Un bouton démarrer pour Windows RT

Un bouton démarrer pour Windows RT ? C’est ce que va proposer la dernière Update 3 pour le système d’exploitation de Microsoft. Et c’est exactement le contraire de la philosophie du lancement de cette version particulière de Windows.

Avec Windows RT, Microsoft misait à 1000 contre 1 sur l’adoption de Modern UI même si cela devait casser les habitudes des utilisateurs habitués à un design logiciel spécifiquement identifié à l’univers de Windows. La disparition du menu démarrer au profit d’une interface de grosses tuiles devait être la solution parfaite pour ce système.

Microsoft Surface

Pari perdu puisque les machines se sont très mal vendues et que personne n’a suivi le mouvement qu’a voulu imposer Microsoft. Boudant les achats de Windows RT mais rechignant aussi devant les machines sous Windows 8. Certains constructeurs se sont même empressés d’ajouter à leur système des solutions logicielles pour retrouver un démarrage classique. Et de le clamer haut et fort.

Aujourd’hui Microsoft a largement changé d’avis, mis au placard ses idées 100% révolutionnaires et compose depuis Windows 8.1 vers une solution ménageant les susceptibilités logicielles des utilisateurs. Composant avec l’unification des ergonomies jugées nécessaires par l’apparition des formats mobiles.

Minimachines.net 2015-09-16 09_30_25

Cette troisième grosse mise à jour de Windows RT ne cherchera probablement pas à améliorer les ventes du système, en état de mort clinique depuis des mois, faute de produits commercialisés. Par contre, cela pourrait adoucir les aigreurs de certains acheteurs contre Microsoft et cette version du système. La promesse d’un Windows RT ressemblant un peu plus à Windows 10 étant probablement la meilleure réponse possible aux utilisateurs… Même si la limitation imposée aux applications du Windows Store, de plus en plus étoffé cela dit, ne change pas franchement l’exploitation du système.

Selon WinSuperSite, la mise à jour serait déjà en cours de déploiement.

Source : Liliputing

18 commentaires sur ce sujet.
  • VB
    16 septembre 2015 - 10 h 13 min

    Ne serait-ce pas plus le défaut de hiérarchisation des informations sur l’affichage à tuiles que l’impossibilité des utilisateurs à s’adapter à la nouveauté qu’il faudrait pointer du doigt dans cet échec ?

    Répondre
  • 16 septembre 2015 - 13 h 30 min

    Je ne comprends pas vraiment cette grosse opposition du public. Je trouve la dualité entre modernUI d’un côté et le bureau normal de l’autre juste parfaite, surtout sur une tablette et même sur un pc normal, et j’ai mis trop longtemps à y passer à cause de la mauvaise réputation.
    Microsoft a été très avant-gardiste. Si Apple avait fait la même chose on crierait au génie.

    Répondre
  • VB
    16 septembre 2015 - 13 h 59 min

    @Xanxi: C’est vrai pour le multitâche Modern UI qui si je ne me trompe est repris depuis par les tab Samsung Pro et la dernière de chez Apple. Çà c’est réussi mais l’écran d’accueil fait quand même un peu bazar, non ?

    Point de vue marketing ils aurait mieux fait à mon sens de faire un 7.1 puis 7.2 avec interface à l’ancienne et une v8 innovante mais en laissant toujours le choix aux nouveaux acheteurs de PC ce qui fait que la 8.x aurait finalement un jour répondu à la quasi intégralité des besoins ce qui permettait dès lors de faire “mourir” progressivement la 7..

    Répondre
  • VB
    16 septembre 2015 - 14 h 03 min

    @VB: Ah et puis l’interface plein écran c’est bien mais un point de repère toujours présent équivalent au bouton “maison” de la tablette ça prenait pas bcq de place et ça rassurait. (j’espère ne pas dire de bêtise ne l’ayant que très peu utilisé)

    Répondre
  • 16 septembre 2015 - 16 h 46 min

    Jamais possédé de windows RT, mais ai 3 tablettes sous windows 8.1, dont une sp2. toutes sont passées sous w10
    et bien je dois dire que, en utilisation tablette pure, je préférais w8 avec la charm-bar et la navigation entre les applis avec le pouce gauche…
    du coup, je plaint les pauvres utilisateurs de RT qui voient leurs dernières (r)évolutions d’interface être peu a peu abandonnées…

    Répondre
  • 16 septembre 2015 - 16 h 50 min

    @vb : il y a un bouton Windows (home) physique sur toutes les tablettes Windows, et encore plus sur les surfaces, puisque ce bouton est sur le bord de l’écran

    Répondre
  • VB
    16 septembre 2015 - 17 h 14 min

    @peper-eliot: Ouais mais justement le pb d’adoption ça a surtout été pour ceux qui avait un appareil sans tactile mais avec l’interface étudiée pour et alors sans icône permanente permettant de toujours se retrouver rapidement à un endroit que l’on maîtrise.

    Répondre
  • 16 septembre 2015 - 18 h 46 min

    Le problème de windows 10 est qu’au delà de ce menu démarrer, plutôt brouillon et qui conserve les tuiles a côté au point que celui de… XP était infiniment plus clair, c’est qu’on peine a voir les différences avec 8.1!

    Toujours ce mélange inhomogène, y compris dans la configuration, entre du windows classique et des trucs a grosse police style “mode accessibilité pour tous”. Et même après des semaines on n’imprime pas et perds son temps à retrouver ses marques.

    Linux a eu aussi ses lubies similaires, entre gnome 3 et le unity qui fait qu’Ubuntu se casse la gueule, mais au moins dans l’année des forks (MATE) ou évolutions (Cinnamon) devenaient utilisables et dépassent désormais l’original.

    A l’opposé, Apple pourtant pionnier du tactile n’a pas fait l’erreur monumentale d’unifier ses interfaces tablette et desktop.

    Microsoft, entre cela et les accrocs à la compatibilité ascendante qui ont fait 30 ans de fond de commerce, est en train de perdre l’ultra conservateur bancaire dont les applis métiers sont évaluées sous Linux+WINE et tourneraient mieux que sous windows 8/10… S’ils débloquent des financements pour aider WINE, il va y avoir des remous à Redmond et Satia Nutella va devoir revoir 30 ans d’expérience pour faire la différence!

    Répondre
  • 16 septembre 2015 - 20 h 17 min

    En meme temps, win rt avec le menu de win 10, c est continum avec un cpu arm.

    Il dependra uniquement des applis du store multi format.
    A voir si cela prend aupres des developpeurs, qui developeront ou non des applis utilisables partout (smartphone / tablette/ bureau)

    Personnellement l, je n y crois pas trop.
    Les dev attendent plus de machines (mobile) compatible pour s y mettre.
    Les utilisateurs regardent d abord quelles applis sont dispo. Ca se mord un peu la queue.

    Et ce n est pas en renomant win rt en en win 10 avec continum (mais incompatible avec vos applis actuelles win32) que ca changera.

    L ideal serait un vrai smartphone win 10 avec continum mais sous archi compatible win32 tel que le zenfone 2.

    Mais ca demande d arreter a microsoft ce qu on reprochait deja a win RT. Ne plus utiliser de cpu ARM incompatible avec nos windows et nos applis actuelles en nous faisant croire que ca l est et de faires des objets mobile x86, avec intel, amd ou d autres.

    Peut etre que dans 5 ans les aplis seront toutes multi format mobile pc tablette. Et que prendre une tablette ou un smartphone windows sous arm sera equivalent a ios ou android. Surtout que leur os est surement le plus stable et optimise sur mobile.

    Mais, aujourd hui que le marche est sature, on achette pas un smartphone ou une tablette pour d eventuelles futures applis qui ,peut etre, si un dev veut bien essayer, arrivera un jours.

    Pourtant j etais super motive par l achat d un smartphone avec continum. Mais cette incompatibilite win32, et ne pas pouvoir utiliser mes applis actuelles win10 deskt, cela va me faire attendre pour voir l evolution. Surement dans le futur si ca prend par contre.

    Donc je reste sur ma t200 sous win 10, et mon smartphone android. ;)

    Répondre
  • 16 septembre 2015 - 20 h 43 min

    Je rejoins peper-eliot sur un point:

    Je possède depuis peu un lenovo Yoga 2, tactile avec une touche windows (aussi) sur le cadre de l’écran.

    Il était livré d’origine avec Windows 8.1 préinstallé.
    Habitué à Windows 7 sur mon ancien portable, j’ai été un peu dérouté les trois premiers jours. J’ai ensuite été agréablement surpris par la puissance et la souplesse de son interface.

    Une fois qu’on a compris comment créer, personnaliser et disposer ses propres tuiles, c’est un vrai régal! On combine la puissance du clavier et celle du coup de doigt.

    J’ai effectué la mise à jour vers windows 10, et j’ai trouvé que la nouvelle interface était une régression du point de vue de l’ergonomie…
    Je suis repassé vite fait à Win 8.1 et ne suis pas près de le quitter !

    Je suis sûrement très minoritaire dans le monde des utilisateurs windows, mais pour ma part, je trouve que windows 8.x a été mal compris.

    Maintenant, si je n’avais pas d’écran tactile sur mon portable, j’aurais probablement fait partie du camp de ceux qui ont dénigré la version 8 de Windows …

    Répondre
  • 16 septembre 2015 - 21 h 29 min

    @tous: Merci du tuyau car je ne savais pas que la charm bar disparaissait de Windows 10 sur tablette.
    J’ai une Acer Iconia Tab 8W et il n’y a pas de bouton windows physique sur ce modèle.
    Dans ce cas effectivement il vaut mieux garder 8.1 car j’éteins la tablette via la charm bar, et avec un start menu de remplacement, j’ai besoin du bouton windows de la charm bar pour retourner du bureau à Metro.

    Répondre
  • 17 septembre 2015 - 7 h 45 min

    On voit ici les inconvénients du modèle du logiciel privateur : toute évolution est dépendante de l’éditeur, entre ses seules mains, et les utilisateurs sont privés de la liberté de choisir leurs outils.
    Comme le rappelle yann, sous un OS libre comme GNU/Linux, même si certains développeurs font des choix discutables (Gnome 3, brrr…), l’ouverture du code source et la licence GPL rendent possibles les dérivés en parallèle des projets initiaux, au bénéfice de l’utilisateur, qui peut choisir ce qui lui convient le mieux.
    Ce choix est impossible quand on est prisonnier de Microsoft ou Pomme. On a juste le choix entre ces deux prisons. Libérez-vous !

    Répondre
  • 17 septembre 2015 - 10 h 48 min

    @petitevieille:

    Je ne me sens pas prisonnier de MS. Il y a le choix pour tous entre logiciels libres et commerciaux. Donc où est le problème?
    Bientôt, les adeptes du libre vont demander l’interdiction de MS.
    C’est ça la liberté?

    Répondre
  • VB
    17 septembre 2015 - 11 h 44 min

    @DotNet: Tu devrais peut-être changer de pseudo quand tu veux convaincre de ton libre arbitre à choisir… ;-)

    Pour le reste c’est pas d’interdir MS la liberté et c’est pourquoi aucun adepte des logiciels libres (GNU, BSD ou autres) n’a demandé ou ne demandera l’interdiction d’un quelconque éditeur sauf s’il abuse de sa position dominante (quoiqu’il ne s’agirait encore que de mettre des bâtons dans les roues pour faire ralentir, guère plus).

    Répondre
  • VB
    17 septembre 2015 - 11 h 51 min

    Mouarfff m’aperçois à l’instant que moi aussi pourrait éventuellement faire la promo de :
    VB comme Visual Basic
    …mais bon y a aussi…
    VB comme Victoria Beckham
    VB comme Victoria Bear
    et tutti quanti… ! :-)

    Répondre
  • 17 septembre 2015 - 12 h 05 min

    @VB:

    Je suis Libre de choisir le nom que j’ai envie de choisir.
    Tu me crois donc incapable d’avoir mon libre arbitre?
    Tu veux me conseiller aussi un nom?
    ;-)

    C’est ce que disent aussi les dictateurs: On va choisir à votre place parce qu’on vous ne savez pas. Vous ne pouvez pas savoir.

    Pour le reste, justement, les éditeurs du monde Libre son plus ouvert que toi, au vu de tes commentaires. Tu devrais, amha, t’en inspirer.

    Promouvoir le Libre sans avoir besoin de traiter de débiles ignorants ceux qui ne l’utilise pas.

    ps: le .Net est en en parti Open Source..

    Répondre
  • VB
    17 septembre 2015 - 12 h 39 min

    @DotNet: Ah bah désolé alors si j’ai traité qui que ce soit de débile ignorant par mes propos. Je ne m’en étais pas aperçu alors merci de me le faire remarquer.

    Sinon pour le pseudo c’était de l’humour mais bon faut croire du mauvais…
    Je me mets donc immédiatement en mode “pause de dictateur” et vais de suite battre en retraite, de toute façon j’ai sans doute fait overdose de posts ces derniers temps. Repos & Sans rancune !

    Répondre
  • 18 septembre 2015 - 1 h 50 min

    @DotNet :
    Gné ?
    Où ai-je parlé d’interdire les éditeurs de logiciels privateurs ?
    J’en souligne simplement les inconvénients.

    Tu ne te sens pas prisonnier car la longueur de tes chaînes te suffit.
    Mais le jour où l’éditeur du logiciel que tu utilises fera un changement qui dépassera ce que tu peux tolérer, que penseras-tu ?

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *