Aspire Vero : Acer lance la gamme Earthion

L’Aspire Vero est un portable intéressant de par son approche. L’idée est de recycler des matériaux pour en concevoir la coque mais également de proposer un portable que l’on pourra faire évoluer avec un accès aux composants mémoire et stockage.

Avec l’Aspire Vero Acer s’engage dans une démarche écologique de plus en plus forte. La société a été une des premières à choisir des emballages recyclables afin de limiter ses déchets. Son ambition aujourd’hui est plus vaste. En plus de continuer dans cette démarche de recyclage d’emballage avec un carton constitué à 80% de papier recyclé et imprimé d’encre écologique à base de soja. Acer accentue ses efforts avec des améliorations dans les éléments internes qui servent à protéger écran et clavier. L’emploi de feuilles de papier recyclé au lieu des plastiques habituels est un pas de plus dans cette démarche.

Acer Swift 1

Les cartons d’emballage Acer d’aujourd’hui

L’air de rien, ces étapes sont courageuses. Quand à la fin des années 2000, Acer décide d’arrêter les frais avec les emballages en cartons brillants et couverts d’encre de toutes les couleurs, le pari est osé. Face à des concurrents qui utilisent des matériaux plus flatteurs, le risque que l’on considère l’offre d’Acer comme plus entrée de gamme est assez important. Si en 2021 on a plutôt a faire un constat inverse, a considérer les emballages brillants et débordants de couleurs comme l’apanage des solutions entrée de gamme, il faut tout de même se rendre compte du chemin parcouru.

Aspire Vero

L’Acer Vero va donc encore plus loin avec l’emploi de matériaux de recyclage pour construire se coque. Pour être honnête, Acer n’est pas le premier a s’intéresser à ce type de problématique. La marque s’engage juste assez fortement dans ce sens avec de nombreux axes visant le même objectif éco-responsable. L’emploi d’énergie 100% renouvelable d’ici 2035 pour tout le fonctionnement de la société, des choix de matériaux recyclés et des engagements auprès de différentes associations en faveur du climat.

Revenons en à l’Aspire Vero

L’idée principale de cet ordinateur est donc l’emploi de plastique recyclé pour construire son châssis et les touches de son clavier. Un matériaux de substitution aux plastiques habituels issus directement du pétrole. Une démarche intéressante d’autant qu’elle est poussée dans sa logique par un refus de tout traitement supplémentaire pour la rendre plus “présentable”. Le  plastique est “nu”, ni brillant ou coloré. L’usine d’Acer doit employé des granulés de plastique recyclés tels-quels et les injecter dans ses moules.  

Aspire Vero

Ce châssis ne changera en rien les performances de la machine et il est même possible qu’il coûte plus cher à la marque qu’une solution traditionnelle. C’est donc à l’appréciation du client potentiel de s’engager ou nous vers un Aspire Vero. Sachant que cette démarche de recyclage est tout de même récompensée par un petit bonus technique pas inintéressant. 

La machine propose en effet un accès à ses composants facilité : on pourra ainsi retrouver des slots So-DIMM de DDR4 et un emplacement de stockage M.2 accessibles. Acer n’a pas précisé si d’autres composants pourraient être remplacés à terme mais cela semble dans la logique de la marque : batterie et carte Wifi pourraient ainsi bénéficier du même traitement. Autre point positif, la promesse d’une grande durée de vie du produit, autrement dit la possibilité de réparer la machine avec des pièces détachées pendant longtemps.

Aspire Vero

Pour le reste l’Aspire Vero n’a pas été spécialement détaillé par la marque. On ne sait pas par exemple quelles tailles de machines seront disponibles. L’engin présenté est sans doute un 15.6″ au vu de son encombrement et de son pavé numérique intégré au châssis. Les puces embarquées seront des Intel Core Tiger Lake proposant des circuits graphiques Intel Xe accompagnée d’un montant non détaillé de mémoire vive et d’un stockage SSD pouvant monter en usine à 1 To. La connectique comporte un port USB 3.1 Gen.2 Type-C, deux USB 3.2 Type-A, un Ethernet Gigabit et un port HDMI 2.0. L’engin emploiera une solution Wifi6 et Bluetooth 5.2.

Aspire Vero

Aspire Vero : une démarche dans la durée ?

Comme indiqué au début de ce billet, Acer n’est pas le premier a proposer des plastiques recyclés pour construire un PC. Beaucoup d’autres marques ont fait des annonces dans ce sens par le passé. Malheureusement, peu ont fait durer cette initiative. Sortir un PC unique, recyclé en partie, avec une gamme traditionnelle tout autour reste un coup d’épée dans l’eau. L’engagement d’Acer doit être plus fort si la démarche veut être prise au sérieux.

Certains éléments me font peur dans cette présentation. Ils comportent juste assez de décisions “gadget” pour me faire hésiter devant la démarche. L’exemple le plus frappant pour moi est dans cette décision d’imprimer les deux lettres R et E à l’envers sur le clavier. Un choix qui s’explique chez Acer par la volonté de marquer les esprits. Les lettres R et E symbolisant la volonté de la marque de mettre en avant le REcyclage, la REparabilité, et la RE-utilisation. Une démarche tout à fait honorable qui se traduit ici par une décision quelque peu… bizarre.

Aspire Vero

J’ai peur que ce genre de choix soit problématiques pour certains. Ce qui risque de détourner des clients potentiellement intéressés par le concept mais qui ne se “feront pas” à ce genre de décision. Le changement de couleur de ces lettres aurait sans doute été suffisant.

J’ai donc peur d’un effet d’annonce autour de cette volonté de recyclage de matériaux. Un premier pas qui ne soit pas suivi d’autres tout aussi encourageants. J’espère sincèrement me tromper et a vrai dire la meilleure manière pour que Acer continue sur cette lancée de l’Aspire Vero c’est qu’il rencontre son public. Des gens qui soient suffisamment motivés par la décision d’Acer et sa volonté éco-responsable pour s’engager dans la même voie. Une entreprise voulant acheter une flotte de machines un peu plus verte. Un particulier trouvant la démarche pertinente.

Le  soucis étant que, là encore, il faut un reflexe de gamme pour que la démarche ait du sens. Si Acer ne propose qu’un seul engin, une entreprise ne pourra pas s’y intéresser de manière globale. Si il s’agit juste de proposer quelques portables “recyclés” pour l’image de marque cela restera un effet d’annonce de la part de tout le monde. Il faut que ce choix courageux s’étende et devienne la norme.

Il faut que dans quelques années on regarde les engins en matériaux non recyclés comme on regarde les produits aux emballages trop rutilants. Avec la même moue que celle que l’on fait pour les produits trop… plastiques.


Pas de Pub
7 commentaires sur ce sujet.
  • 28 mai 2021 - 10 h 17 min

    Malheureusement, je crains que tout cela ne soit qu’une dérive marketing de plus, sans un réel intérêt pour la marque pour une véritable volonté écologique de pérennité du produit, qui ne serait bien évidemment pas rentable pour leurs affaires.

    Avant, sur un portable, on pouvait changer aisément batterie, Ram, disque-dur ; Il n’y avait rien à démonter si ce n’est un clip par ci, une vis par là, une petite trappe par ici. Un utilisateur lambda, sans connaissance particulière pouvait le faire. Mais ça c’était AVANT.

    Pour cet Aspire Vero, il y a pas moins de 11 vis à retirer pour juste avoir accès à la Ram et au SSD, rien n’est précisé pour un éventuel changement de batterie,de la carte Wifi, etc… Bref, pas de quoi rassurer un acheteur “écologique” potentiel pas plus versé que cela dans la “bidouille” technologique !

    Comme tu le dit, Pierre, j’ai moi aussi le sentiment que ce genre de démarche reflète plus de décisions marketing “gadget” que d’un réel intérêt pour une quelconque volonté de vente de produit éco-responsable !

    Répondre
  • 28 mai 2021 - 10 h 52 min

    @Mxte29Fr @Pierre
    Pour une fois, soyons optimiste ! :-)

    @Pierre
    Merci pour cette news !
    Quant au coup du clavier, je ne trouve pas cela si idiot/moche etc.
    Je fais partie de ceux qui ne regardent quasiment pas le clavier – l’habitude de taper au kilomètre.
    Je trouve que c’est un excellent moyen de se démarquer.

    Maintenant, je vous rejoins, à voir dans le temps…
    (soyons optimistes #2)

    Répondre
  • 28 mai 2021 - 10 h 53 min

    @Mxte29Fr: Je pense qu’ici l’engagement est sincère mais il faut qu’il soit plus large. On ne peut pas faire une seule machine sur un marché de dizaines de référence et s’en tenir là. Il faut aller encore plus loin. Mais le risque est énorme, si le public n’adhère pas à l’idée, c’est la douche froide.

    Répondre
  • 28 mai 2021 - 10 h 58 min

    @rapht: Ce billet est assez optimiste hein, moi je trouve que le coup du clavier est trop gadget. C’est comme si l’équipe voulait marquer le coup mais sans penser aux risques que cela représente.

    J’ai vendu des machines et il y a des gens, beaucoup de gens, qui se fient d’abord à leurs habitudes pour s’équiper. Le moindre petit changement sur le clavier (forme de touche, positionnement, lettrage) et ils étaient perdus. Refusant ainsi un ordi qui était parfait pour eux sur tous les autres postes. C’est d’ailleurs pour cela que l’on ne voit pas de formats de claviers différents sur le marché.

    Alors cve choix de touches inversées, c’est un gros paris pour… pas grand chose si ce n’est satisfaire une équipe de design et de communication. Cela n’apporte rien de vraiment écologique et personne parmi les acheteurs ne va en comprendre le sens. Je pense même que les potentiels acheteurs vont appeller la hotline pour dire qu’il y a un soucis technique sur leur PC.

    J’aurais préféré un accès facilité aux composants, des petites trappes par exemple, ça aurait été plus utile.

    Répondre
  • 29 mai 2021 - 22 h 04 min

    Perso j’adore.
    Cette finition pitaclé de couleur le rend unique car il n’y aura pas deux PC avec les mêmes points de couleurs au même endroit.
    Renault va aussi le proposer sur sa nouvelle R5 électrique et autre sur la partie du parchoc et bas de caisse.
    Ça apporte une touche originale que du plastique unicolor tout moche.

    Dans un autre échelle les fabriquants de hypercar le font aussi avec la fibre de carbone recyclé qu’ils appellent ça fibre de carbone forgé (une bonne manière de recycler les pièces qui ne passent pas le service qualité)

    Pour ce qui est de l’emballage ce qu’on leur demande c’est de bien protéger le produit dedans (on n’achète pas le carton mais son contenu).

    Répondre
  • 31 mai 2021 - 11 h 23 min

    Bonjour,
    Des paillettes de plastique recyclées coûtent 2 à 3 fois le prix des neuves, donc j’ai un doute sur l’aspect industriel de produire toujours plus pour toujours moins cher.
    C’est une très bonne chose que Acer s’y mette, l’élargir à toute sa production serait à applaudir.

    Répondre
  • 31 mai 2021 - 13 h 17 min

    Hello, je pense qu’Acer devrait aller plus loin dans la com’ : si c’est effectivement facile à upgrader/réparer, il ne faut pas hésiter à en faire un argument de vente. L’indice de réparabilité commence à se faire connaître, c’est le bon moment d’exploiter cette opportunité à mon avis.

    @Pado: je suis surpris de ton information, si cela est vrai (paillettes de plastique recyclé plus cher que de l’alu ou de l’ABS) alors effectivement, ça pourrait faire hésiter de payer cher un produit recyclé.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *