Windows 10 et ses mises à jour imposées

Microsoft va imposer à ses utilisateurs l’acceptation des mises à jour de Windows 10 de manière obligatoire. Plus question de tempérer l’une de celles-ci ou d’attendre le retour de la communauté avant de les exécuter. Avec Windows 10 familial, les mises à jour seront systématiques.

L’idée de Microsoft est d’imposer une base de système cohérente, un Windows 10 familial unique pour tous les utilisateurs du système d’exploitation. Chaque mise à jour importante sera imposée de manière à maintenir un système à une vitesse et non pas une gabegie technique avec un grand écart de niveau logiciel entre différentes versions.

Minimachines.net 2015-07-21 14_02_31

Si l’installation d’un système tout neuf passera forcément par les étapes de mises à jour habituelles, il n’y aura plus le moyen de choisir si oui ou non on veut les accepter. Les télécharger uniquement ou simplement les refuser. La procédure se fera automatiquement et téléchargera dans la foulée l’ensemble des mises à jour cumulées indispensables au bon fonctionnement de Windows 10.

L’impact au quotidien sera peut être important : Les mises à jour impromptues qui se lanceront lorsque vous aurez un besoin de toutes les ressources de votre machine. Mais surtout la possibilité de voir venir une mise à jour problématique qui entraînera des soucis techniques pour votre matériel. Ou, comme vu par le passé, des mises à jour causant des plantages à répétition sur des modèles précis. Je me souviens d’une mise à jour qui empêchait Windows Update de fonctionner… Ce qui posait pas mal de soucis dans la durée aux utilisateurs.

Seule la version Familiale de Windows 10 est impactée par cette méthode, les versions professionnelles pourront laisser passer plus de temps avant de forcer la main à l’utilisateur et réaliser les mises à jour. 8 mois après l’apparition d’une mise à jour, un Windows 10 Pro sera contraint à l’appliquer.

On peut s’étonner d’une telle différence de traitement entre la version familiale et la version pro, c’est généralement parce que les systèmes grand public sont justement moins bien maintenus que leur gestion est moins libre. Il faut laisser le temps aux gestionnaires de parcs informatique de faire les migrations et modifications nécessaires.

C’est également probablement pour des raisons de compatibilité : Si la mise à jour d’un élément clé de Windows 10 mettait à mal une application professionnelle d’entreprise, on imagine les dégâts que pourrait causer Microsoft en imposant, avant test sur une machine à part, ce genre de mise à jour. C’est justement le genre de détail qui peut faire peur au particulier, quid d’une mise à jour qui empêcherait un logiciel ou un jeu de se lancer ?

L’autre questionnement vient du mode de fonctionnement de Windows 10 qui se rapproche de plus en plus d’un système locatif réclamant une connexion permanente. C’est déjà le cas depuis un moment avec Windows et ses conditions d’utilisation qui vous octroient la possibilité de les employer, mais sans en avoir la propriété. Windows qui se met à jour régulièrement depuis de nombreuses années via le net. Mais l’approche très nuageuse des services de Microsoft et l’apparition de mises à jour automatiques non négociables, le logiciel semble être de plus en plus loin du concept d’achat pour se rapprocher à grand pas d’un service de location dans le Cloud.

Source : TheRegister via ArsTechnica.

42 commentaires sur ce sujet.
  • 21 juillet 2015 - 14 h 11 min

    Un “antre” qui fait très mal au 1er § après le § d’intro.

    Répondre
  • 21 juillet 2015 - 15 h 00 min

    Imaginez, vous jouez à votre dernier jeu, vous êtes sur le point de tuer le dernier Boss que vous avez mis 20 minutes à combattre et là paf!!! reboot de la machine pour une mise à jour Windows 10!
    Sans aller vers le mélodramatique, ça m’est déjà arrivé avec Windows 7 (qui comme tout Windows qui se respecte, rebascule les mises à jours vers automatique quand vous les mettez en manuel).
    Microsoft et les mauvaises habitudes, c’est une longue histoire d’amour.

    Répondre
  • 21 juillet 2015 - 15 h 22 min

    @zafira500: Sous W8 il n’y a plus ça entre une install et un re oot l’utilisateur a 2j max avec un bandeau jaune en bas du lockscreen

    Répondre
  • 21 juillet 2015 - 16 h 44 min

    Si ils continuent à forcer la main a l’utilisateur a tous les étages, il va vraiment falloir que je songe à passer à ubuntu …

    Répondre
  • 21 juillet 2015 - 17 h 03 min

    Génial!! Je n’utilise Windows que pour mettre à jout mon GPS. Il y a des fabricants qui ne sont pas foutus de développer des applications de téléchargment multiplateforme.
    Du coup je vois bien le truc. J’allume mon PC une fois par mois pour vérifier si mes cartes sont à jour.
    Je vais perdre 2 heures (parce qu’en plus j’ai une liaison ADSL bien lente) à installer une mise à jour de Windows dont je n’ai sans doute pas besoin pour voir le soft de Garmin me dire que mon GPS est à jour. Merci Microsoft (et merci Garmin aussi).

    Répondre
  • 21 juillet 2015 - 17 h 23 min

    solution chopper des licences seven et bosser avec tant qu’on peu

    tout ça me rapelle une vielle serie max headroom et ça me fait flipper

    bon enfin pas grave

    pas de 10 chez moi

    Répondre
  • 21 juillet 2015 - 18 h 44 min

    Après mon PC Windows 7, ce sera Hello Linux !
    Enfin, j’attends aussi le fanless et l’USB C sur les Portables, mais je suis pas pressé

    Répondre
  • 21 juillet 2015 - 19 h 04 min

    Petite remarque amusante :

    Ubunu 12.04–>13.04 l’an dernier sur un netbook poussif : fluide, je pouvais continuer à utiliser la machine sans trop de problème (bien sûr sur Youtube, c’était pas le top…). Traitement de texte, un peu de python.

    Windows 8–>windows 8.1 sur ma bête de guerre (i7, 16GO RAM etc…): obligé de laisser la maj se faire.

    La question qui fâche : qui a écrit ce foutu ordonnanceur de tâches sous windows??

    Du coup, j’ai coupé toutes les maj depuis sous windows (aussi parce que j’ai un problème : suite à une mise à jour de sécurité, à chaque fois que je fais de nouvelles mise à jour, la machine reboote, signale un soucis et passe une bonne demi-heure à désinstaller…)

    Bref je sais que tâche bien ordonnancé commence par soi même, mais ce serait bien aussi que windows se “professionnalise” un peu dans ce domaine.

    Répondre
  • 21 juillet 2015 - 21 h 37 min

    Dans la boite où je bosse, on vient seulement de passer à Windows 7 après plus d’un an de validation. Et encore, win7 mais en bidouillant pour continuer à utiliser IE 6 pour certaines applis. Alors c’est clair que laisser 8 mois pour forcer une MAJ c’est sans doute assez dans certaines entreprises. Mais chez nous, on a une somme d’applis tellement lourdes à migrer/valider/modifier, qu’il faudrait nous laisser au mois 5 ans de délais :-P

    Répondre
  • Seb
    21 juillet 2015 - 21 h 47 min

    @Baldarhion remet en question soit ton matériel soit ton utilisation de Windows, car aujourd’hui les maj surtout sous 8.1 passe inaperçu et ne pose que très rarement de soucis au vu du nombre de mise a jour effectué tout au long de la vie d’une version. au passage les distrib Ubuntu (je ne connais que celle-là) ont autant de mise a jour que Windows. Pour ma part je fait tourner Windows 8.1 sur un netbook de 2008.

    Répondre
  • 21 juillet 2015 - 22 h 50 min

    Heu… Il suffit de désactiver un service et la mise à jour n’est plus automatique ou même plus simple modifier une clé de registre… comme d’habitude. Bon Ok ca devient du niveau sudo get etc… mais ca me fait toujours sourire les gens qui veulent faire de l’informatique sans vouloir apprendre l’informatique même de base.

    C’est un peu comme conduire concorde sans savoir piloter, d’ailleurs on a vu le résultat avec concorde (j’adorais cet avion).

    Répondre
  • 21 juillet 2015 - 22 h 50 min

    @Dr-412: A partir de début 2016 Microsoft ne supporte plus les versions antérieures à IE11. Courage, plus que 5 à rattraper, ça fait une par mois :-)

    Ceci dit, j’aime bien avoir un minimum de contrôle sur l’application des mises à jour. Faudra-t-il en venir à mettre un firewall pour bloque l’accès au site de mises à jour Microsoft ?

    Répondre
  • 22 juillet 2015 - 0 h 23 min

    @dadoo
    ça c’était sur les versions précedentes
    on ne pourra plus accéder au service MAJ

    si le pc est à la maison il suffit de mettre un règle dans sa box internet pour interdire à l’adresse IP du pc d’accéder à *.microsoft.com

    c’est dèja le cas chez moi pour les imprimantes HP qui discutent sans arrêt avec hp

    Répondre
  • 22 juillet 2015 - 0 h 32 min

    @Baldarhion: c est pourquoi je bloque systématiquement Windows update, sauf cas problématique pour l installation d un pilote.

    Répondre
  • 22 juillet 2015 - 0 h 55 min

    L’objectif de ces mises à jour c’est l’appstore “Métro”.
    Métro est la clé de voûte et la seule raison d’être de toute la stratégie win8/win10
    Il est indispensable de faire installer d’office toutes les nouvelles versions de la plateforme Métro afin d’assurer la compatibilité avec le store à tout instant.

    Répondre
  • 22 juillet 2015 - 3 h 15 min

    @mrassol:

    Oui effectivement, mais qu’en sera-t-il de Windows 10?

    Répondre
  • 22 juillet 2015 - 3 h 21 min

    avec arobase, on est deja 2 à trouver que dernièrement les mises à jour WIN 8 mettent un temps hallucinant à se faire (probablement une qui scan le matos,licence ou autre pour savoir si l’ordi est compatible 10 d’ailleurs)

    mine de rien, seven est quand même le “meilleur” windows en ce moment
    pour 8, je teste un una “thin” et c’est quand même mieux (le nombre de service à couper est vraiment trop pénible, windows “cause” à toute la planète, incroyable et je parle pas de ce metro quasi inutile sur pc et virer de cet una très léger pour virtualbox – pour un 8 s’entend)

    pour 10, j’ai un n2807, 4G de ram, un SSHD et 3 SSD en dualboot pour voir et tester tous ça, mais je suis de moins en moins optimiste (pour le futur de nos données, pas pour la migration)

    plus ça va et plus windows va devenir une plaie pour les entreprises

    je sais pas s’ils se rendent comptent mais ils scient la branche sur laquelle ils sont assis (les problèmes de hotfixes non compatibles avec des pro-logiciels, j’en ai deja vu et certains pro ont des pc avec licence familiale – beaucoup de profession libérales par exemple)

    mon petit n2807 est trop léger pour virtualiser de façon satisfaisant un 7, mais sous linux c’est parfait (et avec playonlinux pour des soft comme MSoffice, on se passe de WIN assez vite)

    je recommande une LMDE ou solydX ou K en dual boot (si vraiment besoin)

    mais si on peut se passer de windows, je pense qu’on ne s’en portera que mieux dans le futur

    @fdufnews: j’ai le même soucis avec mon tomtom
    (remarquez, je cherche pas mon plus à voir si je peu le faire sous nux via wine)
    du coup, c’est quasi la seul chose que je fais sous 7 sur un de mes postes (dont le windows ne sert qu’à ça et que je garde en spare)

    c’est extrêmement pénible avec les outils dit “de mobilité”, tout est fait pour que ça ne marche que sous os proprio
    je parle même pas de ce qu’ils doivent faire de nos données (pas forcement en mal, mais même pour des fins statistiques, ça m’énerve)

    ça va effectivement devenir pénible pour bien des choses

    Répondre
  • 22 juillet 2015 - 4 h 03 min

    @orangina rouge: je pense que l’aspect “loup dans la bergerie” que prend windows n’est plus qu’une parano mais bien un fait réel suffit de lire ce que doivent mettre en place ses utilisateurs pour leur tranquillité parce que leur système est trop bavard vers l’extérieur, que la preview comportait un keylogger (détail assumé par la société) et que ça ne choque personne

    je ne vois pas ce qui les empêcherai de généraliser l’emploi de ce keylogger et autres dans des releases de production à l’avenir…

    on vous surveille c’est pour votre bien, de toutes façons vous n’avez rien à cacher puisque vous n’etes pas des terroristes :-D

    je n’ai pas grand chose à cacher mais je tiens à préserver une certaine intimité donc rebooter sous windows pour faire ceci cela qui n’est possible que sous windows est d’une difficulté sans pareil, de même qu’utiliser mon smartphone que je sécurise du mieux de mes connaissances, bref GNU/Linux c’est bon, mangez en, en plus avec Steam on commence à voir un paquets de jeux vidéos arriver dessus, le seul truc qui manquait vraiment à ce système

    si vous hésitez sur le choix de la distribution commencez par celle qui vous semble la plus simple, vous aurez tout le temps d’essayer d’autres saveurs au fil du temps et acquerrez vos compétences sur le tas

    bien sûr au début vous ferez des erreurs, des bêtises qui casseront votre système et que votre savoir ne pourra pas réparer, vous avez eu les mêmes problèmes sous windows à vos débuts, mais persévérez et vous vous en sortirez pour finalement devenir un utilisateur GNU/Linux averti et heureux d’utiliser un système qui ne vous cache rien et ne tente rien dans votre dos

    sur ce, je retourne à mes occupations sous Debian Sid :-P

    Répondre
  • 22 juillet 2015 - 4 h 34 min

    @H2L29: je suis d’accord, mais il y a le problème des entreprises et des administrations

    et là, qu’on soit sous nux ou pas, eux ont toutes nos données (et souvent des bien plus personnelles et sensibles que l’historique de mon GPS !)

    regardez plus haut le cas d’un usager qui bosse dans une boite (privée ou public) ou ils viennent de migrer sous 7 mais avec une bidouille IE6 pour le taf (donc pas près de changer de crèmerie eux)

    les prologiciels seront quasi toujours sous windows (à moins d’un énorme scandale ou prise de conscience), le coup des formations pour l’administration est aussi un soucis et repousse toujours les migrations (en les rendant plus dur à force de repousser toujours et encore)
    le soucis des brevets en rajoutent également une couche

    bref, c’est vraiment pas une bonne nouvelle de voir l’évolution actuelle de windows
    (pour nous, usagers qui avons des données partout et quasi aucun contrôle dessus)

    on aura beau sécuriser au max SON matos
    (le cas du tel est flagrant, au final les données passent et sont…chez votre opérateur par qui tout transite et maintenant avec la loi, ça facilitera la récupération massive de données par qui que ce soit de malveillant)
    les impôts, la secu ou votre hosto (par exemple) le seront pas et ça c’est très, très gênant
    enfin bon, on en reparlera ce soir histoire de lire les commentaires des pros et antis qui vont se crêper le chignon sur ce billet
    (vu c’est typiquement le style de billet ou ça peut saigner vite)
    bonne journée à tous quand même

    Répondre
  • 22 juillet 2015 - 4 h 55 min

    héhé je ne doutais pas qu’on serai sur la même longueur d’onde ;-)

    je pense aussi que le choix de renouveler le contrat avec M$ par notre état est d’une gravité sans égal ils auront bien des occasions de manger leur chapeau…

    “H2L29 sors le pop-corn et en donne un peu à orangina rouge”

    à ce soir ^^

    Répondre
  • 22 juillet 2015 - 5 h 45 min

    @H2L29: d’accord ou pas, le gros problème c’est vraiment la sécurisation de nos données “pas chez nous”

    je parle de celles des administrations comme des entreprises privées (ce serait trop facile de ne jeter la pierre qu’aux administrations)

    ça peut avoir de grosses, très grosses répercutions et pas que des bonnes

    l’exemple de la santé est flagrant (et je le connais un peu)
    en france il y a la secu ok, mais derrière, c’est une usine à gaz avec la secu, les mutuelles, les toubibs, hôpitaux, labos etc etc
    le tous interconnecté et tous le temps sous des logiciels encore plus usine à gaz (lourd et ne tournant que sous windows)
    rien que la carte vitale c’est une horreur pour certains toubibs

    d’ailleurs il y a un hotfixe MS sous 7 qui fait planter un des pro-logiciels des toubibs généralistes (il faut l’exclure des mises à jour et le soucis n’est toujours pas régler – tout le monde se renvoyant la baballe)

    ça promet pour les généralistes qui auront un pc MS avec licence familiale (et ils y en a beaucoup !!!)

    bref, tous ça pour dire que si MS continue sur sa lancé de plus en plus “bavarde”, “cloud” et compagnie et en forçant la main aux entreprises (petites ou grandes), nos données seront potentiellement encore plus en danger que maintenant (c’est deja pas toujours la joie)

    et là, je pense vraiment qu’ils font une énorme boulette (combien de toubibs, avocats, comptables ont un pc avec une licence familiale – un sacré paquet ! )

    ça promet de gros soucis pour pas mal de monde dans un futur pas si lointain (et de belles faillites si pas de backup)

    oui, ce soir ça devrait être chaud ce billet, mais pas sur que ça me donne envie de manger quoi que ce soit

    enfin ça donnera peut être une idée de billet à pierre pour un tuto sur playonlinux (l’interface wine la plus simple et gratuite pour faire tourner les applis win sous linux) ou crossover Linux (payant mais avec un bon support)

    plus l’info est vitale pour tous (rien que les impôts qui poussent comme des fous par exemple), moins elle est bien maîtrisée et sécurisée.
    c’est comme le RTFM qui n’a jamais été aussi présent alors que la doc n’a jamais été plus accessible qu’actuellement

    incompréhensible, on va droit dans un mur et ça va faire mal, très mal
    tous ça pour faire plus avec moins de monde et économiser du fric
    au final la facture sert lourde
    enfin bon, j’arrête je suis HS là
    à ce soir

    Répondre
  • 22 juillet 2015 - 5 h 52 min

    @H2L29: PS, c’est pas “l’état” en général qui choisit ou renouvelle les contrats MS
    c’est au coup par coup (comprendre administration)
    la gendarmerie est sous ubuntu par exemple et ça marche très bien
    l’assemblé aussi (sauf s’ils sont revenue en arrière, eux ce serait bien possible vu qu’ils détestent les changements et sont de vrais plaies)

    c’est possible, mais ça demande du temps et de l’argent (l’argent des licences passent en formations (voir plus) et ça immobilise les agents pendant ce temps là)

    c’est un vrai problème mais il faudra bien qu’il soit réglé un jour (même si vu les caisses, c’est pas une priorité de l’état – qui s’en mordra les doigts un jour)

    Répondre
  • 22 juillet 2015 - 8 h 44 min

    ‘LLo,
    La gendarmerie par chez moi (que j’ai malheureusement & fortuitement cotoyé d’un brin près pour un bête problème automobile..) fait moite-moite entre redmond & linux, ce qui est à mon avis une bétise puique cela demande encore + de compétence/formation. le charmant gendarme avec qui j’en discutais était bien d’accord, d’ailleurs…

    Répondre
  • 22 juillet 2015 - 9 h 41 min

    @Baldarhion:

    Le problème de windows est également que c’est un système peu modulaire et qui procède alors beaucoup par patch des binaires. C’est la raison pour laquelle, quand tu réinstalles une machine 2 ans après la parution de l’ISO/Service Pack/DVD d’install… eh bien tu passes la journée a attendre une tétrachiée de MAJ et de reboot car tu te paies leur intégralité, dans l’ordre, et non uniquement le dernier état à jour.

    Au delà d’un pb d’ordonnancement, aussi présent, il y a aussi l’inutile lourdeur de la tâche sur un système fermé non modulaire distribué sous forme binaire exclusivement.

    Niveau ordonnanceur pourri, c’est très clair sur des soft faisant des trucs un peu lourds comme l’encodage vidéo et identiques sous Linux/Windows (Handbrake), quand on a une machine en double boot: Ca encode un peu plus vite en mode CPU sous Linux et la machine reste surtout totalement utilisable pour des tâches basiques (edition de textes, navigation internet).

    Windows est lui totalement bloqué et va généralement un peu moins vite (on ne s’en sort avec windoze que si on a un GPU capable de prendre en charge une partie de l’encodage).

    Cet OS est juste pitoyable et je ne pense pas migrer une partition que j’utilises déjà peu vers win 10.

    A la limite, si je dois faire l’essai vers 10, je ferais le seul ou j’ai a y gagner: Tenter de réutiliser une licence OEM win7 starter pourri, venue avec un netbook, soit dessus mais je doute que ce soit utilisable… soit passer outre les conditions et l’exploiter via une VM sur une autre machine ou seul Linux est installé.

    Ma machine principale en double boot gardera son seven qui reste encore un windows classique, avec ses défauts mais au moins pas pourri de cloudification et virant à la location… et qui me pompera de la BP sans avoir le choix.

    Je plains les utilisateurs outre-mer qui ont souvent des lignes fixes avec des plafonds mensuels dignes de nos mobiles, genre 3Go… puis un tarif au Go excédentaire en général assez dissuasif.

    Répondre
  • 22 juillet 2015 - 13 h 25 min

    A lire certains commentaires trollesques qui nous disent ne pas aimer Windows (c’est leur droit) mais qui ont quand même un avis sur sa non-utilisation (là c’est comique), on pourrait croire que W10 est déjà une plaie voir un pire..
    Heureusement, le lecteur habitué de ces commentaires aura compris que ces commentaires ont pour origine une incompréhension de la politique de MS.
    Mesdames et messieurs, votre engouement à soutenir Linux est louable mais faites le bon pas en décriant Windows que vous connaissez finalement que peu mais en mettant en avant les qualités et valeurs ajoutés du pingouin.
    Vous pensez à tort que Windows empêche l’adoption de Linux. Vous vous trompez et de d’adversaire et de combat.
    Les départements américains de la défense et de la sécurité intérieure utilisent plus de solutions libres que de solutions propriétaires. La NSA est-elle pour autant un ami?
    Je vous en fait le pari dès maintenant, que lorsque MS sortira sa distribution Linux, il est fort probable qu’elle reçoive plus d’avis négatifs que de téléchargement.
    Pourquoi (encore) tant de haine? Laissez le choix aux utilisateurs, je dirais même laissez leur ce choix librement.
    Et si vous pensez que les choix technologiques pour renforcer la sécurité informatique de l’utilisateur sont un frein au déploiement de Linux, alors ne vous empêchez d’écrire à MS en mettant en contradiction sa politique du renforcement du logiciel MS libre et ses actions réelles.
    C’est l’avantage d’une société commerciale: elle ira dans le sens du consommateur.
    Amicalement,

    Répondre
  • 22 juillet 2015 - 15 h 37 min

    L’idée d’un OS en location, ça va dans le sens de Microsoft Office qui passe lui aussi en location avec la version 365 (qui force la montée de version aussi)

    Je suis d’accord, l’impact sera potentiellement important (j’ai moi même été victime en avril d’une mise à jour qui échouait a s’installer, redémarrait le poste, et tentait de nouveau de s’installer, échouait…). ça donnera du boulot aux dépanneurs informatiques.

    Je confirme les autres commentaires qui disent qu’il bien des pro qui utilisent la version grand public. Et il n’y pas que les profession libérales, j’ai déja vu des petites entreprises (genre une dizaine de postes) avec des versions familiales (ou les fixes en pro et les portables en familial). Mais je pense pas que ça dérange microsoft d’avoir une incitation supplémentaire pour faire migrer les pro vers la version pro. En cas de problème, ça sera payer la version pro ou prendre la décision de tout changer, donc prendre le risque de faire un saut dans l’inconnu ? A mon avis, beaucoup choisirons de payer.

    Pour ce qui est des huit mois de délai pour la version pro, cela n’affectera pas à mon avis les infrastructures qui utilisent WSUS (un serveur de mise a jour microsoft internalisé et contrôlé par les admins de l’infrastructure). C’est généralement les infra des grandes entreprises qui on beaucoup d’inertie, et effectivement huit mois serait potentiellement un temps très court pour elles. il faut savoir que dans la grande entreprise française dans laquelle je travaille actuellement, les postes bureautiques sont sous Windows vista, et on a encore quelques postes techniques sous Windows 2000, car l’application qu’ils font tourner est tellement critique que j’ai l’impression que personne ne veut prendre le risque de la faire migrer. Les postes bureautiques devrait passer a windows 7 d’ici un an.

    The register parle d’une version LTSB (support a long terme) qui sera accessible au personnes qui paieront un supplément (version entreprise ou software assurance). On va peut être se diriger vers une séparation avec un OS en location pour le grand public, et un os stable pour les pro.

    Clairement, le modèle cloud me plait pas, car il implique une grande perte de contrôle.

    Répondre
  • 22 juillet 2015 - 18 h 00 min

    @fassil: oui, ça dépends d’où ils sont et du turn over du matos en plus
    à terme, c’est du 100% ubuntu prévu (mais ça prendra du temps)
    et oui, la formation est nécessaire et utile mais après ils seront peinard longtemps
    @DotNet: MS se fiche du client final en fait
    j’ai deja été dans des réunions pour savoir quelles pc on allait adopté pour le renouvellement d’un parc
    la seul chose qui compte, c’est le fric (meme le matos tous le monde s’en fiche, seule la licence compte)
    le client veut pas payer cher, MS veut fourguer sa licence la plus chère (normale) et résultat cherche par tous les moyen à rendre sa licence la moins chère absolument pas utilisable par les grands comptes
    le client “familiale” qui achète son pc en hyper, c’est encore pire
    lui MS le prends pour une machine à fric depuis un bail et avec le coup des clés secureboot dans l’uefi et les 2 réunis, le clou est planté au max (me dites pas que c’est pas pour ça, sinon là sur des laptops familial, je comprends plus)

    la seul chose que MS comprenne, c’est le cours de son action
    le conso (surtout particulier), ils s’en cognent (starter par exemple pour les usager netbook ici etc etc)

    sinon, linux n’est pas forcement mieux SANS formation
    c’est là que le bas blesse (je me souvient d’une opé promo orange ou le serveur debian avait été laissé avec le mot de passe root par default, résultat hacké et base de données de emails open pour le spam)

    le hic, c’est ce genre de chose, nos données “on sait pas ou” et sécurisées n’importe comment (quelque soit l’os)

    le fric, perso je le mettrais dans la formation et plus dans l’os, c’est surtout là que je voulais en venir
    le hic vient toujours de ces fichus soucis de brevet et de pro-logiciels qui empêchent souvent les migrations en profondeurs

    on paye encore pour des choix qui datent et plus on repousse, plus on payera (c’est le paradoxe)

    si , comme dans certaines boites, il y a un bon service IT qui gère bien les entrées et sorties, je me fiche que la compta soit sur win, la créa sous mac et le reste des postes administratif sous nux

    mais peu de boites peuvent se permettre ça finalement (et c’est surtout le cas des plus petites, fragiles et sujettes à de gros, gros soucis infos qui peuvent les faire couler en un claquement de doigts)

    personnes utilisent ses point dif pour des formations infos (et c’est un tort, c’est quand même plus utile qu’un stage de paintball pour “souder le groupe”)
    maintenant qu’ils disparaissent pour un “compte formation”, ça va devenir encore plus difficile d’avoir de bonnes formations bien calibrer en secu ou os

    enfin la secu des données en entreprise, c’est un vaste sujet
    deja rien que le BYOD qui est une énormité absolue en matière de secu (et dénoncé depuis tous les acteurs de la secu depuis un bon moment maintenant) à toujours la vie dure

    le hic, c’est la sécu de nos données

    que MS veuille pousser les parts de marché pour le cours de son action, je comprend
    mais au final, pousser vers le “cloud” et ne plus rien contrôler et les laisser géré quasi tous, c’est une erreur
    personne lit les clu (itunes, gmail comme outlook.com même combat), si les gens le faisaient vraiment avant de faire “next”,je pense que l’on en serait pas là

    si on fait le lien avec les administrations, ça fait un cocktail explosif (surtout dans des secteurs comme la santé ou le secret médical est sensé être sacré)

    bref, vaste sujet et je me doutais que ça allait finir comme ça

    @Tabasco: tant mieux si les pro peuvent avoir un os “sur mesure” et de qualité, mais hormis les grands comptes (et s’ils veulent bien payer), je pense pas que les autres payent (notamment les plus fragiles, TPE et PME en tête)
    et c’est bien dommage
    là, formation et os libre peuvent leur sauver la mise, je persiste et signe

    Répondre
  • 22 juillet 2015 - 22 h 26 min

    @Dotnet: pour la bureautique windows est pas mal… Mais dès qu’on commence à vouloir optimiser sa machine pour des tâches plus verticales, comme le dit Yann, on a aucune prise directe sur la machine…

    Je fais pas mal de MAO et franchement quand je vois la différence de latence sur Reaper (logiciel de studio virtuel) entre windows et Linux, Windows n’est pas à l’honneur :/ (même machine, même logiciel). Enregistrer une piste de basse ou de guitare avec une grosse latence est problématique… Seul souci, trop de logiciels ne fonctionne que sous windows (pour la musique MacOS est meilleur, mais bon, je crois que j’aime encore moins apple que MS :p).

    Je ne suis pas un hater fanatique, mais dans ce cas là, que MS écoute un peu ses clients. Faire un noyau vraiment temps réel c’est faisable, faire un ordonnanceur de tâche qui fait le job et s’adapte c’est faisable aussi…

    Et les derniers délires de MS à propos du stockage de clef truecrypt sur leur serveurs à eux (pas encore confirmé, mais en bonne voie) fait vraiment froid dans le dos.

    Au passage j’attends aussi un téléphone sous Ubuntu Touch pour vraiment faire ce que je veux de mes machines :p

    (Et prier pour qu’un jour Native Instrument adapte ses softs pour Linux/FreeBSD (je suis pas sectaire !). Parce que là… Noyau temps réel, VST de qualité et on a un studio d’enregistrement de rêve !!

    Répondre
  • 22 juillet 2015 - 23 h 07 min

    @Baldarhion: ubuntu phone, vous pouvez en acheter un (et c’est pas les plus cher) direct sur le site
    il y a 2 modèles dispo avec les fréquences françaises
    perso j’attends un portage sur mon xiaomi 1S (j’ai besoin du dual sim, c’est un sacré foutu problème pour moi)

    sinon j’ai des connaissances qui font de la zik sur pc (linux) et utilisent soit ubuntu studio soit avlinux (de mémoire) justement à cause du noyau temps réel

    avez vous d’autre distro à conseiller ?
    (j’y connais rien en musique, vidéo oui, mais pas musique)

    je demande car j’ai des demandes de pc fanless et compact sous nux mais avec certaines machines, ça va être “compliqué” on va dire (et dans le cas qui les intéressent, une mini itx avec un nofan dessus est trop gros)

    si vous avez, je suis preneur (surtout que je les vois pas souvent, ils sont dans le sud et moi à paris)

    je pensais aussi au odroid, mais là je sais même pas si c’est possible pour de la zik (logiciels dispo en dépôts)

    bref, si vous avez des tuyaux, je suis preneur

    Répondre
  • 23 juillet 2015 - 0 h 07 min

    @Baldarhion : la latence n’a que peu de chose à voir avec l’OS, elle dépend de la carte son, des pilotes de cette carte et du logiciel de MAO qui les exploite, ça m’étonne un peu que tu dises ça.

    Essaye Mixcraft 7 sur Windows et tu verras que tu n’auras plus de problèmes de latences et une prise en charge native des cartes sons les plus exotiques.

    Enfin ce qui me gave dans tous vos propos c’est que vous faites de l’OS la star de votre pc, c’est trop geek ! L’OS n’est qu’une boite à outil pour ce que vous faites avec vos pc. Votre musique, vos images, vos films, vos développements Ok, mais l’OS au final tant qu’il remplit ses fonctions de base (et il le font tous) on s’en fout pas un peu quand même ?

    Répondre
  • 23 juillet 2015 - 0 h 30 min

    @Dadoo: l’os va conditionner le niveau de sécurisation et de confidentialité de VOS DONNÉES LES PLUS PERSO
    et là, moi je m’en fiche pas du tout (surtout comme si dit plus haut elles ne sont pas entre nos mains mais dans celles de boites ou d’administrations)

    entre les lois débiles et les politiques des entreprises, venez pas vous plaindre un jour de vous réveillez en 1984 (et si ça arrive, moi je serais plus en france)

    lisez les cu de dropbox et compagnies, après on reparlera de cette mode du “cloud” jusque dans l’os (sans jeu de mot)

    la boite à outils ne doit pas se transformer en boites à malwares plus ou moins légaux selon l’endroit ou se donner le droit d’effacer ce qui ne lui plaît pas par exemple
    (comme si mon tournevis refusait une marque de vis par exemple – bon l’image est peut être pas bonne, mais fatigué ce soir peu dormis)
    il y a tellement de motif d’inquiétude que je m’étonne que ça ne perturbe pas plus de monde
    bref
    allez, bonne nuit (encore rien pour moi sur qoqa ce soir)

    Répondre
  • 23 juillet 2015 - 10 h 52 min

    @orangina rouge :

    En espérant que vous faites partie de ceux qui :(j’en connais, je trouve ça bien mais je ne suis pas assez organiser pour ça…)
    – N’ont pas de portable (au moins pas de smartphone)
    – N’ont pas de CB
    – Retire une somme en liquide en début de mois et payent quasi tout avec
    ….

    je part

    Répondre
  • 23 juillet 2015 - 10 h 53 min

    … acheter du grain pour mes pigeons ;-)

    La vigilance et la résistance ne passent pas par l’OS de votre ordinateur ;-)

    Répondre
  • 23 juillet 2015 - 11 h 29 min

    @poulpator: je suis bien d’accord
    et la mode du “cloud” est à rajouter à votre liste (y compris les os et service web qui l’utilisent massivement)

    si vous voulez être peinard (au moins sur le net)

    vpn et on crypte toutes ses communications
    l’auto hebergement via un syno ou une RPI n’a jamais été aussi facile !
    (y compris pour des “réseaux sociaux” privés)

    les (très grosses) boites le font, c’est pas pour rien

    mais bon, tant pis pour les autres après tous s’ils sont d’accord

    je vous raconterais bien une histoire autour d’un cancer et internet, mais c’est pas 3615 my live et c’est toujours (et encore) trop proche
    mais l’exemple de la santé (pourtant protéger par le secret médical), je l’utile pas pour rien
    à vos cotisations de mutuelles
    on en reparlera ce soir (grosse journée)

    Répondre
  • 23 juillet 2015 - 11 h 33 min

    @poulpator: on a bien compris que ce qui m’agace le plus, c’est les os mal fichus et sécuriser surtout dans les boites et les administrations avec nos données parfois très très sensible dessus et des utilisateurs qui ne sont pas formés dessus et s’en fichent parce que “pas à eux” et le manque de formations
    après, ce que font les gens chez eux, tant pis pour eux s’ils décident de faire n’importe quoi (mais pas avec nos données “pas chez nous” et sur lesquels ont a pas de contrôle)

    comme je colle des pavés à chaque fois, j’ai l’impression que personne les lis

    Répondre
  • 23 juillet 2015 - 11 h 40 min

    @ Orangina rouge:
    Ne le prenez pas mal, mais je n’ais pas compris grand chose dans votre dernier paragraphe.

    Répondre
  • 23 juillet 2015 - 12 h 57 min

    @Dadoo: pour ma par, je pense que l’OS est essentiel dans la mesure où c’est lui qui répartit le temps et les ressources à un programme. Important dans la mesure où protéger ses données devient de plus en plus un problème sensible: regarde l’activité du service dropbox, la façon dont la synchronisation Google fonctionne sur android. ça fait vraiment froid dans le dos.

    Comme le dise Yann, Orangina_rouge et H2L29, il faut garder le contrôle et choisir ce qui se passe.

    La latence a beaucoup à voir avec l’OS ne serait-ce que parce que c’est l’ordonanceur de tâche qui détermine qui a accès aux ressources et pour combien de temps. Une tâche qui commence à s’emballer sur un OS temps réel ne pourra pas prendre le pas sur d’autre.

    @Yann : merci pour le retour d’expérience sur le côté windows pro :)

    @Orangina Rouge : pour a musique, tout dépend de ce qu’on fait :) Mais il me faudrait plus de précision: Par exemple, quelqu’un qui va faire de lla musique en utilisant uniquement des iinstruments midi connectés, un petit processeur fera très bien l’affaire. Mais dans le cas d’instruments virtuels, de chaînes d’effets complexes il faut beaucoup beaucoup beaucoup de puissance (et de RAM :p). Par exemple un piano bien samplé chez Native Instrument, ça pèse 5 GO compresé, la section des cuivres c’est 30 GO (avec toutes les articulations), etc :)

    8 pistes d’instruments virtuels chacune avec leurs effets audio (compression, égalisation, filtres, …) demande trop de puissance à on avis pour un PC fanless.

    Par contre le SSD devient vraiment un allié de poid. (Sans, certains instruments peuvent mettre plus d’une dizaine de secondes pour se charger)

    Répondre
  • 23 juillet 2015 - 15 h 36 min

    @poulpator: pas étonnant vu que je veux pas trop rentrer dans le détail
    en gros, c’est google qui a “reçut” les résultats de certaines analyses avant nous (et du coup, vu les “pub” qu’on avait, on avait compris avant le rendez vous chez l’onco)
    et ben la “faille” venait du labo (parce que j’ai gueuler sévère pour connaitre le fin mot de l’histoire. surtout que je connais très bien le secret médical et que ma copine était limite “nervous breakdown” prête à sortir la corde – elle était infirmière et savait à quoi s’attendre)

    donc non, je persiste et signe, il y a des données on a pas la main dessus et certains services, os (n’importe lesquels, on s’en moque, j’ai pris un exemple avec debian plus haut exprès) mal utilisés, configurés et sans personnel bien formé, c’est la cata possible très très facilement

    si en plus, l’os se met à être bavard “exprès”, là c’est la fin de la vie privée et une manière de contourner ce que les ricains ne pigent pas avec l’Europe, et n’arrivent pas à imposer à coup de lobbying;
    la vie privée, le droit à l’oubli et juste “non, vous ne faites pas ce que vous voulez avec nos données PRIVÉES”

    @Baldarhion: c’est là que je suis bien enquiquiné, j’y connais rien et leur usage va du pc qui contrôle les vidéo pro et effet de lumière à celui qui mix

    le tous doit être le plus “portable” possible (because en france, pour certaines fêtes, si ça se passe mal, matos saisi ou cassé sur place – heureusement rare, mais c’est deja arrivé il parait)

    pour l’instant, c’est du gros toshiba avec un ssd et un hdd mais ils pèsent le point d’un âne mort s’il faut “courir avec dans les chants”

    voyez voyez

    c’est pas simple du tous leurs histoire et je sais pas quoi leurs dire

    hors france, tous va bien et ils ont des kilo de pc sans problème, le hic c’est ici, chez eux (même les fêtes “privées”, ils ont eu des surprise parce que toutes les autorisations n’avaient pas été obtenues à temps – mais ils ont eu gain de cause, les organisateurs non. le principal, ils ont récupérés le matos)

    désolé pour les fautes s’il y en a, j’y retourne

    Répondre
  • 23 juillet 2015 - 16 h 37 min

    @Orangina rouge: Ah ! je vois la contrainte :p Perso dans ce cas je partirais vers un portable en vrai i7 (4 coeurs et pas deux :p), sous windows (la plupart des logiciels que je connais pour la scène ne fonctionne que sous windows). Mais avec un windows aux petits oignons (= virer tout le crapware, les services inutiles (Et y’en a un paquet :p).

    On peut penser que le mixage après tout c’est juste jouer des .wav, mais la plupart des logiciels récents permettent d’appliquer de la compression en temps réel sur plusieurs pistes à la fois. Je pense par exemple à Maschine de Native Instrument (en gros, un contrôleur connecté en USB doté de pads sensibles couplé à un logiciel assez génial d’ailleurs pour tout ce qui est scène/temps réel: création de boucles, échantillonage/découpage en temps réel et ce sans quasiment toucher au PC).

    Là, tu attrapes ton laptop (tant pis pour l’alim :p) et ta console et c’est bon :p.

    Sinon un mini PC dans un des jolis boitiers mini-ITX bitfenix (avec la poignée !). Et là un i5 suffit largement. Le côté fanless n’est pas spécialement utile sur scène vu le niveau de son qu’on génère (me souvient de grosses chambre d’échos à bandes et d’ampli refroidis par ventilation qui faisait un boucan autrement plus important qu’un PC :p)

    Répondre
  • 23 juillet 2015 - 21 h 17 min

    @Dadoo:

    En effet je me félicite chaque jour d’avoir investi un peu de temps fin du siècle dernier pour maîtriser Linux (Slackware puis red hat, mandrake et enfin debian)tout ce foutoir (défragmentation, anti-virus, reboot forcé pour mises à jour, mises à jour obligatoire, réactivation de l’os nécessaire si changement de composants, accès à ma machine par la nsa…) m’est étranger.

    Répondre
  • 23 juillet 2015 - 22 h 42 min

    @Baldarhion: deja mes lian li en i3 et I5 les ont fait rire alors un biftenix (le mini itx “mac nostalgie” j’imagine)
    et comme ils disent, “et l’ecran !!!”

    actuellement, pour la france ils tournent avec un toshiba 17 pouces gamers avec 2 emplacement HDD (donc un gros SSD et un hdd)

    ça marche mais ils aimeraient plus “léger” (et je les comprends, il y a pas que le pc “au cas ou”)

    sinon eux utilisent 7, ubuntu studio et AVlinux sur la même bécane (avec apparemment un gros coup de coeur pour ce dernier) sans soucis vu que generation seven mais pour les logiciels musique, j’y connais rien donc je serais incapable de savoir pourquoi

    pour la vidéo, c’est moins problématique, un netbook suffit (meme d’occaz chez cash n express)
    ça se contrôle à distance et au pire, ça “s’abandonne” (ils teste une RPI 2 en ce moment même)

    en tous cas, je sais pas quoi faire pour eux, à chaque fois, on finit à Andorre ou à chercher des occaz sur le net
    (ils veulent pas investir dans un clevo)

    Répondre
  • 16 août 2015 - 20 h 28 min

    déja 6 ans que j’ai quitté à la maison mais aussi au travail la dictature commercial de Microsoft , quand je vois ce genre de news… je suis heureux d’avoir réalisé mon sevrage

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *