AMD sous Android et ChromeOS, ça se confirme

Suite logique de l’apparition des puces Temash à très faible consommation, AMD annonce ne plus se cantonner dans le futur uniquement à Windows. Le fabricant de puces va également se tourner vers ChromeOS et une tablette AMD sous Android est clairement prévue dans le futur. Un changement qui ne signe pas l’abandon de Microsoft mais une voie supplémentaire pour la marque.

Le marché des tablettes explose et les annonces de ces derniers jours semblent bien montrer qu’Intel est en passe d’y faire sa place. Les Atom commencent a se retrouver au sein de nombreuses machines dont la nouvelle et emblématique Galaxy Tab 3 de Samsung. Un signe fort qui montre que les industriels croient à la solution x86 pour leurs équipements mobiles et qui a du interpeller AMD qui annonce ne plus se cantonner uniquement à Windows dans le futur. de l’AMD sous Android ? C’est pour demain.

 Samsung Galaxy Tab 3

ChromeOS et Android tendent a devenir les systèmes d’exploitation des machines entrée de gamme du marché informatique : Avec des tablettes 7″ entre 150 et 200$, des Chromebooks entre 200 et 250$, ces engins représentent et représenteront des ventes importantes dans le futur. AMD ne peut pas les laisser passer et ne doit pas prendre du retard sur ces segments.

Aussi la marque indique simplement ne plus réserver désormais sa production de processeurs uniquement pour Windows. AMD veut suivre Intel  dans sa réussite sur les segments tablettes. Demain nous verrons des engins AMD sous Android  et des  Chromebooks affublés du petit logo vert.

Cela pourra se traduire de plusieurs manières et notamment en explorant la piste ARM en plus du x86. AMD cherche également a explorer des solutions sur mesure de son design de processeurs, sur ce point la marque est bien positionnée au regard de son intégration dans les consoles de jeu. Une puce AMD crée spécialement pour Android ou ChromeOS est donc imaginable.

Lisa su AMD

Dr Lisa Su : Senior vice president and general manager of global business units chez AMD

C’est encore une fois une sorte de volte face de la part de la marque puisqu’elle avait affirmé par le passé ne pas s’intéresser à Android, comme elle avait affirmé ne pas s’intéresser aux processeurs basse consommation a udébut des netbooks. Depuis, AMD a rattrapé son retard et serait de toutes façons mal avisée de ne pas changer d’avis au vu des choix actuels du grand public.

Le Docteur Lisa Su qui a une bonne vision du développement global d’AMD a déclaré à PC World au Computex rester “très engagée du côté de Windows 8”. AMD pense que c’est “un excellent système d’exploitation mais voit qu’un marché pour Android et Chrome OS se développer également”.

Un travail est donc d’ores et déjà en cours pour développer des solutions x86 AMD sous Android, certains développeurs indépendants ayant déjà tissé les premiers morceaux de code pour ce portage.

Reste a savoir quelle attitude aura le marché vis à vis de ces processeurs et si des constructeurs seront prés a s’intéresser aux puces de la marque dans le futur. Il est clair qu’aujourd’hui, si Intel gagne des batailles sur ce terrain face aux solutions ARM et cela même dans des machines de marques ayant des licences ARM comme Samsung, c’est grâce à la qualité de ses processeurs mais aussi quelques éléments annexes. Intel fourni une puce 3G/4G très flexible qui s’adapte à tous les marchés avec ses puces, Intel propose probablement un prix alléchant aux constructeurs sur ses Atom afin de pénétrer le marché. Enfin Intel reste Intel et sa force de frappe commerciale est sans commune mesure avec celle d’AMD.

Autant d’atouts qu’AMD n’a pas en main et la bataille va être rude pour venir titiller ARM et Intel sur ces segments. Et il faut faire vite car Intel avance rapidement avec la sortie de ses puces Bay Trail dés cette année dans une course effrénée en terme de recherche et développement. Le but est de venir titiller ARM sur le marché de l’ultra mobilité. ARM qui ne reste évidemment pas sagement dans son coin a attendre et poursuit ses propres développements avec des partenaires très engagés comme Qualcomm, Nvidia ou Samsung.

Un prototype 11.6″ signé par Quanta en AMD Temash A4-1200

Les précédents processeurs à destination des tablettes Windows d’AMD n’ont pas eu de succès avec quasiment aucun produit présenté au marché et encore moins de ventes. On ne peut pas dire que les AMD Z-01 et Z-60 aie bouleversé l’ordre des rayons de produits sur le marché.

La marque a pourtant quelque chose a faire avec un Temash qui pourrait s’avérer redoutable sur une tablette : Pour avoir pris en main rapidement lors d’une conférence de la marque un des prototypes exposé par Quanta en ce moment même au Computex, Temash est un processeur impressionnant sous Windows 8 dans ce format. Sur Android ou ChromeOS il a clairement quelque chose en plus qu’un Atom actuel d’un point de vue performance 3D sous Windows. Difficile cependant de savoir ce que cela pourrait donner sous d’autres systèmes.

13 commentaires sur ce sujet.
  • 6 juin 2013 - 10 h 10 min

    Et non, AMD n’a plus aucune carte a jouer, c’est fini, en GPU ils sont maintenant loin derrière intel.

    Répondre
  • 6 juin 2013 - 10 h 36 min

    @karenax: Comme ça, direct, cash, sans avoir jamais eu les puces en main :D

    Répondre
  • 6 juin 2013 - 11 h 06 min

    @karenax

    Du retard sur les GPU face à Intel? Je pense que tu méprends performance GPU et gravure.

    Intel grave en 22, AMD en 32. Je serais curieux de voir ce que donne les architectures gpu (et pourquoi pas cpu) à gravures égales.

    Leur nouveau chipset “Iris”, bien que plus performant que les précédents, ne s’offre pas aux prix des tablettes je te rassure. Non seulement c’est pas une machine de guerre, mais l’avoir te coutera aussi cher qu’un cpu et une cg à coté (therefore your argument for this article is invalid).

    Btw:
    http://www.anandtech.com/show/6993/intel-iris-pro-5200-graphics-review-core-i74950hq-tested/3

    Pourquoi l’Iris d’Intel te semble si puissant par rapport aux apus d’AMD?
    Je vais te l’expliquer de suite: comme ils gravent en 22 et pas en 32, ils en profitent pour associer un cache pour le chipset dans le processeur. En quelque sorte, le processeur n’a donc pas un chipset mais un gpu complet, avec sa ram. Sa ram lui étant dédiée, elle est spécifique, et surtout plus RAPIDE que de la DDR3 utilisée par les chipsets d’AMD pour laquelle il faut aller sur la carte mère pour l’adresser. Alors c’est bien gentil, mais ça coute (beaucoup) plus cher.

    Répondre
  • 6 juin 2013 - 12 h 43 min

    Je vous trouve dure avec karenax !

    car même si il va vite en besogne, il est nécessaire de comparer ce qui est comparable.

    Brazos avait une longueur d’avance, laissant AMD s’amuser à comparer InGame son low cost avec un Ci5 mobile.
    avec Kabini, si nous le comparons avec le HD4400 des Ci3 4th gen, alors AMD ne rigole plus du tout (je compare 15W vs 15W+NB).

    effectivement AMD à perdu de sa superbe niveau GPU intégré !

    reste pour les défendre, le prix (même si pour le coup ma comparaison va peu être devenir crédible, le Ci3 3th à souvent été en promotion au prix du E-450) et les GPU haut de gamme (en carte PCIex bien sur).

    Répondre
  • 6 juin 2013 - 13 h 26 min

    “Temash est un processeur impressionnant sous Windows 8 dans ce format. Sur Android ou ChromeOS il a clairement quelque chose en plus qu’un Atom actuel d’un point de vue performance 3D sous Windows.”

    Il ne faut pas perdre de vue qu’Intel n’a pas investi un kopek dans le développement d’un pilote efficace pour la puce Power VR qu’il utilise sous licence avec les Atom actuels.

    Ca ne veut pas dire que le Temash n’est pas plus performant en 3d, mais je pense que la question mérite encore d’être creusée avant de se prononcer, non ?

    Répondre
  • 6 juin 2013 - 20 h 23 min

    Ca me fais rire les gens qui denigre amd comme ca sans raison , intel a des milliards si apple l’acheterai (ce qui serait drole d’ailleurs) il ne leur resterait que milliard de dollar ALORS qu’amd ne vaut meme pas un milliard se tape des fondeurs en retard (sinon y aurait deja kaveri faut pas se leurer et ca exploserait les hd 4600/iris pro !)

    Répondre
  • 7 juin 2013 - 0 h 02 min

    y’a pas à dénigrer ou à encensé !

    si tu es content de ta tata parce que l’entreprise à rien dépensé en R&D comparé à tous ces idiots qui ont une Clio4… c’est ton choix !

    mais dire qu’AMD à perdu de sa superbe (sur ce segment) face à Intel n’est pas du non-sens.
    et ce n’est pas parce que AMD à moins d’argent que Mme Michou va être plus tolérente quand son pc va mettre 3h à ouvrir le gros zip des photos de vacances !

    je suis assez proAMD, chez moi (sauf le Mac de Mme) c’est 100% AMD avec un PhenomX4 et un E-350.

    mais faut être réaliste, si AMD se moquait des GPU des premier Ci5 face à ses Brazos, ils ne peuvent plus mettre [email protected] face à un [email protected] sans paraitre largué !

    après leur reste la corde des prix à tiré… si ils veulent être plus compétitif ils peuvent tirer les prix vers le bas !
    mais cela veut dire moins de rentré d’argent et donc moins de R&D… :/

    je vais certainement reprendre un Kabini pour mon HTPC, mais le portable sera un Ci3 !
    (pour me rattraper, je prendrais une HD8850 en 2014 ! :D )

    Répondre
  • 7 juin 2013 - 8 h 33 min

    Vos remarques sont intéressantes, mais sont-elles justifiées?

    J’ai checké récemment sur le net un test de kabini vs core i3 et pentium.

    Soyons daccord sur un point: coté cpu amd se fait latter. Mais coté gpu les tests ne sont pas justifiés.

    Pourquoi? Parce que dans les tests que j’ai vu la DDR3 est lente, elle ne tourne pas à 1600mhz, ce que kabini propose justement. Or, ça signifie que le gpu est considérablement ralenti. Les tests même lorsqu’ils sont annoncés autour du gpu deviennent alors gourmands sur le cpu. Ils ne montrent pas les vrais valeurs des gpu d’AMD, puisque ceux-ci sont sous exploités.

    Et le coup du “pas investi un sous dans les pilotes powerVR..” à la base les chipsets des atoms ce sont des chipsets intel de carte mère juste minimisés qui existent depuis 8 ans mec, alors dire qu’ils sont pas optimisés… Disons plutôt que ça a pas dû leur couter cher quoi de les optimiser sur 8 ans quoi. (Je parle pas de la génération Hashwell, qu’on soit bien daccord)

    Répondre
  • 7 juin 2013 - 11 h 06 min

    @Kynn: on est en train de discuter de la nouvelle génération de processeurs à très faible consommation d’AMD, qui viennent se mettre en concurrence avec les Atom d’Intel.

    Les Atoms qu’Intel met sur le marché en ce moment sont des stocks de Cedar View (Atom N2xx0) à écouler dans quelques netbooks par-ci par-là, et des Clover Trail, ou Atom Z2xx0, dans des produits plus récents comme quelques tablettes avec Windows 8 ou Android.

    Ces deux produits n’intègrent pas de chip graphique conçus par Intel, mais des PowerVR SGX544 ou SGX545. Le même genre de techno qu’Intel avait déjà intégrée en 2009 à l’Atom Z5xx, le fameux Poulsbo. Même si la techno n’a rien à voir avec les chips Intel, ils ne se gênent pas pour leur donner des noms “transparents”, les GMA500 et GMA3650.

    Et même si ces puces s’appellent des GMA, elles nécessitent des pilotes différents, fournis également par PowerVR. Les puces PowerVR en question ont déjà démontré, dans des Ipads par exemple, qu’elles sont capables de très belles choses en 3D.

    Par contre, mises en oeuvre par Intel sous Windows, elles sont à peine compatibles DX9, et presque incapables de faire tourner quoi que ce soit de plus ambitieux que Doom … La raison est simple et bien connue de (presque) tous, Intel a investi le minimum dans les pilotes pour Windows, pour faire fonctionner la bureautique et la vidéo HD. C’est une affaire de business, voilà tout.

    L’objet de mon message précédent était de rappeler ça ; je ne connais pas de test des performances 3D des Atoms actuels sous Android, je ne peux pas dire si c’est la même catastrophe que sous Windows, mais je serais curieux de voir avant de consacrer les nouveaux produits d’AMD. Hoplà !

    Répondre
  • 7 juin 2013 - 12 h 45 min

    Je le sais bien que je suis HS encore une fois, mais ou qu’ils sont les ivy bridge Y ? (Pas trop le temps de suivre, excusez si j’ai raté les news)

    Répondre
  • 8 juin 2013 - 9 h 22 min

    @minette: excuse pour ma réponse tardive : dans le toshiba z10T déjà , si j’en crois Anandtech. Ne me remercie pas, c’est un plaisir de te renvoyer l’ascenseur vu que tu partageais pas mal quand tu en avais le temps ! Bon courage à toi :)

    Répondre
  • 18 juin 2013 - 17 h 07 min

    […] Un mouvement qui pouvait s’anticiper suite aux déclaration récente de la marque concernant sa future approche d’Android et de ChromeOS au Computex qui marquait une rupture avec Windows. AMD s’émancipe donc du couple WinTel et va chasser […]

  • 7 avril 2017 - 12 h 19 min

    […] faut dire qu’en 2013, on imaginait mal des Chromebooks sous AMD puisqu’il était déjà difficile de trouver des […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *