RueDuCommerce et TopAchat rachetés par Carrefour

Carrefour débourserait entre 20 et 30 millions d’euros pour racheter RueDuCommerce et sa filiale TopAchat à Altarea qui se débarrasse de cet investissement à perte. Un rachat qui aura des effets de bords dans le monde du eCommerce spécialisé informatique Français.

Février 2012, une société d’immobilier inconnue du grand public met la main sur un la totalité des parts d’un site eCommerce très connu des internautes. Altarea s’offre RueDuCommerce et par la même sa filiale TopAchat. Dubitatifs, les concurrents et internautes suivent la démarche en se demandant ce que va devenir le groupe.

Minimachines.net 2015-08-24 21_24_33

Altarea parle de synergies, estime que la galerie marchande de RueDuCommerce pourrait devenir Leader en France, devant CDiscount ou Amazon. Altarea parle de développement multicanal et évoque les solutions possibles entre son foncier physique et les allées virtuelles du site.

Minimachines.net 2015-08-24 21_23_34

La concurrence toussote, un peu gênée, un peu rigolarde, un peu désabusée face à ces annonces. Au fur et à mesure que le temps passe, que la croissance de cette fameuse galerie marchande n’avance pas, que le site stagne sous les 500 millions de chiffre d’affaire alors qu’Altarea en envisageait 800 millions, que le repreneur éponge des dettes chaque année, les rumeurs enflent. La revente de l’enseigne virtuelle étant la plus crédible parmi d’autres.

Aujourd’hui, l’officialisation d’une négociation pour le rachat par Carrefour de RueDuCommerce ne surprend guère. Altarea souhaitant probablement se débarrasser de cette enseigne qu’elle n’a pas réussi à faire fructifier malgré un excellent carnet d’adresses qui aurait du booster sa galerie marchande. Carrefour, de son côté, ayant encore et toujours des ambitions pour le eCommerce. Tout le monde devrait donc y trouver son compte.

Minimachines.net 2015-08-24 21_23_54

Problème pour Altarea, RueDuCommerce lui a coûté cher, probablement une centaine de million d’euros, plus les dettes de plusieurs dizaines de millions épongées chaque année. Or Le JournalDuNet estime la négociation de rachat par Carrefour située entre 20 et 30 millions d’euros. Altarea y laisse donc des plumes mais évite de transformer l’écopage annuel en véritable Titanic financier.

Carrefour, de son côté, a la possibilité de véritablement transformer RueDuCommerce et améliorer son propre modèle. Avec ses milliers de points de vente, sa logistique et sa force d’achat, le groupe veut probablement faire de l’enseigne son spécialiste High-Tech. Un partenariat qui pourrait bien fonctionner puisque les sites sont très différenciés et qu’ils ne se cannibaliseront pas énormément. Mieux, la logistique de toute la partie non alimentaire de Carrefour est actuellement opérée par Pixmania. Chaque PC, chaque télé et chaque lave-linge vendu par Carrefour est en réalité géré par Pix, ce qui mange énormément sa marge et l’empêche de progresser. Avec le rachat de RueDuCommerce, l’enseigne s’offre donc une vitrine mais également un savoir faire important qui devrait logiquement mettre un terme à ce partenariat.

Gros manque à gagner pour Pixmania, qui n’est pas en excellente forme. Excellente affaire pour Carrefour par contre. Il y a toujours un énorme challenge possible pour l’enseigne qui arrivera à faire fructifier un commerce aussi étendu en France que celui de Carrefour pour un site de commerce en ligne. Auchan n’y est pas parvenu avec GrosBill, revendant celui-ci à l’Allemand Mutares qui a racheté Pixmania. Si Carrefour propose une livraison gratuite dans ses points de distribution du catalogue spécialisé de RueDuCommerce, il y a fort à parier que les internautes y trouvent leur compte.

Si RueDuCommerce arrive à mettre en place la logistique suffisante pour tirer partie de l’énorme potentiel de distribution de Carrefour, au travers de son catalogue spécifique mais aussi du métier actuellement géré par Pixmania, la nouvelle alliance pourrait être très fructueuse. Une pépite comme TopAchat, capable de créer des machines spécialisées performantes, pourrait également devenir une marque intéressante pour une distribution en magasin.

Minimachines.net 2015-08-24 21_24_21

Avec ce rachat, Carrefour prend encore de l’ampleur face à ses concurrents historiques sur le eCommerce Français. faisant de cette bonne vieille enseigne physique un acteur de plus en plus important dans le top des commerçants en ligne Français.

33 commentaires sur ce sujet.
  • 24 août 2015 - 23 h 12 min

    Ca pourrait en effet être très intéressant au final pour le consommateur en termes d’accessibilité et de prix. Mais bon… comme d’hab : à voir.

    Répondre
  • 24 août 2015 - 23 h 13 min

    Au passage, article très intéressant. J’aime bien ce genre d’articles très axés stratégie d’entreprises. Merci Pierre.

    Répondre
  • 24 août 2015 - 23 h 31 min

    Je ne vois aucun intérêt à faire livrer au Carrefour du coin. Je serai obligé de prendre ma voiture, de polluer la planète et d’aller me garer au fin fond du parking.
    Cela fait plusieurs fois que je passe des commandes à RDC et je me fais toujours livrer dans une boutique relais (un pressing à 10mn à pied de chez moi) et ça marche nickel. Laissons les petits commerçants continuer à faire le job. En commandant le dimanche soir, je récupère la commande le mercredi à midi, au pire le jeudi. Cdiscount et le gros américain prennent systématiquement un jour de plus et sont plus chers.

    Répondre
  • 25 août 2015 - 0 h 02 min

    Carrefour rachete pour se débarrasser d’un concurrents et prendre une centrale d’achat qui rapportera quelques bénéfices à court terme au gentil papy actionnaire.
    J’aime bien la vision convergeante
    de ldlc, materiel.net et darty.

    Répondre
  • 25 août 2015 - 4 h 40 min

    une opération rondement menée
    ça rapporteras au vendeur comme à l’acheteur (avec le parc de carrefour, la vente d’emplacement en galerie d’hyper-super ou surtout la construction de quelques drive et hop, le tour est joué)
    par contre, le marché se concentre et ça, pas cool pour l’acheteur final
    mais bon, vu la conjoncture, ce serat toujours ceux qui ont le plus d’économie qui pourront survivre (c’est le jeu ma pauvre lucette, triste mais c’est malheureusement comme ça depuis le début)
    @Kazimentou: carrefour est devenue point relais maintenant
    si chez vous, vous avez un petit pressing qui peut absorbé les commandes, ce n’est pas le cas partout (je vois mon tabac par exemple qui DÉTESTE que je passe tôt le matin chercher mes colis amazon et dhl parce qu’ils sont TRÈS mauvais dans ma zone – et je peu pas passer le soir)
    lui, il est ravi que je me fasse livrer en hyper et peut faire du “vrai” benef avec son cœur de métier et pas aller chercher en réserve dans sa masse de colis à une heure qui l’arrange pas et ou les clients viennent pour leurs doses
    chacun y trouvera son compte (les commerçants “point retrait” m’ont tous fait la gueule au moment des soldes chez moi, ça leur prends du temps “et de la place”, c’est du boulot et ça rapporte pas autant que ça – certains m’ont dis regretter parce que ça empiète sur leur activité et au final ils ne rentrent pas dans leurs frais – faut de la place en plus, tout le monde ne commande pas qu’un ssd)
    le gros hic, c’est surtout que la poste et certains services de livraisons sont vraiment nuls à certains endroit (et surtout ne peuvent plus absorbés la masse de colis et de clients, résultat services mauvais, colis perdu et ou retrait en point ou poste alors qu’on paye plein pot)
    du coup, on se rabat tous en relais colis, point relay, mondial, kiala ect etc et les petits souffrent (sans compter certaines boulettes comme avec kiala pendant la “canicule” etc etc)
    donc non, le retrait en magasin avec un logistique rodée comme chez carrefour, pour certains, ça va faire de l’air et ce sera un plus (qui n’empiéterat pas forcement sur votre pressing dans votre zone)
    bonne journée à tous

    Répondre
  • 25 août 2015 - 8 h 46 min

    Bonjour à tous,
    eh oui merci Pierre pour cet article. Un vendeur que je fuis comme la peste malgré des tarifs et un catalogue attractifs à cause de son SAV. Y a-t-il espoir que ce dernier bénéficie d’une amélioration suite à ce rachat ?

    En ce qui concerne Grosbill, que je fréquente assidûment du fait de ses boutiques, je note une dégradation des tarifs et de la diversité de l’offre, je ne sais pas si c’est consécutif au rachat. Les campagnes de promo ne soulèvent plus qu’indifférence alors qu’avant elles m’incitaient souvent à passer commande.

    Ivan.

    Répondre
  • 25 août 2015 - 9 h 15 min

    merci @Piere_LeCourt pour l’article et @orangina rouge pour le complément ;)

    Répondre
  • 25 août 2015 - 9 h 42 min

    Article intéressant, idéal pour accompagner le petit café du matin commentaires à la hauteur.
    Merci tous.

    Répondre
  • 25 août 2015 - 10 h 25 min

    @Kazimentou: Aussi étonnant que cela puisse vous paraître, il y a énormément de gens qui prennent la voiture pour aller faire leurs courses dans des Carrefour…

    Répondre
  • 25 août 2015 - 10 h 57 min

    @pilef: Oui sans compter la stratégie Carrefour de ces dernières années de multiplier les “petites” structures : Carrefour Market, Drive et compagnie. Des commerces de proximité. Carrefour draine une foule considérable de gens chaque semaine et une fois par semaine. Pour eux avoir un moyen d’attirer ces gens une seconde fois dans leur magasin est très bénéfique “Si tu passes à Carrefour tu prendras aussi du lait et des pâtes mon chéri ?) Ils peuvent également baisser la fréquentation des jours trop chargés du Week End et rentabiliser les jours creux comme le Jeudi. Livraison gratuite express pour RdC pour un dépôt le jeudi dans votre magasin… D’une pierre deux coups.

    C’est également un argument fort pour RdC. Le nombre de marques informatiques qui sont très connues mais que la grande distrib ne veut pas s’ennuyer a commercialiser est énorme. Avec une livraison chez Carrefour, il ya moyen de contourner les acheteurs de grandes surface.

    Bref le fonctionnement peut être très bénéfique.

    Répondre
  • 25 août 2015 - 12 h 52 min

    @Pierre : Bonjour. Certes la grande distribution fait maintenant de plus en plus de “proximité”, mais c’est une stratégie de long terme.
    D’abord ils coulent les petits commerces indépendants, puis après ils les remplacent par leurs employés dans de nouveaux petits commerces à leurs noms.
    Dans le même genre qu’aux USA lorsqu’un pharmacien n’est plus qu’un employé “Walmart”…

    Répondre
  • 25 août 2015 - 13 h 05 min

    @Orangina Rouge : Vous voulez dire qu’il y aurait des professionnels qui signeraient des contrats sans réfléchir aux conséquences ?
    Heureusement que ces personnes n’ont pas le droit de vote, si non ils s’intéresseraient à la politique la dernière semaine avant les élections et éliraient n’importe qui, pouvant couler la France…

    Répondre
  • 25 août 2015 - 13 h 17 min

    @IvanP.: idem
    en plus des soucis habituels sur certains produits, grosbill “bombarde” de pubs maintenant
    j’en ai eu tellement marre que c’est dans mes spams maintenant
    tant pis pour eux
    @Jean35000: oui mais c’est pas nouveau
    pour info, ce débat existe en France depuis belle lurette (les “supermarchés”, c’est une invention française monsieur)
    de mémoire, il y a même eu des films français (pas tous de super qualité mais c’est pour donner une idée de l’age du problème) dans les années 60 ou 70 avec les charlots sur et je crois des carmet-serrault quelque chose comme ça (voir allociné cinémotion et autre pour voir)

    le vrai hic c’est les “fruits” des crises qui poussent à la concentration parce que certains acteurs n’ont plus les reins solides
    celle des années 70 et du pétrole d’un coté, celle de 2008 (et peut être d’autre à venir) maintenant

    encore une fois, c’est celui qui pourra tenir le plus longtemps qui restera à la fin, ce que vous appeler leur stratégie à long terme – qui est juste de faire vivre leur boites au final
    mais sinon, inventé un autre système et surtout, faites le accepter par le plus grand nombre

    désolé, mais c’est la triste vérité (je suis né après 70 et personne à encore réussit à trouver et imposé mieux – et j’en entends parler depuis que je suis gosse de ce truc, avec de magnifique retournement de vestes d’ailleurs)

    après rassurez vous, tant qu’il y aura une sécu, votre pharma restera sous votre nom
    (sinon vous serez un employé d’hôpital et bosserez dans leurs pharmas qui délivreront les médicaments comme en angleterre par exemple. en supermarché, on ne vendra pas de medoc sous ordo avant un sacré moment. trop de problème – deja que les labos veulent pas livrer “trop” de peur que les medoc partent à l’export alors vous en faites pas, c’est pas demain la veille)
    sinon pour avoir arrêter d’être à “mon compte” pour revenir au salariat justement.
    il y a des contraintes certes, mais aussi beaucoup moins de soucis, de paperasse et de stress avec pas mal d’avantages finalement
    en activité principale, je sais pas si je reviendrais en arrière (bien sur, ce n’est que mon opinion personnel)

    Répondre
  • 25 août 2015 - 13 h 20 min

    @Jean35000: désolé, je vous écrivais justement quand vous avez poster
    pas sur d’avoir envie de continuer là
    en fait (pas sur qu’on ce soit compris du tout)

    Répondre
  • 25 août 2015 - 13 h 43 min

    @Orangina Rouge : Etrange coïncidence que le Système donne pour résultat que ce soit des soucis, de la paperasse et du stress, quand il s’agit de petits commerçants. Alors que pour les très grandes multinationales, ça n’en soit pas !!!
    Serait du “Darwinisme économique orienté” ?
    Qui finirait par recréer une nouvelle aristocratie avec leurs serfs ?

    Apparemment vous préférez le salariat actuel, puisque ça devient un “choix” avec une seule voie, puisque le peu d’autres possibilités mènent dans le mur (économiquement et/ou socialement).
    Le problème quand on est contant de ce dernier choix quasi obligatoire, c’est qu’il ne faut pas être dans une société basée sur la dette, les crises à répétition, l’austérité et les réformes nécessaires qui en découlent…
    Quel est l’avenir du salariat dans un monde qui tend à la mondialisation forcée avec “égalité” par le bas ?
    Le “…pas mal d’avantages finalement…” n’est pas un ACQUIT social indéboulonnable !

    Répondre
  • 25 août 2015 - 14 h 18 min

    @Jean35000: dans les “grosses boites”, tout est bien cloisonné entre services, vous faites le taf pour lesquels vous êtes payé.
    point
    on vous en demande pas vraiment plus (comme dans l’administration) et oui, au final c’est très confortable finalement (en plus de ne prendre absolument aucun risque personnel – ce qui me fait mieux dormir la nuit)

    après j’ai quitté l’entreprise familiale (toujours là et florissante, mais sans moi) pour me rapprocher de ma compagne malade et être plus présent pour les gosses
    et non, encore une fois, je ne regrette rien
    (j’ai d’ailleurs encore changer totalement de branche “depuis”, et encore une fois, ne le regrette pas non plus)

    sinon, le discours deviens un peu trop compliqué pour moi
    je suis une personne simple, mon modèle c’est plutôt coluche
    “il y a des problèmes, les politiques nous disent on sait pas quoi faire. nous oui, donc on le fait”
    et boom, les restos
    les autres (tous et toutes), c’est leurs “boulot à vie”, ils n’en ont rien à faire de vous et moi et de toutes façon ne peuvent rien faire (l’argent est le seul roi, il tourne sur toute la planète et personne ne peut l’arrêter. que ça vous plaisent à vous et d’autre, ou pas – sinon, encore une fois inventer autre chose et faites le accepter)

    c’est la vie, c’est comme ça et on y peut rien
    mais bon, j’ai commencé jeune, désolé
    on se moquait de moi parce que j’étais “l’intello de service”
    maintenant j’ai aucun crédit, un appart, une bagnole (de merde mais increvable et un vrai tank), de l’argent devant moi et je peu même changer de boite et de pays quand je veus via mon taf, en changer si plus heureux (apparemment ce serait pas un soucis pour moi) ou ma famille et recommencer tout à zéro ailleurs

    les crétins qui se moquaient de moi plus jeunes, je les revoient de temps en temps, ils galèrent pour le credit de leur voiture, l’essence, le prix du paquet de clopes (vraiment ? bah arrête de fumer, tu baiseras mieux) et je passe sur d’autre détails

    moi je râle plutôt pour la techno du dernier ssd grande capacité que je trouve “bof” et que je pourrais me payer cash en un clic mais non parce que j’ai deja mon stock perso.
    c’est comme ça
    mais bon

    la vie c’est une tartine de merde, faut en bouffer un peu tout les jours
    (et chacun sa merde)
    faut vous y faire (ça viendra avec le temps, je le vois bien autour de moi avec les anciens et en prenant de l’age)

    sinon j’aime bien aussi les dernière paroles de georges abitboul (pas sur de l’orthographe mais il ne m’en vaudra pas ;) qui seront aussi les miennes sur ce billet parce que ça dévie largement trop pour moi et qu’il faut que je reparte à mon petit cocon douillet

    “monde de merde”

    Répondre
  • to
    25 août 2015 - 16 h 07 min

    @ orangina rouge, les supermarches, c’est un concept americain qui a ete importe dans les annees 60 par les mecs de chez carouf ou autres apres un stage d’ecole de business aux US (doc. tv). Sinon,c’est clair que s’ils balancent le catalogue rdc en livraison gratuite au carouf du coin ca peut etre assez violent – et effectivement super produit d’appel.

    Répondre
  • 25 août 2015 - 16 h 18 min

    @to: ;)
    ça ferra plaisir à leclerc

    Répondre
  • to
    25 août 2015 - 18 h 00 min

    il y avait des supermarches aux US bien bien avant Leclerc en France ;) Leclerc, il a invente le Lidl en bretagne ;)

    Répondre
  • 25 août 2015 - 18 h 14 min

    RIRE de cet achat un peu débile de la part de Carrefour .

    Étant avant tout et depuis longtemps acheteur chez Rue du Commerce ,je pense que l’enseigne de cette maison en prends plutôt plein la gueule .

    CARREFOUR n’offre pas le choix informatique de Rue du Commerce et surtout CARREFOUR n’offre pas le même type de payement .

    Rue du Commerce me permet de payer en trois fois avec ma carte bancaire tandis que Carrefour Online n’offre cet avantage qu’aux possesseurs de carte PASS .

    Carrefour offre trop de proposition autour de la marque HP tandis que cette marque n’est pas ma préférée .

    Par contre voir Rue du Commerce vendre aussi du n’importe quoi c’est plutôt débile .

    Ceci dit si l’enseigne Rue du Commerce peut s’améliorer c’est en restant sur ce créneau High-tech quelle connait bien .

    Après si pour une personne résident en ville il est possible de commandé son ordinateur chez Carrefour et le réceptionner dans le magasin pourquoi pas .

    Ne mélangeons pas pour autant pâte alimentaires et boites de conserves avec l’informatique ou le High-tech .

    Pour avoir fait cela ,Rue du Commerce est mal en point .

    Répondre
  • 25 août 2015 - 18 h 28 min

    @ Orangina rouge:
    “[..] changer de boite et de pays quand je veus via mon taf [..]”
    Mais quel est donc ce métier ?

    Répondre
  • 25 août 2015 - 18 h 36 min

    @ptitpajk: Tu sais, les sociétés aujourd’hui peuvent mélanger des corps de métier différents sans pour autant imposer le même catalogue de services à tout le monde. Imaginons un groupe qui gère le ramassage d’ordure et la cantine scolaire. Je pense que les agents servant les repas ne serons pas forcément en tenue d’éboueurs pour livrer les plateaux repas dans les crèches :)

    RdC a un métier qui peut être intégré avec avantage dans la logistique de Carrefour. Carrefour a un métier qui peut tirer parti du savoir faire de RdC. Cela ne veut pas dire que RdC va devenir un rayon de Carrefour ou que Carrefour va copier par mimétisme RdC.

    Répondre
  • 25 août 2015 - 21 h 25 min

    “je suis une personne simple, mon modèle c’est plutôt coluche
    « il y a des problèmes, les politiques nous disent on sait pas quoi faire. nous oui, donc on le fait »
    et boom, les restos”.

    Rassurez vous, je termine aussi sur cette note.
    2008 une crise économique, “il y a des problèmes” immédiatement les mêmes politiciens savent trouver les solutions en renflouant les banques…
    Donc même si j’apprécie ceux qui prennent pour modèle Coluche, ça ne m’empêche pas d’être critique quand involontairement il a rendu service au Système avec les Restos !

    Répondre
  • 25 août 2015 - 22 h 14 min

    @to: si vous voulez allez (même si lidl m’a encore bien fait rire et que la france n’est pas les us en proportion mais bon)
    et on peut faire de beau poids lourd avec tous ça (y compris en matière d’emploi) comme les Mulliez par exemple (là bien plus tard, pas de soucis)
    @poulpator: commerce perso (je suis pas le plus diplômé ni “intelligent” de la famille)
    là je suis gérant de 2 structures (je dirais pas de quoi, on va me jeter des pierres ici)
    j’ai juste changer de produits et de tailles de “boutique” quand j’en ai eu marre de l’info et des marges qui devenait ridicule pour moi quand j’ai voulut y revenir après “la tempête”
    j’ai une personne de ma famille qui à converti sa boutique d’info en restauration rapide de sushi par exemple et ça cartonne avec bien moins d’emmerdes par exemple et en gagnant bien plus (il en avait marre aussi et à eu l’idée en la mixant avec une “flotte” de scooter comme les pizzeria, banco et du déjeuner à tard le soir)
    mais j’ai un cousin qui peut faire la même chose en étant “codeur” et en ce moment chef de projet au us (sa femme est thai, il l’a rencontré au taf au us dans sa boite donc il regrette rien non plus), ma cousine ingé en génétique est actuellement en Belgique parce qu’elle voulait changer d’air et faire plus “valorisant” de sa vie que des crèmes pour le visage chez l’oréal etc etc.
    le seul qui regrette certain aspect de son diplôme, c’est mon frère qui a fait médecine
    lui s’il veut changer de pays, c’est plus compliqué que nous (mais il gagne très bien dans sa branche quand même et c’était vraiment sa vocation donc – mais ça le chagrine quand même l’age venant et pour certaines raison que je ne détaillerais pas ici – je fais deja trop de 3615 MAVIE alors que rien ne m’y oblige mais on me le demande tellement ici vu que c’est souvent les même choses qui reviennent et tournent en boucle systématiquement)

    faut juste “bien travailler à l’école” comme on m’a bassiné depuis que je suis gosse et si on devient bon, c’est vrai, ça va tous seul

    si vous êtes codeur ou webdesigner comme certains ici, rien vous “oblige” à rester figer. ce sont des métiers assez libre mine de rien (mon vieux père qui a connu le plein emploi et les contrats “à vie” ne comprend pas cette mentalité du tout et nous appelle des “mercenaires”, mais les boites font pareils avec nous, on va quand même pas se gêner)

    à vous de voir, c’est votre vie

    bon courage pierre, mais deja si je reste pas, ça ira mieux (en tous cas, ça m’aide à comprendre pourquoi on n’a toujours pas de Toshiba ou mitsubishi en France).

    et bon achats (chez carrefour (lidl ? ;), RdC ou autre comme LDLC, materiel point net ou macway par exemple)

    tchao tous (fatigué en plus donc rideau)

    Répondre
  • 25 août 2015 - 22 h 21 min

    En matière de logistique, Carrefour et RDc ne jouent pas dans la même cour pour l’instant. Chez Carrefour, l’unité de livraison, c’est la palette de 500 à 800 kg au format europalette à livrer en quelques points précis (les hypers) et facilement accessible par semi-remorque. Chez RDC, si on en reste aux relais colis, l’unité de livraison c’est le colis poids maxi 30Kg, messagerie oblige, et certainement avec un poids moyen bien plus faible, avec des points de livraison plus diffus et bien souvent inaccessibles aux semi-remorques. On n’est pas dans les mêmes flux logistiques.
    Carrefour a beaucoup plus à apprendre de RDC que l’inverse. Les grandes surfaces cherchent de nouveaux moyens pour capter davantage de clientèle. On a ainsi apparaitre des drives. Mais on a vu aussi le retour des épiceries de quartier, genre carrefour City, SImply Market. Une solution dont la rentabilité ne me parait pas évidente.
    Une solution plus gagnante serait que les clients commandent par Internet et soient livrés par la logistique RDC depuis l’hyper le plus proche.

    Je suis bien curieux de savoir ce que Cdiscount apporte à Casino ou l’inverse.

    Répondre
  • 25 août 2015 - 22 h 29 min

    @Jean35000: là je suis d’accord (je fais vite parce que je viens de pondre un pavé encore en modération)
    coluche, sa solution devait être temporaire, mais comme il est parti trop tôt…

    sinon en 2008, le pire à été éviter, mais à ce moment là, les politiciens auraient pu imposer toute les réglementations, garde fou et autre imaginer et en stock depuis des lustres parce qu’elles avaient pas le choix
    au final, des pichenettes niveau législation
    une énorme occasion (mondiale) raté (et si ça devait se reproduire, il y a plus l’argent dispo, là ce serait la cata donc même plus de rapport de force possible)
    allez bonne nuit à tous et à plus tard, mais sur un autre billet

    Répondre
  • 19 octobre 2015 - 14 h 26 min

    J’étais passé a coté de cette news…Petite indiscrétion d’un ancien de RDC, Carrefour s’était déjà montré intéressé en 2000, ils avaient même visité les locaux… mais n’avaient pas donné suite, a cette époque ils auraient payé le prix fort, les e-commercants Francais ayant été relativement épargné par la bulle… une autre époque…

    Répondre
  • 19 octobre 2015 - 15 h 40 min

    […] probablement changer de modèle économique et « évoluer » vers un nouveau. Le rachat récent de RueDuCommerce et TopAchat par Carrefour ayant probablement signé la fin du contrat passé entre l’enseigne de grande distribution […]

  • 20 octobre 2015 - 4 h 03 min

    Amazon peut dormir tranquille, les e-commerçants français ne sont pas capables d’envoyer les articles, soi-disant en stock, dans les 12 heures après la commande. Alors Carrefour ou un autre …

    Répondre
  • 20 octobre 2015 - 8 h 31 min

    @hidaho,
    Je n’ai jamais voulu payé un supplément pour une livraison express.
    J’essaie de commander d’abord à RDC, et par défaut à Amazon :
    Commande passéé le dimanche soir livrée le mercredi par RDC dans un relais colis, au mieux le jeudi si expédiée par Amazon, ce qui n’est pas toujours le cas avec les vendeurs tiers.
    RDC est toujours légèrement légèrement moins cher de quelques euros.
    Comparé à RDC, les descriptifs produits de Amazon sont carrément baclés !

    Répondre
  • 28 octobre 2015 - 12 h 34 min

    […] Auchan, au profit encore une fois de Mutares, laisse également planer un doute sur cette enseigne. Carrefour qui s’offre RueDuCommerce et TopAchat. D’autres tractations ont lieu en sous-marin et à ce rythme, le nombre d’enseignes […]

  • 9 octobre 2018 - 9 h 35 min

    Une machine qui se grippe souvent.

    Fervent acheteur rue du commerce pendant des années, j’ai basculé sur top achat lors du rachat de ce dernier pas rdc et bénéficier d’un sav efficace. Depuis que carrefour a mis son nez dedans j’ai de nouveau effectué quelques achat chez rdc, mais sur 8 commandes entre moi et mon fils, 4 seulement son arrivé au magasin carrefour. Le livreur prétextant que le dépôt était fermé, un jour de semaine!!
    Mais c’est erreur non pas été relivré, mais renvoyé chez rdc.. Bien sûr c’était des produit en promo. Et remboursé en bon d’achat. Il faut bien gueulé pour un remboursement. Le produit en promo n’y est plus… en promo, et impossible de se le faire réexpédié au tarif acheté.
    Le remboursement est long… Les conseillers mal aimable, ils nous raccroche au nez. Une honte…

    Du coup je retourne chez top achat. C’est la même maison mais j’ai jamais eue de souci avec eux… Et les livraison nickel dans les commerces du coin. Par contre, je suis pourtant dans une grande ville mais les dépôts sont de moins en moins nombreux et reste pas longtemps dans la liste… L’une d’entre elle ma expliqué qu’elle en avait raz le bol de la logistique des livreur, surtout en période de fête ou c’est vrai, cela devenait difficile de rentrer dans le petit magasin archi plein. Elle n’avait plus de place pour les vêtements de ces clients (un pressing)….

    En tout cas carrefour n’a pas amélioré rdc bien au contraire ni le moteur de recherche de leur site(carrefour) toujours aussi pourri.

    Répondre
  • 26 octobre 2018 - 23 h 39 min

    […] Depuis un an les administrateurs judiciaires ont pu voir l’évolution et le retour à un quasi équilibre pour Grosbill qui était bien plus mal en point en Juin 2017. Cela dans une période compliquée sur le marché informatique : Hausse du prix de la mémoire vive, problèmes de disponibilité sur les processeurs qui affectent les prix des composants, des machines assemblées et même des machine portables. Concurrence féroce d’autres magasin et montée en puissance de concurrents comme LDLC qui s’est offert Materiel.net, des rapprochements Fnac-Darty ou Carrefour-RueDucommerce.  […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *