Transformez votre Raspberry Pi Zero 2 W en RPi 3 ou 4 classique

Un adaptateur pour transformer les Raspberry Pi Zero 2 W en carte au format classique ? Un symptôme de l’indisponibilité.

Véritable reflet de la crise des composants, les cartes Raspberry Pi 3 et 4 manquent encore cruellement à l’appel. On en a déjà largement parlé ici mais les effets de cette indisponibilité ne semblent pas s’estomper.

Conséquence directe de cette crise, des productions à l’arrêt chez certains industriels qui n’arrivent pas à se fournir en cartes. Des projets avortés chez les particuliers et évidemment beaucoup de ressentiment. Reste que cette problématique pousse également certains à trouver des alternatives pour tenter de pallier au problème.

C’est le cas de la société Spotpear qui propose un adaptateur permettant de retrouver le format des cartes traditionnelles Raspberry Pi en employant une carte Raspberry Pi Zero 2 W ! Ce produit n’a évidemment aucun sens dans une logique normale puisque le format du Pi Zero a été justement pensé pour être plus compact  qu’une Pi classique. Il ne viendrait jamais à l’idée d’une personne d’acheter un produit plus compact pour lui ajouter un adaptateur afin de lui redonner la taille de la solution d’origine… Mais pour faire face à des commandes qui s’accumulent cela peut être une alternative intéressante. Surtout pour des entreprises qui logent leur carte dans un châssis sur mesures qui ne s’adapte pas facilement à des solutions alternatives.

Trois adaptateurs sont disponibles aujourd’hui. Le premier est le « ZERO to 4B » qui reprend la connectique du Raspberry Pi 4 mais avec quelques  changements techniques. On ne retrouve que trois ports USB 2.0 Type-A limités à 480 Mo/s et un seul MicroHDMI sur les  deux connecteurs disponibles. Le port Ethernet est également déployé grâce à un circuit secondaire Realteck RTL8152B et sera donc limité à du 10/100. Le SoC est évidemment celui de la Zero 2 W et les limitations techniques sont liées à ses capacités. 

La Zero to 3B avec à gauche la version sans Ethernet et à droite la version 3USB actifs.

Deux autres variations sont disponibles avec les « ZERO to 3B ». La première fait l’impasse sur le port Ethernet mais propose 4 ports USB 2.0 et la seconde ne prend en charge que 3 ports USB 2.0 associé au port Ethernet.

Il est donc bien question ici de solutions de dépannage et non pas d’une carte qui a vocation à  perdurer. Les limitations sont nombreuses et l’idée de base de l’objet est absurde. Cela peut néanmoins permettre de finaliser des commandes ou des projets en attendant des jours meilleurs… à condition que vous ayez ou que vous mettiez la main sur des cartes Raspberry Pi Zero 2 W…

A noter qu’il est également possible de se servir de ces cartes comme des hubs pour d’autres machines comme des PC ou des smartphones. Un système, de jumpers permet de configurer les adaptateurs en différents modes. Une manière de recycler ces produits le jour où les cartes de la fondation seront à nouveau disponibles…

Les cartes sont en vente sur AliExpress à partir de 13.23€ (Zto3B sans Ethernet) et 15.46€ (Zto3B 3USB) et jusqu’à 16.47€ (Zto4B). Les frais de port de base sont de 2.72€ vers la France. 

400 000 Rasperry Pi par mois, ce n’est toujours pas suffisant

Source : CNX Software.

Faites découvrir le site en le partageant


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

16 commentaires sur ce sujet.
  • 25 octobre 2022 - 14 h 28 min

    Oui enfin il ne faut pas avoir besoin de beaucoup de ressources non plus parce que la zéro a peu de RAM et c’est rapidement problématique.

    Répondre
  • 25 octobre 2022 - 16 h 58 min

    Quid des performances de la connexion Ethernet de cette carte fille ?

    Répondre
  • 25 octobre 2022 - 17 h 22 min

    @fdufnews: C’est du dépannage, très clairement.

    @cinos: C’est indiqué dans le billet. 10/100.

    Répondre
  • 25 octobre 2022 - 18 h 52 min

    @fdufnews:
    Les modèles zéro sont plus puissants le modèle 1B+ original. Et le zéro 2 doit être proche du 2B (sauf pour la RAM). Et le zéro original est très largement plus puissant que le PC avec lequel j’ai fait mes études d’informatique (fin 90 : monocœur à 200MHz et 16Mo). C’est peut-être ridicule comparé à des PC modernes, mais dans l’absolu, c’est pas si ridicule que ça, on fessait déjà pas mal de chose avec, y-compris du MS Office et du Photoshop.

    Répondre
  • 25 octobre 2022 - 19 h 00 min

    Bonsoir et merci minimachines pour tous ces reportages, analyses etc..
    Je vais être hors sujet, mais j’ai dans ma cave quelques cartes, Arduino et/ou Raspberry qui n’y font rien.
    C’est. cadeau bien sûr.
    Je peux en faire la liste si cela intéresse quelqu’un.
    Je suis à Paris 6
    Robert

    Répondre
  • 25 octobre 2022 - 20 h 00 min

    Sur une carte Zero version 1.2, la mémoire affichée est de « 0.42GB »

    Plus précisément, 416 Mo (d’après la commande « hwinfo –memory »)

    Dans l’ensemble, ce n’est pas une machine ridicule.

    A voir en détail, par ex. sur linux-hardware, où je viens de faire l’inventaire matériel de cette carte :

    https://linux-hardware.org/?probe=80cd406dda

    A comparer avec les 961 autres diagnostics matériels référencés sur cette BDD (consultables ici ; https://linux-hardware.org/?view=computers&vendor=Raspberry+Pi+Foundation )

    J’apprends que la mémoire maxi est de 8 Go sur certaines cartes. Sans doute les modèles Raspberry 4 ?

    Répondre
  • 25 octobre 2022 - 22 h 02 min

    @Yannick: L’embonpoint des logiciels (car pourquoi faire plus d’efforts ?), les nouveaux frameworks (pour le plaisir de réutiliser une bibliothèque qu’on n’a pas écrite soi-même…:) ), les nouveaux protocoles (TLS Everywhere…) et nos besoins renouvelés (et si on faisait du machine-learning sur de la vidéo [email protected] Hz ?…) voila pourquoi nos vieux ordinateurs qui étaient tout à fait adaptés à leur « époque » (c’est à dire il y 15/20 ans…) ne le sont plus du tout aujourd’hui. C’est ainsi… On peut dire la même chose dans de nombreux domaines : pourquoi nos voitures sont-elles désormais si lourdes et si grandes ? pourquoi les objets auparavant en métal sont-ils désormais en fantastique plastique ?…

    Répondre
  • ben
    25 octobre 2022 - 22 h 03 min

    @Yannick: le zero 2 c’est un pi 3 sous fréquence.

    Répondre
  • bob
    26 octobre 2022 - 0 h 33 min

    Que l’on peut overclocker. Je fait tourner docker dessus avec quelques containers.

    Répondre
  • 26 octobre 2022 - 8 h 49 min

    Pour répondre à cette sempiternelle problématique de la pénurie des cartes Raspberry, Olimex, un fabricant bulgare de cartes en « open hardware » avait commercialisé en 2021 une carte « mère » pour accueillir une RP2040-PICO de Raspberry.

    https://olimex.wordpress.com/2021/04/09/rp2040-pico-pc-small-computer-made-with-the-raspberry-pi-rp2040-pico-module-first-prototypes-are-ready/

    L’approche est identique à celle de Spotpear, même si les ressources matérielles sont encore plus maigres.

    Mais dans un contexte embarqué, c’est un développement pertinent.

    Exemple : https://olimex.wordpress.com/2021/04/20/let-the-rp2040-pico-pc-fun-begin/

    Répondre
  • 26 octobre 2022 - 15 h 21 min

    @Pierre Lecourt:
    le 10/100 c’est la théorie et s’ils n’ont pas mis du Gigabit c’est que quelque chose de la Zero les limite.
    Donc 100 Mega c’est ce que le realtek pourrait faire mais ça ne veut pas dire qu’on peut l’atteindre s’il y a un bouchon.
    Par exemple le billet indique de l’USB2 à 480Mo/s, c’est en fait 480Mb/s donc 8 fois moins, soit 60Mo/s.
    Et donc là aussi la théorie n’est plus 100Mo/s mais 60Mo/s au maximum s’il utilisent l’USB2 pour transférer les donner venant de leur connexion Ethernet, mais seule la pratique peut donner les véritables résultats.

    Répondre
  • 26 octobre 2022 - 16 h 06 min

    @Yannick:
    Bien sûr mais il y a 30 ans les interfaces graphiques étaient bien plus légère.
    Ce que je voulais dire c’est que pour une application headless ou en ligne de commande la zéro est OK mais si tu veux utiliser l’interface graphique c’est franchement pénible.

    Répondre
  • 26 octobre 2022 - 16 h 23 min

    @cinos: Tu as raison, mais je n’ai pas plus d’infos pour le moment.

    Répondre
  • 26 octobre 2022 - 17 h 10 min

    @samy: Wow… les PIO du RP2040 sont très capables => sortir du DVI directement… Merci pour les liens !

    Répondre
  • 26 octobre 2022 - 23 h 49 min

    @Robert: Bonsoir Robert, Ma foi, si vos RPi prennent la poussière… je serais ravi de vous en débarrasser. ;-) J’habite dans le même arrondissement. J’ai quelques bricolages sur le feu et j’aimerais donner un RPi à mon petit cousin pour l’initier aux joies de la bidouille informatique. Comment peut-on se contacter ? Merci beaucoup.

    Répondre
  • 27 octobre 2022 - 10 h 14 min

    @Louis: Bonjour Louis,
    Voici mon mail :
    [email protected]
    Je vais faire des photos de ce qui me reste et si cela vous intéresse vous passez les prendre.
    Cordialement, Robert

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *