CES 2016 : Les nouveaux NUC proposeront de l’Iris Pro et un Thunderbolt 3

Si Intel a fait une grosse partie de son show au CES autour de l’IoT et du futur marché qu’il représente pour la marque, des “ateliers” plus pragmatiques sont venus exposer des produits concrets pour son futur. Les nouveaux NUC y étaient évoqués.

Déjà la quatrième génération de NUC chez Intel qui ne ralentit pas la cadence dans le développement de ces minimachines compactes et appréciées pour leur excellente tenue dans la durée. La nouvelle salve d’engins reste toujours aussi compacte mais passe, logiquement, aux processeurs de génération Skylake.

Nouveaux NUC

On retrouve donc des machines équipées de puces de séries mobiles, celles que l’on retrouve dans les ultrabooks, comme le Core i3-6100U ou le Core i5-6260U.

Des puces évoluées qui proposent des chipsets graphiques avancés comme le Intel HD 520 pour le I3 et un Iris graphics 540 pour le i5. Des évolutions notables par rapport à la génération Broadwell qui équipait les NUC de la génération précédente.

Pas mal de changements ont été opérés sur le corps de  ces machines, notamment au niveau de la connectique. Le MiniHDMI a disparu par exemple et ces nouveaux NUC reprennent la bonne habitude de proposer un HDMI 1.4b plein format. Un lecteur de cartes SDXC est présent et les boîtiers proposent désormais quatre ports USB 3.0 répartis par paire sur chaque face de l’engin.

Nouveaux NUC

On garde les bonnes habitudes avec un Mini DisplayPort, un Ethernet Gigabit et toujours le port infrarouge associé au prises casque et micro. Le châssis profite toujours de la fonction de capot interchangeable pour proposer des options supplémentaires comme sur la génération précédente.

Nouveaux NUC

A l’intérieur de l’engin, on retrouvera quelques basculements, le plus notable étant le passage à la DDR4 au lieu de l’habituelle DDR3. Toujours en format SoDIMM évidemment, elle permettra d’augmenter les performances de l’ensemble mais causera un surcoût à l’équipement.

Le chipset interne passe également au PCI Express 3.0 qui permettra de mieux exploiter le potentiel des SSD les plus rapides. Comme d’habitude, les machines seront livrées en version SSD sur carte uniquement ou dans des formats un peu plus épais acceptant un slot M.2 et un emplacement 2,5 pouces pour combiner deux espaces de stockage.

Nouveaux NUC

La disponibilité sur le marché ne devrait plus tarder, elles devraient être livrées rapidement et embarqueront suivant les marché des cartes Wifi 802.11ac et Bluetooth mais n’auront ni OS, ni mémoire , ni stockage. Au client final de les assembler et d’y ajouter le système de son choix.
En plus de ces annonces qui confirment des informations que nous avions déjà en partie, Intel a soulevé le voile sur quelques détails du futur de la gamme. En particulier sur de nouveaux NUC qui changeraient légèrement de design et qui seraient encore plus performants.

Minimachines.net

Le fameux NUC Skull Canyon… A son bord, une puce assez performante, un Skylake annoncé comme ayant un TDP de 45 watts par Intel et qui embarquera un circuit graphique Iris Pro. Cela veut dire que la puce aura 72 unités d’execution graphique et 128 Mo de mémoire eDRAM.

De quoi faire tourner énormément de choses très confortablement et sortir dela vision du petit PC “tout-juste-bon-à-surfer”  qu’ont encore beaucoup de professionnels sur cette gamme.

La gamme disposera en outre d’un Thunderbolt 3, une connectique qui permettra de profiter d’affichages externes mais également de se connecter à un circuit graphique dédié. Un changement assez intéressant dans l’approche d’Intel puisque la marque offre ainsi la possibilité de construire des machines capables de piloter des applications ou des jeux assez haut de gamme.

Le point intéressant de la solution est qu’il sera possible de mutualiser un boitier Thunderbolt 3 externe, contenant une puce graphique très avancée, autour de plusieurs postes suivant les besoins de chacun. On reste dans une optique de souplesse, de modularité  et de légèreté propre à la gamme créée par Intel.

Evidemment, la marque vise aussi les joueurs et les particuliers en général avec ces nouveaux NUC, la gamme Skull Canyon devrait permettre de jouer très confortablement dans un encombrement minimal. Une combinaison qui pourrait faire mouche pour beaucoup d’utilisateurs à la recherche d’un machine un peu plus ouverte qu’une console à disposer sous un téléviseur.

Le changement de design du boitier devrait prendre en charge la montée en puissance de l’engin avec probablement un nouveau système de dissipation et de ventilation pour encaisser les 45 watts de TDP du processeur. Ce n’est qu’une supposition mais elle me semble évidente pour tempérer la machine.

Reste à connaitre le tarif de ces fameux nouveaux NUC Skull Canyon, la disponibilité est inconnue également, la marque les proposera en barebones comme à son habitude ce qui laissera l’opportunité de les équiper comme l’utilisateur final le souhaitera. Intel réserve en effet son annonce pour la Game Developers Conference de San Francisco à la mi Mars.

Source : ArsTechnica

8 commentaires sur ce sujet.
  • 7 janvier 2016 - 11 h 59 min

    ah enfin, le tueur d’eunuque que j’attendais ! (jeux de mots)
    manquerait plus qu’un port USB 3.1 type C et c’est parfait.

    Répondre
  • 7 janvier 2016 - 12 h 07 min

    J’attend ces skull canyon et ce port thunderbolt avec une certaine impatience.il y a moyen de faire des mini pc très performant et très évolutifs !
    Le processeur soudé n’est que peu gênant pour le coup.

    Répondre
  • 7 janvier 2016 - 13 h 31 min

    Apparemment toujours pas de HDMI 2.0 sur la gamme intel en 2016. Les fabricants sont frileux où y a t il une limitation hardware quelque part?

    Répondre
  • 7 janvier 2016 - 14 h 10 min

    @pulp25: Le prix de la licence HDMI ?
    Effectivement cela fait un peu chiche. Mais le DisplayPort permet de compenser ce problème.

    Répondre
  • 7 janvier 2016 - 14 h 52 min

    @pulp25:

    en faite le hdmi 2.0 sert a voir du 4k en 60hz …hdmi 1.4 etant limiter en 4k 30Hz.

    En Dp pas de soucis pour du 4k60Hz

    Le gros soucis c est si on utilsie le nuc sur un tv … y a pas de DP et que du hdmi …

    Répondre
  • 7 janvier 2016 - 17 h 24 min

    En gros si on veut du Core i7, de l’USB-C, du WiFi-AD, faudra attendre Skull Canyon ? Espérons…

    Bon je vais attendre…

    Répondre
  • 8 janvier 2016 - 4 h 02 min

    @Jerry Khan: Si je ne dit pas de Sean Connery, le thunderbolt 3 est interfacé en USB type C (3.1 gen2).

    Répondre
  • 9 janvier 2016 - 23 h 34 min

    Ce mini-HDMI était une plaie sur la génération précédente. En tout cas, moi qui en possède un, je peux dire qu’il m’a fallu y mettre un adaptateur mini-HDMI/HDMI qui me fait perdre le signal à cause du jeu sur le connecteur. Heureusement que le mini-Displayport est présent pour sauver la mise.

    J’ai failli passer au Gigabyte mais j’avais la flemme de revendre mon NUC.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *