Unihertz Jelly 2 : Un smartphone 3″en 2020 ?

Le Unihertz Jelly 2 est un smartphone de petite diagonale, 3 pouces seulement, qui va être proposé en financement participatif. L’objet en lui même ne m’intéresse pas vraiment, je n’ai qu’une version très utilitaire de cet outil particulier. Par contre, l’approche d’un petit smartphone est à suivre.

Unihertz s’est fait une spécialité dans le “petit” smartphone. Comprenez en dessous des 3 pouces lorsque le reste du marché tourne autour des 6 pouces… Une différence de diagonale énorme et intéressante. 

Unihertz Jelly 2

Un premier modèle est sorti en 2.45″ il y a quelques temps sous Android 7.0. Le nouveau Unihertz Jelly 2 Passera à un Android 10 et grimpera en 3 pouces avec un matériel plus complet. La marque proposera un Mediatek Helio P60 avec 6 Go de mémoire vive et 128 Go de stockage en plus d’un lecteur de cartes MicroSDXC.

Unihertz

L’écran du Unihertz Jelly 2 ne sera pas d’une définition folle, les 3 pouces ne laisseront que 854 pixels de haut sur 480 de large et si deux capteurs photo seront bien embarqués, ils ne dépasseront pas les 16MP au dos et 8MP en façade. Le tout tiendra dans une enveloppe assez faible : 9.5 cm de haut pour 4.94 cm de large et 1.65 cm d’épaisseur avec une batterie 2000 mAh.  Le Unihertz Jelly 2 proposera des fonctions complètes avec un capteur d’empreintes, du NFC, un double lecteur SIM, un capteur infrarouge, et se rechargera en USB Type-C et proposera un port jack. Il fonctionnera en 4G.

Unihertz

Sa campagne de financement participatif devrait débuter en Juillet sur Kickstarter et c’est à cette date que nous connaîtrons le prix final de l’objet. Des modèles seront proposés à partir de 129$ mais il s’agira de quelques pièces pour les plus rapides. Le véritable prix devrait donc se situer un peu au dessus.

One Mix 2S

Ce qui m’intéresse ici, au delà de la solution de Unihertz, c’est la proposition qui est faite. Le marché est saturé de smartphones entre 5.5 et 6.5 pouces malgré des appels très clairs du public cherchant des engins de plus petite diagonale. Qui dans les grands constructeurs est à l’écoute de ces demandes ? Personne. Tout le monde se bat pour le même bout de gros gâteau, la plus grosse part, et délaisse les éventuels autres marchés qui, pourtant, se portent bien.

Les smartphones “blindés” ou les modèles à ultra grande autonomie ou ces smartphones Unihertz de petite diagonale sont des marchés de niche. C’est sans doute pourquoi aucun géant de la téléphonie ne se penche sur leur sort. Et cela même si ces grands constructeurs sont capables de sortir 10 ou 15 modèles de smartphones par an autour de ces fameux 5.5/6 pouces.

J’ai du mal à saisir pourquoi. Ce type de marché est manifestement solide, même si il faut prévoir moins de pièces à sortir que les autres. Mais pourquoi ne pas tenter une incursion dans ce type d’engin ? Pas assez de marge ? Pourtant, certains modèles entrée de gamme sont vendus au même prix. Trop cher à déployer en terme de marketing ? Peut être mais un essai avec une campagne simple de bouche à oreille pourrait faire mouche…

2019-06-21 17_08_16-minimachines.net

Je vois là le même réflexe que celui qui a mené à la disparition des netbooks. Adorés pendant quelques années, les smartphones de petite taille ont disparu des rayons au fur et a mesure que les engins plus classiques ont gagné en diagonale. C’est compréhensible parce que les usages de ces objets ont changé. Il est plus simple de surfer ou de regarder une série sur un engin FullHD de 5″ ou plus… Pour autant, pour certains, le principal intérêt d’un téléphone est de téléphoner et pour eux les nouveaux modèles de grand gabarit posent plus de soucis d’encombrement que de solutions.

Il existe des utilisateurs aimant particulièrement rendre étanche leur vie pro et leur vie perso. Ceux là choisissent d’avoir deux smartphones plutôt qu’un simple système de double SIM. Pour éviter de recevoir des emails urgents du travail le samedi soir, par exemple… Pour eux cette solution est sans doute la meilleure.

On retrouve le même fonctionnement pour les netbooks, aujourd’hui un écran de 7, 9 ou 10″ semble disqualifiant par défaut quand bien même une partie du public réclame ce genre de petite diagonale. Même si quelques marques proposent des engins qui, malgré une distribution compliquée, se vendent très bien. Même quand les propositions et les ventes de grandes marques en pseudo-tablettes comme les Surface Go et Surface Go 2 témoignent de l’intérêt de ces formules. 

One GX

Le marché n’a jamais été aussi apte à fabriquer des netbooks haut de gamme. Les écrans de petite diagonale et de très bonne qualité existent et sont désormais abordables, la technologie pour réduire leur intégration dans moins de châssis est prête, il est possible de trouver d’excellentes solutions en terme de processeur à basse consommation, solutions qui sont de plus en plus compactes aujourd’hui, la mémoire vive et le stockage SSD ne sont plus hors de prix… Les ingrédients sont tous là pour proposer des alternatives originales en 2020-2021 mais rien ne semble au menu chez les grands constructeurs ?

Intel Lakefield

Une carte mère Intel Lakefield

Qui pour proposer un 10″ dans un châssis d’ancien 9″ avec un Core M3 ou un futur Lakefield avec 8 Go de ram et 256 Go de stockage ? Qui pour sortir un 11.6″ dans un ancien châssis de 10″ avec du Tiger Lake-Y ? Il n’y a là rien d’impossible à construire et si le marché visé sera moins important que les 13.3″ et les 15.6″, cela restera sans doute un marché solide. La demande est là, plus faible, moins visible, mais elle est là. Et, qui sait, comme pour le marché des netbooks à sa naissance, comme pour les smartphones de petite taille, cela attirera sans doute des possesseurs de portables plus classiques. Des gens ravis de voir une solution secondaire à associer à leur machine existante. Les netbooks n’ont jamais cannibalisé les ventes de portables pas plus que les smartphones de 3 pouces n’empêcheront jamais les ventes de modèles 5 pouces et plus… 

Source : Liliputing

Soutenez Minimachines, partagez le !


Violet
22 commentaires sur ce sujet.
  • 22 juin 2020 - 11 h 30 min

    En effet, je pense qu’il y a de la demande et j’en fais partie. Actuellement, le seul débilophone de moins de 5″ doit rester l’iPhone SE.

    Je pense que s’ils ont conservé une référence qui tienne encore (à peu près) dans la poche, c’est que cela se vends.

    Pour ma part, j’avais fini avec un Xcover4 de 5″ (déjà bien trop gros) quand j’avais décidé de remiser mon Nokia E72 il y a environ 2 ans.

    C’est tout ce que j’avais trouvé de pas trop gros et dont la batterie se change encore.

    Au delà de la taille, je regrette aussi le clavier physique (un vrai, comme le E72 ou un ancien BB)… qui déjà me pose pb sur une taille supérieure.

    => Un slider avec vrai clavier offrirait 3″ (non amputés de 50% quand on tape) sur lesquels on sente ou on mets ses doigts et me conviendrait mieux: Sur un 5″, ça pose déjà pb avec mes gros doigts au point d’avoir parfois envie de balancer le truc contre les murs alors un 3 je serais certes hautement intéressé par la dimension… mais pas sans un vrai clavier.

    Répondre
  • Phh
    22 juin 2020 - 11 h 44 min

    @yann: Un Galaxy S20 fait quasiment la taille qu’un Xcover 4 (4mm plus fin, 6mm plus haut)

    (évidement, ça ne répond /que/ à la question de la taille, pas du clavier ou de la batterie)

    Répondre
  • 22 juin 2020 - 12 h 10 min

    @yann:
    Je suis d’accord avec toi pour le slider. Cependant, ça n’est pour moi pas suffisant : le téléphone présenté dans l’article présente également des bordures proéminente. Je pense que sur ce format, il est encore plus important de les réduire car pour le coup, chaque mm² de gagner augmente drastiquement la lisibilité
    En bref, si un téléphone avec un écran plus couvrant et un slider sortait, je me laisserais surement tenté, au moins pour un smartphone auxiliaire. Si en plus on gagne un appareil photo plus performant (pas forcément 6 capteurs et tout le bazar, juste de quoi prendre des photos / vidéo pas crade sans zoom), ça pourrait même devenir un candidat potentiel comme téléphone principal. Et si en plus il est lineage compatible, c’est sur que je l’achète.

    Répondre
  • 22 juin 2020 - 12 h 22 min

    C’est clair que coté smartphonen actuellement il n’y a qu’un seul “geant” qui se souci de founir un smartphone dans un formfactor ‘pas trop grand’ et c’est bien apple avec l’Iphone SE au format Iphone8.

    Mais sortie de ca, il n’y a plus que feature phone….

    Coté netbook, c’est pareil, il y a une et une seule chose qui ressemble à peu près à un netbook au final, c’est la surface Go. Le prix n’est pas forcément très netbook.. mais perso c’est le seul engin que je peux emmener partout / tout le temps, sans me poser de question

    Répondre
  • fab
    22 juin 2020 - 12 h 24 min

    il reste le sony xperia compact qui est assez petit (bon un peu cher)

    Répondre
  • Phh
    22 juin 2020 - 12 h 44 min

    @fab: Malheureusement, Sony a abandonné sa série compact, le dernier restera le XZ2 Compact, sorti il y a deux ans de ça.

    Sinon, un autre petit smartphone sorti récemment, c’est le (Xiaomi) Qin 2 Pro (de ce que je vois, il est plutôt plus grand que le Jelly2). Il est assez particulier parce qu’il a peu de bezel, pas de camera avant, et a un aspect ratio très allongé. Il est assez bien fini, et grâce au Projet Treble il tourne sous Android 10 avec ou sans applications Google. L’écran tactile fonctionne assez bien, mais taper avec reste un peu compliqué. (Enfin j’ai un Unihertz Titan pour quand je veux taper, un smartphone avec clavier physique, mais très gros)

    Encore plus petit que le Qin 2 Pro, plus proche du Jelly 2, il y a le KTouch i9. Perso j’en suis pas fan, parce qu’il est vraiment trop petit, et le tactile n’est pas d’assez bonne qualité pour rattraper ça. (il tourne aussi Android 10 grâce au Projet Treble)

    Répondre
  • 22 juin 2020 - 12 h 58 min

    Il y’a quelques modèles 3 a 3,5″ qui traînent sur Ali, mais peu intéressants en termes d’equiment et de durée de vie, apparemment…
    Il y aussi le Palm, qui est probablement plus sérieux.
    J’ai pendant longtemps utilisé un xperia Ray et un mini pro et je peux dire que la saisie tactile de SMS ou mail etait mieux foutu que les xperia z3 et z5 compact, idem par rapport a un s4 mini.
    J’attends (avec illusion lol) un smartphone bien compact en 3 a 3.5″ 4g cat 6 minimum sous lineage ou mieux…linux!!! c’est beaux de rêver ;)

    Répondre
  • 22 juin 2020 - 14 h 04 min

    5″ je veux bien comprendre mais 3″ je n’appelle plus ça un smartphone (vu la limitation d’utilisation lié a la taille et la définition de l’écran).

    Répondre
  • 22 juin 2020 - 15 h 06 min

    La surface Go 10,1 ” puis 10,5″ sans changer le form factor ( pour la V2) est la deuxième vente de la gamme Surface chez Microsoft.

    Si facile à emporter et tellement agréable à promener

    Répondre
  • bob
    22 juin 2020 - 17 h 05 min

    En Chine beauyde gens n’ont pas d’ordinateur et font tout avec leur smartphone. Les écrans ne sont jamais trop grands, et le marché potentiel énorme. Il me semble que ça explique en partie pourquoi les smartphones sont grands. Les premiers clients des marques chinoises sont les Chinois.

    Répondre
  • 22 juin 2020 - 17 h 36 min

    perso avec un “petit” sony xz1 compact (4,6 pouces, on aime ou pas le format “brique”), sous lineageos 17.1, avec un snapdragon 835 toujours réactif au moins pour les tâches de base, ça tient bien dans la poche :) bon ce n’est pas pour regarder des vidéos non plus …

    Répondre
  • to
    22 juin 2020 - 17 h 40 min

    @Will: En gros, c’est un iphone premiere generation et a l’epoque tout le monde trouvait ca formidable avec une super prise en main tandis que quand le premier Note est sorti tout le monde trouvait ca trop gros ; c’est marrant comment ca s”inverse dans la perception chez les gens.

    Perso, s’ils pouvaient coller deux 3″ pour faire un telephone a clapet pas trop epais, je serais client.

    Répondre
  • 22 juin 2020 - 19 h 51 min

    “Qui dans les grands constructeurs est à l’écoute de ces demandes ? Personne. Qui dans les grands constructeurs est à l’écoute de ces demandes ? Personne.”

    C’est exactement le ressenti que j’ai. Je ne suis pas sûr que l’on puisse de tête se rappeler des nombreux ultrabooks de 13 et 14 pouces mentionnés sur Minimachines, c’est dire si l’offre inonde les écrans.

    Le coup du 11,6″ dans du 10″, ou le 10″ dans le 9″, ce serait top surtout quand on voit la photo de la carte mère Intel Lakefield, on dirait presque un SSD NVMe.

    L’analogie avec le petit smartphone est aussi très bien faite, je connais une personne qui m’avait passé son Xperia compact d’époque : je confirme les commentaires positifs précédents. On peut très bien faire de la qualité avec un appareil compact.

    Répondre
  • 22 juin 2020 - 19 h 56 min

    Un petit AOSP et c’est bon pour moi

    Répondre
  • 23 juin 2020 - 0 h 47 min

    le nokia 8 sirocco est fantastique de ce point de vue . petit format et super qualité

    Répondre
  • 23 juin 2020 - 8 h 57 min

    Le pb des petits smartphones (tout comme le netbook) est que le petit écran est systématiquement associé à un petit SoC : tu te retrouves avec une machine qui rame, ou impossible à mettre à jour au bout d’un an.

    Sur PC on a réussi à faire du petit Haut de gamme (on a toujours eu des gammes 11″ 13″ bien équipé et avec de grosses perf, récemment les ultrabook).

    Et sur téléphone, rien la gamme est forcément axée sur la taille de l’écran tel un simple TV.

    Ce tel n’échappe pas à la règle vu le prix annoncé on aura probablement un truc à peine utilisable, qui va finir dans un tiroir à la prochaine màj qui le mettra à genoux.

    Répondre
  • 23 juin 2020 - 10 h 28 min

    @fofo:

    On est quand même pas sur une configuration asthmatique :

    Mediatek Helio P60 avec 6 Go de mémoire vive et 128 Go de stockage

    Répondre
  • 23 juin 2020 - 10 h 46 min

    Ça fait plus d’un an que j’ai le Jelly premier du nom et pour mon utilisation c’est parfait. Il est vrai que je m’en sert quasiment que comme téléphone et le côté smartphone est là juste pour dépanner, mais ça le fait bien. Acheté pour moins de 100€, il me convient très bien. Il tient bien dans la poche ;-) et sait se faire oublier. Comme l’écran est petit, gros doigts s’abstenir.

    Felkin

    Répondre
  • 23 juin 2020 - 10 h 52 min

    @philippe: Ben non. Pas petit du tout (cinq pouces et demi). L’article parle justement des smartphone en dessous de cette diagonale.

    Personnellement je trouve que quatre pouces est un bon compromis. Le clavier tactile reste utilisable malgré mes doigts pas très fins. Mais on voit bien que les goûts et les besoins varient d’un utilisateur à l’autre. (Pas de clavier physique pour moi : j’ai besoin des émojis.)

    Répondre
  • 23 juin 2020 - 12 h 01 min

    Par contre, si il y a bien une chose que je ne trouve pas adaptée sur les petites diagonales (smartphone, tablette ou netbook), c’est le format 16:9, je trouve le 3:2 est tellement plus confortable.
    J’ai rallumé mon ray et mini pro et le second, malgré ses 3″, est très agréable a utiliser ! Et puis, il dispose d’une sortie vidéo, chose qui s’est beaucoup perdue au fil du temps…

    Répondre
  • 23 juin 2020 - 15 h 36 min

    Que je regrette mon Xiaomi MI5 !

    Répondre
  • 24 juin 2020 - 8 h 31 min

    Pour moi le formfactor idéal niveau taille d’un smartphone était l’iPhone 5/5S/SE. J’adorais vraiment le gabarit de ce téléphone et si Apple pouvait en ressortir un à ce format (en optimisant peut-être mieux les bords, pourquoi pas un écran plus grand ?), je retournerai chez eux sans souci.
    Côté Android, ce que j’ai vu de plus proche dans l’idée était le Xperia Z5 Compact que j’ai eu l’occasion d’utiliser une petite semaine, mais son Snapdragon 810 a mal vieilli et reste très chauffant malheureusement…
    Aujourd’hui j’ai un Galaxy S10e qui, s’il reste plus grand que les téléphones précités, me convient plutôt bien. C’est un bon compromis au final.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *