Mobvoi Tickasa : une montre connectée lowcost et efficace ?

Il y a un peu plus de 5 ans, je m’interrogeais sur la qualité globale des montres Chinoises et concluait face à leurs faiblesses qu’il était urgent d’attendre quelques progrès avant de s’y aventurer. Depuis, le marché a considérablement évolué.

Dans ce billet de Mai 2015, je revenais sur les quatre plus gros défauts de ces montres noname Chinoises et décrivait pourquoi il était urgent de ne pas investir dedans. L’arrivée de nouveaux acteurs sur le marché a sensiblement modifié mon avis sur ces produits, parce que leurs qualités ont évolué et surtout parce que ce marché particulier s’est émancipé de ses plus gros défauts. Cette annonce d’une montre Tickasa m’a fait prendre conscience qu’il était peut être temps de s’y intéresser de nouveau.

Amazfit GTS

A vrai dire, je m’y intéresse depuis un moment avec notamment les progrès de Huami, la filiale “montres” signées Amazfit de Xiaomi, qui propose des solutions de plus en plus qualitatives depuis des années. Dans tous les domaines, les solutions Amazfit ont fait des progrès énormes tout en visant des prix assez bas face à la concurrence. Le trait de génie de la marque est sans doute d’avoir accepté de se séparer d’Android Wear et de son magasin d’applications. Non pas que celui-ci soit mauvais, mais parce qu’il imposait un matériel spécifique, assez cher, ainsi qu’une autonomie insuffisante pour un bénéfice d’applications finalement trop faible.

Huami a montré qu’il était possible de répondre à l’essentiel des besoins de l’utilisateur avec des applications indépendantes et une bonne communication avec un smartphone. Du moment qu’une interface existe pour faire réagir sa montre en cas de notification sur son téléphone, la montre peut rester indépendante du système. Cela permet de créer des modèles de montres beaucoup moins gourmandes.

Ma Amazfit GTR 47 me suit depuis longtemps maintenant et n’a pas subi les outrages du temps, pas de ralentissements lié à une mise à jour du système comme sous Android Wear. Pas de batterie qui peine à tenir plus d’une journée. Pas de soucis spécifiques apparus entre le moment de sa sortie et son usage actuel. Cette indépendance a libéré le potentiel de ces montres. Et d’autres, comme la Tickasa, ont depuis emboîté le pas et proposent des alternatives intéressantes.

Minimachines.net 2015-05-20 11_06_45

Une montre noname de 2015

Si je reprend mon billet de 2015, mes principaux griefs étaient simples. Les montres lowcost Chinoises étaient désagréables à porter, peu fiables et peu autonomes. Un cocktail qui, après avoir reçu un paquet de montres au comportement identique, m’avait fait jeter l’éponge sur ce monde. Aujourd’hui, en 2020, je reçois à nouveau des propositions de tests pour des modèles de montre “noname” de ce type. Mais ces nouveautés sont bien plus alléchantes et me donnent envie de leur laisser une chance. C’est le cas de la montre Tickasa.

Edit : Obarthelemy indique en commentaire que Mobvoi, le créateur de cette Tickasa, n’est pas à proprement parler un acteur inconnu de ce milieu. La marque propose de nombreux produits depuis plusieurs années et a rencontré du succès avec plusieurs d’entre eux dont certaines montres comme la Ticwatch. 

TicKasa

Il s’agit d’une montre au design inspiré d’Apple. On retrouve le cadran carré et le bouton “couronne” de l’Apple Watch. La ressemblance s’arrête pourtant ici et hormis ces rappels, rien ne cherche vraiment à jouer d’une quelconque confusion. Le boitier est très différent, le placement du bouton est centré, le bracelet comme l’attache de la montre sont sans rapport. Si il y a clairement une inspiration née d’Apple, il n’y a pas de volonté de contrefaçon. A vrai dire, on est plus proche d’un design de Amazfit GTS que d’une Apple Watch même si on retrouve forcément de l’ADN de pomme dedans.

TicKasa

L’écran est un 1.3″ tactile, ce qui est une bonne chose d’un point de vue format. On est loin des écrans monstrueux des premiers modèles Low-Cost d’il y a quelques années. Ecrans qui étaient en plus entourés d’une coque épaisse qui rendaient les montres énormes et désagréables à l’usage. L’affichage se fait en 240 x 240 pixels avec un verre “2.5D”, un terme marketing désignant le fait que le verre est légèrement arrondi sur les bords… mai en aucun cas la dalle TFT qui est derrière. Cela donne l’impression d’avoir un écran plus grand, plus doux et c’est pratique pour concevoir des montres qui n’accrocheront pas vos habits mais ce n’est en aucun cas un affichage incurvé.  Le bracelet est en silicone mais il est surtout amovible avec un pas standard et un système d’accroche pratique. Vous pourrez donc en changer suivant vos envies.

TicKasa

D’un point de vue services, la montre promet beaucoup et je reste circonspect sur ces annonces. Avec un GPS intégré, un mode sport prenant en charge 14 activités différentes… Quelques unes sont d’ailleurs secondées par le GPS. En pratique, il faudra voir ce que cela donne, suivant la qualité du GPS intégré1, ces fonctions auront plus ou moins d’impact. Pour avoir une GTR 47 au GPS parfois capricieux, je sais que l’usage de ce dernier n’est pas forcément indispensable. Une montre comme la Tickasa ne vise pas vraiment les grands sportifs qui vont préférer des modèles plus haut de gamme. Mais si le GPS est actif et suffisamment performant, surtout en dehors des zones urbaines très denses2 cela pourra être un atout utile.

Tickwatch Tickasa

On retrouve donc 4 modes sportifs secondés par le GPS : Course et marche extérieure, vélo et randonnée. Les activités en salle ne sont évidemment pas prises en compte. D’autres modes sont également mis en avant et me laissent dubitatif. Je ne sais pas dans l’image ci dessus si il faut prendre en compte l’image ou le texte.. Le Cricket est présenté par une icone soulignant la pratique du Tennis, l’aviron par un skieur… Pas encore parfait d’un point de vue marketing donc.

Tickwatch Tickasa

Autre détail souvent mal interprété, les usages permis par la montre en matière d’immersion sous l’eau. La montre est validée comme 5ATM, ce qui est pris souvent comme un passeport pour aller visiter les fonds marins avec 50 mètres de profondeur… Ce n’est pas le cas. Une montre 5ATM / 50 mètres n’est pas parfaitement submersible pour jouer au grand bleu. C’est une montre qui peut supporter la nage, qui permettra de prendre une douche ou de faire votre vaisselle. Mais attention, la pression de votre pommeau de douche, un plongeon brutal ou un robinet qui coule à grandes eaux peut provoquer une pression supérieure à ces 5ATM. Je vous déconseille fortement d’aller nager en mer avec une montre de ce type, de remonter le courant ou de vous poser sous une cascade. Le risque est trop grand. On peu donc plonger la montre sous l’eau sans soucis, de là à l’oublier totalement,  il n’y a qu’un modèle 10ATM ou plus qui vous permet cela.

TicKasa

La montre propose également un capteur cardiaque et toutes les fonctions habituelles d’un suivi sportif : Podomètre, compteur de calorie brûlées, mouvements, etc. Des fonctions de suivi du sommeil sont également présentes même si je reste toujours un peu distant vis à vis de ces dernières. Leurs conclusions approximatives sur  la qualité de vos dodos doivent être prises avec des pincettes. Comme une information supplémentaire mais en aucun cas comme un avis médical.

TicKasa

Evidemment, la TicKasa propose les usages classiques avec l’heure, un chronomètre, une alarme, une minuterie mais également des éléments dialoguant avec votre smartphone : Notification de messageries ou de SMS ainsi que des rappels de  Météo. La marque a arrêté les fonctions inutiles et mal gérées comme l’intégration d’un modem 3G pour passer des appels. L’intégration d’un appareil photo a également été passée à la trappe. Tous ces éléments lourds, inutiles et mal gérés de toutes façons qui gonflaient les prix et rendaient les montres impraticables faute d’une autonomie suffisante. Sur ce poste, la montre reprend fortement le chemin de la GTS encore une fois. De tout cela, la montre a gardé un module Bluetooth 4.2 qui permet de piloter la musique à distance sur son smartphone. Un choix qui lui permet d’annoncer une autonomie de 7 jours entre deux recharges de 3 heures chacune. La batterie 210 mAh embarquée ne paye pas de mine mais suffit pour tenir 10 heures d’activité avec le mode GPS activé. Des chiffres qui semblent correspondre aux capacités du marché actuel.

Bref, vous l’aurez compris, la TicKasa, comme d’autres avant, me donne envie de réviser mon jugement sur ces solutions Chinoises accessibles. Vendue à 43€ en importation depuis un stock Européen, elle pique ma curiosité. J’en ai donc commandé une ainsi que quelques autres références. Je verrai bien ce que cela donne a l’arrivée. Si le produit est conforme à ses promesses, cela peut être une vraie bonne affaire pour ceux qui recherchent une montre connectée complète accessible. Si la qualité n’est pas au rendez-vous, on attendra encore 5 ans…

Soutenez Minimachines, partagez le !

Notes :

  1. Le prix d’une puce GPS peut varier énormément suivant les modèles. Le haut de gamme coûte souvent plus cher à lui seul que les montres entrée de gamme…
  2. Comme la GTR 47 par exemple…

Rivière
21 commentaires sur ce sujet.
  • 16 septembre 2020 - 17 h 12 min

    Mobvoi c’est pas du no-name hein. C’est une marque qui fait des smartwatch Google Wear intéressantes et fiables depuis +/- 4 ans. J’ai offert une paire de TicWatch C2 a leur sortie je sais plus si c’etait y’a 1 an ou 2, les gens les ont encore au poignet et en sont contents. Ele a un look sympa/conventionnel et… marche. https://www.mobvoi.com/us/pages/ticwatchc2

    De tête, la boite a été fondée par des anciens Google. J’ai posé une question par mail au support le mois dernier, ils ont répondu en 3-4 jours.

    Répondre
  • 16 septembre 2020 - 17 h 14 min

    @Olivier Barthelemy: Ok, merci de l’info. Je ne connaissais pas du tout… Pour le coup j’ai commandé des trucs vraiment noname autour :D

    Répondre
  • 16 septembre 2020 - 17 h 16 min

    @Olivier Barthelemy: Oups envoyé trop vite. Tout ca pour dire que je les mets au meme niveau que Xiaomi/Huami, un peu plus orientés design un peu moins prix. Ils sont dans un certain s nombre de “quelle smartwatch acheter”, et je n’ai pas eu vent de scandale de qualité, support, …

    Le vrai chinois a deux balles j’achete plus apres plusieurs déconvenues (tablettes Teclast, Chuwi…). Mobvoi et Xiaomi, ca me va.

    Répondre
  • 16 septembre 2020 - 17 h 19 min
  • 16 septembre 2020 - 17 h 25 min

    Ah d’ailleurs, ils ont aussi une Ticwatch GTX c’etait celle-la qui m’interessait au départ. https://www.mobvoi.com/us/pages/ticwatchgtx
    Pas de GPS mais BT 5.0, ce qui correspond plus a mon usage. Un look un peu plus business ?

    Répondre
  • 16 septembre 2020 - 18 h 21 min

    Tout ce que je souhaite c’est une montre chinoise qui gère le NFC et Google Pay en France.

    Ça fait des années qu’on attend ça sur la Mi Band par exemple.

    Répondre
  • 16 septembre 2020 - 18 h 49 min

    @Cub75: Mmmmh vu les certifications locales demandées, cela parait un peu compliqué…

    Répondre
  • 16 septembre 2020 - 18 h 53 min

    Bonjour,
    J’ai une mobvoï (androïd) depuis une bonne année. Très satisfait et le bracelet standard est pour moi une nécessité (j’avais avant une Sony dont j’avais dû imprimer en 3D un boitier parce que l’ensemble coque bracelet quoique fait pour être changé était introuvable)? Moi ce que j’aimerai c’est une montre sans fonctions sports ais avec à a place plus de fonctions pratiques (géolocalisation facile de points (pour mon apn sans gps ;) ), notfications en tout genre améliorées…) et de l’autonomie, beaucoup d’autonomie.
    Merci pour cet article comme d’habitude très intéressant.

    Répondre
  • 16 septembre 2020 - 18 h 57 min

    @jean-paul rouze: Merci,

    Pour le GPS activable avec les photos, je ne sais pas trop comment cela pourrait être géré par une montre mais c’est une bonne idée a développer je trouve. Un petit bouton tout bête a coller sur son boitier relié en Bluetooth à son smartphone pour marquer l’heure du cliché et le lieu via une app. On déclenche la photo puis on appuie au besoin sur le ptit bouton. Il y a un truc a creuser.

    Répondre
  • 16 septembre 2020 - 19 h 23 min

    Super intéressant, hâte de voir si tu postes un test !

    Répondre
  • 16 septembre 2020 - 22 h 45 min

    5 ATM -> 40m (à la surface on est à 1 ATM) :)

    Répondre
  • 16 septembre 2020 - 23 h 35 min

    Il serait bon de supprimer le k dans le “TickWatch” du titre ;)

    Et je confirme que Mobvoi est très bon, j’en ai offert 3 et tous sont contents, alors que réticents surtout sur l’autonomie ! :)

    Répondre
  • 17 septembre 2020 - 9 h 01 min

    Article intéressant. Le produit un peu moins je pense. Je porte une Amazfit BIP depuis maintenant 2 ans. Avec une appli tierce (biiiiieeeeennnn plus fournie que l’appli officielle) achetée 2 ou 3€ en plus de la montre (payée 30€ à l’époque), les fonctions me semblent absolument identiques. Cette appli permet en plus la communication entre la montre et Tasker => possibilités illimités.

    Par contre l’écran transflectif de la BIP lui permet d’avoir 3 semaines d’autonomie, ce qui est d’un confort assez sympathique. Certes, les couleurs et la définition sont un poil moindre, mais le confort est vraiment augmenté.

    De plus, un forum russe a récemment “cracké” le firmware, et il devient possible maintenant de développer ses propres applications pour cette montre. Ca ne deviendra clairement pas une montre GWear, mais il y a quelques manques à combler qui devraient l’être par de petits devs indés qui débordent d’idées !

    Voila pour moi, un petit REX, si ca peut aider certains ;)

    (Et encore merci Pierre pour ce blog que je suis tous les jours depuis l’époque “eee”, même si je participe peu. Quel travail !!)

    Répondre
  • 17 septembre 2020 - 9 h 10 min

    @Rimin: Justement non. Quand la pression est exprimée en atmosphère, il s’agit très souvent de pression relative. En résumé 5ATM signifie 5 fois la pression atmosphérique, donc 5 bars relatifs. Et 5 bars c’est 50 mètres de colonne d’eau. Donc en théorie 50 mètres de profondeur (un peu moins même car la masse volumique de l’eau salée est un peu supérieure à celle de l’eau douce, sans compter l’augmentation de densité avec la profondeur).
    D’ailleurs Pierre je ne suis pas tout à fait d’accord quand tu parles de pression dans ton article. Non, la montre directement en sortie du robinet n’est pas sensée être abimée. La pression dans le réseau d’eau ne doit pas dépasser les 3 bars relatifs (4 bars absolus) au risque de détériorer les canalisations sur le long terme. Donc l’énergie donnée à l’eau en sortie de robinet (qui est à la pression atmosphérique de tout manière) n’est pas supérieure à une pression équivalent de 3 bars relatifs, donc 3 ATM, bien inférieurs aux 5 ATM annoncés par la montre.
    Par contre on peut avoir des doutes sur les chiffres annoncés par les Chinois… La capacité des batteries ou la luminosité des projecteurs en est bien la preuve.

    Répondre
  • 17 septembre 2020 - 9 h 15 min

    Faut-il une connexion internet pour avoir les données ?

    Répondre
  • 17 septembre 2020 - 11 h 05 min

    @Gaby: difficile de comparer les 2 produits. Entre la Bip qui demande moult hack et une montre qui propose ce que cherche le grand public au sortir de la boite. Mais je comprend (et salue), la démarche.

    Répondre
  • 17 septembre 2020 - 11 h 18 min

    @Pierre Lecourt: Certes, les fonctions les plus avancées (lien Tasker, ajout d’appli, …) nécessitent quelques manipulations qui ne sont pas à la portée de Madame Michu, mais l’ensemble des fonctions “basiques”, comparables à ce que propose cette Tickasa sont dispo à la sortie de boite avec l’appli d’origine. A tarif similaire, la grosse différence est une perte niveau esthétique (l’écran de la Tickasa est bien plus joli) contre un gain de confort autonomie+lisibilité.

    Répondre
  • Xo7
    17 septembre 2020 - 12 h 41 min

    @tiviev: j
    Bonjour, j ai cru comprendre que la pression sous-Marine ne progressait pas linéairement mais logarithmiquement ce qui ferai obligatoirement une pression supérieure à 5 atm a 50m non !? D’ou une tromperie potentiel comme la confusion entre les faits dépensés et les faits restitués .

    Répondre
  • Xo7
    17 septembre 2020 - 12 h 41 min

    @Xo7: watt pas faits

    Répondre
  • 17 septembre 2020 - 22 h 24 min

    Bonjour. J’avais acheté quelques tocantes après les bracelets connectés. Et puis rien à faire, je n’en trouvais pas l’intérêt : la fréquence cardiaque ? Toujours à l’ouest (en plus je porte la montre à l’envers et à droite !), le nombre de pas ? Marrant au début et puis on s’en moque ensuite. Le sommeil ? Si c’est juste, tant mieux mais ça sert à quoi ? Le GPS ? Pour dépanner. L’écran éteint presque tout le temps, faut bouger le poignet, c’est usant, surtout quand on porte la montre à l’envers. Les messages, SMS et WhatsApp ? Finalement le téléphone c’est mieux, surtout pour répondre et puis j’imagine que nos amis chinois sont sans doute bien contents d’avoir une copie pour eux… Pour courir, j’ai une montre OnMove de Décathlon avec le cardio en pectoral et le GPS, c’est parfait et bien plus précis que ces smartwatchs.
    Alors c’est ludique au début et puis on se dit que tout cela ne sert pas à grand chose (ce qu’on se disait avec la sortie de l’Apple Watch), sans parler de l’autonomie.
    Du coup, je suis revenu aux fondamentaux, ou presque. J’ai trouvé une montre à aiguilles avec juste deux petites diodes et un vibreur. Y a une appli qui gère le réveil, le mode sédentaire et m’indique si j’ai assez marché. Pas besoin de plus, la vibration au réveil est suffisante pour me sortir de mes rêves, l’affichage est permanent et l’autonomie est de un an pour la montre et de un mois pour les fonctions annexes. Quand je prends une douche, je la mets à recharger et c’est toujours plein. Pour moins de 10€, je ne pouvais pas demander mieux.

    Répondre
  • Xo7
    18 septembre 2020 - 13 h 12 min

    @Saturnas:pour moi c’est aussi une notion d’autonomie : j’oublie toujours de recharger mes téléphones alors une montre… meme mon mi-band est tombé en panne sèche.
    je craquerai plus sur une montre doublement connectée entre mon tel pro et mon tel personnel (avec rappel des autonomies restantes de ces trois dispositifs) : car il y a toujours un des deux au fond du sac. Pas besoin de GPS ni de notion d’activité. Une autonomie et une étanchéité sérieuses feraient l’affaire.
    As tu cela dans ton sac magique Pierre ?

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *