Asus Chromebook CM3000 : une tablette hybride de 10.5 pouces

Et si ChromeOS devenait le système parfait pour un nouveau netbook ? La tablette Asus Chromebook CM3000 est un exemple de ce contrepied qui pourrait être intéressant à suivre.

Asus continue de déployer des formes intéressantes de machines sous ChromeOS et son Asus Chromebook CM3000 est un bon exemple de ce que la marque est capable de proposer aujourd’hui. Avec une diagonale de 10.5″, cette tablette hybride propose un clavier amovible et toutes les fonctionnalités de ce format. 

Asus Chromebook CM3000

L’Asus Chromebook CM3000 peut donc s’employer comme une tablette classique mais également comme une solution de dessin ou de prise de notes grâce à un stylet actif. Elle est capacitive et permettra de retrouver grâce à son système, les applications et jeux Android. Mais avec un clavier complet, c’est également un bon outil de prise de notes. La béquille arrière est recouverte d’un tissu et se magnétise directement sur la coque.

Asus Chromebook CM3000

L’engin est bâti autour d’un SoC ARM signé par Mediatek, le Helio P60. Une solution qui propose huit coeurs en tout : quatre coeurs ARM Cortex-A73 et quatre coeurs Cortex-A53. L’ensemble étant cadencé à 2 GHz. La partie graphique est confiée à un circuit Mali-G72MP3 à 800 MHz. Autour de ce SoC, on retrouvera 4 Go de mémoire vive et de 64 à 128 Go de stockage au format eMMC. La dalle est une IPS en 16:10 en 1920 x 1200 pixels qui sera plus agréable pour la consommation de contenus web et documentaires que le 16:9 classique. Asus y a mis les formes en choisissant une solution à 320 nits de luminosité maximale et proposant une colorimétrie à 118% de la norme sRGB.

Asus Chromebook CM3000

La connectique est minimaliste : outre les port POGO qui servent à arrimer le clavier par une attache magnétique, on retrouve un port USB 2.0 Type-C et un port jack 3.5 mm audio stéréo. L’engin propose du Wifi5 et du Bluetooth 4.2 ainsi que des capteurs photo et vidéo de 8 mégapixels au dos et 2 mégapixels en façade. L’Asus Chromebook CM3000 mesure 25.5 cm de large pour 16.7 cm de profondeur et 8 mm d’épaisseur (mesurée probablement sans l’épaisseur du clavier).

Problème, l’Asus Chromebook CM3000 est vendu trop cher

Annoncé à 449€ prix public en version 4/64 Go, c’est un produit techniquement intéressant mais lancé à un tarif trop élevé pour les usages qu’il propose. Le format est original pour un engin sous ChromeOS et on retrouvera les fonctions pratiques liées à l’ajout des applications Android au système mais cela reste trop cher.

449€ pour un modèle en 4 Go de ram avec 64 Go de stockage seulement, sans possibilité d’ajouter une carte mémoire MicroSDXC. Coincé en Wifi5 et Bluetooth 4.2 ? Sans connexion 4G alors même que le SoC Helio P60 de Mediatek embarque les fonctions nécessaires à sa gestion ? Cela casse grandement l’intérêt du format.

Je ne comprend pas vraiment la cible de cette machine ni le pourquoi de ce tarif ? Les produits embarqués n’ont rien d’exceptionnel et le concept est désormais assez classique. Avec plus de stockage, une possibilité d’étendre celui-ci et des fonctions de connexion plus avancées, pourquoi pas. En l’état, le CM3000 me parait un peu coincé dans les propositions faites en 2019. La puce embarquée, annoncée en 2018, n’est pas formidable et l’ensemble respire fortement le déjà vu.

LENOVO CHROMEBOOK DUET

Le Chromebook Duet de Lenovo

Lenovo proposait en Mai dernier un Chromebook Duet sur le même concept de tablette à clavier détachable avec un Helio P60T en 4Go de ram et 64 Go de eMMC avec un écran de 10.1″ 1920 x 1200 pour 280$. Un prix qui colle plus au format et à la cible de ce type de machine. On retrouvait alors la même finition tissu, la béquille, le clavier amovible sur POGO plug… Pourquoi un tel écart de prix ?

netbook linux

Aucun de ces deux engins ne me fait vraiment envie

Le format de ces deux machines m’attire beaucoup. Légers et compacts, ces engins sont intéressants d’un point de vue format mais leur équipement ne correspond pas à mes besoins. 

Avec un écran de ce type de diagonale, 10 pouces quelque chose, et un clavier détachable ou non, il y a peut être une piste à explorer pour ChromeOS à condition de ne pas tomber dans des travers de “sous produit”. Au vu de mes usages passés d’un netbook, je ne serais pas contre troquer un Windows pour un engin exploité par le système de Google. A condition, bien entendu, d’avoir une possibilité de stockage réel en local, c’est à dire une extension possible grâce à une carte MicroSDXC mais également un lecteur de cartes SIM pour profiter d’un abonnement 4G. 

Un petit 10.1″ à bordures fines, sans clavier détachable mais avec une charnière classique – ou sur 360° pourquoi pas si c’est pas trop cher – compact  et endurant, avec un vrai bon clavier bien pensé pour ce format. Une autonomie convaincante et une connectique un peu moins ridicule qu’un port Type-C en USB 2.0… Je serais probablement prêt à mettre les 449€ demandés pour l’Asus Chromebook CM3000. 

Je serais évidemment encore plus heureux si la puce embarquée était compatible x86 et que l’engin était proposé avec un BIOS ouvert, sans système d’exploitation ou en partenariat avec une distribution Linux…


Rivière
17 commentaires sur ce sujet.
  • 4 février 2021 - 16 h 09 min

    Il n’est pas trivial de basculer un Chromebook sous Linux ?

    Répondre
  • 4 février 2021 - 16 h 41 min
  • 4 février 2021 - 17 h 07 min

    Je serais curieux de voir ce que cela donne face a une Microsoft Surface Go 2 (Pentium Gold 4425Y pour rester dans la même gamme de prix) avec le même OS, un avis @Pierre Lecourt: ?

    Répondre
  • 4 février 2021 - 17 h 56 min

    Un chromebook avec un petit écran et une config pas non plus entrée de gamme, c’est le désert. On a le choix entre le celeron ou du mediatek sur quelques modèles encore en vente avec de l’écran 10/11 pouces.

    Répondre
  • 4 février 2021 - 18 h 05 min

    PERSO ,je dois dire que si le LEONOVO ne m’attirai pas a sa sortie .
    Le besoin d’une machine plus passe partout pour compléter mon Chromebook ACER 714 devient pressant .
    C’est sur que je n’avais pas remarqué l’absence de port Micro SD sur cette machine .
    Avantage ou Défaut ?
    J’aurais besoins de stocker pas mal de jeux dessus la tablette d’ou mon besoin du port micro SD ,c’est sur qu’a la rigueur un HUB en USB C pourrait faire l’affaire et devenir complément de mon ACER 714 et de la DUO de chez LEONOVO .

    Reste la petite question ,la tablette Chromebook DUO de chez LEONOVO dispose t’elle de la pleine lecture de vidéos NETFLIX ou PRIME ?

    Répondre
  • 4 février 2021 - 19 h 06 min

    Si on ne veut faire que de la consultation, ok. Alors pourquoi un clavier ? Et pour le prix, mieux vaut acheter un ipad au moins on a la qualité. Est-ce que cela pourrait être le nouveau netbook ? Sans moi.

    Répondre
  • 4 février 2021 - 19 h 51 min

    @Dadoo: C’est là toute la différence entre une tablette et un netbook. Le second n’est pas un outil uniquement dédié à la consultation. Il est là pour produire, notamment, du texte.

    Répondre
  • 4 février 2021 - 22 h 19 min

    J’avais bien compris mais du texte avec les outils google, c’est une farce et du jour au lendemain pouf l’applic est supprimée…

    Répondre
  • 4 février 2021 - 22 h 40 min

    @Dadoo: Ouais on imagine bien Google décider du jour au lendemain de ne plus gagner des millions de dollars tous les jours pour le fun.

    hormis ce scénario catastrophe et surréaliste, c’est assez facile d’imaginer de basculer sur d’autres outils en ligne ou de ne pas utiliser du tout Google pour cela. En passant par Zoho par exemple.

    Evidemment on peut imaginer que Google ferait également disparaitre son navigateur mais c’est tout aussi peu réaliste :)

    Enfin, on a vu qu’Apple ne se gênait pas pour faire disparaitre les applications de son choix de son propre stire, pourquoi recommander l’iPad si c’est ça le soucis ?

    Répondre
  • 5 février 2021 - 10 h 28 min

    Et bien pour le suivi des mises à jour. Enfin je ne comprends pas la phrase “Et si ChromeOS devenait le système parfait pour un nouveau netbook” toi avant tout autre tu as toujours mis en avant les systèmes ouverts, bon marché avec un bon rapport q/p. Cette tablette c’est tout l’inverse.

    Répondre
  • 5 février 2021 - 11 h 17 min

    @Dadoo: “Et bien pour le suivi des mises à jour.”
    Je ne comprend pas.

    tu reproche à ChromeOS de pouvoir faire disparaitre des services. Quand je te dis que Apple fait également disparaitre des apps tu me dis “oui mais ils font des mises à jour” ? Mais ChromeOS est constamment mis à jour et ses services également ? Du coup c’est kif-kif… Les deux solutions ont les même avantages et mêmes défauts…

    @Dadoo: “Cette tablette c’est tout l’inverse.”

    Oui et d’ailleurs j’écris :

    “Aucun de ces deux engins ne me fait vraiment envie
    Le format de ces deux machines m’attire beaucoup. Légers et compacts, ces engins sont intéressants d’un point de vue format mais leur équipement ne correspond pas à mes besoins.”
    Plus haut j’indique ne pas comprendre le tarif demandé par Asus…

    Le format m’attire plus que le système et si je choisissais un netbook sous ChromeOS ce serait par dépit. Mon premier choix ne serait pas celui-là mais bien un système plus ouvert, ma phrase de conclusion ne fait pas de doute à ce sujet…

    Mais si je n’avais pas d’autre choix pour retrouver un format netbook que de choisir ChromeOS, je me laisserais sans doute tenter.

    Répondre
  • 5 février 2021 - 11 h 44 min

    My bad, j’ai un peu lu en diagonale, car souvent quand je parcours un article je saute directement au prix et s’il m’apparait justifié je lis tout le texte. La entre le dos en tissus, la béquille, l’OS et le prix…

    Par contre je ne ferais pas le même choix que toi, si je ne trouve pas la machine qui me convient je n’achèterais pas un ChromeOS par dépit, car je me connais, je ne vais pas l’apprécier.

    C’est comme un écran avec un pixel mort, je me dis que c’est pas grave, on le voit à peine et peu de temps après je le renvois en SAV :

    Répondre
  • 5 février 2021 - 11 h 55 min

    Apparemment, sur le Lenovo Duet qui est essentiellemnt le même, passer a Linux = cocher l’option dans les parametres, et apres installer ce qu’on veut. Bon, en ARM y’a pas *toutes* les apps, mais le gars la a l’air content:
    https://john.bowdre.net/setting-up-linux-on-a-new-lenovo-chromebook-duet-bonus-arm64-complications

    A partir de la on peut installer LibreOffice etc…

    Donc je ne comprends pas les remarques de Dadoo, a part sous l’angle “moi j’ai Apple c’est le mieux si vous prenez pas ca vous etes bete”.

    Répondre
  • 5 février 2021 - 12 h 12 min

    @Dadoo: Ben je me suis vite rendu compte avec mon premier EeePC que mon usage était 90% de traitement de texte et 10% de surf (l’engin n’ayant pas d’accès au réseau lors de mes transports). Du coup un ChromeOS avec un LibreOffice je ne serais pas dépaysé.

    Répondre
  • 9 février 2021 - 11 h 48 min

    Tans pis ,j’ai craqué .
    Petite réduction de prix sur la LEONOVO qui passe a 299 euros en 128 Go de stockage .
    Besoin de remplacer ma tablette HS et d’un écran passe partout donc achat .

    Répondre
  • 17 février 2021 - 11 h 01 min

    Malgré le dédain de l’auteur, il faut bien voir qu’il est très difficile de trouver des 10″ full HD avec une grosse autonomie actuellement.

    La surface go2 est plus “premium” en prix et en tout d’ailleurs, mais alors, 6h d’autonomie grand max… catastrophe. Et elle CHAUFFE méchamment, toute cette énergie perdue en joules, tristesse.

    Alors oui, le DUET c’est un peu juste, écran un peu terne, par de micro SD ni de jack c’est naze, mais bon on peut faire sans à 299€ pour la 128GO. Et la 4G on s’en cogne, le téléphone la partage en un click.

    On peut déjà installer des applis Linux ET Android et un portage complet linux est bien avancé, dans quelques mois ça devrait être au poil (voir cadmium sur github).

    Je pense que les constructeurs sont un peu frileux et “testent” le marché. Vu le succès, plus qu’à espérer un DUET V2 avec micro SD et jack pour 100€ de plus. Perso, j’achète. 16h de vidéo sans recharger, c’est pas négligeable.

    En attendant, bien content de la V1 et la surface go 2 prend la poussière depuis que je l’ai (bien que tournant sous Debian) il faut que je la vende.

    Pour l’Acer, il y a toujours 2-3 gogos pour payer le prix fort en prévente, pourquoi s’en priver (pareil avec les appareils photos et tout un tas d’objets). Attendons de voir le “vrai” prix.

    Répondre
  • 17 février 2021 - 12 h 13 min

    @citral: De l’art d’articuler un commentaire plein des griefs que l’on fait aux autres pour soutenir une idée sans rapport avec le sujet.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *