AMD Ryzen 5000 Mobile : du sang neuf pour les portables

La présentation des Ryzen 5000 Mobile a eu lieu hier et AMD annonce de bonnes nouvelles pour le marché avec une large gamme de puces sous les 45 watts de TDP.

L’architecture Zen 3 débarque enfin sur les portables avec la sortie officielle des AMD Ryzen 5000 Mobile. Deux nouvelles gammes de puces sont ainsi annoncées et, contrairement à beaucoup d’années passées, une vraie gamme de machines semble suivre ce mouvement. Pas moins de 150 designs sont déjà prévus sur le marché pour l’année 2021. Un chiffre qui sonne comme une revanche aves des années de disette pour la marque en terme de collaborations.

On retrouve une segmentation classique de machines avec, d’un côté, des solutions haut de gamme à destination de PC de jeu et de stations de travail et de l’autre des solutions moins gourmandes qui viseront les ultrabooks.

Ryzen 5000 Mobile

La série Ryzen 5000 H visera la première catégorie de machines. Ces puces gravées en 7 nanomètres embarqueront la troisième génération de puces Zen. Au menu, on retrouve deux promesses importantes : plus de performances et une meilleure autonomie. 

 Coeurs / ThreadsFréquencesCacheTDP
Ryzen 9 5980HX8 / 163.3 / 4.8 GHz20 Mo45+W
Ryzen 9 5980HS8 / 163 / 4.8 GHz20 Mo35W
Ryzen 9 5900HX8 / 163.3 / 4.6 GHz20 Mo45+W
Ryzen 9 5900HS8 / 163 / 4.6 GHz20 Mo35W
Ryzen 7 5800H8 / 163.2 / 4.4 GHz20 Mo45W
Ryzen 7 5800HS8 / 162.8 / 4.4 GHz20 Mo35W
Ryzen 5 5600H6 / 123.3 / 4.2 GHz19 Mo45W
Ryzen 5 5600HS6 / 123 / 4.2 GHz19 Mo35W

Le très haut de gamme sera composé de deux puces avec les Ryzen 9 5980HX et Ryzen 9 5980HS. Des modèles qui embarqueront 8 cœurs et proposeront 16 threads associées à 20 Mo de mémoire cache. La première tournera de 3.3 à 4.8 GHz avec un TDP annoncé de 45+W. La seconde ne dépassera pas les 35 Watts mais restera plus sagement à 3 GHz en fréquence de base pour atteindre les mêmes 4.8 GHz en mode Turbo. La grosse différence entre ces deux Ryzen 9 se situera dans la possibilité offerte au modèle HX de subir les outrages d’un overclocking intensif. Détail qui explique le “+” dans le nombre de Watts de son TDP. Augmenter les fréquences de la puce ayant un impact sur sa consommation et sa chauffe.

Ryzen 5000 Mobile

Les Ryzen 9 5900HX et HS fonctionnent de la même manière mais en atteignant des fréquences moindres. Puis viennent les Ryzen 7 5800H et Ryzen 5 5600H. Ces derniers sont moins bien lotis avec deux cœurs et 4 threads en moins mais également moins de cache pour les mêmes consommations.

AMR Ryzen 5000 Mobile

Ces processeurs visent le marché des créateurs avec une promesse de performances en usages mono ou multi coeurs. AMD Avance que ses Ryzen 9 5980HS – non overclockés donc – se positionneraient devant un Intel Core i9-10980HK dans la même catégorie de consommation. Le Ryzen 9 5900HX serait, quant à lui, plus rapide que le Core i9-10980HK avec 14% de performances en plus en jeu sur un seul coeur  et 37% de mieux en multi. Des chiffres qui feraient de ces solutions de véritables petites usines à pixels, attaquant même les performances des solutions de bureau d’il y a tout juste deux ans.  

Ryzen 5000 Mobile

Le marché des PC Gaming comme celui des machines destinées aux créateurs ayant le vent en poupe, la marque s’est clairement positionnée sur ces objectifs pour séduire. Elle sait probablement que de nombreux acheteurs sur ces segments sont plus experts que d’autres ou, tout au moins, qu’ils se renseignent avant leur achat. Ils sont donc plus susceptible de tomber sous le charme de ses performances et moins sujet au marketing des enseignes que les autres.

 COEURS / THREADSFRÉQUENCES CACHETDP
Ryzen 7 5800U (ZEN3)8 / 161.9 / 4.4 GHz20 Mo15 W
Ryzen 5 5600U (ZEN3)6 / 122.3 / 4.2 GHz12 Mo15 W
Ryzen 7 5700U (ZEN2)8 / 161.8 / 4.3 GHz19 Mo15 W
Ryzen 5 5500U (ZEN2)6 / 122.1 / 4 GHz11 Mo15 W
Ryzen 3 5300U (ZEN2)4 / 82.6 / 3.8 GHz6 Mo15 W

La seconde gamme de processeurs Ryzen 5000 Mobile sera la série U. Des puces plus sages qui viseront le segment des machines multimédia ultrafines habituelles. Conçues pour rester sagement dans une enveloppe thermique de 15 watts, elles développent jusqu’à 8 coeurs et 16 Threads et démarrent directement dans une solution 4 coeurs et 8 threads. Les fréquences varient assez fortement suivant les modèles et, surtout, la mémoire cache passe de 6 à 20 Mo en fonction des puces.

Ryzen 5000 Mobile

A noter, point important, AMD établit sous la même appellation Ryzen 5000U deux générations d’architectures. Les Ryzen 7 5800U et Ryzen 5 5600U sont les seules à bénéficier de coeurs Zen 3 tandis que les autres sont encore sous Zen 2. La même génération que les Ryzen 4000U mais pas forcément la même lithographie. AMD indique par ailleurs que ces puces seront plus efficaces que les précédentes générations mais ne détaille pas dans quelle mesure.

Ryzen 5000 Mobile

On peut se douter, devant les chiffres annoncés en matière d’autonomie, que les tâches les plus légères seront gérées en ne demandant que très peu d’énergie au processeur. Il faut évidemment garder la tâte froide et attendre des tests plus poussés autour de cette autonomie mais les promesses de la marque sont énormes. Avec 17.5 heures d’autonomie annoncée en usage classique et jusqu’à 21 heures en vidéo, cela parait très prometteur pour un portable. Bien entendu, on ne connait pas les autres postes de ces mesures : sur quel portable et dans quelles conditions ces autonomies sont calculées. Mais on peut espérer un gain significatif d’autonomie pour les futures machines.

Ryzen 5000 Mobile

Ce qu’il y a d’intéressant dans cette annonce des Ryzen 5000 Mobile, c’est plus l’emballage de la conférence que les produits eux même. On sait depuis un moment que les puces d’AMD font jeu égal aux solutions d’Intel. Qu’il s’agit d’une affaire de choix et que, suivant ses usages, on pourra préférer une marque à l’autre.
Ce que je trouve vraiment intéressant, c’est l’impact de la conférence qui passe à un niveau supérieur. Les constructeurs répondent présent à ses offres et savoir que 150 machines sont prévues avec ces nouveaux processeurs signifie bien que différents fabricants de portables ont compris que la demande de machines sous puces AMD explosait.

Ryzen 5000 Mobile

Et ce n’est pas étonnant qu’AMD s’en réjouisse. Contrairement à ce que l’on croit souvent, le marché des constructeurs est un des moins faciles à faire bouger. Il faut souvent qu’un des plus gros poissons tente quelque chose de nouveau et récolte un certain succès pour voir le reste du banc bouger dans la même direction. Mais une fois que les choses commencent à bouger, cela va très vite. Les habitudes sont très ancrées et tout le monde a peur de prendre la mauvaise décision et de voir ses ventes sombrer en cas d’erreur. Le chemin parcouru par AMD pour remonter la pente a été énorme et son acceptation comme solution concurrente d’Intel a été une longue bataille qui semble en passe d’être gagnée. Des machines AMD présentées en fin de catalogue comme des solutions “low-cost” moins bien pourvues en mémoire vive et en stockage, voire avec une définition d’affichage bas de gamme lors de la sortie de la première génération de puces Zen mobiles, on est parvenu aujourd’hui à un catalogue d’engins hauts de gamme équivalents aux solutions d’Intel.

Ryzen 5000 Mobile

On passe également de deux puces “H” lors de l’annonce des AMD 4000 à 8 nouvelles références Ryzen 5000 H. AMD laisse également tomber les Athlon Silver 3050U et Athlon Gold 3150U que je n’ai jamais vu en pratique dans aucune machine. La marque présente, encore une fois, 5 puces AMD Ryzen 5000U mais en faisant évoluer leur architecture.

Enfin, AMD annonce 150 machines déjà en chantier pour 2021 sur tous les secteurs quand la marque mettait en avant 100 solutions à la même période en 2020 pour la présentation des series 4000. Cette évolution est importante et on imagine que les différents constructeurs sont à l’affût derrière AMD pour proposer des ultraportables et des configurations plus musclées innovantes et performantes. C’est une excellente nouvelle pour le grand public qui va pouvoir profiter des performances des nouveaux Ryzen et découvrir en même temps les réactions techniques d’Intel. Ce retour à une compétition entre les deux marques est très positif car avec ces nouvelles séries, Intel peut vraiment s’inquiéter de l’arrivée d’AMD sur le segment des ultraportables. 

Soutenez Minimachines, partagez le !


Pas de Pub
20 commentaires sur ce sujet.
  • 13 janvier 2021 - 13 h 04 min

    […] On ne connait pas encore tous les détails de cet Aspire 5 A515-45, les modèles de puces AMD choisies par exemple. On sait qu’il sera équipé dans la gamme AMD Ryzen 5000 et de circuits graphique Radeon RX 640 mais pas de point précis des puces choisies pour le moment. Au vu du prix annoncé, l’engin devrait probablement commencer sa gamme avec les références les plus basses. […]

  • 13 janvier 2021 - 13 h 30 min

    J’aimerai bien avoir accès à un processeur de 15W de TDP dans mon ordinateur de bureau.
    Malheureusement ils ne réservent ces processeurs qu’aux OEM.

    Répondre
  • 13 janvier 2021 - 14 h 17 min

    Très bon article, merci et pour une bonne nouvelle.
    Je me mets à rêver (car pas sûr que ça arrive un jour) d’une Surface Go en version Ryzen 3 et ses 21 heures d’autonomies en lecture vidéo.

    Répondre
  • 13 janvier 2021 - 14 h 25 min

    @cinos Eh oui, c’est une vraie question.

    Répondre
  • 13 janvier 2021 - 14 h 54 min

    @cinos: Au même titre que les Intel de même gamme. Ces processeurs seraient moins intéressants financièrement parlant dans un package sur Socket je pense. Après il reste les MiniPC si tu veux un Ryzen U sur ton bureau. C’est ce que j’ai en ce moment sur mon bureau pour les usages classiques.

    Répondre
  • 13 janvier 2021 - 15 h 41 min

    @prog-amateur

    “Je me mets à rêver (car pas sûr que ça arrive un jour) d’une Surface Go en version Ryzen 3 et ses 21 heures d’autonomies en lecture vidéo”.

    Déjà qu’en usage normal, l’autonomie des batteries sur les machines Intel sont à couper en deux, il n’y a pas forcément de miracle proche en vue. Et je suis possesseurs d’une Surface Go 2 pour t’en parler. Avec AMD, je demande à voir, mais est-ce que Microsoft proposerait alors une Surface Go AMD ou est-ce qu’elle pariera sur les Intel Alder Lake avec le fonctionnement big.LITTLE (façon ARM) ? Je croirais plus au choix Alder Lake.

    Répondre
  • 13 janvier 2021 - 21 h 56 min

    @Chouette Mâ-Mâ: exact, les TDP des Ryzen semblent trop élevés pour une Surface Go, pourtant son form factor est tellement top.
    À moins que Pierre ait des infos en coulisse sur un chamboulement de situation, le marché x86_64 des très basses consommations reste dominé par Intel.

    Répondre
  • 14 janvier 2021 - 11 h 18 min

    @Pierre Lecourt: Je sais que c’est disponible dans ces machines-là mais j’aurai tout de même besoin d’une possibilité d’évolution pour la partie graphique (pour l’utilisation de Blender notamment).
    Actuellement j’utilise un Ahtlon 200GE avec une carte NVidia qui me convient mais quand je vois les capacités des Ryzen 15W ce serait beaucoup mieux tout en consommant encore moins. Ces CPUs me font envie mais impossible à se procurer.

    Répondre
  • 14 janvier 2021 - 11 h 58 min

    Pour des usages lourds (Blender, batch ou calcul ou autres) pourquoi ne pas se monter une machine atx et grosse carte graphique déportée dans son garage ou sa cave, dans sa salle de bain (^^) ou son entrée en utilisant les rdp ou autre systèmes

    (J’en utilise, et sur mon bureau j’ai un thinkpad X201 de 2010 sous debian et un deuxième écran qui me permettent d’utiliser ma tour en silence, installée dans mon cagibi, en wifi)

    Répondre
  • 14 janvier 2021 - 13 h 02 min

    @Oud’s: dis comme ça, ça n’a pas l’air si simple (c’est pas une critique, c’est sérieux)

    Répondre
  • 14 janvier 2021 - 13 h 11 min

    @cinos: Probablement parce que ce genre de puce aura du mal a tirer tout le parti des processeurs graphiques plus haut de gamme ?

    Répondre
  • 15 janvier 2021 - 0 h 49 min

    @prog-amateur:

    C’est un peu long à lire, désolé

    Si vous partez sur windows 10 sur les 2 pc, via un routeur (wifi ou pas), utilisez le rdp pour chez vous ou une petite entreprise. ça affiche une fenêtre, personnellement je garde l’écran du portable pour le portable, et j’affiche la fenêtre sur un écran externe relié au portable pour la tour

    https://www.coolblue.be/fr/conseils/remote-desktop-sous-windows-10.html

    a part connaitre l’ip des pc aucune compétence n’est requise. Juste penser à changer le fond d’écran de chaque pc pour ne pas les confondre

    Pour ma part, mon pc de calcul/logiciels professionnels (je suis photographe professionnel) est obligatoirement sous windows et le (vieux) thinkpad est sous debian, avec le logiciel remina qui streame le bureau windows

    Je n’allume la tour que lorsque j’ai besoin de puissance, et je ne l’entend plus puisqu’elle est ailleurs

    L’extérieur, j’avoue que c’est moins aisé. Chez des clients qui ont la fibre ou mieux, je peux en cas de besoin piloter la tour à distance également, ou depuis mon smartphone ; c’est à peine plus compliqué à mettre en place (il faut une ip fixe et apprendre la sécurité, dans mon cas un vpn privé avec un Raspberry pi)et il y a parfois une latence

    Le meilleur des mini-machines avec de bonnes maxi machines (Merci Pierre)

    Répondre
  • 16 janvier 2021 - 11 h 26 min

    @Oud’s: Ton installation est sympa mais, compte tenu de la puissance des dernières puces mobiles, ne pourrais-tu pas remplacer l’ensemble par un portable de dernière génération ?
    Ainsi tu aurais toujours tes logiciels avec toi, sans contrainte de réseau, et le grand écran une fois à la maison.
    Reste à voir la quantité de stockage dont tu as besoin au quotidien, les archives pouvant être déplacées sur support externe.

    Répondre
  • 16 janvier 2021 - 14 h 47 min

    @Oud’s: merci pour l’explication, je ne connaissais pas le RDP de Microsoft, ça a l’air très pratique. Effectivement, il faut être un peu sensibilisé à la sécurité et ton idée de VPN maison est très bonne.

    @Colin: je ne parle pas au nom de Oud’s mais j’imagine que ce genre de produits mobiles équipés avec les dernières techno coûtent un certain budget (qui peut convenir bien sûr). Mais pour ce prix en tour, et tu n’est pas obligé de te connecter toujours en ligne, tu peux peut-être avoir des composants de PC plus performants pour faire tourner ton logiciel d’édition photo/vidéo, ou modélisation 3D ou algorithme de big data, etc. Je pense donc que c’est un choix à faire entre le besoin de mobilité, les performances pures (gain de temps quand tu es un professionnel), et le prix.

    Répondre
  • 17 janvier 2021 - 10 h 06 min

    @prog-amateur: C’est clair :-)
    Moi-même je ne prévois pas de me passer d’une tour pour le moment (peut-être à tort cependant).
    Dans le cas de Oud’s, peut-être a-t-il d’autres usages non évoqués dans son message, mais pour du traitement photo j’aurais tendance à penser que les dernières générations de CPU et GPU mobiles sont amplement suffisantes.
    Quand je vois les indices de perf des derniers Ryzen, par rapport à mon i7-4770K, ça pique lol.
    Par contre il ne faut pas lésiner sur la RAM ! 16 Go minimum.

    Répondre
  • 18 janvier 2021 - 11 h 13 min

    Idem, avec 16GB de RAM, je suis parfois limité dès qu’un programme devient gourmand.

    Ma tablette surface pro 3 est à 76% de RAM (elle dispose de 4GB) rien qu’en s’allumant et en ouvrant quelques onglets. Ça sature vite de nos jours… le ventilo se met à tourner après quelques scrollings quand les pages ont pas mal de photos ou lors de vidéos youtube par exemple.

    Un ordi qui reste un mystère en revanche, c’est le Xiaomi Mi Notebook Air : j’ai la première version en 12 pouces, et avec ses 4GB de RAM, elle ne semble pas autant galérer que ma Surface Pro 3, c’est impressionnant, peut-être est-ce dû à son CPU Intel Core M3.

    Répondre
  • 2 février 2021 - 12 h 10 min

    […] ACTU AMD Ryzen 5000 Mobile : du sang neuf pour les… […]

  • 10 mars 2021 - 16 h 44 min

    […] Le GPD Win Max 2 devrait donc être largement inspiré par le premier modèle et conserver les très grandes lignes avec un boitier compact, un écran optimisé, un clavier complet et un pavé tactile. Mais à l’intérieur de l’engin, GPD pourrait choisir de remplacer l’Intel Core Intel i5-1035G7 de la première génération par un processeur AMD Ryzen 7 5800U. […]

  • 31 mars 2021 - 10 h 04 min

    […] noter enfin que Xiaomi compte décliner ses Xiaomi Mi Laptop Pro sous processeurs AMD Ryzen 5000H dès le mois de Mai à des tarifs et dans des configurations pour le moment encore inconnues. La […]

  • 12 avril 2021 - 12 h 03 min

    […] Le portable en lui même ne change donc pas beaucoup, il aura juste le bénéfice d’un changement de génération de processeurs avec des puces 5000H déjà employées dans le Lenovo Tinkbook 14p Gen2 annoncé en Janvier après la présentation par AMD de la génération Ryzen 5000. […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *