Vous aviez capté la nouvelle Surface Arc Mouse de Microsoft ?

Deux trucs sont presque passés inaperçus lors de la conférence de presse de Microsoft annonçant conjointement le Surface Laptop et le lancement officiel de Windows 10 s : Le premier est anecdotique, quant au second, il s’agit la nouvelle souris Surface Arc Mouse.

L’anecdote, c’est un morceau de la vidéo que Microsoft a présenté à la presse pour parler de la conception très artisanale de son nouveau portable Surface Laptop, premier engin à employer le nouveau système Windows 10 S dédié au monde de l’éducation.

Minimachines.net

On y voit dans un très court passage la tranche d’un prototype du portable qui est légèrement différente de la machine finale. En effet, le modèle présenté dispose d’une connectique beaucoup plus complète avec deux ports USB type-C à droite ainsi qu’u port USB Type-A.

Surface Laptop

Or le modèle final n’offre plus rien de tout cela, il n’a plus que le port Surface Dock qui permettra d’ajouter un dock propriétaire comme le Microsoft Surface Dock proposé à 229€ qui permettra de recharge la machine, lui offrira deux port Mini DisplayPort supplémentaires, quatre ports USB 3.0, une sortie jack audio, de l’Ethernet Gigabit et une alimentation dans un bloc à part.

Minimachines.net

La raison de ce changement est probablement liée à la volonté de Microsoft de coller à sa ligne “Surface” et donc à ce connecteur particulier présent sur les tablette et le Surface Book. Même si cela se fait au détriment de l’utilisateur final qui aurait probablement vu d’un très bon oeil l’apparition d’une connectique plus classique. On peut imaginer que les déboires de charge de l’USB type-C avec certains produits noname a également pu faire peur à Microsoft.

Surface Laptop

L’autre détail sur lequel la marque n’a pas spécialement insisté, c’est sur un accessoire présenté avec le portable : La nouvelle souris Surface Arc Mouse.

Cette nouveauté est bien présente dans les images de Microsoft mais n’a pas du tout été évoquée pendant la conférence. Pourtant, il y a là aussi, semble t-il, pas mal de boulot de la part des – excellents – ingénieurs accessoires de la marque.

Le design de cette souris lui permet de rester mince et facilement transportable mais également de s’adapter à différents utilisateurs. Sa forme plate peut en effet se recourber pour créer un arc, qui lui donne son nom, et proposer un support confortable à la paume de la main. Ce procédé est déjà employé par la marque avec sa Arc Touch Bluetooth Mouse par exemple. Une forme à géométrie variable très intéressante pour ceux qui ne peuvent pas se passer de souris mais qui ne se satisfont pas des minuscules modèles transportables. Plus large et profonde, ses dimensions sont réduites avec 13,1 cm de long pour 5,5 cm de large et seulement 14 mm d’épaisseur, elle sait rester fine et discrète dans un bagage et ne provoque donc pas de boursouflure dans vos poches.

Minimachines.net

Cela est rendu possible par l’ajout d’une surface tactile en lieu et place du trio boutons-molette sur la partie selection de l’objet… la Surface Arc Mouse porte décidément bien son nom. La partie centrale de cette zone agira comme une molette avec des fonctions de défilement intégrées autant latérales que horizontales. Les zones sur les côtés joueront le rôle classique de boutons.

Portable Surface

Disponible en trois coloris, les mêmes que le surface Laptop, la souris est annoncée à 79.99$ aux US. Un prix élevé pour un engin qui s’alimente avec deux piles AAA et non pas une batterie. Cela porte son poids à 82.49 grammes et annonce une autonomie de 6 mois. La connexion est bien entendu sans fil, en Bluetooth 4.0.

18 commentaires sur ce sujet.
  • 4 mai 2017 - 13 h 54 min

    Elle est chère, c’est certain :-(
    Par contre, qu’elle soit animée par des piles, je ne trouve pas que ce soit un inconvénient.
    J’aurais plutôt tendance à dire l’inverse :
    J’utilise tous les jours au boulot une souris logitech sans fil avec une seule pile (rechargeable) et je tiens facilement 8-10 mois.
    Le concept d'”arc” est génial je trouve !

    Répondre
  • 4 mai 2017 - 14 h 14 min

    attention !!!
    je suis linuxien et ai essayé la précédente version (noire avec la molette “tactile”)

    le but, c’était d’avoir une bonne souris “plate” dans le sac à toujours avoir avec soi
    (et les accessoires microsoft comme les claviers par exemple sont de très, très bonne qualité)

    le hic, la zone tactile de défilement (la molette quoi), n’a jamais marché chez moi (à l’époque)

    retour amazon

    le produit était sans doute trop jeune à l’époque pour ma version linux, mais là, vu que TOUT est tactile

    tester plutôt chez amazon ou un marchand ou vous êtes sur de pouvoir la renvoyer contre remboursement si elle ne marche pas chez vous (pas un marketplace ou juste “contre avoir à utiliser dans les 3 mois” quoi)

    c’est archi dommage, parce que le produit était sympa (je l’ai remplacé par la souris lenovo qui se plie et se déplie pour prendre une forme plate dans la sacoche. moins classe mais elle marche)

    je serais ravis d’un retour linux quand la ref sera dispo

    Répondre
  • 4 mai 2017 - 14 h 17 min

    @suplens: et puis de bonne piles rechargeable genre eneloop et on en parle plus

    c’est la 3 eme generation de souris arc
    la première etait top (mais plastique et moins pratique)
    la deuxième, j’ai eu des soucis (mais bien pensé et design top)

    celle ci, je verrais selon les retours linux

    Répondre
  • 4 mai 2017 - 15 h 52 min

    @Pierre

    je ne comprends pas pourquoi tu critiques le fait qu’il n’y ai que de l’USB type-C. Personnellement, j’estime que toutes les machines qui sortent aujourd’hui devraient exclusivement être en USB type-C. Sachant que de toute façon, à un moment ou un autre, il faudra utiliser des adaptateurs pour assurer la transition. Autant que cette transition dure le moins longtemps possible.

    Le fait de continuer à fournir des ports type-A n’encourage pas du tout à acheter de préférence des périphériques en USB type-C. Ce qui ne pousse pas les constructeurs à proposer des périphériques en type-C. Ceci conduit à un status quo consistant à rester des années avec 2 standards faisant double emploi et à jongler avec des adaptateurs.

    Je comprendrai que l’on encourage la maintient de connecteurs type-A si les type-C n’étaient pas rétro-compatibles au niveau USB. Mais ce n’est pas le cas. Il s’agit d’un pur problème de connectique qui se résout par un adaptateur à 1 ou 2 euros (voir quelques centimes).

    Sinon, c’est exactement la même chose pour le micro-USB. Il doit disparaître au plus vite au profit de l’USB type-C.

    L’USB type-B et et le mini-USB ont à peu près disparu aujourd’hui. Vu que le type-C peut les remplacer tous, vivement qu’il en soit de même pur le type-A et le micro-USB. L’arrivée future d’un “type-D” étant très improbable, autant qu’il n’en reste qu’un seul: le type-C.

    Qu’il n’y ai qu’un seul port en revanche, ça c’est très, très, critiquable.

    Répondre
  • 4 mai 2017 - 19 h 32 min

    J’ai deux modèles précédents de cette même souris. Celle avec dongle et celle dite Surface en bluetooth.
    Je les utilise car dans mon sac blindé j’ai des contraintes d’espace qui font que je cherchais des souris vraiment plates.
    Franchement, elle ne sont pas terribles, peu précises, difficiles à vraiment avoir en main, sans compter la zone de scroll avec retour haptique peu précise. Mais bon, elles s’aplatissent totalement. Cependant, elles sont trop chères. A noter que des tas de copies chinoises se trouvent partout.
    Je préfère finalement un ancien modèle Kensington avec un petit dongle qui est très peu encombrant mais difficile à trouver.

    Répondre
  • 5 mai 2017 - 7 h 50 min

    >par l’ajout d’une surface tactile en lieu et place du trio boutons-molette sur la partie selection de l’objet… la Surface Arc Mouse porte décidément bien son nom.

    C’est franchement une très mauvaise idée d’ergonomie, le clic molette doit être quasi impossible.
    une légère surépaisseur dans le plastique aurait suffit.
    Le hic est que dans le sac du “design” on mélange ergonomie et esthétisme. J’ai l’impression que l’esthétisme prime toujours sur l’ergonomie chez nos amis designer.
    Il suffit de voir ce qui se passe sur nos téléphones sans bouton, sans prises jack c’est design (esthétique), mais pas design (ergonomique), coté iOS aussi par exemple aucun bouton logique apparent et toute une ribambelle de trucs à découvrir (alors si je glisse mon doigt à droite sur un mail, ça le supprime, à gauche ça fait autre chose…)

    Pour avoir acheter plusieurs périphériques Microsoft, je trouve que c’est du low cost vendu bien trop cher : mon clavier multimedia keyboard fait beaucoup de bruit et les touches ne s’enfoncent pas bien droites. N’importe quel clavier dell fait mieux pour moins cher. Ma webcam vx-1000 n’était pas supportée à la sortie de windows 7 (ça a été heureusement corrigé depuis)

    Répondre
  • 5 mai 2017 - 10 h 19 min

    @Xanxi: je serais preneur de la référence kensington
    si elle est moins encombrante que ma lenov, je craquerais sans hésitation
    (sinon, idem, la zone tactile pour la mollette, c’était une mauvaise idée, là sur ce modèle, j’attends de voir)

    @fofo: ben moi j’ai du logitech et du microsoft, souvent microsoft font de bons produits sur ce segment (mais aussi se plante comme la 2 eme gen de souris arc)
    mon clavier arc justement est top, le clavier microsoft multimédia concurrent du k400 est mieux que le logitech (de très loin) et là, je viens d’acheter (en super promo aussi) le clavier “ergonomique” de microsoft (le scult ergonomique)
    et ben, un pur bonheur (il remplace mon feu enrmax qui été un excellent clavier, mais ça y est, il est plus réparable)

    le hic, c’est souvent sur les produits tactiles (genre le k400 par exemple ou la copie du pad d’apple made in logitech)
    microsoft change les possibilités de zones, scroll, mouvement à faire et il faut mettre à jour le firmware du produit pour bien l’utiliser sur la “nouvelle” version de win
    du coup, produit obsolète ou invendable pour une large portion des acheteurs potentiels des produits … et grosse promo
    le passage win 8, 8.1, 10 à pas été évident pour tous
    en plus, ça marche pas forcement avec les autre devices

    c’est souvent considéré comme du “petit gadget” ce type de périphérique, mais quand on a trouvé le bon, quel panard

    perso je préfère qu’ils essayent des trucs (même improbable)

    si le produit se révèle bon, tant mieux

    Répondre
  • 5 mai 2017 - 10 h 36 min

    “pas mal de boulot de la part des – excellents – ingénieurs accessoires de la marque.”

    Même avis que fofo : la qualité des périphériques est très moyenne pour des produits forts chers.
    La première souris tactile de Microsoft (ou Logitech) était inutilisable : lente, imprécise, lag, imprévus…
    Quant à l’idée de remplacer les boutons par du tactile, c’est le pire : le doigt ne peut plus reposer sur le coté et le presser ; il faut obligatoirement le lever et le rabaisser. Anti – ergonomique au possible !

    Répondre
  • 5 mai 2017 - 10 h 53 min

    @amike:
    J’ai toujours été très satisfait de mes périphériques Microsoft qui étaient au dessus du lot en terme d’innovation, d’ergonomie, de finition et de durée de vie.

    Répondre
  • 5 mai 2017 - 11 h 13 min

    @amike: le tactile, c’est une connerie, on est d’accord
    mais c’est le projet de convergence des gestes à faire aussi bien sous windows phone, tablette, hybride, desktop, laptop de MS !
    c’est pas un choix des designers ça je pense
    microsoft a une “vision”, veut imposer son truc, on peut ne pas être d’accord du tout (et en tant que linuxien – qui préfère MATE et E17 à gnome 3 par exemple, vous imaginez bien ce que j’en pense)

    les produits tactiles logitech d’une generation sont totalement inutilisables sous windows (selon la version de windows, les geste changent, le produit plante)
    sous linux, c’est pas mal du tout une fois le firmware à jour et les gestes appris (on les défini au pire et ça bouge plus)

    microsoft, coté os et “vision” de leur futur, pas de soucis pour les critiquer, il y a de quoi faire

    mais les periphs, souvent ils sont bon (voir vraiment très bon)

    le clavier scult par exemple, j’ai testé des logitech equivalent et celui là, franchement, essayer le
    une tue-rie

    les (vieux) logitech ont l’avantage d’une frappe longue, les “nouveaux” sont tous à frappe courte de toute façon
    pas de unifying, dommage mais bon

    par contre, les periphs à zone tactiles, oui, il y a un soucis mais là, c’est l’os le soucis

    perso, mon tomtom vient de rendre l’âme (RIP, je t’aimais vraiment)
    donc plus besoin de partoche windows sur la plupart de mes pc (tomtom go et here maps sur mes tel, on en parle plus)

    j’en suis ravis, et les periph microsoft font du bon boulot sous nux (pc, RPI, tous ce que vous voulez)

    tapez sur microsoft quand un produit est mauvais ok (comme la arc gen 2 que je descend au dessus) mais systématiquement parce que grossoft …

    Répondre
  • 5 mai 2017 - 11 h 20 min

    @fofo:
    Je suis entièrement d’accord, beauté du design ne correspond pas toujours avec confort d’utilisation.
    Autant je suis à l’aise avec une Logitech MX Master au design banal et à la technologie classique, autant je trouve pénible l’utilisation de la Apple Magic Mouse au design plus abouti.

    Répondre
  • 5 mai 2017 - 11 h 25 min

    pour les prix,
    mon clavier arc 35 euros en promo amazon
    mon scult 64 euros livré en promo (un pur bonheur pour le taf)
    mon clavier multimédia (concurrent du k400 de logitech mais infiniment meilleurs) 35 ou 39 euros en promo

    à coté de ça, j’ai toujours mon bon vieux meca logitech des années 90 (en secours dans ma cave)
    un k400 au cas ou (29 euros en promo) et un kit clavier souris k340 et m505 avec le support écran portable qui tue (kit acheter pour ça d’ailleurs) 35 40 je crois
    et un dinovo mini (je l’aime lui, vraiment quel dommage qu’il ne se fasse plus, mais vu le prix que je l’ai payer en super promo, je comprends logitech – meme pas 70 euros ! )

    pour mes souris, là, je suis plus logitech généralement (j’ai toujours ma MX révolution qui se recharge sur sa base acheté à prix d’or mais qui a des fonctions qui marche plus sous linux par exemple. dommage)
    et une “petite” bof “au cas ou”

    ça m’empêche pas de tester des produits d’autres marques quand un truc me semble bon
    (et les souris, en déplacements, elles prennent souvent TRÈS cher)

    tester, amazon vous reprendra le prod si vous ne l’aimez pas (comme moi et la arc gen 2)

    Répondre
  • 5 mai 2017 - 11 h 29 min

    @JadEstuaire: idem, les souris trop plate, j’aime pas beaucoup et comprend mal
    les arc se bombaient, quelle dommage
    ma lenovo se plie pour retrouver ce coté bombé et c’est probablemnt le meilleur choix
    (meme si je serais curieux de voir la ref Kensington cité plus haut)

    dur de trouver LA perle

    Répondre
  • 5 mai 2017 - 15 h 32 min

    @orangina rouge:
    Faut dire aussi que ces souris doivent s’adapter au mieux à des milliards de mains différentes (ça en fait des doigts)🤣

    Répondre
  • 5 mai 2017 - 16 h 16 min

    J’ai eu le clavier scult comfort de Microsoft, avec la barre d’espace séparée : Grosse déception !
    Le bout de course des touches n’est pas assez ferme, trop caoutchouteux.
    Autre problème, qui reste toute de même du fait des ingénieur de Microsoft : la disposition “ergonomique” à la courbe trop forcée du clavier n’est plus aussi parfaite dés qu’il s’agit d’atteindre les caractères du rang supérieur (accentués, …).
    Pourtant (et non, je ne fait pas une critique systématique), leur première version la moins chère à fil était plus confortable.

    De même, la souris livrée : les boutons gauche et droit sont encastrées et mes doigts trop longs buttent sur le cadre. Et qui dans ses tests appréciaient les netbooks ultra compact dont les boutons du pad affleuraient du boitier ?

    Autrefois, j’avais testé et rendu très vite la sculpt touch mouse. Même pour gagner quelques millimètres d’épaisseur, un ingénieur ne devrait pas proposer un version qui ne permet qu’une infime fraction des capacités d’une roulette (vitesse, précision, réactivité).

    Autre déception il y a quelques années, la souris ergonomique à position verticale.

    Donc, je persiste : L’excellence des ingénieurs de Microsoft ne se confond pas avec l’utilisabilité de leurs produits.

    Répondre
  • 5 mai 2017 - 16 h 34 min
  • 5 mai 2017 - 16 h 48 min

    @Xanxi: merci beaucoup
    je l’essayerais peut être un jour
    (un peu “plate” a mon goût, mais ça se tente)
    si promo amazon ….

    Répondre
  • 5 mai 2017 - 16 h 56 min

    @amike: j’ai pas le même je pense
    pas de souris avec
    mon modèle est celui avec le pavé numérique séparé
    par contre, je suis d’accord, la course courte des touches, c’est pénible
    mais comme “c’est la mode”, et je pense plus que ça dans le futur
    je m’y fais…
    (par contre, j’aime vraiment ce clavier et sa disposition)

    clavier très, très chiant à trouver en azerty
    j’aurais pas eu un lien ici vers des promos ldlc, je l’aurais jamais pris (en qwerty partout ailleurs)

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *