Xiaomi Super Charge Turbo : 4000 mAh rechargés en un quart d’heure

Le Xiaomi Super Charge Turbo est une nouvelle norme de chargement rapide lancée par le fabricant chinois. Sa promesse, remettre d’aplomb une batterie de 4000 mAh en 17 minutes de charge seulement.

Les constructeurs ont désormais quasiment tous leur fonction de charge propriétaire. Si les plus petits se basent souvent sur des brevets fournis par les fabricants de l’électronique qu’ils embarquent avec en tête les nombreuses déclinaisons de Quick Charge de Qualcomm qui en est à sa version 4+. La plupart des fabricants se sont intéressés au développement de solutions maison. Histoire d’économiser sur les royalties et surtout d’avoir plus de choix d’intégration.

Le Super Charge Turbo suit donc ce mouvement et promet quelque chose d’impressionnant au travers d’une vidéo. Un chargeur de 100 watts arrivera à recharger à bloc une batterie de 4000 mAh en 17 minutes seulement. Une vidéo qui ressemble à un projet de laboratoire plus qu’à une solution commerciale pour le moment mais qui annonce un changement de paradigme pour les  engins mobiles.

Cela concerne surtout les smartphones pour le moment et la vidéo de Xiaomi met en scène l’actuel champion de la charge rapide qu’est le Oppo Find X qui dispose de la SuperVOOC Flash Charge de la marque. Une solution commerciale qui permet de recharger 3400 mAh en 35 minutes. Un exploit rendu possible par l’emploi d’une batterie à deux cellules grâce à un chargeur de 50 watts.

2019-03-28 12_19_28-minimachines.net

Xiaomi frappe donc plus fort avec un chargeur 100 watts via un câbles USB Type-C Power Delivery. La vidéo montre qu’au bout de 17 minutes les 4000 mah de la batterie sont chargées à 100% quand le smartphone d’Oppo est à 65% de ses 3700 mAh.

On reste dans une vitesse de chargement progressive qui va en déclinant. Les premières minutes sont très rapides et on arrive à 50% de charge en 7 minutes seulement après un premier palier d’un tiers en 4 petites minutes. Il faut ensuite 10 minutes pour atteindre les deux tiers, 14 minutes pour charger le smartphone à 90% et 17 minutes pour aller au bout de ces 4400 mAh.

2019-03-28 12_18_44-minimachines.net

Xiaomi indique que la production de masse est prête à débarquer chez le fabricant, sans toutefois donner plus d’informations pratiques. Dans quel délai ? Pour quels engins ? Avec quel impact sur la chaleur dégagée par le smartphone ou la durée de vie des batteries ? Les smartphones ne disposant quasiment plus de solutions amovibles, si une charge de ce type diminuait le nombre de cycles des cellules embarquées, elle diminuerait d’autant la durée de vie du smartphone tout entier.

Une seule chose est a peu près sûre chez Xiaomi, le prix des dispositifs exploitant le Super Charge Turbo ne devrait pas être trop impacté. La marque utilise son fort marché et ses ventes en masse pour diluer le coût de développement de ce genre de fonctionnalités. Reste qu’un chargeur 100 watts ne coute pas le même prix quun chargeur de moins de 30 watts classique.

En espérant que ces développements ne soient pas uniquement dédiés à un marché Smartphone mais débarquent également sur d’autres produits. Un ultraportable qui se rechargerait dans ces conditions aurait beaucoup d’intérêt. La plupart des utilisateurs transportent leurs machines de prise en prise avec toujours l’inquiétude de ne pas pouvoir recharger convenablement leurs batteries. Une salle d’attente d’aéroport ou une gare montrent assez souvent des zones de recharges prises d’assaut.  Si une batterie pouvait être remise d’aplomb en quelques minutes pour restaurer 50% d’autonomie, le  comportement des utilisateurs serait probablement différent.

Soutenez Minimachines, partagez le !


Jaune
10 commentaires sur ce sujet.
  • 28 mars 2019 - 14 h 00 min

    les chargeurs rapides : le meilleur moyen de flinguer une batterie.

    Répondre
  • 28 mars 2019 - 14 h 05 min

    hmmmm, avec une charge aussi rapide, je suis pas sûr que la batterie soit …. “remise d’aplomb”. Je ne parierai pas sur une longue durée de vie !

    Répondre
  • 28 mars 2019 - 14 h 23 min

    L’idée de mettre plusieurs batterie en parallèle est bonne.
    Car ça permet de recharger chaque indépendamment et lors de la décharge ça tient plus à de grosse consommation.
    C’est ce que fait OPPO.
    Mais celle de Xiaomi ?

    Répondre
  • 28 mars 2019 - 22 h 08 min

    quid de la durée de vie ?

    Répondre
  • 29 mars 2019 - 0 h 04 min

    Impressionnant, à voir dans un “vrai” téléphone.

    Pour ce qui est de la dégradation de la batterie, tant que ça ne chauffe pas, il ne devrait pas y avoir de raison pour que ça la flingue.

    Répondre
  • 29 mars 2019 - 11 h 30 min

    @Will: Je confirme le fonctionnement du système VOOC d’Oppo (dispo chez OnePlus également) : le principe est de paralléliser les cellules des batteries ce qui permet de les recharger simultanément an divisant le courant entre elles.
    Et c’est la différence principale avec les solutions concurrentes : le VOOC reste en 5V et ne “gave” pas les cellules en leur imposant une tension importante.
    L’inconvénient c’est qu’il faut une chaine complète : chargeur, téléphone ET câble. Le câble USB a 7 connecteurs (contre 4 pour un modèle standard) et la batterie 8.
    L’avantage c’est une charge rapide (introduite il y a 5 ans) qui ne chauffe pas (cf. https://www.androidauthority.com/fast-charging-standards-compared-669624/ )et qui ne dégrade pas la durée de vie des cellules.

    Enjoy !

    Répondre
  • 29 mars 2019 - 11 h 40 min

    Ca va chauffer !

    Répondre
  • 29 mars 2019 - 12 h 27 min

    @LBDHS: Pas nécessairement, les chargeurs Huawei (45W et +) ne chauffent pas.

    Répondre
  • bob
    31 mars 2019 - 20 h 34 min

    Parralleliser les cellules :) belle exemple de bullshit market, entre une batterie de 5ah et 2 de 2.5ah en parrallele il ny a aucune difference du point de vue chimie.
    Reste qu’injecter 100w avec un rendement de la chaine buck + equilibrage + li-on à 85% çà reste 15w à dissiper dans le compartiment batterie => batteries bien collées sur une frame en alu – au prix d’un remplacement bien galere et destructif.
    Fixit a du pain sur la planche avec cette technologie, et peutetre meme les pompiers.

    Répondre
  • 31 mars 2019 - 23 h 21 min

    @bob: Du “bullshit market” ? Ok mais comment tu expliques que dans le lien que j’ai posté :
    VOOC : 20W => +3,3°C
    MediaTek PumpExpress+ : 18W => +8,1°C
    Motorola TurboPower : 15W => +19°C
    Samsung Adaptive Fast Charger : 15W => +8,5°C

    La puissance du chargeur n’est pas le seul paramètre à prendre en compte …

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *