CES 2016 : HP Elitebook Folio G1, un 12,5 pouces à 1€ le gramme

Un ultrabook très haut de gamme qui sera disponible dès Mars en Europe, le HP Elitebook Folio G1 est un engin assez surprenant et très prometteur. Il pèses 997 grammes et est annoncé à 999€, un ratio étonnamment proche et plutôt bon pour cette nouvelle solution chez le constructeur US.

La version de base de la machine, non tactile, affiche une épaisseur de 11,9 mm. Le même en tactile sera un peu plus épais avec 12,4 mm. Pour autant, le châssis en aluminium de cette machine a été renforcé et résistera aux chocs classiques d’un PC portable.

HP Elitebook Folio G1

La finition en métal, le design très sobre de l’engin et sa finesse font de cet HP Elitebook Folio G1 un portable plutôt très réussi. Il vise clairement un milieu professionnel mais pourra convenir à tout type d’usager qui cherche une machine complète et bien équipée.

Il tourne sous Windows 10 uniquement, s’ouvre sur 180° pour se mettre à plat de façon à mettre son écran sur une table et travailler autour. L’affichage 12,5 pouces sera en IPS et décliné en Full HD 1920 x 1080 pixels ou en Ultra HD 3840 x 2160 pixels soit un ratio de 352 points par pouce.

HP Elitebook Folio G1

A l’intérieur de la machine, on trouve des puces Intel Core M Skylake. Des version M5 et M7 épaulées par 8 Go de mémoire vive et 256 Go de stockage au maximum. C’est peut être ce qui fera tiquer les pros qui pourraient être séduits par les lignes de l’engin mais qui chercheraient un peu plus de capacités. Cet HP EliteBook Folio G1 est une machine ultraportable et non pas une station de travail.

HP Elitebook Folio G1

L’autonomie annoncée est excellente si la promesse de 10 heures revendiquée par HP est tenue. Pour ce poids et cette épaisseur, faire tenir un 12,5 pouces aussi longtemps n’est pas une chose facile.

La connectique est, par contre, plus problématique. HP a choisi de ne proposer que deux ports USB type-C et une prise audio. Si cela permet de nombreux usages, il faudra peut être s’équiper de produits compatibles même si HP devrait fournir des adaptateurs de base comme un USB type-C vers HDMI ou Ethernet. Un hub USB ne sera peut être pas du luxe. L’idée d’avoir positionné les deux ports USB du même côté n’est, par contre, pas très brillante…

HP Elitebook Folio G1

Le constructeur met également la sécurité en avant sur cet engin, une puce TPM est bien entendu à bord et des options supplémentaires seront disponibles : Lecteur d’empreintes digitales, lecteur de cartes à puce, des solutions clairement pro pour assurer un usage sécurisé de la machine.

Pour le reste, le clavier semble très bien construit, le grand pavé tactile acceptera les différents gestes de pilotage de Windows 10 et la partie audio sera assurée par une paire d’enceintes confiée à Bang & Olufsen. Bref, un engin très complet sur le papier qu’il me tarde de voir en vrai.

Source : Notebookitalia

14 commentaires sur ce sujet.
  • 8 janvier 2016 - 12 h 20 min

    J’ai cru comprendre dans la vidéos qu’il y aurait aussi une version avec écran mate.
    Vu la taille des bordures, ça sent la réponse au Dell XPS 13 et ça peut être très intéressant. A suivre.

    Répondre
  • 8 janvier 2016 - 12 h 40 min

    On dirait également une réponse “visuelle” et d’usage par HP du macbook d’Apple. En entreprise, chez les cadres supérieurs les apparences sont tres importantes, comme les informaticiens privilégient encore les pc, des machines de ce type répondent également à ces besoins.

    Répondre
  • 8 janvier 2016 - 12 h 41 min

    Bonjour Pierre

    En parlant de securité
    Un port Kensington ???

    J’ai un Samsung S9 pour le bureau et franchement le manque de port Kensington est un gros manque. Ok c’est joli c’est léger mais impossible de le laisser trainer sur le bureau le temps d’aller prendre un café et encore moins dans un train le temps d’aller vaquer à d’autres occupations.

    Répondre
  • fpp
    8 janvier 2016 - 12 h 51 min

    Que faut-il comprendre par “Il tourne sous Windows 10 uniquement” ?
    Il sera impossible d’installer un autre OS ?…

    Répondre
  • 8 janvier 2016 - 13 h 18 min

    @fpp: Pas mal de pro veulent pas forcément du 10 pour s’accorder avec le reste de leur parc. Je suppose qu’on peut lui installer du 8 sans soucis mais il sera pas livré avec par défaut.

    Répondre
  • 8 janvier 2016 - 14 h 12 min

    @fpp:

    possible que des drivers n’existe pas pour win8

    c’est bien beau un ordi mince, mais maintenant tout est collé et tu ne peux pu rien changer, sans compté qu’à ouverture et fermeture de l’écran tu dois faire ultra attention, prendre des deux minces aux risque de courber l’écran..

    Répondre
  • uko
    8 janvier 2016 - 14 h 52 min

    @BaffTech:
    Une réponse bien faiblarde alors, à vue d’œil les bordures sont bien plus larges que sur un XPS 13.

    L’avantage c’est que la webcam est à sa place. Et un poids de 1kg avec 10h d’autonomie, je dois avouer que ça laisse rêveur.

    Répondre
  • fpp
    8 janvier 2016 - 15 h 38 min

    @Pierre Lecourt (et Marc Colin):
    je pensais à du Linux bien sûr ! :-)

    Répondre
  • 8 janvier 2016 - 16 h 05 min

    @uko:

    Il est moins cher, plus léger (200 grammes) et plus fin. Non, ce produit est une belle réponse sous Windows au MacBook 2015. :)

    Répondre
  • 8 janvier 2016 - 19 h 26 min

    @uko: Plus larges oui, mais elles ont l’air assez fines quand même, bien plus que sur les autres de la gamme ELITEBOOK (qui n’ont déjà pas les bordures les plus épaisses à la base).

    Effectivement le placement de la webcam est plus habituel, l’autonomie prometteuse (mais les 10 heures c’est grosso modo ce que j’ai sur le XPS13), le revêtement intérieur probablement moins salissant et le poids plus menu. Une réponse pas si faiblarde donc, non? :p

    Répondre
  • 8 janvier 2016 - 21 h 15 min

    les USB type C sont probablement rassemblées sur un même côté pour être à plus près du chipset USB, haute vitesse oblige !

    Répondre
  • uko
    9 janvier 2016 - 0 h 56 min

    @BaffTech: Une réponse à tous les ultrabooks alors ;)

    Il faut aussi garder à l’esprit que son écran est plus petit que le 13″ du Dell, et que malgré tout il ne doit pas tenir dans les pochettes 11″ comme le Dell. Le revêtement, question de goût. Perso j’aime bien celui de mon XPS13 même s’il est effectivement terriblement salissant.

    Si on veut poursuivre le comparatif il faut aussi garder à l’esprit que le Dell est probablement plus performant alors même qu’il a une génération de processeur de retard, et qu’il doit aussi embarquer une ventilation et une batterie plus importante pour soutenir son processeur plus gourmand. Forcément, ça se paye sur le poids.

    En tout cas la machine est belle et a l’air bien finie. Je suis heureux de voir ce que les nouveaux Core M permettent de faire, et de constater que les constructeurs font des efforts sur les finitions de leurs machines. J’aimerais toutes me les offrir, mais je ne trouve pas justification raisonnable pour le faire -_-‘

    Je devrais peut-être me reconvertir dans les tests d’ultrabooks.

    Répondre
  • 9 janvier 2016 - 9 h 28 min

    @uko: Je suis un peu dans le même cas, j’aimerais tous me les offrir!
    Et dès qu’en sort un nouveau qui me plaît, je songe à changer mon, pourtant irréprochable, XPS 13… Peut-être que devenir testeur serait effectivement une bonne idée :)

    C’est vrai que le Core M est probablement moins puissant qu’un i5 (encore que avec les générations qui se succèdent, des fois on est surpris) mais il a l’avantage de la ventilation absente (même si honnêtement, sur les ultra bien finis, on ne l’entends jamais le ventilo à moins de lancer un jeu un poil gourmand)…
    Avec un ultrabook, de toutes façons, il faut toujours faire un compromis :)

    Répondre
  • 19 mars 2016 - 15 h 26 min

    Ventilo ou pas ?

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *