Arctic Alpine 12 : Un nouveau dissipateur passif pour processeurs Intel

Arctic annonce son nouveau bébé, le dissipateur 100% passif Alpine 12. La recette annoncée est strictement la même que pour le précédent modèle de la marque : Le nouveau venu est censé dissiper des processeurs Intel sur socket LGA 115x avec un TDP maximum de 47 watts.

Mise à jour : L’Arctic Alpine 12 est enfin disponible à l’achat ! Voir en bas du billet.

Billet original du 24 Mai 2018 : Quel intérêt alors de changer de produit ? Est-ce une recette purement commerciale destinée à animer la gamme avec une nouveauté ? Difficile à dire honnêtement sans un test. Car la seule vraie différence entre le Arctic Alpine 11 et un Alpine 12 est… la couleur du dissipateur.

2018-05-24 14_26_35-minimachines.net

Le nouveau modèle n’est plus en aluminium brut mais traité. La surface de l’ensemble du corps de l’engin est anodisé en noir. Arctic d’expliquer que la surface ainsi traitée est plus poreuse et permet un meilleur échange entre le métal et l’air pour dégager passivement la chaleur en provenance du processeur. L’aluminium anodisé en noir permettrait de mieux dissiper que l’aluminium brut, ce qui est possible mais on a du mal à imaginer l’impact réel d’un tel changement. Si cette différence est mesurable en laboratoire, quelle conséquence aura t-elle dans la vie de monsieur et madame Toulemonde au sein d’un boitier classique ?

2018-05-24 14_31_40-minimachines.net

L’Arctic Alpine 12 profite au passage d’un système de fixation décrit comme efficace et sûr même en cas de transport. Le dissipateur pesant tout de même un demi kilo, 508 grammes pour être précis. Il mesure 9.5 cm de côté pour 6.9 cm de haut. La fixation se doit donc d’être solide et de ne pas bouger pour ne pas écraser ni faire levier sur le processeur en dessous. Une fine couche de graisse thermique est pré-appliquée pour faciliter une pose efficace de l’ensemble.

2018-05-24 14_27_28-minimachines.net

Est-ce que l’alpine 12 fera mieux que le 11 ? Un test de l’Alpine 11 montrait que la solution était parfaite pour des processeurs affichant un TDP inférieur ou égal à 25 watts. Efficace pour des machines de 35 watts et un peu sous dimensionné pour les puces de 47 watts… Celles-là même que l’Alpine 12 dit savoir également gérer aujourd’hui.

Difficile de savoir pour le moment, des tests devraient nous en dire plus bientôt. Mais, je vous l’avoue très clairement, étant un utilisateur des solutions passives Arctic depuis des années maintenant, si on reste dans un usage modéré sur certaines machines, ces solutions sont un excellent investissement : Pas de bruit, pas de poussière, pas d’entretien. Avec un investissement minimal, les dissipateurs de la marque permettent d’oublier totalement qu’on utilise un PC Mini-ITX par exemple.

Dissipateur LGA115x Arctic Alpine 12

Dissipateur LGA115x Arctic Alpine 12

Un dissipateur 100% passif pour processeurs Intel LGA115x jusqu'à 35 watts de TDP. La nouvelle version du célèbre Alpine 11. Livré avec pad de pâte thermique MX-2. Parfait pour rendre des machines silencieuses.

Disponible à 15.59€


Source : Arctic via FanlessTech

 

11 commentaires sur ce sujet.
  • 24 mai 2018 - 15 h 16 min

    Je me souviens d’utiliser ce type de refroidisseur sur mes K6 II+.
    A l’époque environ 20 W de TDP

    Vu la taille du refroidisseur, aucun souci pour du 25W.
    Le test effectivement montré que 35W etait a peu pres la limite.
    On peut donc esperer que cette nouvelle version puisse tratiter des 35W sans problemes (un i3 en passif…)

    Répondre
  • 24 mai 2018 - 15 h 29 min

    @oursgentil: Pareil avec du Taisol Aqua 600 / Aqua 690 à l’époque. 100% passif avec un interrupteur pour enclencher un gros ventilo 80 mm en cas de besoin ^^

    Répondre
  • An
    24 mai 2018 - 17 h 37 min
  • 24 mai 2018 - 17 h 58 min

    Merci pour l’article Pierre!

    Je vais me renseigner chez Arctic pour voir si ce radiateur est compatible mini-STX (à priori oui, même si certains ont eu des problèmes avec des gros rads sur ces petites carte-mères). Il y a peut-être moyen de faire des super minimachines avec.

    Répondre
  • 24 mai 2018 - 20 h 59 min

    L’anodisation pour les perfs je ne pense pas mais pour le look dark c’est parfait. 
    Le gros point fort de ce produit c’est de proposer un rad fanless le moins cher possible et ça fonctionne plutôt bien sur les CPU à faible TDP. Ce qui a fait son succès. 
    Et avec cette variante le prix n’explose pas ce qui est déjà bien.

    Répondre
  • 25 mai 2018 - 6 h 44 min

    j’adorerais le mettre sur un de mes pc en core I3 T (35 watts)…
    mais c’est du mini itx et mon boîtier est pas en mesh
    et mon alim mini itx corsair (fanless sur ma config car consommant peut) ne permettra pas de poser le rad.

    dommage, je lorgne dessus depuis un moment (notamment quand j’ai un projet genre mettre un pc dans un vielle radio bois vintage trouvé en brocante ou intégré dans un meuble ikea genre kallak

    au final, je reste sur mes divers noctua mais ils me font de l’oeil ceux là

    Répondre
  • 25 mai 2018 - 11 h 19 min

    La couleur peut influencer le rayonnement infrarouge d’un corps chaud et donc sa capacité de dissipation de sa chaleur. Sans test en laboratoire difficile de dire si ce changement offre un réel intérêt mais pour le prix c’est le genre de solution dont on aurait tort de se priver.

    Répondre
  • 29 mai 2018 - 10 h 43 min

    ET ca n’existerait pas en version AMD ?
    Parce qu’avec un AMD Ryzen 2400GE, ca pourrait faire une solution fanless intéressante

    Répondre
  • 5 juillet 2018 - 16 h 11 min

    @Will et S771
    Le rayonnement n’est pas le mode de refroidissement principal d’un radiateur, c’est surtout conduction et convection. Mais l’anodisation noire aide certainement à gratter les derniers mW.
    L’émissivité de l’alu anodisé noir autour de 0,8 – 0,85 alors que de l’alu simplement oxydé est vers 0,4.
    C’est donc beaucoup mieux (l’idéal serait 1) mais assez peu important car la plus grosse partie de cette surface noire émet vers une autre ailette noire qui absorbe aussi mieux !
    L’importance de la microporosité qui augmente la surface d’échange alu/air… aucune idée.

    Répondre
  • 5 juillet 2018 - 19 h 11 min

    Serait il applicable sur les CPU Intel i3,i5 et i7 serie H avec TDP 45W décrit dans un billet de cette semaine?
    ou mieux vaut l’appliquer aux CPU max 35W comme les G4xxxxT ?
    Je suppose que Pierre ou M. FanlessTech ou d’autres qui ont ce genre de CPU nous feront un retour?
    Merci d’avance

    Répondre
  • 18 septembre 2018 - 8 h 38 min
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *