Acer Aspire U27 : Le All In One qui va nous faire aimer les All In One ?

Les européens n’aiment pas beaucoup les All-In-One, hormis Apple qui a réussi à imposer ses solutions comme des références, les marques ont bien du mal à proposer des best sellers sur ce terrain. Le Acer U27 pourra peut être changer la donne car il propose quelques atouts.

Les raisons de ce désamour des All-In-One sont assez compréhensibles, les engins sont généralement limités question puissance à une solution portable tout en proposant un encombrement de PC de bureau mais en n’ayant pas ses capacités d’évolution. Le moins bon des trois mondes. Cet Acer U27 n’échappe pas vraiment à cette règle même si ces dernières années, les frontières de performances entre PC de bureau et PC portable se sont estompées sur le secteur milieu de gamme.

Acer U27

Si Apple a réussi à imposer ses all-In-One, c’est bien parce qu’on pardonne beaucoup plus à une marque  qui sait soutirer de son matériel le meilleur de ses performances avec un développement sur-mesures. Le fait que les MAC soient également beaucoup plus lents à se dévaloriser sont aussi une bonne raison de les choisir face au marché des PC.

Mais cet Acer U27 a pourtant des éléments clés qui pourraient faire de lui un bon investissement si l’on assimile bien ses avantages mais également les défauts caractéristiques de ce segment.

Acer U27

Premier point positif, et il est de taille, l’engin est dépourvu de ventilation. Je ne sais pas si vous avez déjà eu un All-In-One mais ces engins sont en général une vraie plaie à mettre à jour. Ouvrir leur coque est complexe et parfois un peu hasardeux. Hormis quelques modèles pour lequel ce type d’ouverture est prévu par le fabricant, il faut salement jouer du tournevis pour commencer à ôter un plastique renforcé de quatre milliards d’ergots en plastique hyper cassant. Or, la plupart de ces engins prennent salement la poussière et leurs ouïes d’aération qui permettent à l’air de circuler ont tendance à se boucher. le ventilateur interne se couvre d’une fine poussières électrostatique et le tout finit par moins bien fonctionner. Qui dit refroidissement médiocre dit augmentation de la rotation du ventilo et augmentation du bruit généré. Le phénomène s’accentue alors et le All-In-One silencieux des débuts se transforme en monstrueux moteur vrombissant au bout de 24 mois. Un petit coup de bombe d’air sec peut faire un peu de bien à la machine mais pour la décrasser, il n’y a guère d’autre choix que de  démonter le capot, de péter les ergots de remonter le tout bien énervé et de se rendre compte que le ventilo s’est un peu désaxé, à force.

Minimachines.net

Le Acer U27 ne proposera pas un accès facile aux composants, pas plus qu’une évolution les doigts dans le nez de ses composants, mais il offrira, par contre, un fonctionnement fanless. Pas de ventilo à l’intérieur de cet engin mais un circuit de refroidissement passif. Un système de caloduc en circuit fermé qui permet d’augmenter de manière importante la surface d’échange de chaleur et de fonctionner sans bruit. Il vient se positionner à l’arrière de l’appareil où la marque a déployé une coque entièrement en aluminium qui servira de dissipateur géant à l’engin. C’est ce que Acer a baptisé LiquidLoop et malgré un nom évocateur, il ne s’agit pas d’un système de refroidissement liquide mais bien un système de caloduc hérité du monde des portables et des tablettes. C’est l’assurance d’une fonctionnement sans bruit, d’une absence de poussière interne et pas mal de confort pour un PC de ce type.

A l’intérieur de ce 27″ tactile avec 10 points de contact, on retrouve tout ce qu’il faut pour créer une machine familiale efficace : L’affichage se fait en FullHD pour un usage classique allant du surf à la vidéo en passant par tout type d’usage bureautique et de petits jeux peu gourmands. On se retrouve avec du 81 pixels par pouce, ce n’est pas beaucoup mais suffisant pour un engin familial.

Au dessus de l’écran, une Webcam infrarouge compatible avec Windows Hello permettra d’identifier l’utilisateur sous Windows 10 et de lancer son bureau rapidement. Cela permettra dans le cadre d’une utilisation familiale de pratiquer le jeu de la chaise chaude avec des sessions facilement accessibles sans mélanger les univers de chacun.

Acer U27

L’engin devrait proposer une assez vaste gamme de puces Intel Core Kaby Lake et jsuqu’à 32 Go de mémoire vive. On peut compter sur Acer pour nous décliner tout cela dans diverses solutions de stockage avec l’emploi intéressant d’une solution Intel Optane. Il devrait donc être question d’un disque mécanique associé à un SSD très rapide comme mémoire cache pour bénéficier d’une bien meilleure réactivité des données. Un choix qui va permettre à Acer de proposer des versions de tous types de capacités. La machine doit, bien entendu, avoir droit à un chipset Wifi mais il n’en est pas question dans la communication d’Acer. Alors je suppute.

Acer U27

Pas question de chipset graphique externe pour le moment, on n’aurait pas craché sur un circuit basique Nvidia ou AMD dans l’engin pour augmenter ses performances 3D ou de calcul. Par contre, la connectique comporte une entrée HDMI1 de manière à pouvoir brancher dessus d’autres appareils : console de jeu, boitier ADSL, tuner TV… Le reste est classique avec trois USB, un Thunderbolt, une sortie HDMI et un Ethernet gigabit. Le Acer U27 pourra donc piloter 3 écrans en parallèle mais également jouer vos sons avec une paire d’enceintes équilibrées d’un système de basses un peu optimisées. Le Acer U27 est compatible Dolby Audio Premium mais il ne faut pas pour autant s’attendre à un son Hifi, on va dire que cela peut dépanner.

Par contre, le placement de la connectique est vraiment assez mauvais. Il aurait pu être pire, ils auraient pu décider de placer les connecteurs  sur le milieu de la façade de l’écran mais tout de même, vu la position quasiment au centre gauche de la face arrière plusieurs centimètres au dessus de la ligne basse de l’écran, on aura droit à une ribambelle de câbles qui pendouilleront tel un poulpe mort au dos de votre écran. Aucun système de canalisation des câbles n’est proposé dans le joli pied métallisé. Il faudra donc jouer du serre-fil, dommage.

Reste le prix de l’objet, pour le moment je n’ai pas de source claire : D’un côté on me dit à partir de 1099€, de l’autre à partir de 1499€ pièce. J’imagine que cela dépendra de l’étendue de la gamme de processeurs, mémoire et stockage proposés en France. La disponibilité annoncée est pour Juillet.

Notes :

  1. Alleluia bordel !
14 commentaires sur ce sujet.
  • 28 avril 2017 - 15 h 47 min

    Salut Pierre,

    J’avoue qu’à la lecture de “Alleluia bordel !”, j’ai ri !

    Stef

    Répondre
  • 28 avril 2017 - 15 h 57 min

    @stephane: J’ai pas perdu ma journée alors !

    Répondre
  • 28 avril 2017 - 16 h 23 min

    Belle machine, comme bon nombre d’autre All in One d’ailleurs. Mais à mon sens, ce qui est vraiment un frein, c’est le rapport prix/performance… Les constructeurs essaient souvent de nous faire avaler des couleuvres avec leur marge à mille lieux de celle qu’ils font sur des solutions plus classiques comme un portable ou une tour.

    En effet, en restant dans une même marque donnée, il n’est souvent guère difficile de trouver pour le même prix un duo portable + écran externe aussi performant, et/ou un duo tour + écran également au même prix mais plus performant. En gros, les constructeurs font payer bien trop cher leur concept All in One.

    Répondre
  • 28 avril 2017 - 16 h 29 min

    @Mxte29Fr: Oui… C’est pour ça que j’aime le combo plus rentable d’un MiniPC type NuC et un écran à part :)

    Répondre
  • 28 avril 2017 - 16 h 48 min

    Alors l’argument du prix trop cher devient lassant à la longue.

    Déjà comparons ce qui est comparable. On parle d’un coté d’une machine tout en un, avec un look sympa et un minimum de câble, c’est à dire 1, celui de l’alimentation. De l’autre on a affaire à des montages plus ou moins douteux, composé d’une tour+écran (encombrant, nid à poussières et passablement datés question look), d’un portable avec écran (bonjour l’encombrement, les câbles et le bidouillage) ou encore d’un NUC + ecran (même remarques, paquets de cables + encombrements, j’aussi à la maison et au boulot et c’est pas forcément top).

    Ensuite, il faut comparer à composants équivalents ce qui est rarement fait. Mon Lenovo C560 m’a clouté 600€ pour du core I5, 4Go de Ram, 1 To de DD et un écran de 23 pouces. Je trouve cela raisonnable, je n’aurais pas eu moins cher en PC classique ou portable.

    Pour terminer, je suis très très content de mon C560 (non tactile): un cable en tout et pour tout, pas de bruit ou presque, y a peut être un ventilateur mais je ne l’entends pas et je le nettoie en croire moins vu que ça ne s’encrasse pas sur un bureau propre :-). Le reste, clavier souris et réseau passe en wifi.

    Le PC a un look class et un encombrement minimum sur mon bureau et c’est pour moi l’essentiel.

    Question évolutivité, j’ai rajouté 4Go de RAM et remplace le DD mécanique de 1 To par un SSD de 480 Go, viré windows 8.1 pour mettre une Mint/eOS en dual boot. Ca a du me prendre 20 minutes pour les deux opérations comprises, encore plus simple que sur un pc portable.

    Bref, si les AIO ne marchent pas, c’est pour la même raison que que tout les “AIO” ne se vendent pas, les gens ont peur que si une fonction ait un problème technique, tout soit à jeter. C’est un choix à faire que j’accepte mais visiblement pas tous, même si le PC sont aujourd’hui très fiable.

    Daniel
    * HDMI in: j’approuve le commentaire :-)

    https://plus.google.com/photos/photo/112033489005708186115/6401377893786746226?icm=false

    Répondre
  • 28 avril 2017 - 19 h 01 min

    Moi j’ai toujours aimé le All In One. Le plus dur sera de me faire aimer Acer. Et c’est vraiment pas gagné d’avance.

    Répondre
  • 28 avril 2017 - 19 h 41 min

    @StéphaneSCH: La marque a pas mal changé ces dernières années…

    Répondre
  • 28 avril 2017 - 19 h 49 min

    sympa mais 27″ ful HD … trop grand ou pas suffisamment de pixels !

    en 1440P il aurait été bien !

    Répondre
  • 28 avril 2017 - 21 h 20 min

    Pas de trappe d’accès à la RAM et au SSD/HDD, qui plus est pour un prix pareil je trouve ça lamentable. À la première panne mineure, l’appareil aura de fortes chances de finir à la poubelle. Incroyable que les constructeurs sortent encore de pareils produits. Je suis certain qu’il y avait moyen d’ajouter cette possibilité sans casser sa ligne. Un coup aussi à rendre le client captif…

    Et de belles rayures à prévoir autour des ports USB…

    Répondre
  • 29 avril 2017 - 10 h 07 min

    Cela vous arrive si souvent que cela de niquer de la RAM, ou de flinguer un SSD/HDD ?
    Une solution ayant en moyenne 4 ans, chez moi, cela fait 3 ou 4 générations de PCs que cela ne met pas arriver.’m’enfin, il y a un risque quand même, ça chacun de voir si on désire l’assumer…

    Répondre
  • 29 avril 2017 - 10 h 44 min

    @clark: Non mais disons que si tu recois une machine avec un 500Go 5400 tours bieeennnnn lent et qu’il bride ton PC et qu’unn jour, au détour d’une promo tu tombes sur un SSD 500Go dans tes tarifs, ben pouvoir upgrade est quand même un gros bonus. Si en plus tu passes les 4 ou 8 Go de base à 8 ou 16 Go pour une boignée de cacahuètes ou 10% de la valeur de ton PC en tout… .Ben t’es content :)

    Répondre
  • 29 avril 2017 - 11 h 04 min

    Moué bien sûr…
    D’abord t’essaies de bien choisir ton All-in-One et puis le plus souvent, tu peux changer une pièce en 1/4-1/2 heure max.
    Et là non plus, tu ne changes pas tes éléments internes tous les ans.
    Bon, je dis cela mais je n’en ai jamais possédé :-D
    Je privilégierai malgré tout un portable avec dock ou un bon NUC si je ne trouve pas un AIO bien performant, malgré cette foutue forêt de câbles et le nid à poussière (comme dit un précédent intervenant). En ce sens, je comprends ses priorités.

    Répondre
  • 29 avril 2017 - 11 h 26 min

    @clark: C’est de moins en moins courant que tu as un vrai accès facile aux composants sur les AiO :/

    Répondre
  • 29 avril 2017 - 13 h 17 min

    @Daniel : Moyennement convaincu par ton argumentaire.

    “On parle d’un coté d’une machine tout en un, avec un look sympa et un minimum de câble, c’est à dire 1, celui de l’alimentation. De l’autre on a affaire à des montages plus ou moins douteux (…) ou encore d’un NUC + ecran (même remarques, paquets de cables + encombrements)”
    > Un nuc accroché en VESA à l’arrière de l’écran, un cable HDMI de petite taille qui ne dépasse pas de derrière l’écran, l’alimentation du NUC accrochée à celle de l’écran et hop, on a plus qu’un “gros” cable qui dépasse… Vachement douteux comme montages, j’avoue. Pour ma part j’ai un Mac mini posé sur le coté de mon bureau, le cable d’alimentation de l’écran, du mac et le cable HDMI passent derrière et je vois vaguement le cable d’alimentation + HDMI pendre derrière l’écran. Avec un AIO j’aurai vaguement vu le cable d’alimentation pendre derrière.

    “Ensuite, il faut comparer à composants équivalents ce qui est rarement fait. Mon Lenovo C560 m’a clouté 600€ pour du core I5, 4Go de Ram, 1 To de DD et un écran de 23 pouces”
    > Ok on compare ce qui est comparable : un i5 6400 quadcore à un peu moins de 200€, la carte mère pour l’accueillir à 50€, le boitier avec alimentation 50€, 8 Go de RAM pour 65€, un SSD 240GO pour 75€, le tout en micro ATX et boitier de petite taille, un écran 24″ FHD à 115€ et on arrive à 555€ (ok faut le monter soit même) ce qui laisse 45€ pour acheter un petite carte graphique dédiée si besoin. 2x plus de RAM, un SSD plutôt qu’un HDD asthmatique, un processeur qui met une petite claque en sachant qu’il y’a eu depuis 2014 une hausse du prix de pas mal de composants.

    “Le PC a un look class et un encombrement minimum sur mon bureau et c’est pour moi l’essentiel”
    > perso j’aime pas du tout le look de ce AIO (les enceintes en dessous :/) mais ça c’est une affaire de gout. Mon mac mini + 24″ doit pas prendre beaucoup plus de place que ton AIO, et un système NUC + écran en VESA prendra autant de place que toi.

    Le gros problème du AIO c’est qu’à moins d’avoir un accès à tous les composants, si un lâche tout n’est pas à jeter mais c’est un peu la galère pour remplacer la pièce défectueuse. Et comment tu feras le jour où tu voudra passer sur du 2k? De la 4k?
    Pour conclure, je suis tout à fait d’accord que certains AIO sont très beaux et que c’est difficile de faire aussi bien avec un système tour/nuc + écran, que c’est tout intégré donc facile à prendre en main pour Mme Michu (la pauvre madame Michu, toujours à être citée ^^) mais c’est quand même moins évolutif qu’un PC fixe + écran (raison pour laquelle j’ai troqué mon MBPr contre un mac mini)

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *