CES 2016 : E Ink fait son show et montre de nouveaux produits

Le marché de l’encre numérique devient de plus en plus concurrentiel, les premiers acteurs se voient désormais entourés de marques nouvelles et il est devenu important de diversifier ses produits. E Ink s’y emploie et l’expose au CES 2016.

L’encre numérique est de plus en plus présente dans notre quotidien. Dans les liseuses, bien évidemment, mais également dans de nouveaux produits comme les montres ou les smartphones. Certains appareils profitent à plein de la capacité de ces écrans à s’afficher en pleine lumière et de nombreux usages se profilent.

E Ink

E Ink est la marque derrière les écrans des liseuses star du marché : Les Amazon Kindle par exemple utilisent l’affichage à encre numérique de la marque. Un marché en pleine croissance mais qui ne suffit pas à E Ink qui cherche d’autres voies de développement pour son produit.

Au CES 2016, la marque expose donc des nouveautés, comme un panneau d’affichage composé de quatre écrans à encre numérique destiné à de l’affichage d’information. Le gros avantage de la solution est que ce type d’écran est lisible même en plein soleil. Son principal défaut est qu’il est en niveaux de gris.

Mais pour avoir été comme la plupart d’entre vous, confronté à des écrans classiques totalement illisibles à cause d’un éclairage trop violent, je suppose que la qualité de lecture prime sur la palette de couleurs proposées.

E Ink

 

On imagine très bien ce type de produit dans un hall d’entrée d’hôtel, sur une zone d’attente ou même pour afficher le menu d’un restaurant ou le Cocktail Happy Hour d’un café. L’affichage n’est pas des plus pimpants mais rend le même service qu’une ardoise traditionnelle tout en étant programmable.

E Ink

D’autres usages sont mis en avant comme une étiquette de bagage permettant d’afficher son ticket, des bracelets connectés, des systèmes d’affichage permettant d’adapter l’information du contenu pour chaque produit, des médicaments pouvant indiquer les heures à laquelle il faut les employer etc…

Le gros avantage de ces solutions est qu’elles ne coûtent pas très cher à fabriquer et qu’elles sont très peu gourmandes en énergie. Une fois l’information en place, l’encre numérique ne consomme plus rien et peut donc afficher dans la durée sans que cela n’affecte la batterie employée.

Source : Liliputing.

Faites découvrir le site en le partageant


 

Salut, c'est Pierre ! Depuis 2007 j'écris sur Internet. Je propose un site totalement indépendant et sans publicité. Pour continuer a le faire vivre j'ai besoin de mes lecteurs.  Vous pouvez participer à cette aventure très simplement. Quelques euros, le prix d'un café, tous les mois peuvent totalement changer la donne et me permettre de travailler avec une base de financement solide. Alors si vous voulez que le site perdure et fonctionne, vous pouvez participer simplement en cliquant sur les liens ci-dessous. Cela ne prend quelques instants et cela change tout pour moi.

2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

4 commentaires sur ce sujet.
  • 8 janvier 2016 - 11 h 51 min

    Bonjour, pas de nouvelles d’E ink en couleur ? la liseuse a4 (jolies) couleurs n’est donc pas pour 2016 ?

    Répondre
  • 8 janvier 2016 - 14 h 30 min

    Sur le front des montres avec encre électronique, est-ce que l’on commence à voir des appareils chinois débarquer ou bien Pebble reste quasiment seul sur le créneau ?

    Répondre
  • 8 janvier 2016 - 14 h 42 min
  • 8 janvier 2016 - 16 h 19 min

    En tout cas une liseuse e ink format A4 coûte une fortune.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *