnière pouvant se rabattre sur une interface intégrée dans le châssis d’une partie basse. La seule image disponible nous montre un design à la fois fin et dégagé. Un mini-joystick en relief engoncé dans le profilé d’une coque plastique et de probables boutons ne présentant pas non plus de relief particulier. On se retrouverait par conséquent un design beaucoup plus proche d’une DS que d’une Switch. Ce qui n’empêcherait pas le constructeur de glisser des composants haut de gamme dans l’engin..

La Nintendo DS propose un relief autour de l’écran pour conserver des contrôles en relief.

Le fait de libérer la partie affichage du dispositif pour la déployer vers l’extérieur offre des possibilités intéressantes d’un point de vue refroidissement. La console devrait proposer un châssis compact avec un corps qui serait largement plus compact que les solutions actuelles si on en croit cette image. Les dimensions de l’écran formant le corps complet de la machine.

Aya indique la possibilité d’intégrer un processeur AMD Ryzen 7 6800U très performant avec son circuit graphique Radeon 680M pour piloter l’engin. Si la puce est retenue et que le format est très compact, la marque va se heurter à quelques soucis techniques assez difficiles a relever cependant. Celui d’un refroidissement efficace dans un format aussi compact. Certes l’écran ne bouchera pas la partie supérieure de la machine et il sera donc possible de créer des aérations traversantes sur l’engin. Mais il faut également intégrer des batteries suffisantes pour proposer une autonomie efficace.

La Aya Neo Air Vs la Steam Deck : de gros efforts de compacité mais un 5500U en 10-25W de TDP.

La Aya Neo Flip se retrouve donc avec un casse tête assez particulier à résoudre. La solution pouvant être de proposer, par exemple, une surface tactile sur la partie basse, et des ouvertures servant  à la fois à intégrer des enceintes stéréo et a faire circuler de l’air.

Reste que pour faire entrer un processeur fonctionnant dans un TDP situé entre 15 et 28 watts et offrir une autonomie correcte dans une solution de ce type, il va falloir optimiser énormément tous les comportements de la machine.

Faites découvrir le site en le partageant


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

Un commentaire.
  • 30 juin 2022 - 14 h 38 min

    Le format DS est un super format pour le jeu (testé sous GPD XD première du nom) : on incline l’écran en fonction de son angle de vue et dans le cas d’une console un peu lourde, on n’a pas à souffrir de surélever les avants bras.

    Maintenant, comme dit ici, le 2ème écran devrait potentiellement être à moyenne définition et le principal devra en Full HD pour éviter la chute brutale d’autonomie sinon ça risque d’être 2 heures de jeux (je caricature). Or, les très grandes définitions ont la côte avec les caractères asiatiques, donc il se peut qu’on se retrouve avec deux écrans qui pompent beaucoup.

    Une équation difficile à résoudre, mais pas impossible, à mon avis, des concessions sont indispensables, mais le form factor encore une fois vaut le coup et risque de leur donner une gamme différenciant face aux autres concurrents asiatiques.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *