Acer Switch Alpha 12, une solution 12 pouces hybride à partir de 599$

Décidément la mode des machines hybrides continue d’émoustiller les constructeurs et c’est au tour d’Acer de dévoiler une minimachine 12 pouces très alléchante qui reprend le concept de la tablette qui vient se connecter à un clavier. Mobilité et ergonomie, consultation et production, l’Acer Switch Alpha 12 semble vouloir marier les deux avec beaucoup de réussite.

On retrouve des éléments très proches de la Surface dans ce nouveau design. Un écran 12 pouces pour commencer, identique à la tablette de Microsoft. Une béquille qui, si elle est différente dans la forme, permet de retrouver un usage équivalent. Ces éléments ne sont pas nouveaux et les constructeurs peuvent en trouver des traces chez de nombreux concurrents avant les années Surface. Mais il semble clair que le format et l’usage semblent répondre à un cahier des charges établi pour les utilisateurs d’aujourd’hui.

Acer Switch Alpha 12

Cette Acer Switch Alpha 12 embarque une puce Intel Skylake, pouvant aller jusqu’à des Core i7, mais elle propose un clavier d’office, même dans ses versions les plus accessibles à partir de 599$. Un changement d’état d’esprit par rapport à Microsoft. Ici tout est exploitable dès l’ouverture de la boite, pas d’extensions surprise pour profiter du côté hybride de l’engin.

Autre changement, la machine est, et restera, dénuée de ventilation quelque soit la puce utilisée. Même les versions Core se sont débarrassées de leur ventilateur pour un fonctionnement 100% passif et donc 100% inaudible.

Acer Switch Alpha 12

Acer évoque un système de refroidissement liquide, système que je suspecte de n’être rien d’autre qu’une grosse tuyauterie de caloducs venant couvrir les composants et dissiper la chaleur de manière classique. On passe de l’état liquide à l’état gazeux à l’intérieur d’un petit tuyau de cuivre, et la chaleur est ensuite transportée dans le dos de la machine pour se dissiper au contact du châssis arrière de la Acer Switch Alpha 12. Je ne vois pas trop comment une tuyauterie, pompe et autre réservoir pourrait tenir dans un engin aussi fin. Ni même l’avantage de dissipation que cela aurait. Appeler cela un refroidissement liquide est donc légitime même si c’est un peu tiré par les cheveux.

Le résultat est là pourtant, la machine ne fera pas de bruit même en exploitant un processeur Intel Skylake Core i7 à 100%. Reste à savoir si cela ne sera pas traduit par un throttling des puces, une baisse de leurs fréquences de travail, pour préserver le système.

Acer Switch Alpha 12

L’écran 12 pouces affiche en 2160 x 1440 pixels grâce à un écran IPS tactile. Un port USB 3.1 Type C est présent sur la tablette pour une connexion facile à un dock. Le wifi embarqué est de type 802.11ac associé à un Bluetooth 4.0. L’ensemble pèse 1,27 Kg avec le clavier détachable. En solo la tablette affiche 900 grammes sur la balance pour 1 cm d’épaisseur.

Acer Switch Alpha 12

Le clavier propose une sorte de boucle sur la gauche pour venir y fixer un stylet actif baptisé Acer Active Pen. Optionnel, il propose 256 niveaux de pression pour profiter des fonctions intégrées à Windows 10. Pas de détails sur la batterie proposée mais une idée de l’autonomie, chaque tablette devrait offrir au moins 8 heures d’usage d’après Acer.

Acer Switch Alpha 12

La béquille offre des angles très larges, de 90 à 165 degrés, pour positionner la tablette et le clavier utilise toute la largeur des 12 pouces de diagonale pour augmenter le confort de frappe. De type chiclets, il offre une course de touche de 1,4 mm. L’accroche clavier et tablette est assurée par des aimants solides.

Acer joue le jeu des docks. On pourra s’y connecter avec un câble USB type C, on retrouvera des ports USB 3.0, de l’HDMI, du Display Port et même du VGA en plus d’un port Ethernet Gigabit.

Disponible dès Juin aux US, La Acer Switch Alpha 12 la plus accessible embarquera 4 Go de mémoire vive, et 128 Go de stockage pour 599$. Pas de date ni de prix en détail pour la France pour le moment.

13 commentaires sur ce sujet.
  • 22 avril 2016 - 11 h 41 min

    Mais quelle bêtise ces béquilles. C’est anti ergonomique comme pas possible…

    Répondre
  • 22 avril 2016 - 12 h 30 min

    De ce que je vois dans la vidéo, au contraire je suis conquis par la béquille et son système anti-slip.

    C’était un message du front de libération des caleçons.

    Répondre
  • 22 avril 2016 - 12 h 58 min

    Voila enfin une réponse intelligente à la surface de Microsoft.
    Une meilleure connectique, un clavier fourni d’office, une béquille “tendance”, refroidissement passif et un prix réaliste.

    Bravo Acer et vivement sa sortie en France ;)

    Répondre
  • 22 avril 2016 - 14 h 08 min

    Un machin à béquille, 699€… Le marché PC va repartir avec ca, c’est sûr!
    Quand est-ce qu’ils arrêtent ces ersatz handicapés par l’architecture tablette tout dans l’écran (dont le poids, d’ou les pb d’équilibre) et impossibles à maintenir/faire évoluer?!

    Pas étonnant qu’il n’y ait plus de client, à vendre des tas de m…. pareils!

    Répondre
  • 22 avril 2016 - 15 h 49 min

    Ah parce qu’un macbook ça se répare/upgrade ? Première nouvelle :P

    Répondre
  • 22 avril 2016 - 16 h 41 min

    Enfin la revenche de ma feu Switch 12 premiere du nom !!
    LA surface n’a qu’à bien se tenir ^^

    Répondre
  • 22 avril 2016 - 18 h 29 min

    @stu667:

    En même temps, j’suis pas une pomme :o)

    Répondre
  • 22 avril 2016 - 20 h 41 min

    Le prix serait de 800 euros selon un site allemand. C’est déjà moins sexy.

    Répondre
  • 23 avril 2016 - 13 h 50 min

    ‘LLo,

    C’est quand même difficile de ne pas trouver que dans “nouvelle technologie avec béquille”, il y a un mot anachronique, amha (& pour une fois, je ne suis pas tout seul à le partager) !

    Répondre
  • 23 avril 2016 - 16 h 22 min

    Si la puissance d’un i5-i7 est réellement là, ça va devenir un joujou intéressant, béquille ou pas ! (refroidissement passif en plus !)
    Jusqu’à présent, j’étais sous le charme de l’ergonomie du R7… là, faudra voir en détail les avantages et inconvénients de ces 2 modèles pour faire un choix…
    En tout cas, je n’accroche pas du tout sur les charnières 360°, le clavier est trop exposé à mon goût.
    En tout cas, bravo Acer pour l’innovation, ça fait du bien de voir autre chose que du 360° ou détachable sans puissance ! :)

    Répondre
  • 24 avril 2016 - 9 h 32 min

    Je pense qu’elle va rencontrer un beau succès à 599$.
    Le stylo est inclus ?

    Reste à voir le prix en $.

    Répondre
  • 29 avril 2016 - 12 h 47 min

    […] un second comme on peut le voir sur la photo présentée lors de l’annonce de la tablette Acer Switch Alpha 12. Le premier caloduc se retrouve confronté à un problème, il est positionné au dessus du bloc de […]

  • 14 mai 2016 - 15 h 34 min

    Thunderbolt 3 !?! La video indique la capacité à faire tourner plusieurs écrans 4k, mais aucunes caractéristiques glanées sur le net (à part une page wiki (?…)) n’indique que la tablette a le thunderbolt 3, seule technologie à en être capable. Quelqu’un aurait plus d’infos là dessus? En tt cas, je rêve d’une toute petite machine comme ça qu’on puisse booster avec une eGPU, pour des gros travaux en open CL! Pas vous?

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *