PICOmputer : un ordinateur de poche au design très original

Destiné aux bricoleurs avertis, le PICOmputer est une solution construite autour des Raspberry Pi Pico qui permet de fabriquer une machine de poche qui n’est pas sans rappeler certains ancêtres de la micro informatique.

Le Raspberry Pi Pico et son microcontrôleur RP2040 ont créé une véritable poussée de fièvre chez les développeurs. Les symptômes sont un peu toujours les mêmes avec un gros enthousiasme, des heures d’insomnie et beaucoup de courbatures à force de se plier en deux sur  son fer à souder. Le PICOmputer est un bon exemple des séquelles de cette maladie.

PICOmputer

L’engin m’a immédiatement fait penser à des machines comme les Epson PX-4 avec leur design tout plat et leur clavier intégré. Evidemment, le nouveau venu est beaucoup plus frustre mais il est également beaucoup, beaucoup moins cher.

Proposé comme un kit à 8€ sur Tindie (avec plus beaucoup de pièces en stock) le PICOmputer est un PCB sur lequel on devra connecter un Pi Pico et une série de composants variés. Autrement dit, il faudra jouer du fer à souder. Notamment avec les 37 interrupteurs dispersés sur la carte qui jouent le rôle de  touches pour le clavier et un écran au choix parmi les modèles recommandés. Une plaque de protection viendra ensuite coincer le tout en sandwich pour protéger les différents éléments et indiquer les utilisations des boutons.

Une fois votre montage effectué, vous vous retrouverez avec une solution proposant un écran IPS en 240 x 240 pixels, un haut parleur, quelques broches GPIO et un lecteur de cartes MicroSD. Le tout dans un format de 10 cm de large sur 6.5 cm de haut et 8 mm d’épaisseur.

PICOmputer

Un petit bug sur le PCB oblige a souder un câble au travers du circuit…

Je trouve le résultat assez intéressant et l’expérience amusante. Même si la soudure de certains composants doit être quelque peu fastidieuse – encore que cela puisse être très formateur – le PICOmputer est une solution originale. Les schémas et autres éléments techniques sont tous disponibles sur GitHub et, si le coeur vous en dit, vous pourrez donc exploiter cette base pour développer votre propre version de l’appareil. L’adapter à vos besoins dans une solution vraiment sur-mesures.

Source CNX Software


Jaune
6 commentaires sur ce sujet.
  • 27 mai 2021 - 14 h 13 min

    Je trouve ça fascinant… ça me rappelle le temps des PSION et autres PocketPC. Mine de rien je regrette ce format de machines qu’on pouvait vraiment emporter partout pour écrire, faire des feuilles de calculs le tout avec un vrai (très petit clavier) qui permettait quant même de faire du bon travail.

    N’ayant que peu d’affinités avec le fer à souder, je me prends à rêver de revoir un de ces petits PC avec un clavier et un écran 640×200 (oui, ce n’est pas beaucoup mais pour taper du texte c’est largement suffisant !)

    Cette nostalgie soudaine amène bien des sourires :D merci pour le lien !

    Répondre
  • 27 mai 2021 - 17 h 46 min

    Cela rappelle le badge de la supercon 2018

    https://hackaday.com/2018/10/17/the-supercon-badge-is-a-freakin-computer/

    Il y en a d’autre dans le genre mais celui là possède un interpréteur basic. Par contre le RP2040 est bien meilleur que pic32

    Plus léger et beaucoup plus puissant que mon vieux canon XO7, j’adore le concept de ces micro-machines.
    Seule critique: les boutons poussoir utilisés ne pas très agréable au touché, un clavier sensitif serai moins cher et plus agréable (gestion native par micro-contrôleur actuel et juste le circuit imprimé comme matériel).

    Merci Pierre de relayer ce genre d’information rafraîchissantes.

    Répondre
  • 27 mai 2021 - 20 h 59 min
  • CHP
    28 mai 2021 - 9 h 13 min

    Ça me rappelle furieusement mes premiers pas dans la micro-informatique en… 1976.

    Processeur : National SC/MP 8bits
    RAM : 4Ko
    ROM : 512 Octets
    Vitesse : 1Mhz
    Saisie et écran : Hexadécimal
    Langage : Codes machine en héxa.

    J’avais ramené ce kit en classe d’informatique (feu BAC H) et je l’ai présenté à mon prof en lui disant :
    Voici un ordinateur!!!!.
    Le prof me demande: Mais qu’est-ce qu’on peut faire avec?
    Je lui ai répondu : Je ne sais pas encore mais ça, c’est le futur…

    Répondre
  • CHP
    28 mai 2021 - 9 h 14 min
  • 28 mai 2021 - 11 h 07 min

    @CHP: Ah ! le SCAMP. Mon ticket d’entrée dans l’informatique. A l’époque j’étais engagé dans tout autre chose. J’ai emprunté un kit wrappé à un pote qui était dans une école d’électronique. Le bonheur de voir s’afficher un mot, un seul sur les afficheurs 7 segments. Après avoir écrit le programme en assembleur, l’avoir converti ‘a mano’, au crayon noir/gomme en Hexa et frappé sans erreur sur le clavier tout aussi hexa ;-)

    Et après, faire défiler le même mot: L’extase!

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *