Windows Dev Kit 2023 : un MiniPC sous ARM à 699€

Microsoft met en vente son Windows Dev Kit 2023, une minimachine complète équipée d’un Snapdragon pensée pour développer sous ARM.

Le Windows Dev Kit 2023 est une solution de développement plus pensée pour les indépendants et les sociétés ayant besoin de programmer des logiciels sur la plateforme Windows sous ARM. Une sorte de piste d’essai qui correspond aux machines que Microsoft encourage de ses voeux.

Le Windows Dev Kit 2023 est construit autour d’un Snapdragon 8cx Gen31 accompagné de 32 Go de mémoire vive LPDDR4x et 512 Go de stockage SSD NVMe PCIe. Le tout est enfermé dans un boitier des plus compacts avec 19.6 cm de large pour 15.2 cm de profondeur et 2.76 cm d’épaisseur pour 960 grammes. A noter que Microsoft utilise une partie du plastique servant à construire le châssis de l’engin avec un matériau issu du recyclages de déchets provenant des océans. 20% du plastique utilisé pour la coque de la machine est ainsi réemployé.

Le reste de la machine correspond aux attentes d’un PC moderne selon Microsoft avec un module Wi-Fi6, du Bluetooth 5.1, une puce sTPM pour la sécurité du système et une connectique classique : deux USB 3.2 Gen2 Type-C et trois USB 3.2 Gen2 Type-A. Pas de Thunderbolt évidemment mais un Mini DisplayPort et un Ethernet Gigabit.

Le Snapdragon fournira un circuit graphique Adreno ainsi qu’un NPU proposant 29 TOPS pour accélérer les tâches requérant une AI. Microsoft met largement en avant ce NPU performant puisqu’il est censé épauler le travail d’optimisation des développeurs. Spécialisé, il offre d’excellentes performances de calcul pour les tâches dédiées. L’ensemble fait tourner Windows 11 Pro.

Le Windows Dev Kit 2023 reprend donc l’ensemble des composants de quelques machines plutôt haut de gamme du marché. La Surface Pro 9 par exemple ou le ThinkPad X13s de Lenovo sont équipés de puces semblables. Ce qui permettra aux développeurs de travailler à des solutions pour les flottes de machines de ce type. Plusieurs outils sont disponibles pour cette plateforme : Visual Studio 2022, .NET 7, Visual Studio Code… Il est également possible d’installer un sous système Linux sous Windows 11.

Proposé à 699€ sur le Microsoft Store Français, ce MiniPC particulier n’est évidemment intéressant que dans une optique de développement. Pour inventer ou porter une application sur le marché Windows ARM ou pour répondre au cahier des charges d’une entreprise souhaitant transférer une partie de ses applications métier sur ce type de plateforme. Un particulier n’y trouvera sans doute pas son compte.

Faites découvrir le site en le partageant

Notes :

  1. 4 Cœurs ARM Cortex-X1, 4 cœurs Cortex-A78.

Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

4 commentaires sur ce sujet.
  • 25 octobre 2022 - 11 h 21 min

    Salut, le lien vers le store à la fin de l’article n’a pas l’air de fonctionner (soucis avec le tracker)

    Répondre
  • 25 octobre 2022 - 12 h 33 min

    bonjour,

    comme beaucoup de monde, en lisant cette news, je me demande de suite si on peut faire tourner linux dessus (facile, pertinent et rentable).

    mais j’imagine que les solutions arm continuent de nécessiter des patchs et que Qualcomm n’est pas des plus portés sur le support à moyen terme. (voir a court terme)

    Répondre
  • 25 octobre 2022 - 17 h 03 min

    @n0n0n4t0r:
    J’ai la même attente, aucun intérêt d’avoir MS Windows là-dessus.
    Par contre un GNU/Linux ouais si freedreno (voire Turnip) gère ce GPU.

    Répondre
  • 25 octobre 2022 - 19 h 21 min

    j’aurai du temps et les sous je me serais bien laissé tenter pour voir ce que ça donne. vu la qualité des outils de dev Microsoft je suis surpris qu’il y ait toujours aussi peu de versions arm des softs.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *