Surface studio 2 : Une autre mise à niveau technique pour Microsoft

Troisième machine mise à jour techniquement par Microsoft, le Surface Studio 2 se fait lui aussi botoxer pour retrouver un peu de forme. Sans grande mise à jour technique, l’engin profite d’un nouvel équipement interne pour mieux coller au marché.

Le premier Surface Studio date de deux ans et la machine était alors une véritable leçon de design et d’intégration. Le temps a passé et, si l’objet n’a pas du tout vieillit en terme de fonctionnalités et d’ergonomie, ses composants commençaient un peu à dater.

Surface Studio 2

Microsoft annonce donc son Surface Studio 2, une mise à jour de son All-In-One à écran tactile inclinable qui se transforme en table à dessin. Conçu pour un public de créatifs, l’engin et ses accessoires vont donc profiter d’un nouveau niveau de compétences. 

Son écran 28″ affiche toujours en 4500 x 3000 pixels avec une prise en compte tactile capacitive mais également des stylets. Avec 4096 niveaux de pression et une prise en compte de l’inclinaison des stylets, la dalle se comporte comme une vraie tablette graphique et permet de prendre des notes, de modifier des plans, de dessiner ou de retoucher des images. Combinée avec la prise en charge d’un objet vraiment particulier qu’est le Surface Dial dont je vous ai déjà abondamment parlé, cette proposition est unique sur le marché tant en terme d’ergonomie que d’usages.

Surface Studio 2

Annoncé à 3500$ en prix de base, ce nouveau modèle reste toujours aussi réservé à une toute petite communauté. Il va sans dire qu’on n’investit pas dans un engin de ce type sans une très bonne raison. C’est cet éloignement du reste du marché qui a permis à Microsoft de proposer un objet sans compromis et c’est également cette expertise qui force aujourd’hui la marque à proposer une mise à jour d’envergure pour son matériel.

Sorti équipé de puces Intel Skylake en core i5 et I7, le nouveau Surface Studio 2 s’offre aujourd’hui des puces allant jusqu’au Core i7-7820HQ. Une solution de génération Kaby Lake en 45 watts de TDP lancée il y a toutefois plus d’un an. Cela n’empêchera pas la machine de proposer d’excellentes performances surtout accompagnée d’un circuit graphique NVIDIA GeForce GTX 1060 ou GTX 1070. La mémoire vive pourra grimper en 16 ou 32 Go de DDR4 et le stockage atteindre 1 ou 2 To en SSD.

Surface Studio 2

Bref, une belle bête sous le capot même si l’évolution de l’équipement ne fait que suivre la logique du marché sans prendre trop d’avance sur celui-ci. On retrouve les fondamentaux de la machine avec toujours cet intelligent système de pied permettant diverses positions suivant les usages,  une webcam frontale de 5 mégapixels avec capteur infrarouge pour la reconnaissance faciale. Un système audio composé de deux enceintes stéréo et un caisson de basse proposant un rendu Dolby est intégré et on retrouve la même connectique que la machine précédente : Ethernet Gigabit. Wifi 802.11ac (aka Wifi5) et Bluetooth 4.0. Vous pourrez même profiter “naturellement” d’une manette de console XBox sans fil puisque Microsoft a intégré un récepteur dans l’appareil.

Microsoft Surface Studio

Les ports sont toujours les mêmes : Quatre ports USB 3.0 Type-A, un USB Type-C, un port jack audio stéréo 3.5 mm et un lecteur de cartes SDXC.

Bref, un beau joujou fort cher et fort original simplement à jour d’un point de vue technique par Microsoft. Difficile d’en vouloir à la marque de ne pas faire évoluer son Surface Studio de manière plus complète. Elle dispose encore de beaucoup d’avance sur ce secteur puisqu’elle n’a, tout simplement, aucune véritable concurrence à son offre.

Surface Studio : Microsoft cherche a retrouver l’essence du PC

3 commentaires sur ce sujet.
  • 5 octobre 2018 - 10 h 33 min

    Moi j’aurais bien vu une entrée HDMI pour pouvoir s’en servir comme écran autonome.

    ca se fait beaucoup les all in one avec entrée HDMI?

    Répondre
  • 5 octobre 2018 - 11 h 17 min

    @Mathieu GIL: Pas beaucoup non, et c’est bien dommage !

    Répondre
  • 6 octobre 2018 - 10 h 03 min

    attention c’est pas une 1070 ou 1060 la carte graphique mais une 1070m ou 1060m, pour mobile, ca n’a rien a voir et les perf sont divisées par deux, comme cher apple, il ne faut pas l’oublier.

    la puissance de cette magnifique bete a 4000€ correspond a du matériel fix a 700€ de 2015 et encore …

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *