Vous pourrez booter sur le lecteur MicroSDXC du Steam Deck

Prévu pour un début de commercialisation en Décembre, le Steam Deck de Valve dévoile peu à peu ses capacités et certaines d’entre elles sont assez alléchantes.

Le Steam Deck est un PC en forme de console de jeu portable livrée sous un système d’exploitation Linux. Cet appareil qui profite d’un développement sur mesures d’un processeur AMD promet beaucoup de possibilités et, ces dernières semaines, en ajoute de nouvelles.

Steam Deck

Dans la liste des annonces confirmées par Valve, le Steam Deck pourra lancer des jeux qui ne seront pas issus du catalogue Steam. Si la console est livrée avec Steam OS, un système Arch Linux épaulé par la solution logicielle Proton du développeur pour lancer des jeux Windows depuis ce système.

Mais l’engin est tout de même un PC tout ce qu’il y a de plus classique au demeurant et il pourra exécuter d’autres systèmes d’exploitation au besoin. Le BIOS développé par les équipes de Valve n’empêchera pas l’installation d’autres systèmes. Il sera donc possible, par exemple, d’installer un Windows ou un autre système Linux, en plus de Steam OS. Evidemment cela veut dire doubler l’empreinte du stockage du système et amputer d’autant votre capacité à stocker des jeux dans l’objet. Mais cela ouvre des perspectives amusantes d’autant que la solution est également capable d’amorcer son démarrage sur son lecteur de cartes MicroSDXC UHS-I.

Steam Deck

J’attends avec impatience de voir des équipes se mettre au travail pour imaginer des versions « Lite » de divers systèmes d’exploitation comme du temps des netbooks aux capacités de stockage beaucoup plus limitées. Que ce soient des Windows ou des dérivés de Linux optimisés pour la console, débarrassés d’outils superflus dans ce type de produit ou des versions clairement orientées jeu, il y a là des possibilités assez intéressantes à travailler.

Avec des cartes de ce type très rapides de belles capacités désormais assez accessibles, on peut imaginer des usages un peu différents de la console. Outre le lancement d’un Windows classique orienté jeu on pourra lancer des applications plus classiques ou des systèmes Linux dédiés à des univers différents du jeu. Petit détail qui a son importance, le Steam Deck emploie le système de formatage ext4 qui n’est pas natif sous Windows. Si vous utilisez donc une carte pour sauvegarder des données, elle ne sera pas lisible sur un système Microsoft sans passer par des logiciels tiers.

La FAQ donnée par Valve donne également d’autres informations globales sur l’usage de l’engin. On apprend, par exemple, que le dock n’augmentera pas les performances de l’objet, il permettra juste de mieux communiquer. On pourra brancher un casque VR sur la console mais ce ne sera clairement pas un usage optimisé. Les circuits graphiques externes ne seront pas supporté par le Deck.

Il sera, par contre, possible d’utiliser le Steam Deck comme manette de jeu via les logiciels de Valve. On pourra donc jouer à un jeu PC avec la console. Le retour haptique sera double avec un moteur sous chaque mini joystick.

Steam Deck

Ces informations relativisent globalement l’usage de la console et les tarifs demandés par Valve. Si la solution entrée de gamme à 419€ est toujours attirante de par son tarif, le fait qu’elle n’embarque que 64 Go de stockage eMMC empêchera clairement de profiter au mieux des fonctions de dual boot proposées. Il faudra compter sur la solution 256 Go de SSD NVMe à 549€ pour vraiment pouvoir en tirer parti. La version à 679€, avec 512 Go de stockage montre tout le potentiel de l’idée. Pour rappel, le SSD de la console est un M.2 2230 PCIe NVMe, une solution encore assez rare – et assez chère – sur le marché?. Il est possible d’ajouter ou de modifier le SSD du Steam Deck après achat mais cette opération annule toute garantie à l’engin.


Pas de Pub
12 commentaires sur ce sujet.
  • 27 septembre 2021 - 14 h 39 min

    Batocera, ou recalbox en vue sur carte SD :)

    Répondre
  • 27 septembre 2021 - 15 h 04 min

    @none: :)
    mais toute version lite de windows est illégal mais ca existe deja c’est juste pas trouvable sur microsoft com

    Répondre
  • 27 septembre 2021 - 15 h 28 min

    cette version de SteamOS est basée sur Arch Linux? intéressant :)

    « le système de formatage ext4 » système de fichiers (file system en anglais)

    vivement des tests ça donne vraiment envie d’en savoir plus

    Répondre
  • Luc
    27 septembre 2021 - 17 h 28 min

    @H2L29: oui tout à fait.
    J’ai hâte de voir ce qu’il va sortir de tout ça.

    Le choix de Linux, le Bios qui n’est pas blindé, la possibilité de démarrer sur une carte SD et d’installer d’autres OS, … plein de bonnes nouvelles selon moi.

    Reste le prix. Ouch :-(

    Répondre
  • 28 septembre 2021 - 7 h 14 min

    Steam OS est basé sur Debian et non Arch.

    Répondre
  • 28 septembre 2021 - 10 h 17 min

    @arnaud: oui mais dans un soucis de légèreté et de souplesse ça me surprendrai pas qu’ils soient passés à Arch pour cette machine particulière, et ça ne serai pas un mal

    Répondre
  • 28 septembre 2021 - 10 h 31 min
  • 28 septembre 2021 - 11 h 04 min

    @ tout les pro Arch : j’ai trouvé le repo Arch de Steam via reddit mais là comme ça ça ne me semble pas exploitable tel quel depuis une fresh install d’Arch
    vous en pensez quoi?
    https://repo.steampowered.com/arch/valveaur/

    Répondre
  • 29 septembre 2021 - 4 h 08 min

    De telle cartes SD ont des débits amplement suffisants pour y installer les jeux si besoin ? Ou bien Windows et diverses applications ?
    Je me demande encore quel est le meilleur choix : je suppose la version avec 256Go sur SSD.

    @Luc Il me semble que les prix sont plutôt bons pour cette puissance dans ce format.

    Répondre
  • Luc
    29 septembre 2021 - 10 h 24 min

    @Sirca: Pour un amateur de jeux sans aucun doute, mais je ne fais pas partie de cette catégorie. Par contre j’adore le concept, le design, l’ergonomie, les choix techniques, la puissance disponible … Cela permet d’envisager plein d’utilisations alternatives de l’appareil. Hélas l’investissement est trop lourd pour le plaisir de la bidouille.

    Répondre
  • 29 septembre 2021 - 23 h 36 min

    @none: J’ai pensé à ça direct ! Ce Steam Deck risque d’être une minimachine/console à tout faire.

    Répondre
  • 30 septembre 2021 - 17 h 11 min

    […] Des résultats très encourageants pour les joueurs qui ont investit dans ce produit ou qui veulent le faire a terme. Si on part sur ces bases de vitesse d’affichage sur ces jeux exigeants, on imagine la possibilité offerte au Steam Deck pour faire tourner l’énorme ludothèque du monde PC. Surtout avec l’ouverture confirmée de la console au monde Windows.  […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *