Tronsmart Apollo Bold : un intra Bluetooth 5.0 sous Qualcomm QCC5124

Tronsmart continue de proposer des nouveautés audio intéressantes en s’appuyant sur les technologies de Qualcomm. Son dernier casque intra Apollo Bold embarque un Qualcomm QCC5124 et propose du Bluetooth 5.0.

L’Apollo Bold de Tronsmart est un intra auriculaire assez classique, il se présente sous la forme d’un boitier intégrant une batterie qui permettra de recharger les deux oreillettes de l’ensemble. A l’intérieur des oreillettes, on retrouve un composant signé Qualcomm, le QCC5124.

Apollo Bud

Il s’agit d’un SoC ARM Cortex-M4 quadruple coeur qui propose quelques subtilités intéressantes comme la prise en charge d’un Bluetooth 5.0 et de la gestion des Codecs aptX pour une transmission audio de qualité. Mais, surtout, la puce permet de piloter 6 micros placés par trio sur chaque oreillette. L’Apollo Bold peut ainsi analyser en temps réel le son ambiant sur 360° et proposer des contre-mesures sonore pour atténuer la pollution sonore. Bien entendu, les micros peuvent aussi jouer un rôle utile dans le passage d’appel ou le pilotage d’un assistant vocal. Les deux oreillettes se connectent directement depuis la source du signal, avec une portée de 9 à 10 mètres et dans un délai très réduit. On retrouve donc un système TrueWireless Stereo Plus où la seconde oreillette ne dépend pas de la première pour recevoir son signal.

Apollo Bud

La gestion aptX de Qualcomm pour un rendu sonore de qualité en Bluetooth. La paire d’intra-auriculaire gère les autres codecs classiques comme l’AAC et le SBC. Ce qui est intéressant ici, c’est que comme pour ses puces dédiées à la charge, Qualcomm libère les constructeurs des problématiques techniques liées à la gestion du signal et la réduction du bruit. Tronsmart a juste besoin de respecter les éléments donnés par la marque pour être sûr d’obtenir un bon signal sonore. L’application proposée pour piloter le son et les profils sonore est également en partie développée grâce au travail en amont de Qualcomm.

Apollo Bud

Bien entendu l’Apollo Bold doit également assurer la qualité de restitution. La marque fait donc appel a un un couple de haut parleurs en graphène de 10 mm de diamètre proposant 32Ω d’impédance sur une plage classique de 20 à 20000 Hz. Les oreillettes sont également certifiées IP45 pour éviter d’être détériorée par la respiration en usage sportif mais aussi résister à la poussière. Des contrôles sont installés sur les oreillettes pour les fonctions habituelles. 

Apollo Bud

Les Apollo Bold embarquent des batteries 85 mAh qui profitent également du savoir faire en la matière de Qualcomm, moins gourmande, sa puce offre 10 heures d’autonomie en écoute par recharge avec un volume réglé sur la moitié de sa capacité maximale. Le boitier de rangement propose quand à lui une batterie de 500 mAh qui proposera 3 recharges de son côté. Une prise USB type-C permettra de renflouer la batterie du boitier avec une recharge rapide piloté également par la puce Qualcomm. En cas de décharge impromptue, les oreillettes retrouveront une heure d’utilisation en les laissant 10 minutes en charge dans le boitier.

Apollo Bud

L’objet n’est pas le moins cher de la gamme Tronsmart ni le plus accessible sur le marché, A 88.40€ pièce en précommande, on comprend que la marque ne cherche d’ailleurs plus a se positionner comme une alternative Low-Cost sur le marché. Comme Aukey ou Anker sur le segment des batteries, l’arrivée de solutions signées par Qualcomm garantissant en grande partie la qualité de l’ensemble, ce qui a permis l’émergence de marques alternatives.

Apollo Bud

Le tout est livré dans un bundle très complet. Je vais essayer de récupérer un de ces appareil, je ne sais pas si un éventuel test vous intéresse ? Si oui je ne sais pas trop encore dans quel format je pourrais le publier, les tests audio sont par essence très subjectif, mais cela pourrait être intéressant de tester ces appareil avec une seule oreille comme référence ?

Soutenez Minimachines, partagez le !


Soutenez Minimachines.net !
10 commentaires sur ce sujet.
  • 16 juillet 2020 - 21 h 50 min

    Un test serait bien sûr très intéressant même si je ne suis pas trop fan des intras.
    Ne serait-ce que sur les aspects techniques : portée, autonomie, temps de chargement, sensibilité aux perturbations extérieures (pas de passage AptX vers SBC), confort et tenue dans le temps (est-ce qu’ils glissent avec la transpiration ?), ergonomie des commandes, efficacité de l’ANC, des micros pour les conversations, les réglages logiciels (equalizer, paramètres ANC etc.)…
    La “qualité” du son est subjective mais tu pourrais aussi donner ton ressenti par rapport à ton matériel habituel : sa permettrai d’avoir des points de références peut-être plus connus.

    Mes 0,02 cents

    Répondre
  • 16 juillet 2020 - 22 h 33 min

    Moi je me pose des questions sur la sécurité des dispositifs intra auriculaires. Il y a des normes très strictes pour éviter les traumatismes de l’audition qui sont gravissimes et irréversibles. J’ai tendance à ne pas/plus faire confiance aux marques chinoises peu connues, avec leur abus sur les logos CE et autres fraudes pour vendre des produits dangereux.

    En pus avec des paquets de micros, les possibles larsen et manipulations du son, comment savoir si on ne risque rien ?

    Répondre
  • 16 juillet 2020 - 22 h 39 min

    @Dadoo: Difficile mais j’ai remarqué que les périphériques Bluetooth limitent bien plus le volume sonore que les produits filaires. Un des gros avantage de l’annulation de bruit étant qu’il n’est pas nécessaire de pousser le volume pour entendre quelque chose.

    Répondre
  • 16 juillet 2020 - 23 h 29 min

    J’aime bien tronsmart pas cher aptx et ça tient la synchro je suis même bluffé des fois
    après c’est l’intra, au bout d’un moment ça gène voire fait mal physiquement aux oreilles
    Ensuite leurs commandes “taper 2 fois pour baisser 1 fois à droite pour prendre l’appel etc…” sont pas faciles à intégrer
    je l’utilise qu’avec une oreillette principalement au boulot pour avoir les mains libres quand je suis au téléphone.
    trés fiable

    Répondre
  • 17 juillet 2020 - 15 h 49 min

    @Pierre : tu as raison le BT limite le volume mais les micros BT et UHF sont généralement à fond dès la connexion et là tu perds l’ouie, pas à cause de l’oreillette mais à cause de sa situation en intra auriculaire et de son absence de régulation à postériori du volume. C’est un truc que j’ai vu passer à l’hôpital et même des commentaires de mise en garde sur des produits de chez amazon.

    Du coup il vaut mieux faire des essais en dehors du conduit auditif du “montage” qu’on a fait.

    Répondre
  • to
    17 juillet 2020 - 16 h 37 min

    Ca existe en modele disctret ? genre couleur chair qui se voit pas trop en reunion ?

    je demande pour un ami.

    Répondre
  • 18 juillet 2020 - 11 h 26 min

    Bonjour Pierre ça me fait penser qu’un inventaire d’alternatives aux aides auditives des magasins spécialisés m’intéresse aussi bigrement ( on vieillit)
    Je veux bien croire qu’un réglage par un pro soit indispensable et vienne alourdir la facture mais la technologie elle-même ne me parait si éloignée de nos petits écouteurs intra

    Répondre
  • 18 juillet 2020 - 11 h 51 min

    @Laurent221: Je me sent pas de proposer un service “pseudo médical” mais il y a surement déjà des trucs de spécialistes en ligne ? A fouiller.

    Répondre
  • 19 juillet 2020 - 15 h 05 min

    Pour avoir plusieurs enceintes Tronsmart, c’est vrai que pour le prix on a pas grand chose à redire de leurs produits.

    Répondre
  • Fox
    20 juillet 2020 - 11 h 02 min

    Je suis clairement preneur d’un test poussé !!

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *