Razer Book 13 : un 13.4 pouces très sobre sous Tiger Lake

Le Razer Book 13 est un portable très élégant qui a le bon goût d’oublier un petit peu le monde des LEDs RGB. Loin de l’agitation clignotante des machines de jeu, il se concentre sur un design assez clair.

Le Razer Book 13 est un bloc de métal sans fioritures, une machine que l’on s’attend plus à retrouver au catalogue d’un constructeur comme HP, Apple ou Lenovo plus que de cette marque connue pour son approche très disco RGB du design. Et c’est plutôt une bonne nouvelle que le constructeur US retrouve également la voie d’une esthétique plus assagie. Il est bien plus simple aujourd’hui d’investir dans un portable Razer comme outil de travail qu’il y a quelques mois.

Razer Book 13

Le nouveau Razer Book 13 est à la fois fin et léger, il a été pensé pour un public assez large avec une promesse de productivité plus que de l’habituel conception 100% “Gaming” de la marque. Ce qui ne l’empêche pas de se positionner assez haut sur le segment question tarif. Le modèle de base étant annoncé en précommande à 1299.99€.

Pour ce prix, on retrouvera un Intel Core i5-1135G7 associé au circuit graphique Intel Iris Xe et un écran FullHD. La mémoire vive ne dépassera pas les 8 Go et le stockage les 256 Go. L’engin se concentre en fait sur d’autres détails, pas uniquement sur la performance brute et les capacités de la machine qui iront crescendo avec les autres modèles. Sont en effet prévus sous cette même appellation Razer book 13 deux autres solutions : un modèle FullHD tactile en Core i7-1165G7 et Iris Xe avec 16 Go de ram et 256 Go de SSD à 1699.99€. Et une solution UltraHD tactile toujours sous Core i7-1165G7 et Iris Xe avec autant de mémoire vive mais un SSD qui passe à 512 Go et à 1999.99€.

Razer Book 13

Toutes ces solutions bénéficieront d’une finition exemplaire et correspondront à la plateforme Intel EVO. Le châssis mesurera 29.5 cm de large pour 19.85 cm de profondeur pour 15.15 mm d’épaisseur. Un encombrement exemplaire pour un portable de cette diagonale de 13.4 pouces puisqu’il correspond à un format de feuille A4 standard. Le Razer Book 13 ne pèse que 1.34 Kg ce qui en fait un vrai engin de baroudeur. La coque, réalisée en aluminium usiné, abrite un écran qui occupe la quasi totalité de l’espace disponible. Il est entouré de bordures très fines qui permettent un affichage en 16:10 mais également l’emploi d’une webcam 1 mégapixel avec détection infrarouge de visage. La dalle de l’écran est protégée par un verre Gorilla Glass 6 de Corning.

Razer Book 13

La certification Intel EVO apporte des points positifs à l’ensemble comme la présence de deux ports Thunderbolt 4 qui permettront, par exemple, de piloter l’engin avec une carte graphique externe. L’autonomie est également excellente puisque Razer promet 14 heures d’usage réel. Une batterie performante qui autorisera une recharge rapide avec 4 heures d’usage pour 30 minutes de connexion au secteur.

Razer Book 13

Un port HDMI 2.0 plein format permettra de connecter facilement un écran externe, un port jack combinant casque et micro est également présent ainsi qu’un lecteur de cartes MicroSDXC et un port USB 3.1 Gen1 plein format. Une connectique suffisante, combinée à un Wifi6 et du Bluetooth 5.1, pour un usage mobile mais qu’on pourra facilement amplifier en sédentaire avec un hub Thunderbolt. A noter que, pour une fois, l’effort de distribuer les ports Thunderbolt 4 de chaque côté a été pris en compte. On pourra donc alimenter l’engin sans avoir a faire courir un câble USB Type-C derrière la machine.

Le Razer Book 13 a également mis l’accent sur une foule de petits détails sympathiques. Comme la présence d’un gestionnaire audio amplifié THX, l’engin pourra spatialiser du son ambiant et même piloter un casque en 7.1. Razer espérant probablement vendre des casques de sa marque en même temps. Quatre microphones sont également répartis sur le châssis de manière à traiter le son du mieux possible en éliminant les bruits parasites. Les enceintes sont placées autour du clavier pour avoir un impact direct sur l’utilisateur.

Razer Book 13

Le clavier est de type chiclet, classique, il propose une bonne exploitation de l’espace disponible même si les touches fléchées haut et bas subissent le sort classique d’un demi format. Sous chaque touche, on retrouvera un rétro éclairage LED RGB Chroma indépendant, un gadget programmable qui permettra d’identifier les touches de raccourcis suivant des profils. Le pavé tactile est large et profond, situé au centre du repose poignets, en léger décalage à droite de la barre espace. Un choix judicieux pour ce type de format 13.4″ compact.

Razer Book 13

Bref un très bel engin, pas donné bien sûr mais au moins cohérent et bien construit. Associé à une solution graphique Thunderbolt externe, le Razer Book 13 est une machine qui a beaucoup de qualités. Il faudra juger sur pièce pour savoir si elle correspond bien à ses promesses en terme de qualité d’image et d’autonomie. Voir  également ce que les puces Tiger Lake et Iris Xe donnent sur le terrain. Mais, dans l’ensemble, Razer propose un engin surprenant de compacité et d’élégance, ce qui n’est pas pour me déplaire.

Soutenez Minimachines, partagez le !


Jaune
5 commentaires sur ce sujet.
  • 6 novembre 2020 - 18 h 46 min

    Dommage cette insistance à vouloir toujours des écrans tactiles. Après, j’ai eu tellement de mauvaises surprises avec le support razer que je n’y retournerai pas comme ça … C’est un peu comme les produits Apple, tout est mis sur le design extérieur quitte à faire des concessions sur le design intérieur qui laisse passer des erreurs impardonnables.

    Répondre
  • 6 novembre 2020 - 23 h 38 min

    Je n’ai jamais compris la hype pour cette marque.
    Leurs produits ne sont pas meilleur que la concurrence. Les prix ne sont pas des plus compétitifs.
    Cette marque est surcoutée.

    @ David Liouville,
    Je ne suis pas pro Apple bien le contraire mais je reconnais qu’Apple sait faire de bons produits (tout comme MS). Des produits cher en final mais bien construit/assemblés.

    Répondre
  • 6 novembre 2020 - 23 h 41 min

    Petit oublié à propos de Razer,
    Leurs produits ne sont même pas fiables (comme Leurs souris ou leurs manettes qui ont des problèmes de fiabilité qui rend le produit HS assez rapidement)

    Répondre
  • 8 novembre 2020 - 1 h 50 min

    Pour razer leur fiabilité vaut celle d’autres grandes marques dans le gaming, maintenant j’avoue que niveau souris mes razer naga ont tenu 3 ans chacune…et je suis passé ensuite à une roccat nyth qui a tenu presque deux ans, encore sous garantie j’ai eu de la chance, du coup je n’ai pas perdu d’argent. On verra ce que cela donnera à présent avec ma logitech Logitech G604, décidément le sans fil j’adhère pour une souris mais j’aurai pas dit non à quelques boutons en plus je me sens limité quand je lance un mmo comme en ce moment. Par contre j’en connais qui ont leur souris razer depuis pas mal d’années, cela doit être la loterie les souris… Mon nostromo par contre est encore là après 8 ans.

    Mais globalement les produits razer répondent aux demandes des joueurs, comme aujourd’hui avec la naga trinity avec des plaques interchangeable même si j’étais partie sur l’idée de la nyth à la base peu de fabricants tentent ce type de produits modulable. De même razer n’a aucune conccurence réel chez les grandes marques pour les claviers une main comme les tartarus et autres. Bon je suis passé à quelque chose de bien plus chère, mais un coup de coeur d’une petite marque, le clavier azeron que est un régal à utiliser ! Bref tout pour dire que pour moi razer a séduit les clients en proposant des produits ou il y avait de la demande, la ou les conccurents se montrent plus timide en général, puis leur logiciel pour leurs claviers-souris c’est quand même infiniment meilleur que ce que je me tape actuellement avec logitech et ma souris.

    Répondre
  • 9 novembre 2020 - 22 h 43 min

    Écran 16/10 c’est oui !!!

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *