Le Xiaomi RedmiBook 13 passe sous Intel Comet Lake

Le nouveau portable Xiaomi RedmiBook 13 évolue vers des puces Intel Comet Lake-U du Core i5 au Core i7. Il proposera aussi différentes options de solutions graphiques à des prix variant de 540 à 670€.

Le fabricant Chinois met à jour son portable 13.3″ Xiaomi RedmiBook 13 avec un passage vers les nouvelles puces Intel Comet Lake-U. On retrouve trois nouveaux modèles déclinés autour de ce châssis de la taille d’une feuille de papier A4.

2019-12-11 12_19_02-minimachines.net

Les engins seront mis en vente dès le 12 Décembre en Chine avec 3 déclinaisons annoncées :

Le premier embarquera un Core i5-10210U, un quadruple coeurs et octuple threads avec 6 Mo de mémoire cache et des fréquences oscillant entre 1.6 et 4.2 GHz. Avec un TDP de 15 watts, il propose un circuit graphique Intel UHD. Il sera associé à 8 Go de mémoire vive et 512 Go de stockage SSD. Il emploiera son chipset graphique interne et sera commercialisé à 4199 Yuans soit environ 540 €.

Le second modèle proposera le même Core i5-10210U et les mêmes stockages et mémoire vive mais proposera un circuit graphique Nvidia GeForce MX250 externe  associé à 2Go de mémoire vive GDDR5 dédiée. Il sera proposé à 4499 Yuans soit 580€ environ.

Le dernier modèle passera au Core i7-10510U qui est une évolution plus musclée du Core i5 avec des fréquences allant de 1.8 à 4.9 Ghz et 8 Mo de mémoire cache toujours pour 15 watts  de TDP. Il emploiera toujours 8 Go de mémoire vive et 512 Go de stockage SSD et un circuit Nvidia GeForce MX250 pour 5199 Yuans soit environ 666€.

2019-12-11 12_13_27-minimachines.net

Afin de gérer au mieux la température dégagée par ces puces Comet Lake-U, la marque embarque un nouveau système de dissipation active. Un ventilateur souffle vers un système d’ailettes qui transfère la chaleur véhiculée par un double caloduc de 6 mm d’épaisseur. Xiaomi indique que le dispositif améliorer de 70% le transfert de chaleur par rapport à la précédente solution.

2019-12-11 12_13_08-minimachines.net

Ces Xiaomi RedmiBook 13 poursuivent le travail de la marque sur ce segment avec un travail esthétique assez abouti en particulier sur le châssis haut puisque la dalle est désormais tenue par un cadre mince et aérien sur la totalité des quatre bordures. L’écran est un 13.3″ FullHD IPS qui s’étale donc sur 89% de l’espace disponible. Cela donne un portable offrant un excellent ratio d’affichage au vu de son encombrement puisque le châssis complet occupe 96% d’une feuille de papier A4 (30.73 x 19.55 x 1.77 cm). Le poids de l’engin reste très contenu pour une telle diagonale avec 1.23 Kg sur la balance.

2019-12-11 12_18_48-minimachines.net

Le clavier semble classique, de type chiclet et évidemment QWERTY. Il n’est pas fait mention d’un rétro éclairage. Le pavé tactile est large et profond et semble bien adapté au gabarit de l’engin.

2019-12-11 12_13_17-minimachines.net

La connectique comprend deux ports USB 3.1 Type-A, un port HDMI plein format, un port de charge et un jack audio 3.5 mm stéréo pour casque et micro. Un modem Wifi5 classique associé à un module Bluetooth 5.0 sera évidemment de la partie. La batterie est censée offrir 11 heures d’autonomie d’après le constructeur et profitera d’un système de chargement rapide. L’engin sera livré avec une version Chinoise de Windows 10 et proposera une application dédiée au transfert de données rapides depuis un smartphone de la marque.

J’ai déjà interrogé mes contacts en Chine. Le portable devrait être intégré rapidement au catalogue de plusieurs marchands. Comme d’habitude avec la marque, les particuliers ayant pré-commandé le jour de l’annonce seront servis les premiers avant que les acheteurs en gros ne soient servis. Il faudra donc attendre un peu avant de voir fleurir les Xiaomi RedmiBook 13 sur les pages de vos marchands préférés.


Soutenez Minimachines.net !
19 commentaires sur ce sujet.
  • 11 décembre 2019 - 13 h 21 min

    16/9 ?

    Répondre
  • 11 décembre 2019 - 13 h 38 min

    @JulienBe: Oui, FullHD donc 16/9.

    Répondre
  • 11 décembre 2019 - 13 h 54 min

    Merci :/

    Répondre
  • 11 décembre 2019 - 13 h 55 min

    dommage que je n’en ai pas besoin, il a l’air bien :-)

    Répondre
  • 11 décembre 2019 - 14 h 56 min

    Merci Pierre. Maintenant que Xiaomi est bien implanté en France, penses-tu qu’ils pourraient proposer des portables en France (en Azerty)…

    Répondre
  • 11 décembre 2019 - 15 h 26 min

    Bonjour,
    Le SSD, NVme PCIe ? Avec un slot libre pour un deuxième SSD Sata, comme sur le Mi Notebook Air 13.3 (que je possède depuis 2016 – merci MiniMachine ! – et dont je suis particulièrement satisfait) ? Parce qu’aux prix annoncés ci-dessus, qui me semblent déjà très raisonnables, ce serait un vrai plus..
    Et au passage, puisqu’il s’agit de mon premier post ici, merci Pierre pour tes billets toujours de qualité, et que je suis régulièrement depuis des années.

    Répondre
  • 11 décembre 2019 - 15 h 34 min
  • 11 décembre 2019 - 17 h 28 min

    Et moi je regrette le clavier en QWZERTY…!

    Répondre
  • 11 décembre 2019 - 21 h 10 min

    Des prix intéressants pour cette gamme de produits .
    Reste a voir leur importation en France voir en Espagne .
    Une prise Electrique Euro et un clavier en QWERTY me vont très bien .

    Répondre
  • 12 décembre 2019 - 9 h 43 min

    Pas d’USB type C…
    ça coûte si cher que ça ??

    Répondre
  • 12 décembre 2019 - 10 h 45 min

    le chargeur n’est pas usb c? C’est un port proprio ?

    Répondre
  • 12 décembre 2019 - 12 h 48 min

    En AZERTY et sous Linux il me plairait bien, on peut toujours rêver…

    Répondre
  • 12 décembre 2019 - 13 h 10 min

    @Geppeto35:
    Non pas de type C d’après le photo. C’est un jack d’alimentation mais pas forcément propriétaire.
    Genre: ceci

    Répondre
  • 12 décembre 2019 - 13 h 22 min

    @apopi: Pour linux, je ne vois pas le problème et pour le clavier, j’ai fait manip de Pierre avec l’inversement de quelques touches sur un petit clavier rétro-éclairé (Format tablette 8″) et on s’y habitue assez vite, évidemment, tout dépend de l’usage.

    Répondre
  • 12 décembre 2019 - 15 h 59 min

    Madwill : Merci pour les infos je vais y réfléchir.

    Répondre
  • 19 décembre 2019 - 12 h 24 min

    @Madwill: Linux préinstallé pour les gens qui ne veulent pas donner de sous à Microsoft :)

    Répondre
  • 19 décembre 2019 - 13 h 06 min

    @FzSh: Bah après, si tu ne veux pas donné de l’argent à MS et c’est aussi mon cas, tu as:
    -Des pc sans OS ou avec linux préinstallé (choix limité, c’est vrai, Dell, Clevo; ldlc et d’autres)
    -De l’occasion (ce que je privilégie toujours)
    -Possibilité de remboursement de licence (plus ou moins compliqué mais aussi impossible selon le fabricant ex: Asus, assez simple, lenovo, quasi impossible)
    -Pas sure que la licence soit payée sur la grande majorité des PC chinois…à confirmé si quelqu’un a l’info ;)
    -Acheté un macbook…..ok, je sors

    Répondre
  • 19 décembre 2019 - 15 h 04 min

    @Madwill: Je reformule: Linux préinstallé sur CETTE machine, pour ceux qui sont intéressés par ce modèle en particulier (pour une raison X ou Y) mais ne tiennent pas au surcoût inutile d’une license MS :-)

    Répondre
  • 19 décembre 2019 - 15 h 51 min

    @FzSh: C’est pour ça que j’avais inclut “-Pas sure que la licence soit payée sur la grande majorité des PC chinois…à confirmer si quelqu’un a l’info ;)”
    Mais sur Xiaomi, la marque est tellement connue maintenant, que je doute qu’ils s’exonèrent du payement de la licence Windows et puis, une licence OEM doit pas coûter bien chère, 5 ou 10 tout au plus…
    Alors oui, c’est quand mème agaçant mais je crois que l’on ne peut pas tout avoir, Xiaomi est la pour vendre et Linux, n’est pas ce qui se vend le mieux (a mon grand regret).
    Si on veut un linux installé sortie d’usine, il n’y pas d’autre choix que de se diriger vers un fabricant qui le propose, et c’est vrai que ce sont rarement les modèles de pc les plus “sexy”, sauf peut être un dell xps….
    Après, on peut toujours envoyer un mail a Xiaomi (car le revendeur, lui, il s’en cogne), mais on parle d’une enseigne qui fonctionne au volume et a faible marge, c’est une politique de l’offre, alors c’est pas gagné….
    Regarde Huawei avec leur dernier modèle sous Deepin, par sure qu’ils en brassent des wagons pour le moment, et leur OS y est peut être pour quelque chose (toujours a mon grand regret…)car cela peut aussi poser des problèmes de maintenance, il me semble.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *