Arduboy Nano : la plus petite console portable du monde

La Arduboy Nano est une micro console tellement petite qu’elle doit être quasiment injouable. Elle a surtout été développée pour le plaisir de construire ce type d’appareil.

Kevin Bates a fabriqué la Arduboy Nano pour son propre plaisir, ce développeur de consoles mobiles depuis des années ne pense pas sérieusement à la commercialiser pour le moment. Particulièrement inconfortable et difficile à maitriser, la nano console fait partie de cette grande famille d’objets qui montrent que l’important dans ce genre de développement n’est pas forcément le résultat mais le chemin parcouru pour parvenir à leur construction.

Arduboy Nano

Comme les châteaux de cartes ou de sable ou autres accumulations de dominos que l’on va faire tomber en quelques instants. La fabrication d’un Arduboy Nano est un bon moyen de se tester soi même et l’occasion d’apprendre. Ici l’engin est tellement minuscule qu’il a fallu développer des trésors d’ingéniosité pour parvenir à sa réalisation. 
Arduboy Nano

La console Arduboy Nano mesure 26 mm de haut et propose un microscopique écran OLED de 0.49 pouces qui affiche 64 pixels de large pour 32 pixels de haut. Elle est pilotée par un microcontroleur ATmega 32u4 que le développeur connait bien puisqu’il s’agit du même que celui employé dans sa console commerciale. Ce qui permet au passage de profiter des mêmes jeux. Les bip-bip émis par l’objet sont retransmis par un petit système piézoélectrique de 15 mm de diamètre. Une microscopique batterie LiPo de 25 mAh offre à l ‘engin environ une heure d’autonomie.

Arduboy Nano

La coque a été imprimée en 3D

Evidemment, au vu de la taille des deux boutons de contrôle et de la croix directionnelle, la jouabilité sera limitée. Mais, accroché à un porte clé, au fond de sa poche, pour patienter dans une longue file d’attente sans sortir son gros smartphone… pourquoi pas.

2019-07-08 12_35_35-minimachines.net

Cette console se situe donc entre la Arduboy de base qui mesure 8.5 cm de haut pour 5.4 cm de large et 5.9 mm d’épaisseur et la Arduboy Mini présentée en 2019 et son écran OLED de 0.96″.

Arduiboy Nano

Ce qui me fascine dans ce genre de réalisation, ce sont les progrès fait en matière de développement électronique depuis quelques années. Chacun peut désormais se pencher sur le sujet et faire construire des produits électroniques complexes en passant par un prestataire extérieur. L’accès aux composants s’est fortement démocratisé et ce genre de production n’est plus si extraordinaire que cela. Je ne veux pas dire que le travail effectué n’est pas remarquable, simplement qu’il est de plus en plus fréquent de croiser des particuliers capables de mener à bien ce genre de projet.

Je ne crois pas trop à la Arduboy Nano comme en un produit commercial en tant que tel mais la démarche est vraiment à saluer.

Pour en savoir plus, rendez vous sur cette page.


Pas de Pub
6 commentaires sur ce sujet.
  • 4 février 2021 - 16 h 41 min

    le truc de fou !
    merci pour la news, Pierre.
    comme tu dis , le principal, c’est le chemin jusqu’à la réalisation ! :-)
    même si ce n’est plus extraordinaire (enfin, ça tient de la prouesse à ce niveau), je plussoie, c’est fascinant d’en arriver là.

    Répondre
  • 4 février 2021 - 18 h 35 min

    Il va falloir songer au domaine (nano?)micromachines.net, pour traiter ce type de réalisation!

    Répondre
  • 4 février 2021 - 20 h 57 min

    surement un fan de zoolander

    Répondre
  • luc
    4 février 2021 - 23 h 38 min

    C’est fun, bravo.
    même si ce n’est pas trop mon truc (les consoles les jeux et tout ça, je préfère la belote avec mes amis) j’apprécie le geste/la performance.

    Répondre
  • 5 février 2021 - 14 h 53 min

    @Haruhi:
    une console pour les fourmis ;-)

    Répondre
  • 7 février 2021 - 13 h 16 min

    Moins mes yeux voient de près et plus ils font des trucs petits 😩

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *