SD Express : Des cartes mémoire haute performances de 128 To

Le format SD Express a été rendu public par la SD Association qui s’occupe de définir les normes et capacités des cartes de ce type. Ses caractéristiques théoriques sont tout bonnement hallucinantes et laissent entrevoir un avenir très différent des contraintes actuelles en terme de stockage.

Tenir dans le creux de la main une carte SD Express de 128 To, capable de dialoguer à 985 Mo par seconde et l’insérer dans un engin portable pour dépasser d’un coup les capacités de stockage de tous les portables actuellement sur le marché. C’est pour le moment de la science fiction.

2018-07-05 16_06_38-minimachines.net

Tout comme aurait été de la science fiction l’annonce en 1980 de la disponibilité d’une carte MicroSDXC de 64 Go pour une trentaine d’euros en 2018. L’évolution en capacité des différentes solutions de stockage est toujours impressionnante dans le temps et le bond en avant que promet aujourd’hui le format SD Express a beau être ébouriffant, il n’est pas du tout improbable.

2018-07-05 16_09_13-minimachines.net

Ce regroupement assez large de sociétés parties prenantes dans l’évolution de plusieurs normes qu’est la SD Association voit l’avenir dans un très joli rose pimpant et radieux. Avec ce format, la limitation théorique de capacité de stockage parait être un lointain souvenir. 128 To cela permet d’envisager une réponse à n’importe quel besoin de stockage pour les particuliers comme pour les entreprises en terme de mobilité.

2018-07-05 16_09_50-minimachines.net

Le but avoué du format SD Express est de devenir une solution de substitution aux stockage internes classiques. Plus rapides que les eMMC et mSATA, il faudra se pencher du côté des NVMe pour trouver une véritable concurrence aux débits théoriques annoncés par ce format. Cela s’explique par le recours du nouveau format au format PCI Express 3.0 NVMe 1.3. Cela autorise donc les cartes à proposer des débits théoriques de 985 Mo/s. On grimpe aussi du standard actuel de 2 To maximum pour le SDXC à 128 To pour le nouveau SD Express. Les cartes garderaient leur rétrocompatibilité avec les anciens lecteurs avec des débits standards et les nouveaux lecteurs pourraient lire les anciennes cartes également.

 

En théorie, donc, un engin mobile mais également une machine sédentaire pourraient gagner en capacité et en vitesse en employant une carte amovible plutôt qu’un stockage interne classique de type SATA III. Il faut bien entendu pondérer cette première approche théorique par la pratique et la disponibilité des produits. Le prix d’une carte 128 To devrait être, dans un premier temps, assez étonnant lui aussi, surtout si on y ajoute les taxes de redevance pour copie privée. Il faudra ensuite que les constructeurs utilisent cette technologie correctement. Le constat actuel concernant le format SDXC est plutôt à charge contre le travail de la SD Association. Sous cette norme pourtant parfaitement encadrée, on retrouve en réalité des acteurs faisant tout et n’importe quoi.

2018-07-05 16_06_17-minimachines.net

Un prototype de carte SD Express de Sandisk

Certains lecteurs de cartes savent lire des modèles de 64 Go seulement, d’autres grimpent à 128 Go mais pas au delà. L’achat d’un engin avec un lecteur de cartes SDXC laisse toujours la surprise de la possibilité ou non d’utiliser ses cartes aux plus vastes capacités. La limite théorique de la norme est certes de 2 To mais en pratique elle reste totalement floue pour l’acheteur. On imagine qu’un acheteur réfléchira à deux fois avant d’investir dans une carte SD Express de très haute capacité si il n’est pas sur de la compatibilité de son matériel avec celle-ci.

En imaginant cependant que la norme soit mieux régulée et que les machines soient capable de gérer efficacement des cartes de haute capacité de manière assez rapide, l’arrivée de ce nouveau format pourrait changer totalement la pratique de nos machines.

En, premier lieu avec un tel débit et des capacités de ce type, ne serait-ce que de 512 Go ou 1 To on pourrait parfaitement changer de système d’exploitation à la volée sur un ordinateur quel qu’il soit. En ajoutant une carte SD Express de 1 To dans son lecteur avec des débits de ce type on pourrait passer d’un système Linux classique à un système orienté jeu ou musique. Passer d’un Windows à un autre OS tout en emportant avec soi l’ensemble de ses programmes habituels. Si on conjugue ce type de stockage à une solution de type Optane par exemple on se retrouve avec un stockage très rapide et efficace mais également suffisamment grand pour entreposer tous les médias nécessaires à son usage. Avec deux lecteurs de ce type au sein d’un ordinateur portable, on peut avoir en place non seulement un espace suffisant pour un système et des applications mais également pour des tonnes de données.

2018-07-05 16_16_29-minimachines.net

Un lecteur de bandes magnétique IBM 3480 de 1984, un engin capable de gérer jusqu’à 18 bandes 1/2″ en parrallèle.
Chaque bande emmagasinait 200 Mo de données.

On imagine également l’impact de ce genre d’intégration au sein d’une solution de prises de vue photo ou vidéo ou dans des appareils mobiles comme les tablettes ou les smartphones. Pour peu que les tarifs de cette technologie s’écroulent comme l’ont toujours fait les nouveaux procédés par le passé, la question du stockage deviendrait une question totalement secondaire en informatique.

10 commentaires sur ce sujet.
  • 5 juillet 2018 - 16 h 32 min

    Il faut compter combien de temps entre une annonce comme celle-ci et les premiers produits disponibles sur le marché?

    Répondre
  • 5 juillet 2018 - 16 h 39 min

    @Marc T: Les premières cartes cela peut aller assez vite. L’implantation des lecteurs sera plus lente. Le soucis principal c’est le tarif des premières solutions. Regarde le prix des SDXC pro de grandes capacités.

    Répondre
  • 5 juillet 2018 - 18 h 04 min

    Bonjour, quid du type de technologie à l’intérieur ? C’est bien du NVME ? Pour moi, une carte SD rime (tout comme une clé USB) avec une fiabilité faible (fragilité/corruption). Faudrait voir sur ce point comment ils nous rassurent.

    Répondre
  • 5 juillet 2018 - 22 h 51 min

    @prog-amateur : 2 cartes en raid, je vois que ça…

    Répondre
  • 5 juillet 2018 - 22 h 59 min

    Quoi ? Nos futurs produits auront encore des fentes pour y insérer une carte mémoire ??? Et pourquoi pas une batterie amovible et un boîtier fermé avec des vis cruciformes pendant qu’on y est ? J’espère bien !!!

    Ont-ils ont prévu la même en format microSD ? car le SD “plein format” devient déjà rare. Du coup, si c’est pour nous réinventer un format de pro qui n’est disponible que sur 2 ou 3 modèles pro seulement, on avait déjà XQD et CFast qui étaient déjà très alléchants en promettant une belle robustesse au dépend d’une taille importante (par nos standards actuels, évidemment)

    Mais je partage l’émerveillement sur la capacité et les débits annoncés.

    Répondre
  • 5 juillet 2018 - 23 h 02 min

    Ah, oui : “allowing SD cards to store data up to 128TB, regardless of form factor, either micro or full size,”
    Donc potentiellement on pourra aussi stocker les 128To sur son ongle ! Cool !

    Répondre
  • 6 juillet 2018 - 12 h 53 min

    Il faudra de nombreux couches à la Nand 3D pour arriver à de telle capacité.
    Mieux vaut rêver à un SSD de cette capacité à prix raisonnable. Ça sera plus facilement atteignable.

    Mais comme dit prog-amateur quid de la fiabilité.
    une clé USB et carte mémoire malgré leur nom ne sont pas des stockages pérennes. Mais plus des copies que l’on emporte avec soit.

    petite attention apparemment ils ont prévu la rétrocompatibilité c’est déjà ça.

    Répondre
  • 6 juillet 2018 - 16 h 08 min

    128 To dans une carte sd ou micro sd… ça fout le vertige!

    Répondre
  • 6 juillet 2018 - 21 h 01 min

    Avec une saloperie du genre EFI, Microsoft trouvera bien une parade pour justement ne pas changer d’OS à la volée et les blaireaux de constructeurs se laisseront faire comme d’hab.

    Répondre
  • an
    26 juillet 2018 - 16 h 31 min

    Les gens aiment bien rêver, quand-même…

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *