Linux Mint 19 LTS promet un suivi jusqu’en 2023

Gratuit, Linux Mint 19 est une version avec un support sur le long terme. Cette version étant basée sur Ubuntu 18.04, ses mises à jour seront déployées jusqu’en 2023… De quoi voir venir puisque rien n’interdit aux équipes de Mint de proposer d’autres versions de ce type entre temps.

Linux Mint 19 aura ainsi droit à des mises à jour de ses bugs, failles et autres pépins que l’on pourrait rencontrer d’ici 2023, ce qui apparaît être une éternité en terme de support informatique pour un particulier mais qui, il ne faut pas l’oublier, est généralement assez classique pour des distributions Linux.

Mint est moins gourmand qu’un Windows classique et fonctionne très bien sur d’anciennes machines qui ont du mal avec des Windows récents. On peut supposer qu’une version actuelle du système sur un PC récent tiendra largement le coup dans la durée pour fonctionner jusqu’en 2023 mais également que des machines plus anciennes qui tourneront sur ce système seront tout aussi à l’aise dans la durée.

2018-07-05 10_44_07-minimachines.net

Installer Steam ou Calibre sur Mint 19 ? Un simple clic

Parmi les nouveautés apportée à Linux Mint 19, on découvre un nouveau gestionnaire de programmes et un nouveau système de mise à jour. Nouveau design et surtout synchronisation plus rapide et nouvelle recherche qui peut désormais travailler de manière plus efficace sans avoir à pointer d’abord sur une categorie d’application pour donner des résultats cohérents rapidement.

2018-07-05 10_23_09-minimachines.net

Le gestionnaire de mises à jour permet une meilleure lisibilité de celles-ci. Un détail tout bête par exemple, les éléments de sécurité sont listés en priorité en haut de la pile de mises à jour à effectuer. Ils seront téléchargés avant le reste pour assurer au système un fonctionnement efficace.

Autre nouveauté importante, la possibilité de laisser le gestionnaire de mise à jour fonctionner de manière automatisée. Les programmes pourront ainsi être mis à jour automatiquement ce qui n’était pas le cas avant.

2018-07-05 10_43_50-minimachines.net

Pourquoi ce changement ? Parce qu’auparavant les développeurs de Mint – comme de beaucoup de distributions linux – ne laissaient la main qu’à l’utilisateur chevronné pour automatiser ce genre de tâches. Ils se disaient que ce type d’utilisateur pourrait rebondir en cas de soucis avec une mise à jour problématique. Un logiciel qui ne fonctionne plus comme avant et qui pose problème demandera des compétences techniques pour être remplacé. Ce n’est plus le cas aujourd’hui car Mint 19 introduit une nouvelle fonction baptisée Timeshift.

Disponible depuis Mint 18.3 et adaptable aux plus anciennes distributions, Timeshift fait désormais partie intégrante de la philosophie du système. Ce nouveau gestionnaire permet de créer des sortes de relevés techniques de votre système au complet : Quelles applications sont installées et dans quelle version date après date. Il archive ces informations et permet de retrouver les configurations qui fonctionnent sur une sorte de calendrier. De sorte que si la mise à jour d’une application pose problème, vous pourrez facilement dire au système de revenir à la précédente même si elle a été installée automatiquement. Puis de ne plus autoriser la mise à jour automatique du logiciel en question en attendant un correctif.

Cette fonction Timeshift rappelle le système des points de restauration de Microsoft et fonctionne de manière automatique une fois correctement mis en place.

D’autres éléments internes améliorent l’expérience de Mint comme le recours à l’interface Cinnamon 3.8 qui permet un meilleur rafraîchissement des fenêtres et un chargement des logiciels plus rapide. Des notifications plus ergonomiques, un système de recherche plus efficaces, un thème “nuit” moins fatiguant, une meilleure gestion des niveaux sonores, des transports de données depuis des sources USB plus rapides et sans ralentissements, la prise en charge de l’exFat pour formater une clé USB, le recours au calendrier GNOME pour synchroniser ses rendez vous en ligne… Autant d’éléments qui donnent également envie de prendre Mint 19 en considération pour en faire un système d’exploitation complet.

Toujours aussi gratuit que l’eau de pluie, Mint 19 peut se télécharger à une foule d’adresses locales à partir de ce lien. Pour avoir le détail précis de tout ce que le nouveau système apporte, vous pourrez découvrir le détail annoncé par son équipe de développement sur le site officiel de la distribution.

49 commentaires sur ce sujet.
  • 5 juillet 2018 - 11 h 08 min

    J’ai 2 machines sous Mint 18.3 qui vont passer en 19…

    Répondre
  • 5 juillet 2018 - 11 h 31 min

    Venant de passer mon Z 83 II sous Ubuntu 18.04 LTS et disposant d’autres PC beaucoup plus anciens je recherche une version légère d’un LINUX permettant une installation avec un bureau de base et permettant ensuite sa mise a jour vers une version plus lourde .

    Je pense qu’il manque un bon tutoriel pour LINUX sur de vieilles machines en incorporant certaines petites cartes sous ARM .

    Répondre
  • 5 juillet 2018 - 12 h 17 min

    @ptitpaj:
    Debian, partant de l’iso netinstall. On selectionne l’environnement du bureau que l’on veut (ou on s’en passe complètement si l’on veut).
    L’original sans la mauvaise graisse accumulée par Ubuntu et ses dérivées depuis 2010.
    En plus on a direct les paquets les + à jour. En 30mn à peine.

    Répondre
  • 5 juillet 2018 - 12 h 17 min
  • 5 juillet 2018 - 12 h 41 min

    @Jérémy: Yep. Et ? Ca fait pas de mal d’être didactique et de rappeler l’intérêt des LTS parfois non ?

    Répondre
  • 5 juillet 2018 - 13 h 47 min

    @Pierre Lecourt:

    Oui mais contrairement à un Ubuntu qui sort une 1 version sur 4 en LTS ( = une LTS tous les 2 ans), chaque maj de Linux Mint, tout les 6 mois, est LTS, ce n’est donc nullement un argument pour pousser à faire l’installation de (ou une update vers) cette version 19 en particulier. Je faisais donc juste une ptite remarque sur l’intro de ton article n’indique pas cette nuance par rapport à d’autres distros…

    Répondre
  • 5 juillet 2018 - 13 h 50 min

    Oh merci !!!! Je voulais parler de Timeshift il y a quelques jours suite à sa découverte. C’est un outil open-source indispensable pour tous ceux qui ont Linux.
    Il me semble qu’il puisse restaurer entièrement un bureau (avec thèmes/applications/personnalisations des applications/fichiers personnels) de manière automatique (tous les jours/semaines/mois/etc.) si quelqu’un peut confirmer.
    Si c’est le cas, c’est un outil ultra utile comparé à l’excellent Clonezilla dont l’interface est très austère et peu accueillante.

    Répondre
  • 5 juillet 2018 - 14 h 26 min

    Linux Mint est, à mon avis, l’une des meilleures distributions Linux, en tous les cas l’une des plus simple à aborder et à utiliser pour ceux venant du monde de Microsoft. En particulier la version Xfce installée sur un disque SSD transforme n’importe quel “vieux” PC sous Windows en “bête de course”. J’ai ainsi installé sur un PC de 2009 un Linux Mint XFCE 18.3 pour un utilisateur de 78 ans précédemment sous Windows Vista : il n’en revenait pas de rédécouvrir le bonheur d’une machine qui répond à nouveau et n’a eu aucun mal à s’y faire à son nouveau bureau sous XFCE.

    Répondre
  • 5 juillet 2018 - 14 h 40 min

    @Jérémy: Ben le truc c’est que je dis pas que Mint est meilleur que d’autres mais que Mint propose avec cette version 19 de dormir sur ses deux oreilles jusqu’en 2023. C’est tout en fait.

    Répondre
  • 5 juillet 2018 - 17 h 20 min

    @Pierre
    N’hésites pas à titrer ça le prochain coup ;D Ca détendra les grincheux.

    @Ptitpaj
    Une distrib légère, ubuntu l’est. Gnome 3, non (donc Cinnamon (mint), panthéon (elementary os), et ses autres dérivés, non plus).

    Mate est plus léger que Xfce.
    Lxde est encore plus rapide (mais compliqué pour le changer de thème).

    Ubuntu mate, Mint Mate, Lubuntu, ça fonctionne tout seul et sans accroc. Même fedora (mate, lxde).

    Je suis resté cloisonné à ces distribs grâce à la simplicité d’ajout d’une imprimante scanner. Quelques clics. Même plus simple et rapide que sous w7 ou w10.

    A tester, ce mint 19 :)

    @Pierre
    Pour les bons plans, si on utilise une adresse mail fictive (tachatte@aol.com) tu les reçois quand même ?

    Répondre
  • 5 juillet 2018 - 17 h 36 min

    @arpenteur: Le système se base sur de bons gros cookies liés au lien. Pas sur ton profil ici. A vrai dire le système des profils du blog j’ai fait exprès de le rendre inutilisable en sabotant le système. Pas mal d’attaques contre le serveur visaient a pomper la base de lecteurs alors j’ai préféré carrément la saboter pour pas que ce soit possible ^^

    Répondre
  • 5 juillet 2018 - 19 h 00 min

    @Tux61: .
    Pour ma part, utilisée en lab 24/7 sur des machines avec pas mal d’utilisateurs j’ai eu des problèmes de stabilité récurrents avec cette distro.
    Plus toute la tétrachiée des outils de découverte réseau (inutiles pour la plupart des gens) qui te polluent quand tu essaie de débugger une stack TCP…
    Bref, les tares d’Ubuntu post 10.04 (dernière utilisée, une LTS). Par contre ils ont poussé Cinnamon pour rendre Gnome3 supportable et c’est une très bonne chose.
    Ce timeshift semble intéressant, mais avec Debian je n’ai jamais eu de problèmes de stabilité et autre mise à jour prolématique.
    Je suis partisan des problèmes réglés de base, pas de verrues pour les rendre supportables.

    Répondre
  • 5 juillet 2018 - 19 h 28 min

    @yann: @Yann : C’est bien possible… Mon témoignage s’appuie sur l’installation de cette distribution sur moins d’une dizaine de machines personnelles. Quant à Debian je ne doute pas de ses qualités notamment de stabilité mais à mon sens on n’est pas dans le même monde si ? (à savoir celui de “Madame Michu”, sans être préjoratif, et une mise en oeuvre dans un cadre pro ou semi-pro).

    Répondre
  • 5 juillet 2018 - 19 h 44 min

    On se fait tout un monde de Debian mais ce n’est pas si difficile, ce n’est pas une distribution spécial cambouis comme Gentoo.
    Simplement, contrairement à ses dérivées Ubuntu et Mint, Debian se veut 100% libre, et ne peut donc inclure certains éléments, laissant l’utilisateur les installer (je pense notamment à certains pilotes wifi non-libres). C’est cette installation qui peut être pénible pour le néophyte.
    À l’usage, une Debian sous Mate ou une Mint sous Mate ne présenteront que très peu de différences.

    Répondre
  • 5 juillet 2018 - 20 h 46 min

    @petitevieille & @yann: +1 ^^

    je comprends pas pourquoi l’article fait référence à linux mint pour faire la promo d’une LTS de ubuntu (oué c’est canonical qui gère l’équipe de sécurité.. pour mint aussi du coup :/ ) du coup parler maintien de sécu et mint à coté ça pique un peu, souvenez vous qu’ils se sont fait piratés.

    mon avis est que linux mint est leur vitrine technologique qui présente cinnamon et mate en live mais ils ont pas les épaules pour maintenir une distro très utilisée. pour une distro fiable et qui respecte mes données je préfère debian, ubuntu c’est un peu trop mercantile pour moi mais ça peut convenir à michu même fedora est mieux

    Répondre
  • 5 juillet 2018 - 21 h 47 min

    vous êtes dur tous !

    ne pas oubliez que ce qui est bien aussi chez mint, c’est qu’il fournisse le manuel !
    (y compris en français)
    donc pour les madames michu, c’est parfait

    le fait que ce soit une distro ou tout est pratiquement out of the box dès la fin de l’install est top et pour ceux qui (comme moi) préfère debian, il y a une version debian !
    LMDE (la prochaine sur la liste à sortir)

    donc franchement, vous avez le choix !

    pour le piratage, c’était 24 heures de mémoire et ils ont communiqués partout
    et si on vérifiait bien l’iso comme indiqué dans le MANUEL, il n’y avait aucun risque. c’était une tentative de corruption d’une iso. au final, ça a raté puisque les isos de la version xfce corrompu avait été telecharger que quelques fois et aucunes installé de façon pérenne suite au communiqué. il faudrait voir la suite mais c’était transparent et le piratage bien géré. un peu comme avec un soucis chez ovh. prévenu, réglé, on en parle plus.

    ça change de MS, yahoo etc etc
    franchement, là

    ne pas oubliez aussi que s’ils sont aussi populaire, et donc piraté une fois, c’est parce que ce sont les premiers sur distrowatch et ce grâce à cinnamon et mate (oui, c’est eux qui ont sorti ces bureaux !)
    donc une bonne cible

    et ça à l’époque ou ubuntu sortait unity et gnome sa version 3
    personne étaient content et eux se sont sorti les doigts au lieu de râler pour pondre les 2 desk les plus populaire actuellement

    perso, je ferait un test de la dernière mint ubuntu cet été quand j’aurais le temps mais celle que j’attends, c’est LMDE
    et là, après test, je switcherais sans doute sur la V3

    pour les madame michu, la version ubuntu est parfaite (surtout si achat de scanner ou imprimante dans le futur, c’est plus simple pour eux avec la version ubuntu.)
    et tout les tutos et astuces pour ubuntu marche direct sur cette version
    donc à leur conseiller

    pour les autres, LMDE et attendre encore un peu
    (c’est du debian, “ça sortira quand c’est prêt”)

    Répondre
  • 5 juillet 2018 - 21 h 59 min

    @orangina rouge
    Manjaro a pris la tête ;)

    Répondre
  • 5 juillet 2018 - 22 h 21 min

    @H2L29: Ben le truc vous voyez, dans la vie. C’est de donner envie.

    Quand on fait un blog, faut donner envie aux gens de le lire. Quand on fait un billet sur linux, il faut donner encore plus envie de le lire. Alors on cherche un angle, une accroche. Quelque chose d’à la fois réel et séduisant. Et cette accroche ça peut pas être ici Timeshift car il est impossible de faire un titre qui parle de Timeshift et qui soit immédiatement compréhensible.

    Du coup et ben on cherche et on se dit, tiens si je parlais du fait que non seulement c’est gratuit mais c’est bien tenu et robuste. Et hop, “LINUX MINT 19 LTS PROMET UN SUIVI JUSQU’EN 2023” ce qui fera vibrer une corde pour tous les gens abandonnés par un Android qui vieilli comme un camembert au soleil.. Ou tous les proprios de Win 8 ou Win 7 qui souffrent en ce moment sur leurs bécanes.

    Voilà pourquoi “l’article fait référence à linux mint pour faire la promo d’une LTS de ubuntu” parce que Monsieur et madame Michu quand vous leur dite “Linux” ils font la grimace et “Mint” ils font les yeux ronds. Avec la carotte d’un bon suivi gratuit ils font la même tête mais au moins ils tendent l’oreille. Et surtout ils en savent rien de la filiation Mint -> Ubuntu et ils s’en foutent parce qu’en face il y a la com’ de Microsoft, Apple et Google et que c’est bien plus séduisant à leurs yeux…

    Ce que vous semblez oublier souvent c’est que si des Linuxiens connaissent tout cela par coeur, ils ne sont pas nombreux… 0.6% des visites selon le DAP. Et sur ces 0.6% combien de gens savent ce qui tourne réellement sur leur PC et comment celui ci tourne ou quelle distribution tourne ?

    Ce que je remarque encore une fois c’est qu’à chaque fois qu’on essaye de mettre en avant une distribution Linux avec comme volonté de faire la promo du libre, le premier réflexe des Linuxiens c’est de considérer l’angle choisi ou la distribution choisie comme mauvais. Cela fait 11 ans que je blogue et 11 ans que cela dure. Et avant, quand je vendais des PC et que je proposais des solutions Linux à des gens qui me posaient la question, je sentais vite que c’était uniquement des Linuxiens qui cherchaient un “petit vendeur a corriger”. Si je leur proposais une distribution différente de celle qu’ils préféraient, j’en prenais pour mon grade. Jamais un Linuxien ne m’a dis “Oh ce n’est pas un mauvais choix mais je préfère celle distribution ci pour telle ou telle raison.” mais toujours un truc bien saignant histoire de me faire comprendre que j’étais à côté de la plaque, révélant a posteriori ses compétences après s’être fait passer pour un néophyte.

    Alors voilà le résultat, mes confrères qui me demandent textuellement “Pourquoi tu t’emmerdes encore avec Linux ?” en conférence de presse. En me demandant pourquoi je m’obstine a me traîner tout seul dans ce guet-apens permanent qui va me tomber sur le coin de la gueule dans les commentaires. Au final je crois qu’ils ont raison. Parler de Linux c’est idiot, parler de Mint sans évoquer sa filiation dont tout néophyte se fout et dont tout Linuxien est au courant, c’est à mon sens la chose à faire… Mais en pratique voilà que cela ouvre un débat non pas positif mais inquiétant. Bienvenue dans la famille Linux ! En face chez Microsoft, Google et Apple, cet accueil doit très certainement les détendre.

    Un curieux qui lit la news en se disant “Allez c’est Juillet, j’installe Mint sur mon portable pour voir, après tout il y a libreOffice et Steam” et ben il lit les commentaires et il fait un rétropédalage d’urgence avant d’aller charger les mises à jour made in Redmond pour encore 10 ans.

    Répondre
  • 5 juillet 2018 - 22 h 43 min

    100% d’accord, de l’extérieur Linux c’est comme les écolos, 5 convaincus toujours prêts à se taper dessus. Et pourtant la cause est bonne…

    Sinon il m’a fallu 2 lectures pour comprendre que lts c’est long time support, enfin je suppose.

    Répondre
  • 5 juillet 2018 - 22 h 43 min

    Et ouais avec ce genre d’attitude habituel chez les linuxiens, on comprend pourquoi il n’y a aucune chance qu’il sorte de son ghetto

    Je pense même qu’à moyen terme l’aspect desktop va crever a cause des guerres intestines…

    Mais bon je ferais bien tenir mon PC et son os (Mint) encore une dizaine d’année. Après on verra…

    À+

    Répondre
  • 5 juillet 2018 - 22 h 47 min

    @arpenteur: c’est variable en effet (surtout le compteur distowatch, les flèches plus moins le montre)
    sur le long terme, il vaudrait voir les stat des serveurs pour voir les parts de marché distro par distro.

    de mémoire, mint est le premier linux utilisé par les particuliers dans le monde (ça surprend, je sais mais ne pas oublier que mate et cinnamon y sont pour beaucoup vu que ça vient d’eux)

    ceci dit, majaro est top mais allez vendre du arch à madame michu tiens (les page man, c’est pas un bon vieux manuel en pdf et pour les vacances, un VPN pour consulter sa banque en ligne depuis l’hôtel ou un wifi, c’est ubuntu ou… mint par exemple pour un bon genre ipvanish en tuto clair et bien détaillé. et pour la reconnaissance du matos, c’est quand même plus facile pour un néophyte)

    mais en rolling realease pour toujours avoir les dernières version up to date, c’est très bien arch

    perso, je suis plus sur du stable à la debian pour un usage quotidien

    mais c’est mon choix, je critique pas

    @Pierre Lecourt: je confirme, c’est très chiant
    chacun ses choix, ses goûts, ça se discute pas (comme les bureaux, il y en a pour tous les gouts. on pioche celui qu’on veut).
    mais le monde du libre est censé être ouvert, libre et en fait, il compte certains des esprits les plus fermés de l’informatique avec des avis très tranchés et totalement obtus.
    un peu comme les vieux punk ou hardos qui s’échinent à “classer” les groupes par catégories et si ça rentre pas dans leur cases.
    paf
    ça dégage. même si au final, le son est excellent
    désespérant

    si on rajoute à ça le fait que certaines “distro” (en gros, des respin à base d’ubuntu ou debian) sont maintenus uniquement par une poignées de personnes, sur le net c’est l’enfer.

    et ça décourage beaucoup ceux qui débarque sur les forums.

    c’est sur que cette attitude est navrante et nuit gravement à linux et au libre dans une certaine mesure.

    mais pour parler à ceux là et essayer de leurs faire changer d’avis…
    et le pire, c’est que ce sont ceux qui postent le plus !

    Répondre
  • FQ
    5 juillet 2018 - 23 h 15 min

    @Pierre Lecourt : continue sur la même ligne éditoriale, j’ai toujours un PC qui fonctionne sous Linux (pas celui qui est utilisé pour lire le Blog). Les contraintes sont toujours les mêmes :
    – pas de virus
    – pas de prise de tête
    – user friendly
    – stable et restant performant dans le temps

    -> je vais peut-être y tester cette version, le timeshift est réellement une avancée ;-)

    Répondre
  • 6 juillet 2018 - 1 h 19 min

    Très bon article.
    Dommage que ça soit vite parti en couille dans les coms.
    Un utilisateur quotidien des distrib Mint.
    ^^

    Répondre
  • 6 juillet 2018 - 2 h 29 min

    Haha ! Les commentaires, un peu de calme la vie est belle. Linux, c’est comme le foot : faut aimer pour le sport, les exploits des gestes techniques, et pas perdre son temps écouter les guéguerres entre clubs.

    Répondre
  • 6 juillet 2018 - 8 h 20 min

    Bravo Pierre pour ton résumé à propos de la situation de Linux et du comportement de certains linuxiens. Je suis 100% d’accord.

    Mon premier ordi était sous MS-DOS et c’était lignes de commandes obligatoires pour tout faire. Puis est arrivé Windows et son interface “user friendly”. Ce n’était pas le top, du genre il fallait deux mois de bidouilles et pas mal de chance pour faire reconnaitre et fonctionner la belle imprimante flambant neuve qu’on venait d’acheter, mais c’était sans comparaison avec le DOS. Après plusieurs années avec Windows, il y a 15 ans j’ai découvert le mac au boulot et depuis tous mes ordis sont des mac, hormis deux ou trois netbook le plus souvent “hackintochés”.

    Mais la politique de Cupertino avec des prix délirants et un système de plus en plus fermé qui fait que je passe presque plus de temps à trouver comment contourner ses limitations qu’à utiliser mon ordi ou ma tablette normalement, me font maintenant rechercher autre chose. Dans cette optique, choisir entre Redmond et Cupertino revient à choisir entre la peste et le choléra.

    Je songe de plus en plus à me tourner vers Linux. Et là je rejoins Pierre quand il dit que le comportement de certains linuxiens, malheureusement très actifs sur les forums, n’est pas de nature à donner envie à se lancer dans l’aventure. Lire les commentaires de certains c’est un peu comme assister à la guéguerre permanente entre les partisans du mac et du pc ou d’android et ios. Sauf que là les mecs vous faites fort, la dispute porte sur les variantes du même OS. Quand on a fini de vous lire, on a l’impression que finalement toutes les distributions sont à chier. Déjà que c’est un peu la jungle pour choisir entre les multiples distributions existantes, si en plus à chaque fois qu’on va sur un forum traitant de Linux tout le monde passe son temps à critiquer le choix des autres, on fini par se dire que l’on est finalement pas si mal dans son petit monde ouaté et aseptisé de mac OS, et qu’on peut continuer à s’accommoder de ses petits défauts finalement pas si graves.

    Alors je me permet de donner un petit conseil à ces linuxiens “un peu exaltés” si ils souhaitent que Linux recrute de nouveaux adeptes. Respirez un bon coup, détendez-vous et quand vous parlez de la distribution que vous avez choisi, énoncez ses qualités plutôt que de critiquer les choix des autres. Et aussi, quand vous êtes sur un site “généraliste” comme ici, pensez à ceux qui ne sont pas initiés et employez des termes compréhensibles par le plus grand nombre plutôt que le jargon local. Et surtout réservez vos “discussions animées” pour les forums spécialisés.

    Quant à toi Pierre, merci pour cette présentation de Linux Mint. Je vais profiter de mes prochaines vacances pour l’installer sur un partition Bootcamp de mon mac et la tester. Qui sait, peut-être le début d’un changement de cap dans ma vie numérique…

    Répondre
  • 6 juillet 2018 - 9 h 18 min

    ‘LLo,

    La “famille Michu”, qui rappelons-le n’a jamais installé complètement quoique ce soit sur un ordinateur & change de version de redmondie uniquement en changeant de machine, prise soudain d’une envie de liberté/gratuité ou durablilité car ne voulant pas mettre à la benne un PC pas si vieux/démodé que ça mais à l’agonie sous Redmondie 7\8, va peut-être sauter le pas généralement en se faisant aider pour l’installation;
    Ce faisant, n’y ayant pas compris grand chose & ne voulant pas réitérer l’aventure bien trop compliquée (surtout pour la partie imprimante/scanner, mouarf..!) trop souvent & surtout tout seul, mais ayant redécouvert une machine au top de sa forme comme le jour ou ils l’ont sorti de la boite (OTBF pour les spécialistes/anglophiles), s’enquérir de la durée dans le temps d’un tel “nirvana informatique” semble être assez normal !
    & donc la promesse d’un support de cinq ans aussi pour les aider à se décider !

    Ce qui est intéressant dans la récente (& première, de mémoire & sauf erreur) percée d’une rolling-release* dans l’observatoire de la “tétrachiée” de distros Linu disponibles**, c’est qu’elle répond peut-être juste autrement au même genre de problématique temporelle !

    * : Support continu & illimité (enfin, jusqu’à ce que le disque dur en décide autrement…)
    ** : Distrowatch qui entraine souvent pour les + curieux/audacieux, le “distro-hopping” compulsif (l’herbe toujours + verte dans le(s) champ(s) d’à côté, toussa…) souvent suivi d’un prosélytisme exacerbé une fois le bonheur trouvé..!

    Aucune distribution n’a été maltraitée durant l’écriture de ce commentaire. ;-)

    Répondre
  • 6 juillet 2018 - 9 h 24 min

    O_ops ! & cerise sur le gâteau, timeshift est disponible même si non préinstallé, sur les distros linux majeures, roulantes/oupas ! ;-)

    Répondre
  • 6 juillet 2018 - 9 h 36 min

    Re O_ops, c’est OOTB (out of the box) qui fallait lire + haut (p….n d’acronymes) !

    Répondre
  • 6 juillet 2018 - 10 h 37 min

    je profite de ce sujet pour poser une question qui me turlupine depuis un moment: j’ai Linux Mint 17.3 sur mon pc principal, mais l’installateur ne propose pas l’option de mise à jour vers une version 18, encore moins 19.
    Il faut faire une installation complète apparemment pour passer à une version plus récente. Mais dans ce cas, ne risque-je pas de perdre des données, ou paramètres ?

    Répondre
  • 6 juillet 2018 - 11 h 05 min

    Merci a Arpenteur & Orangina Rouge pour ces explications .
    Savoir qu’il y a un manuel en Français me semble un plus ,de même que savoir que Mate est plus léger .
    Enfin ,une distribution qui tournera sur de “vieux” PC et m’évitera de bidouiller vers un Windows 98 modifié .

    Répondre
  • 6 juillet 2018 - 11 h 35 min

    Etant resp. d’applications de métier et ayant monté/installé des machines depuis le 286 sous DR-Dos…
    Je ne désire, aujourd’hui, à la maison, n’être QU’UN SIMPLE UTILISATEUR. Une madame Michu, quoi, qui veut juste que ça fonctionne au mieux, et sans (se) faire ch***.

    Et entre :
    – MacOs fermé et sur du matos hors de prix.
    – Windows qui est juste devenu une plate-forme publicitaire (je reçois des notifications XBox, sur mon Win10 Pro du boulot !!!???), et qui modifie son comportement au fil des maj.
    – Un Linux Mint gratuit, qui s’installe en moins d’une soirée, et sur lequel (chez moi) tout fonctionne.

    Je n’hésite plus.

    Répondre
  • 6 juillet 2018 - 12 h 00 min

    @ptitpaj: windows 98 modifié ?!
    oh oui, n’hésitez pas, prenez une mint
    si c’est votre premier linux, la version ubuntu décrite ici est parfaite pour débuter
    prenez la en 32 bits par contre si votre pc date d’avant les core2duo ou les athlon 64
    sinon, le manuel est disponible sur le site de mint en français, lisez le un peu avant et tous se passera bien

    @CyberFox: personnellement, je fais une install fraîche mais je crois que la migration de 17 à 18 est impossible
    par contre, de 18 à 19, elle, devrait être possible comme pour la distribution mère, ubuntu, dès la première update qui est proposé ce début juillet.
    malheureusement, vous n’êtes pas concerné (encore)

    après, je ne connais pas la façon dont vous avez fait votre partitionnent, mais si vous avez un home séparé, vous ne perdez pas de données
    par contre, si à l’installation, vous avez mis “prendre tous le disque” là oui, il y a un risque

    mon conseil, un back up de vos données sur un disque dur externes et vous serez serein (et pour plus longtemps que le temps de votre install d’ailleurs)

    pour les paramètres de vos logiciels, là il faudrait être plus précis mais cela doit être possible

    par exemple, firefox
    allez dans marque pages, affichez touts les marques pages
    et vous avez un onglet importation sauvegarde
    générer une sauvegarde (en point json) garder le et cela restaurera vos marques pages et la liste de vos extensions et modules
    on restaure sur le nouveau pc avec le fichier json
    et firefox vérifiera si elles sont comptatble avec la version de l’install et au pire vous aurez un message d’erreur vous disant que certaines ne marchent plus et une info bulle pour en trouvez une équivalente

    pour des logiciels simple comme ça et si on en a juste un ou deux, je préfère cette méthode

    autrement, il doit y avoir possibilité de sauvegarder vos préférences si celle ci sont trop lourde via des logiciel de back up (je pense à deja dup ou backup lucky peut être)

    mais là je ne suis pas sur (et à mon sens, c’est plus pour ceux ayant des préférences de logiciels lourds comme de l’édition video ou audio avec plusieurs plugins et filtres).

    ça va vraiment dependre de vos besoins

    le lien vers la doc d’ubuntu avec les logiciels disponibles si besoin et leurs options

    https://doc.ubuntu-fr.org/sauvegarde

    Répondre
  • 6 juillet 2018 - 12 h 08 min

    @prog-amateur: Ah mais je suis très calme hein, d’autant que si je me permet de parler ainsi à @H2L29 c’est parce que c’est un lecteur que je connais très bien (et ptet un de ceux que je connais le mieux au final ;) ) et que je le sais suffisamment costaud et intelligent pour comprendre mon propos sans s’offenser à titre perso.

    Répondre
  • Alu
    6 juillet 2018 - 13 h 36 min
  • 6 juillet 2018 - 13 h 53 min

    merci Orangina rouge (pas si méchant que ça, encore une pub mensongère lol).
    Mon système occupe l’ensemble du SSD, et mes données sont stockées sur un disque dur mécanique interne, donc bien séparés.
    Par contre j’ai pas mal de paramètres personnalisés dans le système et les applications, j’ai un peu peur de les perdre et devoir tout reparamétrer si je fais une install de système complète :(

    Répondre
  • 6 juillet 2018 - 15 h 43 min

    10 ans après avoir abandonné Linux (vive Windows, lol !), j’avais une vieille bécane en galère d’OS… Hop, je récupère une Mint, j’installe (3 clicks, aucune question, tout marche en 5 mn), et un super système dispo ; Madame voit ça, aime bien, capture la machine. C’est pas une informaticienne (mais alors, pas du tout). Pourtant, en rentrant le soir, je vois qu’elle a réussi à connecter l’imprimante jet d’encre-scanner-multifonctions, comme une grande. Y’a même une appli de scan intégrée dans Mint…

    Les plus anciens doivent se souvenir des galères pour installer des distribs il y a 10, voire 15 ans (ah, le bon vieux X11 à installer ….). Ca a bien changé depuis.
    Là, quelques clics et ça marche.

    En tant qu’utilisateur volontairement néophyte (DrBob alike), j’aime énormément Mint et je la recommande à tout le monde. Debian, Ubuntu, Gnome, keske ? Langage de technos, pour le reste du monde, ça fonctionne et c’est ça qui est suffisant.

    Et bien content de savoir que les Mint sont des LTS. Ca valide encore plus mon “bon” choix.

    Répondre
  • 6 juillet 2018 - 15 h 45 min

    @Cyberfox
    Finalement tu as un installation idéale pour réinstaller sans perdre tes données. Avrai dire c’est la même que la mienne à savoir root et homme séparée.

    Durant l’installation tu faire Autre au moment du choix du partitionnement, ensuite tu choisis d’installer le root / sur ton actuelle partition root et tu coches formater. ensuite tu choisis d’installer ton /home sur ton actuelle partition/disque home mais SANS formater.

    Tu poursuis l’installation et quand c’est finis apres reboot, tu retrouveras avec une Mint 19 et tous tes réglages (fond d’écran, themes*, icones*, favoris et historique firefox, préférences logiciels).

    * sous réserve que tu les aies installés depuis le sous menu thème du panneau de config et/ou dans des dossiers .themes et .icones de ton dossier home.

    A+ et bon courage, en principe ça passe tout seul.

    Répondre
  • 6 juillet 2018 - 20 h 46 min

    @Pierre Lecourt: La question, ce serait plutôt…. Est-ce vraiment utile de se justifier ?

    Répondre
  • 6 juillet 2018 - 21 h 07 min

    @Sebastien: Il est utile de persevérer et de faire évoluer les choses, du mieux que l’on peut. Oui.

    Répondre
  • 6 juillet 2018 - 21 h 34 min

    @CyberFox: je sais toujours pas les paramètres que vous avez à récupérer (système, personnalisation du thème ou plutôt grosse personnalisation dans un logiciel lourd genre KDenlive par exemple avec filtres etc etc);
    mais oui, “logiquement”, ça devrait passé vu votre partitionnement comme toutes les préférences sont dans des dossiers cachés du home
    qui chez vous est bien à l’abri sur un autre disque

    dans le doute, l’auteur de la doc préconise sbackup.
    essayer le en sauvegardant tous dans un disque externe
    ça mange pas de pain et si besoin, ça peut sauver la mise

    une petit aparté par contre, les personnalisation de thèmes
    en passant de 17 à 19, vous allez peut être avoir des paramètres qui sautent quand même qui qu’on fasses
    pourquoi ?
    parce que depuis la 17, certains éléments “sous le capot” auront changés et cela demandera de faire quelques ajustements quand même
    mais pour le plus gros (les logiciels), à moins d’une grosse refonte entre 2 versions, ça devrait aller

    personnellement, je suis un adepte des sauvegardes donc essayer quand même d’en faire une (une fausse manip arrive aussi)

    sinon, la technique de reinstall de DanG me semble la plus simple et c’est aussi celle que j’aurais faites (avec un backup type sbackup)

    sinon, encore une fois, la doc

    https://doc.ubuntu-fr.org/reinstallation_ubuntu

    à lire car c’est toujours intéressant (et il y a la capture d’écran de l’étape importante pour vous lors de l’install. à savoir la case à cocher et celle à garder vide)

    bonne installation
    et bonne nuit (ça promet sur la route ce week end, claqué)

    Répondre
  • 7 juillet 2018 - 2 h 27 min

    @Pierre Lecourt & @orangina rouge: c’est surtout mon avis et le piratage a son importance, je me devais de le signaler, même si ils ont su faire preuve de transparence on ne parle pas de 24h mais un mois avec d’après les dires du pirate, plusieurs points d’entrée, à aucun moment je remet en cause leur travail (mate et cinnamon) mais clairement c’est pas rendre service aux distros de proposer à michu d’installer linux sans support, c’est la cata assurée si la personne fait pas un gros effort d’apprentissage, en faite si la personne n’a pas envie de comprendre comment ça marche et ne s’intéresse pas à le philosophie du libre c’est peine perdue et ça sera un echec qui grossira les rangs de personnes déçues ou pas convaincues

    faut vraiment arreter de voir gnu/linux par ses parts de marché, perso si je l’utilise c’est pas parce que ça a la quote mais parce que ça correspond à l’idée que je me fait d’un OS et je sais ce qu’il y a sous le capot

    Répondre
  • 7 juillet 2018 - 8 h 24 min

    Je suis un utilisateur de mint. Mais d’emblé si je dois convertir quelqu’un ce sera via Ubuntu et un lien sur le bureau vers ubuntu-fr.org qui est assurément une bible !
    Le support communautaire est tout simplement énorme. Même si tout est applicable avec mint je préfère ne pas le perdre.

    Répondre
  • 7 juillet 2018 - 18 h 47 min

    @Pierre Lecourt: Certes, mais après tout n’y a-t-il pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir. Parfois il est inutile, voire peut-être contre-performant, de chercher à convaincre… Les pinailleurs aboient et minimachine passe… :)

    Répondre
  • 7 juillet 2018 - 20 h 47 min

    @Pierre : Effectivement dès qu’on parle d’une distribution Linux en particulier il se trouve toujours des personnes pour vous rétorquer que cette version x est nulle et que rien ne vaut la version y ! C’est vrai que c’est un peu lassant. Maintenant, pour oser une image, c’est un peu comme dans le monde de l’automobile non ? Il existe des dizaines et des dizaines de marques et de modèles et il se trouvera toujours quelqu’un pour critiquer la voiture que vous avez choisie !
    Des articles comme les tiens sont finalement plutôt rares sur le net alors STP continue encore longtemps ! Merci à toi.

    Répondre
  • 9 juillet 2018 - 18 h 27 min

    @Pierre Lecourt: Pierre, l’article ne m’a pas transcendé, j’avoue, mais je ne suis pas du tout la cible. Par contre, excellent, mais excellent commentaire, et ca mérite un véritable article, qui devrait être lu par les fanatiques de la distro.

    Je n’avais jamais pris le temps d’analyser ca, mais tu as tellement raison.
    Maintenant que tu le formules, c’est limpide et évident :-)

    Quand on utilise LINUX, on cherche a montrer qu’on en sait plus, et plus c’est pointu, plus on a raison de croire que c’est mieux pour tout le monde. Un réflexe complètement inversé, en fait, et qui révèle un petit qqc sur nous tous, non ?

    Répondre
  • 9 juillet 2018 - 19 h 36 min

    @iZaref: Attention quand même à ne pas trop caricaturer ni à mettre tous les utilisateurs de Linux dans le même panier ! On trouve toujours sur les forums, quelqu’en soit le sujet d’ailleurs, des propos virulents ou exagérés. Linux est un logiciel absolument EXTRAORDINAIRE : l’informatique ne serait pas là où elle est sans ce logiciel qui est maintenant partout (je parle du noyau), box internet, smartphone, TV, serveurs Web, cluster, etc.
    Après on peut toujours discuter de la “couleur” d’une distribution X ou d’une distribution Y…
    L’utilisation d’une distribution Linux récente n’a rien de “pointu” et n’est pas plus complexe d’utilisation qu’un Windows (je dirais même le contraire, mais pas de polémique ;-)

    Répondre
  • 10 juillet 2018 - 22 h 27 min

    Une petite documentation en français pour installer, paramétrer et mettre à jour Linux Mint MATE : http://www.numopen.fr

    Répondre
  • 15 juillet 2018 - 10 h 11 min

    Pour ma part, je ne suis pas linuxien, j’ai toujours eu “peur” d’y passer par manque de temps pour me plonger là-dedans. Mais étant resté bloqué sur windows 7, qui sera abandonné dans pas si longtemps, je regarde avec intérêt ce genre d’article, qui plus est s’il vient de Pierre. Et le titre qui justement met en avant l’argument de la longévité, c’est pile poil ce qu’il fallait pour que je mette l’article de côté et y revenir plus tard (aujourd’hui ^^).
    Du coup, je pense que je tiens ma porte d’entrée pour Linux, moi qui envisage sérieusement de lâcher Microsoft (je n’aime pas Win10). J’ai justement une petite bécane sous le coude pour tester, et voir si mes usages du quotidien sont faisables sous Linux.
    Donc merci Pierre pour cet article ;)

    Répondre
  • pm
    15 juillet 2018 - 15 h 11 min

    Intéressant; mais un peu “orienté” (les commentaires). Je posséde plusieurs ordinateurs; dont des 32b. Je peux passer de Mint ‘Cinnamon) 17.3 à 17. 2, 17.1, à Ubuntu (Unity), à Lubuntu, à Puppy,… (voire Apple quand j’y suis obligé) sans problème majeur (PS usage primordial via USB). Et même sur certains disques, il y a du dual boot W7 !!!. Bien sûr parfois “ça bloque”, et il faut chercher (forum Ubuntu) et passer par des commandes textuelles. Mais c’est rarement dans une configuration “banale”: et de toutes façons en rien pire que Windows (pratiqué depuis son origine).
    N’hésitez surtout pas à passer à Mint (64b) ou à transformer un vieux 32b en “bête de course” par rapport à sa vie sous M/S. Perso, j’ai vu des machines demandant plusieurs mn à être opérationnelles, donner la possibilité de surfer 30 sec après appui sur la mise en route, suite à l’implantation d’un Linux ! Quant à l’extinction…
    Après les goûts et les couleurs… Il est sûr qu’en France, Citroën est bien mieux que Peugeot (souvent les mêmes bases…), lui même préférable à Renault, qui lui même…
    La voiture la plus vendue en France étant la Clio, elle “ne peut pas” être mauvaise. Idem pour Mint; lequel satisfera l’utilisateur basique, autant que l’adepte du “tuning”.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *