Asus Chromebook C425 : simple et efficace

Chez Asus, les Chromebooks ont le nom d’expériences de laboratoire. Le Chromebook C425 ne déroge pas à cette règle et cette expérience semble mener à une machine satisfaisante.

Sobre, le Chromebook C425  l’est beaucoup plus que son prédécesseur sorti en début d’année sous le nom de Chromebook Flip C434. Ce nouveau venu n’est pas tactile et ne propose pas de charnière rotative sur 360° non plus. 

Asus Chromebook C425

Non, le Chromebook C425 c’est un ordinateur ultraportable on ne peut plus classique avec un processeur Intel Core M3-8100Y, 8 Go de mémoire vive DDR3L et 64 Go de stockage eMMC.

Son écran est un 14″ IPS à bordures fines affichant un classique FullHD et surplombant un clavier disposant d’un rétro éclairage intégré. Asus annonce une course de touche de 1.4 mm pour une frappe plus confortable. La charnière offre une ouverture à 180°, ce qui permettra de disposer l’engin à plat.

Asus Chromebook C425

Le pavé tactile mesure 6 pouces de diagonale pour un usage précis et facilité du système.

La connectique est limitée, outre le port jack stéréo intégré, on retrouve un port USB 3.1 Gen 1 Type-A et deux ports USB 3.1 Gen 1 Type-C pour charger l’appareil, le connecter à un autre écran et faire transiter des données. Un lecteur de cartes MicroSDXC est également présent pour étendre la mémoire.

2019-09-03 19_17_21-minimachines.net

Asus annonce 12 heures d’utilisation pour cette machine sans préciser le mode d’utilisation exact. Une paire d’enceintes est intégrée dans le châssis en aluminium de la machine. Vendu à 499$ aux US, pas annoncé chez nous, le Chromebook C425 est une solution fort peu originale mais sobre et semble t-il bien construite. 

2019-09-03 19_18_34-minimachines.net

Je me demande bien pourquoi Asus ne propose pas un engin de ce calibre sous Windows, sous Linux  ou sans système, accompagné d’un stockage sur slot. Il ferait sûrement beaucoup d’heureux. Le Chromebook C425 n’est pas une machine parfaite mais avec un encombrement réduit, un poids de 1.3 Kilo et un prix attractif, c’est l’ultraportable basique qui pourrait subvenir aux besoins de tout le monde. La combinaison Core M3-8100Y et 8 Go de mémoire vive étant suffisamment performante pour la plupart des tâches du quotidien. 

L’engin est sorti à 499$ aux US mais aucune trace n’est visible chez nous.

Source : Liliputing

Soutenez Minimachines, partagez le !


Rivière
6 commentaires sur ce sujet.
  • 4 septembre 2019 - 8 h 34 min

    Enfin un touchpad pas anémique.
    db

    Répondre
  • 4 septembre 2019 - 8 h 53 min

    serait il possible d’installer linux à la place …

    Répondre
  • gUI
    4 septembre 2019 - 11 h 09 min

    peut-on utiliser un chromebook en étant offline ? style télécharger un film et le regarder dans l’avion, ou se faire suivre de la mausique, ou prendre des notes etc.

    Répondre
  • 4 septembre 2019 - 12 h 05 min

    Pas mal en fiche technique ,un peu moins par l’absence de tactile .
    je reconnais volontiers que mon besoins de certaines applications ANDROID demandent a elles seules ce tactile .
    C’est sur qu’autrement juste pour le châssis en aluminium cela semble sympa .

    Apres c’est sur que de 500 a 600 ,il y a qu’un petit pas a franchir et que très satisfait de mon CHROMEBOOK de milieu de gamme ASUS cela me coûtera surement de changer de marque si ASUS n’offre pas le produit recherché .

    Répondre
  • 4 septembre 2019 - 13 h 49 min

    Pas près de mettre autant d’argent dans un chromebook.

    Répondre
  • 4 septembre 2019 - 14 h 19 min

    @sylvain: Sûrement. Et si ce n’est pas un linux complet, On peut utiliser Crouton.
    @gUI: Oui

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *