Xiaomi Mi Notebook Air : Deux ultraportables 12,5 et 13,3 pouces officialisés

Xiaomi vient de rendre sa copie. Le terme est plutôt bien choisi, il s’agit bel et bien d’une très forte inspiration des Mac Book Air d’Apple. Le nom choisi, Mi Notebook Air, le marketing et la forme, tout rappelle le mac le plus fin de la marque à la pomme. Est-ce que cela veut dire que la copie est mauvaise ? Non, bien au contraire.

Beaucoup de rumeurs, beaucoup de scénarios, beaucoup de fuites plus ou moins justes ces derniers mois. Le Mi Notebook Air n’était pas encore né qu’il avait déjà des milliers de résultats dans les moteurs de recherche. Cet intérêt ne devrait pas se tarir à l’annonce des caractéristiques de cette nouvelle gamme de produits chez le fabricant chinois Xiaomi.

Les Xiaomi Mi Notebook Air sont des ultraportables sobres et simples d’aspect. Xiaomi cultive ce goût de la simplicité comme un argument de design. Les modèles sont ainsi dépourvus de signes extérieurs d’appartenance. Pas de logo lumineux, de symbole ou de marque. Rien qui différencie le portable d’un autre en particulier. Paradoxalement, comme c’est le seul portable à proposer ce type de finition sur le marché, il sera possible de le reconnaître grâce à cette absence. A noter également que Xiaomi a choisi de rendre cette surface uniforme pour proposer un système de couverture de la coque pour personnaliser celle-ci.

Minimachines

Deux modèles seront proposés à des tarifs évidemment très avantageux. Le Mi Notebook Air 13,3 pouces sera commercialisé l’équivalent de 680€ en Chine. Le modèle 12,2 pouces sera quand à lui proposé à environ 545€.  D’excellents tarifs comme on le verra en détaillant les caractéristiques des deux machines.

Xiaomi Mi Notebook Air

Le Xiaomi Mi Notebook Air 13,3 pouces est un engin assez intéressant puisqu’il propose un excellent équipement dans un format très réduit. A l’intérieur de la machine, on découvrira un processeur Intel Core i5-6200U de sixième génération associé à un chipset graphique Nvidia GeForce 940MX équipée de 1 Go de mémoire dédiée  ainsi que 8 Go de mémoire vive DDR4 et un SSD PCIe de 256 Go. Le poids de l’engin est annoncé comme étant de 1,28 Kg ce qui est fort peu pour une machine de 13,3 pouces mais cela s’explique par les matériaux employés dans sa construction.

Xiaomi Mi Notebook Air

Alliage d’aluminium, design ultra fin et compact, écran rigidifié par une large vitre qui vient coiffer toute la surface, les détails sont plaisants et l’ensemble des caractéristiques laissent rêveur.

Xiaomi Mi Notebook Air

L’engin est également très fin, 14,8 mm d’épaisseur, ce n’est pas la machine la moins épaisse du marché mais c’est tant mieux puisque cela permet à Xiaomi d’intégrer une connectique relativement complète. Un port HDMI, deux USB 3.0, un port jack pour casque à gauche et un port /alimentation USB Type C  à droite. Il manque un port Ethernet  qui pourra être retrouvé grâce à u adaptateur USB 3.0 vers gigabit relativement facilement.

Xiaomi Mi Notebook Air

L’ensemble mesure 30,96 cm de large pour 21,09 cm de profondeur. Juste un peu plus important que la feuille de papier A4 habituelle (21 x 29,7 cm) mais totalement compatible avec un sac de transport classique.

Xiaomi Mi Notebook Air

Xiaomi préfère comparer l’objet à un format magazine et c’est vrai que le design assez rigide de l’engin fermé fait penser à ce type de format.

Xiaomi Mi Notebook Air

Xiaomi n’y va pas par quatre chemins et reprend la comparaison habituelle avec les produits Apple, comparaison qu’Apple se permet également assez souvent pour que l’envie de leur rendre la monnaie de leur pièce soit compréhensible. Plus fin et surtout moins encombrant qu’un MacBook Air de même diagonale, la machine de Xiaomi profite d’une intégration plus poussée pour  proposer un confort d’affichage équivalent en étant moins épais et plus portable.

Xiaomi Mi Notebook Air

Le secret de cette compacité réside dans l’emploi d’un verre venant couvrir la totalité de la surface pour la rigidifier et ainsi permettre l’emploi d’un affichage aux bordures extrêmement fines sur les côtés : 5,59 mm. Un choix technique qui se paye généralement assez cher chez les fabricants comme Dell mais qui reste peu employé car la solution ne permet pas de tirer les prix vers le bas et rend la comparaison d’un produit à diagonale et équipement équivalents difficile à lire pour un néophyte.

Xiaomi Mi Notebook Air

Cette finesse et cette légèreté ne signifient pas pour autant que l’engin n’aura pas d’autonomie. Le Mi Notebook Air 13,3 pouces promet 9,5 heures de travail et une recharge à moitié de sa batterie en 30 minutes de connexion sur secteur. Il proposera également un son Dolby Digital Surround grâce à l’implantation d’une paire d’enceintes signées AKG.

Xiaomi Mi Notebook Air

Le clavier sera rétro éclairé et proposera une course de touche de 1,3 mm, un confort de frappe classique pour un chiclet de portable avec la possibilité de travailler dans un environnement sombre en prime. Le pavé tactile semble large et profond et cache ses boutons de clic sous sa surface.  On notera l’usage judicieux des touches de fonction qui, activées avec les touches fléchées, permettront de ne pas faire l’impasse sur certaines fonctions utiles comme les pages suivantes et pages précédentes.

Minimachines

Enfin, comme Xiaomi est un bon élève, il propose des stockages au format MiniPCIe et une seconde baie d’extension. Cela signifie que, non seulement, le stockage de base de 256 Go pourra évoluer, mais qu’il sera également possible d’en ajouter un second aisément. Par contre, la mémoire vive ne pourra pas évoluer, on la voit soudée en bas à gauche de la carte mère.

Il ne reste qu’une grande inconnue pour ce modèle, sa définition d’écran qui n’est pas abordée par la marque. S’agira t-il d’un Full HD ? D’un écran UltraHD ? Il semble impossible de descendre sous le 1920 x 1080 pixels puisqu’il s’agit de la définition du Mi Notebook Air 12,2 pouces.

Xiaomi Mi Notebook Air

Le petit frère détaille  en effet la définition de son affichage et reprend beaucoup des grandes lignes du 13 pouces. Même extension possible des stockages électroniques, même enceintes AKG Dolby, même connectique, même technique de protection d’écran et de bordures fines. Même rétro éclairage du clavier mais également quelques différences.

Xiaomi Mi Notebook Air

Le processeur est en effet un Intel Core m3-6Y30 associé cette fois-ci à 4 Go de mémoire vive non détaillée1 sans chipset graphique tiers associé. L’autonomie grimpe à 11,5 heures et le poids descends à 1,07 kilo.

Xiaomi Mi Notebook Air
Malheureusement Xiaomi ne donne pas les dimensions exactes du Mi Notebook Air 12,2 pouces, mais on peut tabler également sur un engin des plus compacts. 

Xiaomi Mi Notebook Air
L es deux machines supporteront des interactions avec des appareils de la marque : Synchronisation des smartphones Xiaomi et detection du Xiaomi Smartband 2 pour  ouvrir une session Windows grâce à une communication Bluetooth 4.1.

Enfin, les deux machines ont été mises à rude épreuve si l’on en croit Xiaomi. Ce clip de propagande technique montre les machines dans des laboratoires en train de subir les plus vils outrages. Il faut bien sur prendre ce genre d’images avec réserves, un labo de test ne ressemble pas à cela, mais Xiaomi semble confiant sur la solidité de ses engins.

Comment Xiaomi peut t-il faire un Mi Notebook Air aussi complet à ce tarif ?

Il faut bien évidemment regarder les prix annoncés avec un léger recul.

Ils seront destinés au marché intérieur chinois et ne seront donc pas équivalents à ceux des machines distribuées en France. Il semble évident que ces tarifs sont à considérer comme hors-taxes. Pour un prix équivalent distribué en France, il faudrait rajouter 20% de TVA et les diverses autres taxes pouvant accompagner ce type d’appareil.

Deuxième nuance, sans même compter la TVA et autres, la distribution en France de ce type de matériel réclame des développements électriques et normalisés spécifiques qu’il faudra peut être additionner au prix de base. Si les machines sont peut être compatibles avec les normes européennes, la différence d’une distribution en Europe est qu’il faut prouver cette certification.

Troisième point, ces tarifs ne seront pas ceux d’une distribution classique, ils pourront éventuellement s’en approcher via les habituels distributeurs de produits de la marque Xiaomi2 mais ces derniers demanderont évidemment leur part du gâteau et feront mécaniquement augmenter les prix. Le seul moyen d’obtenir un engin à ce tarif sera, comme bien souvent avec Xiaomi, d’être parmi les premiers à acheter le produit lors d’une vent où quelques dizaines de milliers de machines seront proposées. Ces ventes sont réservées au grand public Chinois.

Enfin, et c’est un point important, la distribution de ce produit se fait en direct de Xiaomi vers ses clients. Sans transiter dans des magasins, avec un SAV traité sans intermédiaires. Le même produit signé d’une grande marque internationale distribué chez nous passe par une société grossiste et un distributeur. Que ce soit un magasin physique ou en ligne, le fait est que la distribution de ce genre de produit fait augmenter les tarifs, chaque intermédiaire demandant une rémunération. La société qui prendra en charge le SAV étant également dans la boucle, elle ponctionne un pourcentage de chaque machine vendue pour parer à l’éventualité d’un taux de panne calculé

Bref, vous l’aurez compris, si les tarifs frappent les esprits, ils ne sont pas magiques et il n’y a aucune chance que vous puissiez vous offrir un Mi Notebook Air 12,2 pouces pour 545€.

Il n’empêche que la copie est très bonne et quasiment sans fautes, un exploit pour un fabricant qui lance son premier portable face à des concurrents bien plus rodés en terme d’expérience. En fait, c’est cette expérience qui explique cette différence de finition entre les gammes de produits des principaux acteurs du marché portable et ces deux nouvelles machines.

Xiaomi Mi Notebook Air

Xiaomi n’a rien sur le marché sur ce segment, il s’agit de ses premiers portables et il semble évidents qu’ils ont plutôt joué le jeu d’Apple plus que celui d’HP ou Asus. Les grandes marques de fabricants de PC déclinent toutes leurs machines du bas de gamme vers le haut de gamme en un crescendo de qualité. Plus on monte en gamme et en tarif, moins il est utile de faire de concessions. En entrée de gamme, il faudra choisir entre un bon processeur ou assez de mémoire vive. Un moyen de gamme proposera un SSD ou un meilleur processeur. De la finesse ou un écran mieux défini. En haut de gamme, les choix seront plus classiques, plus de stockage ou un rétro-éclairage du clavier ? Un port HDMI ou une machine ultra fine ? Enfin dans le très très haut de gamme, les concessions auront quasiment disparu car les équipements de série comprendront la plupart des points évoqués sur cette page.

Xiaomi n’a pas cette problématique et peut proposer d’emblée un matériel haut de gamme sans chercher à vous faire monter d’un cran à chaque option sur une échelle tarifaire. Pour la marque, le but est d’en vendre des centaines de milliers rapidement et de commencer immédiatement à travailler sur la suite. Comme Apple, ils baptiseront le prochain Mi Notebook Air du même nom et amèneront plus loin ses capacités techniques. Dans le même temps, ils arrêteront la vente du premier modèle et jamais ils ne se feront à eux même une quelconque concurrence. Voilà qui explique pourquoi Xiaomi se permet d’intégrer un rétroéclairage clavier et un écran ultra fin dans des produits jusqu’à moitié moins cher du prix des concurrents. Il n’y a pas de gamme à sauver ni de fonctions réservées à un matériel pro ou autre. Chez Xiaomi, il n’y a que deux PC pour le moment et je doute qu’il y en ait beaucoup plus à terme.

Faites découvrir le site en le partageant

Notes :

  1. Et donc surement de la DDR3
  2. Pour rappel, Xiaomi n’a pas de distributeurs officiels autre que sa boutique en ligne. Aucun des sites se réclamant de Xiaomi n’est un revendeur certifié.

 

Salut, c'est Pierre ! Depuis 2007 j'écris sur Internet. Je propose un site totalement indépendant et sans publicité. Pour continuer a le faire vivre j'ai besoin de mes lecteurs.  Vous pouvez participer à cette aventure très simplement. Quelques euros, le prix d'un café, tous les mois peuvent totalement changer la donne et me permettre de travailler avec une base de financement solide. Alors si vous voulez que le site perdure et fonctionne, vous pouvez participer simplement en cliquant sur les liens ci-dessous. Cela ne prend quelques instants et cela change tout pour moi.

2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

79 commentaires sur ce sujet.
  • 27 juillet 2016 - 17 h 14 min

    écran 16/9 quel dommage … vive la surface et son 4/3

    Répondre
  • 27 juillet 2016 - 17 h 21 min

    « il propose des stockages au format MiniPCIe »
    Cela ressemble plutôt à du M.2.

    Répondre
  • anb
    27 juillet 2016 - 17 h 22 min

    Il me semble que le modele 12 pouces s’affiche à 475euros (et non 545). Je vais demander à des amis de tenter leur chance pour moi le 2aout lors de la mise en vente.

    Répondre
  • 27 juillet 2016 - 17 h 23 min

    Hello pierre!

    Excellent comme d’hab, le meilleur article lu sur cette machine jusqu’à présent et vla mes doutes qui se confirme après relecture. Il ne remplacera pas mon hp dm1, c’est trop cher au final.
    Je vais attendre sa sortie et les premiers tests.
    Pense tu pouvoir demander a une boutique chinoise de te la passer pour un test ?

    Répondre
  • 27 juillet 2016 - 17 h 38 min

    Très bon article encore un fois pierre !
    Perso je trouve le 13 pouces très intéressant, reste a voir si l’autonomie est respecté, mais niveau perfs ca devrait poser aucun problème (même hardware que le surfacebook quasiment)
    Wait and see alors =p

    Répondre
  • 27 juillet 2016 - 17 h 39 min

    Je vais sûrement pouvoir enfin remplacer mon Lenovo thinkpad edge 11.6″. J’espère que la qualité de conception sera au rendez-vous, comme pour la Yi cam.

    Répondre
  • 27 juillet 2016 - 17 h 40 min

    @migwell je pense que ce sera le cas =p
    xiaomi est très bon a ce jeu la !

    Répondre
  • 27 juillet 2016 - 18 h 05 min

    Je regardais justement un ultrabook et je lorgnais du côté des incertaines marques comme Voyo…

    Sur le papier ça me donne envie surtout après lecture de l’article de Pierre

    Par contre je crains l’autonomie et le prix. Car en dehors de ce que tu mentionnes Pierre il va également y avoir l’engouement et donc l’effet Xiaomi… Qui fait que les distributeurs vont bien en profiter…

    Sniff

    Répondre
  • 27 juillet 2016 - 18 h 05 min

    Super article:

    Super engin
    Super stratégie
    Super analyse
    Super Pierre
    Super vacances à tous (oups?)

    Répondre
  • 27 juillet 2016 - 19 h 01 min

    « Comment Xiaomi peut t-il faire un Mi Notebook Air aussi complet à ce tarif ? »

    Car ils se gavent pas, car les PC Portable aujourd’hui sont juste une HONTE niveau tarif

    Répondre
  • 27 juillet 2016 - 19 h 55 min

    @Coldragon:
    Parce qu’ils sont aussi peut-être subventionnés par l’Etat chinois.
    Personnellement, je le trouve plutôt cher cet ultra-portable. Pour le même prix, on trouve du Acer, voir du Asus, tout aussi biens et dont les marques sont déjà reconnues.

    Répondre
  • 27 juillet 2016 - 20 h 07 min

    Et sous Linux, ça donnerait quoi ?

    Parce que le 12.5 est très tentant, du coup…

    Répondre
  • 27 juillet 2016 - 21 h 23 min

    @zafira500:
    Tu as des references ??

    Répondre
  • 27 juillet 2016 - 22 h 08 min

    Seul defaut du 12 c’est qu’on a seulement 4 go de ram

    Répondre
  • 27 juillet 2016 - 23 h 47 min

    Merci Pierre pour l’article. Au taux actuel de change :
    o Le 12″ à 3500 yuans, cela fait 475€,
    o Le 13″ à 5000 yuans, cela fait 678€.

    J’irai voir au magasin à coté de chez moi de quoi il a l’air le bouzin.

    Répondre
  • 27 juillet 2016 - 23 h 50 min

    Et aussi, le processeur du 12″ n’a pas l’air à la ramasse par rapport au Core I5 du 13″.

    Dommage effectivement de ne disposer, sur ce modèle en 12″ que de 4Go de RAM, ça fait juste pour du dev avec Android Studio.

    Et un hackintosh sur ce truc là, ce serait absolument magnifique !!!

    Répondre
  • 27 juillet 2016 - 23 h 55 min

    format 16/9 je passe mon tour

    Répondre
  • 28 juillet 2016 - 0 h 29 min

    Les résolutions sont identiques sur les deux modèles.

    Répondre
  • 28 juillet 2016 - 0 h 35 min
  • 28 juillet 2016 - 7 h 29 min
  • 28 juillet 2016 - 7 h 52 min

    ‘LLo,
    Toujours + de RAM ? -> pourquoi faire ?
    Sous linux avec 4 Go je me passe de swap depuis longtemps & je navigue en multi-onglets, virtualise une distrib voire en construit une autre de concert..!
    Hors dessin 3D, montage audio/vidéo de malade & jeux, cette course au toujours + est amha bien superflue (voire suspecte -> à qui cela profite-t-il en dernier ressort..?)

    Répondre
  • 28 juillet 2016 - 9 h 23 min

    @Doug: Hormis une surface, des PC 4/3, tu les trouve ou? C’est tres souvent du 16/9 ou 16/10 !
    Tu dois surement avoir ça chez toi en plus…

    Répondre
  • 28 juillet 2016 - 9 h 24 min

    @fassil: effectivement, ca dépend toujours de l’utilisation de chacun. Il y en a qui aime en avoir sous le coude au cas où ; et d’autre ou ça peut ce justifier sans demander d’avoir un I7 en même temps.

    Répondre
  • 28 juillet 2016 - 9 h 29 min

    @pierre : « il n’y a aucune chance que vous puissiez vous offrir un Mi Notebook Air 12,2 pouces pour 545€. »
    Moi, je pense au contraire que si. On a très bien vu ce que donne le marché chinois depuis qlq temps.
    A la sortie du produit, ils en profitent pour faire monter les enchère et ce gaver comme tout le monde au passage. Mais ensuite, les esprits se calment et les prix reviennent à la normal.
    Et même les européens arrivent à acheter au prix chinois !

    Le temps nous dira si j’ai raison ;)

    Répondre
  • 28 juillet 2016 - 11 h 30 min

    @myke: Je te dirais que tu as raison pour le materiel classique, mais pour du amtériel Xiaomi et pour un portable, la donne n’est pas pareille. Ce n’est pas une enceinte Bluetooth ou une camera IP :p

    Répondre
  • 28 juillet 2016 - 13 h 08 min

    effectivement, les smartphones Xiamo ne sont pas « facile » à trouver… du moins sans risque de tomber sur une brique [email protected] ! :/

    mais je suis quand même super intéressé par le 12′ (comme bcp ici) !
    je remarque avec plaisir que le clavier ressemble au modèle US dont je suis déjà familier et du coup (se serai encore mieux si toi ou Fudzilla (qui à déjà testé des « chinoiseries » comme le Voyo) pouvait le tester) je vais être super intéressé par demander à un de nos étudiants chinois de me ramener un petit sésame !

    QUID de l’alim comme tu dis, mais étant en USB-C… je ne suis pas trop inquiète, faudra juste ne pas prendre trop puissant ! :D

    d’ailleurs, il est équipé d’USB-C… vous pensez à une compatibilité totomatique avec cela :
    https://www.minimachines.net/actu/vers-plus-de-portables-avec-carte-graphique-externe-avec-thunderbolt-3-32730
    :D

    Répondre
  • 28 juillet 2016 - 16 h 31 min

    Cela fait vraiment plaisir de voir des produit de conception chinoise frôlée d’aussi prêt la perfection .

    Je pense que ce fabriquant bien connu chez mous pour ses Smartphones est surement le APPLE chinois .

    Concernant mon prochain smartphone ,je suis certain qu’il ne sera pas SONY si sous Android .

    Peut être comme ,il l’a annoncé ce fabriquant ouvrira son store en Europe .
    Diverses sources annonçant PARIS pour ce premier store européen .

    Avec un peu de chance ,les tablettes de cette marque seront disponibles aussi .

    Répondre
  • 28 juillet 2016 - 16 h 51 min

    @ptitpaj t’as des sources pour une ouverture en europe de xiaomi ?
    Ca m’intéresse plus du coup =p

    Répondre
  • 28 juillet 2016 - 17 h 24 min

    @jujudk: Il y a deja une « boutique » en Europe. Mais cela ne concerne que des produits a faible SAV.

    Répondre
  • 28 juillet 2016 - 18 h 06 min

    @pierre j’etais au courant de ca mais ca fait 2 ans que le boss de xiaomi parle de s’ouvrir a l’internationale …

    Répondre
  • 28 juillet 2016 - 18 h 10 min

    @Jujudk: Oui mais bon, cela rend caduc tout l’avantage tarifaire de la marque : S’ouvrir a l’international c’est :

    -localiser les produits ($$$)
    -assurer la distribution des produits ($$$)
    -assurer le marketing des produits ($$$)
    -assurer le SAV des produits ($$$)
    -Payer les diverses taxes et impôts liés à l’activité locale ($$$)

    On arriverait alors comme par magie aux même tarifs que les concurrents.

    C’est viable si on a un produit exceptionnel, sinon c’est compliqué.

    Répondre
  • 28 juillet 2016 - 18 h 31 min

    @fassil:
    « Hors dessin 3D, montage audio/vidéo de malade & jeux, cette course au toujours + est amha bien superflue (voire suspecte -> à qui cela profite-t-il en dernier ressort..?) »
    Si ce n’était que cela. Je t’invite un jour à regarder, par exemple, combien consomme Firefox avec dix onglets ouverts. C’est effarant.
    Et puis, la majorité des utilisateurs PC ne tournent pas sous Linux.;)

    Répondre
  • 28 juillet 2016 - 18 h 40 min

    Pour l’approvisionnement en Europe, à condition de s’assoir sur la garantie, je suis toujours surpris parce que des entreprises comme geekbying, aliexpress etc… permettent d’approvisionner en France des produits chinois parfois moins chers que sur le marché local.

    Pour un PC from China, il faudra des gommettes pour le clavier français (c’est dommage pour le rétroéclairage) et un petit adaptateur pour le secteur.

    Répondre
  • 28 juillet 2016 - 18 h 50 min

    Perso je compte passer au clavier qwerty sur mon prochain laptop de toute manière , pour devenir en quelquesorte « universel » a ce niveau =p
    Mais ouai, sinon pour ceux qui veulent un apercu des performances de ce laptop allez voir les testes de la surfacebook avec GPU , ca devrait etre proche en terme de perfs …

    Répondre
  • 28 juillet 2016 - 21 h 11 min

    J’espère qu’ils vont sortir sur le marché européen. Il suffit de changer le clavier QWERTY en AZERTY, la normalisation et c’est bon.
    Quand on voit toute la prise de tête pour qu’un smartphone Xiaomi doit faire pour s’adapter au marché européen (normalisation, bandes de fréquences, etc.), on peut se dire que c’est plus simple avec un PC portable.
    J’ai le coup de coeur, le même que j’ai eu avec le eeepc 1018P et l’Asus Vivobook S200E. Il FAUT qu’il sorte en Europe, manquer la rentrée des classes, c’est déjà perdre énormément de chiffre potentiel.

    Répondre
  • 28 juillet 2016 - 21 h 24 min

    Pas certain qu’un clavier AZERTY sorte un jour ! Et les smartphones Xiaomi arrivent par la bande, çane fait que des heureux : des tarifs canons pour les particuliers et des unités vendues par le fabriquant, avec des petites marges pour les intermédiaires.

    Répondre
  • Sam
    28 juillet 2016 - 22 h 34 min

    Pour le prix vous vous trompez, pour suivre et connaître xiaomi, les prix s’envoleront au début via aliexpress gearbest etc etc et redeviendrons normaux voir encore + bas en 2 ou 3 mois max. On le voit avec les smartphones de la marque

    Répondre
  • 28 juillet 2016 - 22 h 45 min

    @Sam: Oui, je me trompe.

    Ou peut être que je me dis que les smartphones sont remplacés tous les 3 mois et que l’ancien modèle est discounté pour faire de la place au nouveau modèle… tous les 3 mois donc… Comme chez tous les copains du marché en fait.

    Par contre, niveau PC, la rentabilité n’est pas la même et changer de modèle n’aurait aucun sens tous les trois mois pour Xiaomi.

    Alors peut être que je me trompe, peut être pas. Je n’irais pas jusqu’à écrire l’inverse en étant parfaitement sur de moi. Mais à mon avis comparer la situation d’une distribution actuelle de smartphones / Gadgets avec celle d’une distribution d’un PC est hautement risquée. Les deux univers ne sont pas les mêmes. Les taux de panne ne sont pas les mêmes, les demandes de SAV ne sont pas les mêmes et les taux de retour ne sont pas les mêmes….

    Répondre
  • 29 juillet 2016 - 4 h 34 min

    @zafira500
    « Et puis, la majorité des utilisateurs PC ne tournent pas sous Linux.;) »
    A l’insu de leur plein gré, comme dirait l’autre, hé bien tant pis pour eux..!

    Répondre
  • 29 juillet 2016 - 14 h 59 min

    @fassil:
    Chacun fait avec ce qu’il a.;)

    – Message tapé depuis une machine sous… Linux.

    Répondre
  • 29 juillet 2016 - 22 h 07 min

    Est-ce que l’un d’entre vous a trouvé le 13.3″ en pre order à prix raisonnable ?

    Car je ne trouve que le 12.5″

    Merci

    Répondre
  • 30 juillet 2016 - 0 h 03 min

    Sur gearbest dans les nouveaux produits , a 800 euros ^^

    Répondre
  • 1 août 2016 - 4 h 16 min

    Pour un hackintosh, mes premières lectures indiquaient que c’était compromis… Mais j’ai vu un ecran de boot avec la pomme sur le 13″. Faut attendre un peu, pour voir si c’est possible, quelle version du système, et quelles contraintes.

    Répondre
  • cjm
    2 août 2016 - 9 h 12 min

    Sur Banggood à 561.79 € ^^ : Original Xiaomi Mi Notebook Air Windows 10 12.5 Inch

    Répondre
  • 2 août 2016 - 11 h 29 min
  • 5 août 2016 - 15 h 31 min

    @prog-amateur: AZERTY ce n’est malheureusement pas européen.
    En Suisse on a du QWERTZ, légèrement différent du QWERTZ allemands. En Belgique ils ont un AZERTY différent de celui qui se trouve en france. Outre manche ils sont resté sur du QWERTY, mais lui aussi différent du QWERTY internationnal.

    Les dispositions de claviers c’est un peu la galère en Europe :(

    Répondre
  • dom
    15 août 2016 - 9 h 18 min

    hello a tous

    a titre personnel , il me faut a tout prix le 12,5″ !!!!
    comme cela je vends mon retina 13.

    si vous connaissez un moyen de le commander , je suis preneur !!!!!

    merci a tous, et merci a pierre .

    Répondre
  • 15 août 2016 - 11 h 03 min
  • dom
    15 août 2016 - 11 h 25 min

    a priori il ny a que la tva a payer de 20%

    il ny a pas de frais de douane pour un laptop

    Répondre
  • dom
    15 août 2016 - 11 h 28 min

    Ordinateur portable 0 % 20 % 8471 30 00

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *