Acer Swift X : un ultraportable 14″ sous Ryzen 5000 et RTX 3050

Avec l’Acer Swift X, la marque tient quelque chose. Un ultraportable qui me semble assez important sous ses airs pourtant classiques. Ici pas de grosse révolution esthétique, ce qui est important se passe à l’intérieur du châssis.

L’Acer Swift X sera lancé cet été, ce ne sera pas une machine entrée de gamme mais un engin disponible à partir de 899€. Pourtant, ce tarif me parait justifié dans bien des cas, ne serait-ce que par la pérennité de l’offre proposée.

Acer Swift X

Commençons par un peu de contexte, pas sorti de ma grotte depuis un an pour cause de pandémie mondiale, Acer me conviait la semaine dernière pour découvrir un poil en avance les machines qui seront révélées aujourd’hui. Dans le lot, quelques unes ont fait mouche dont le Acer Swift X. J’ai ainsi pu prendre en main l’appareil pendant quelques minutes et… changer d’époque. Ce petit portable 14″ FullHD m’a fait un assez drôle d’effet. Léger avec 1.39 Kilo, fin, discret et bien intégré, l’appareil cache pourtant une solution performante dont on ne pouvait pas imaginer l’existence dans ce type de châssis il y a quelques années en arrière.

Acer Swift X

A bord du Swift X, on retrouve d’abord la gamme de processeurs AMD Ryzen 5000 pouvant aller jusqu’au Ryzen 7 5800U. Une gamme de puces proposant un TDP de 15 watts qui peut sans soucis s’intégrer dans ce type de châssis. Cette puce Zen3 est un 8 coeurs et 16 threads fonctionnant dans des fréquences allant de 1.9 à 4.4 GHz avec 20 Mo de mémoire cache embarquée. Le niveau de performances déployées ici est assez impressionnant au vu de l’encombrement de la machine. Associé à 16 Go de mémoire vive et jusqu’à 2 To de stockage SSD PCIe NVMe, l’engin est un véritable outil de travail intégré dans un châssis d’ultraportable.

Acer Swift X

Pour permettre encore plus d’usages, le Swift X embarque un circuit GeForce RTX 3050 ou 3050 ti. Les nouvelles solutions de dernière génération de Nvidia. L’apport de ces puces transforme ces machines ultraportables en véritables solutions à tout faire. Avec cette combinaison, on pourra écrire, surfer, faire sa compta, regarder ou monter des films, créer en 3D, retoucher des images ou du son et même jouer. La solution ne prétend pas faire d’ombre à la gamme Predator de la marque qui vise spécifiquement les joueurs mais sera à même de vous proposer une expérience de jeu convaincante en FullHD. Même sur des titres récents et gourmands à condition de faire quelques concessions graphiques.

Acer Swift X

L’ensemble est, bien entendu, refroidi activement avec un système d’une discrétion exemplaire à ce que j’ai pu – trop rapidement – en juger. Le système emploie un ventilateur ultra plat et un système de caloducs en cuivre pour dégager la chaleur des différents composants.

Acer Swift X

La partie supérieure du châssis participe également au refroidissement de l’ensemble en laissant circuler l’air de manière optimisée grâce à une ouïe placée en haut à droite de l’appareil.

Acer Swift X

Sous la machine, on découvre également une belle ouïe d’aération qui permettra d’encaisser les watts du duo Ryzen / RTX 3050 en aspirant de l’air frais.

Acer Swift X

La Webcam est une 1 mégapixel classique accompagnée d’une solution de micro à réduction de bruit ambiant. Le 14″ profite de bordures fines pour afficher sur 85% de la surface disponible avec une dalle IPS à la colorimétrie maitrisée puisqu’elle est affichée comme compatible 100% sRGB. 

Acer Swift X

Le clavier est très agréable, de type chiclet et de taille standard, il est ici déployé en Qwerty et devrait quelque peu bouger en version Azerty lors de sa sortie. Le rétroéclairage est correct, la course de touche semble parfaite et l’ensemble est plutôt bien construit. Le pavé tactile est large et profond avec une démarcation sensible du repose poignet. Il y a probablement un paradis entier dédié aux touches fléchées, ce sont encore une fois les martyrs de la cause avec un demi format pas toujours facile à appréhender.

Acer Swift X

La connectique est standard avec un double système de charge puisque le Acer Swift X propose un jack d’alimentation classique et un port USB Type-C aux fonctionnalités complètes. Il pourra donc servir à recharger la batterie comme à connecter un hub permettant le transfert de données, la connexion en Ethernet et le transport d’un signal audio/vidéo. Un port HDMI 2.0 et un USB 3.1 Gen2 complète cette première partie connectique.

Acer Swift X

A droite de l’appareil, on retrouve un second port USB Type-A, un antivol Kensington Lock et un port jack audio stéréo 3.5 mm pour casque et micro. Pas de lecteur de cartes à l’horizon, pas plus que de second port USB Type-C. Il aurait été agréable de pouvoir recharger l’engin d’un côté comme de l’autre de son châssis.

La machine mesure 17.9 mm d’épaisseur à son point le plus haut, le châssis en métal est à la fois léger et rigide. Très agréable à prendre en main, il propose également jusqu’à 17 heures d’autonomie grâce à une batterie 59W. La charge rapide proposant de regonfler 50% de ses capacités en 1 heure de connexion.

L’Acer Swift X embarque également un capteur d’empreintes digitales pour une reconnaissance biométrique sous Windows Hello, un système sonore DTS, un clavier rétro éclairé et un module Wifi6 et Bluetooth 5.2.

Acer Swift X

Le reste est très classique mais assez complet. On retrouve une charnière de type Ergolift avec deux petits supports en caoutchouc extrudés de la coque en métal pour venir positionner la machine de manière stable.

Acer Swift X

L’Acer Swift X m’a donc fait une excellente première impression. Il me manque, bien entendu, une prise en main plus complète pour pouvoir en faire un vrai bilan avec, notamment, un aperçu plus complet des capacités de la combinaison Ryzen 5000U et RTX 3050, mais cette rencontre avec la machine a été assez intéressante. Elle ouvre de nouvelles perspectives d’usage en mobilité. Ce qui m’a marqué sur cet engin c’est tout cela, ce concentré de performances qui ne démarre pas pour une fois autour des 1500€, enfermé dans une enveloppe compacte et légère. Difficile de croire avec un simple regard sur les productions qu’une machine de ce type puisse exister.

J’ai hâte de pouvoir faire plus ample connaissance.


secret
11 commentaires sur ce sujet.
  • 27 mai 2021 - 18 h 11 min

    des petites fautes d’orthographe ” entendu refroidit activement” “quelque peu” mais un PC qui a l’air bien séduisant

    Répondre
  • 27 mai 2021 - 19 h 05 min

    Impatient de te lire. Il ressemble beaucoup au Swift 3X nan niveau chassis/aérations ?

    D’expérience, les Acer font trop de bruit au repos et beaucoup en charge. Tu nous diras, c’est un argument important vu qu’il est fait pour voyager ce ptit gars ^^

    Perso, toujours très content de mon Lenovo Yoga Slim 7 en Ryzen 7.

    Répondre
  • 27 mai 2021 - 20 h 46 min

    Est-ce qu’on a une idée de l’encombrement de la machine ?

    Répondre
  • 27 mai 2021 - 20 h 53 min

    J’aimerais effectivement voir le système de refroidissement à l’intérieur… Vivement un vrai test !

    Moi qui lorgne sur le huawei D14 en 4600H.

    Répondre
  • 27 mai 2021 - 21 h 03 min

    SYMPA cette nouveauté ACER .
    Un prix contenu ,entre 900 et 1200 pour un super portable pouvant certainement faire du bon Gaming .
    Perso ,la carte graphique me semble un peu trop nouvelle et je ne sais pas dans quel créneau celle ci se positionne .

    SINON ,je pense reporter mon achat de PC portable a la rentrée .
    Je regardais ASUS TUFF bien que beaucoup semblent vouloir me conseiller un MSI GAMING .

    Mon minimal un bon processeur ,une carte graphique valable , 16 Go de RAM et 512 de SDD avec si possible un emplacement pour un second SDD .
    Cet ACER semble pas mal pour mon usage ,reste la fréquence de l’écran que j’aimerai connaitre par curiosité.

    Répondre
  • gep
    27 mai 2021 - 21 h 44 min

    clairement sympa ce compromis batterie, taille/poids, puissance, connectique ! Le trackpad et le clavier me font un peu peur (ce n’est clairement pas un clavier lenovo). En tous les cas peut être un achat pour moi si tu peu le tester

    Répondre
  • 28 mai 2021 - 0 h 08 min

    Très intéressant. L’Asus Flow X13 aurait du attendre un peu avant de sortir pour avoir la même config avec une RTX3050

    Répondre
  • 28 mai 2021 - 7 h 32 min

    Sur ces machines AMD, par contre, je trouve indispensable de savoir si la carte mère est bien compatible Thunderbold… Sans cela, beaucoup de déconvenues avec l’usage de docks USB …

    Répondre
  • 28 mai 2021 - 19 h 27 min

    @gep:

    J’ai testé 2 claviers Acer sur ordi portable milieu de gamme = super ! Là je compare avec du Asus Zenbook et du Lenovo Yoga Slim 7 qui sont super aussi, sur des PC à 850/1200 euros.

    Répondre
  • 28 mai 2021 - 20 h 23 min
  • 25 août 2021 - 11 h 23 min

    Le PC est disponible à la FNAC au prix de 1110€ pour la configuration “entrée de gamme” en 5600U / 16Go / 512Go / 3050 40W. https://www.fnac.com/PC-Ultra-Portable-Acer-Swift-X-SFX14-41G-R9SW-14-AMD-Ryzen-5-16-Go-RAM-512-Go-SSD-Bleu/a16083480/w-4
    Le prix semble abusé en comparaison à ce qui est pratiqué outre atlantique (5800U / 16Go / 512Go / 3050Ti 40W) pour 1350$ (taxe et ports inclus) https://www.amazon.com/Acer-SFX14-41G-R1S6-Creator-LPDDR4X-Keyboard/dp/B093TK1PXF/ref=sr_1_1?crid=1MJIF700Y8I74&dchild=1&keywords=acer+swift+x&qid=1629870920&sprefix=acer+sw%2Caps%2C239&sr=8-1
    mais il reste le PC 14″ avec un Ryzen Zen3 et une RTX 3050 le moins cher vendu en France… (cf https://www.laptopspirit.fr/ )

    Bref, à 999€ pour cette config (5600U / 16Go / 512Go / 3050 40W) ça aurait été le top…
    à voir si ça baisse mais le manque de concurrence (ou le prix de la concurrence) n’aide pas…

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *