Snapdragon 625, 435 et 425, trois puces de plus dans le portefeuille de Qualcomm

Trois nouvelles puces viennent d’être officialisées par Qualcomm, les Snapdragon 625, 435 et 425. Si les deux premières sont des nouveautés, le Snapdragon 425 a été annoncée en 2015 comme une solution entrée de gamme assez pointue avec 8 coeurs ARM Acortex-A53. En 2016, il devient finalement un quadruple coeur assez classique.

Milieu de gamme et entrée de gamme, ces puces ne devraient pas trop bouleverser le marché actuel des processeurs qui trustent le haut du panier. Qualcomm n’annonce rien de révolutionnaire mais cherche à étoffer son offre plus légère afin de séduire plus efficacement ses partenaires.

snapdragon

Prévues pour une production au troisième trimestre 2016 et une disponibilité à la fin de l’année, ces nouveautés ne changent pas franchement la donne chez le constructeur.

snapdragon-625

Le plus performant est le Snapdragon 625, une puce moyen de gamme honnête, architecturée autour du SoC ARM Cortex-A53 décliné ici en huit coeurs cadencés à 2 GHz. Qualcomm a mixé la solution ARM avec son propre circuit graphique Adreno 506 supportant l’API Vulkan et ajouté des fioritures intéressantes : La possibilité de contrôler un jeu de capteurs 24 et 13 mégapixels, d’afficher en FullHD, de capturer et d’encoder en UltraHD H.265 comme de le décoder. Le contrôle de l’USB 3.0 sera possible et la puce sera couplée à un modem Snapdragon X9 LTE 4G+. L’ensemble sera gravé en 14 nm.

Le Snapdragon 435 sera quand à lui gravé en 28 nanomètres, toujours sur huit coeurs ARM Cortex-A53 cette fois-ci cadencés à 1,4 GHz. Le chipset graphique sera un Adreno 505. Le capteur dorsal sera au maximum de 21 mégapixels avec prise en charge de l’autofocus. La puce gérera des écrans en FullHD et prendra en compte la fonction QuickCharge 3.0. Le modem sera un Snapdragon X8 4G+.

Enfin, le Snapdragon 425 qui ne conserve plus que quatre cœurs Cortex-A53 sur les huit initialement prévus avec, en prime, une baisse de fréquence puisque la puce qui devait tourner initialement à 1,7 GHz fonctionnera désormais à 1,4 GHz. Même la partie graphique est est en dessous de la promesse de Qualcomm avec un Adreno 308 à la place du 405 prévu. Un modem Snapdragon X6 LTE et un affichage 720p sont présents tout comme la norme Quick Charge 2.0.

Un repositionnement étrange qui devrait s’expliquer par des stratégies de distributions localisées avec des appareils sous Snapdragon 425 pour certains secteurs uniquement.

2 commentaires sur ce sujet.
  • 12 février 2016 - 7 h 47 min

    Déjà qu’ils sont quasi obsolètes aujourd’hui (surtout les deux gravés en 28nm ! Ça parait incroyable de sortir des puces en 28nm à moins d’un mois de 2017), ils risquent d’être carrément ridicule dans 10 mois lors de leur sortie…

    Bref ils sortent avec presque 2 ans de retard technique : circulez il n’y a rien à voir !

    Répondre
  • 12 février 2016 - 10 h 13 min

    @Côme: Je suppose que c’est pour les marchés émergents…

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *