Les nouvelles cartes Raspberry Pi 4 tournent à 1.8 GHz

Après l’annonce de Raspberry Pi OS Bullseye, la fondation indique que certaines nouvelles Raspberry Pi 4 ont un SoC capable d’atteindre la fréquence de 1.8 GHz.

La sortie de la première image de Raspberry Pi OS construite autour de Debian Bullseye a permis des aménagements intéressants à la fondation et  prépare le terrain pour ses futures évolutions. Mais c’est également le moment choisi pour annoncer que certaines nouvelles cartes Raspberry Pi 4 sont désormais capables de fonctionner nativement à 1.8 GHz.

Une Raspberry Pi 4 nouveau modèle

Elles retrouveront alors la même fréquence de fonctionnement que les Raspberry Pi 400. Passant de 1.5 GHz max à 1.8 GHz. Les cartes concernées sont les modèles en 2 et 8 Go de mémoire vive dont la carte présente les composants indiqués ici dans un cercle. Il s’agit d’un circuit destiné à gérer l’alimentation du SoC Broadcom. Si votre carte est construite de cette façons alors elle est censée pouvoir gérer une fréquence maximale de 1.8 GHz sans soucis.

La fondation a procédé à des tests et a certifié cette fréquence et le voltage correspondant pour l’atteindre. Le nouveau circuit détaillé ci-dessus  suffit à proposer le courant nécessaire pour assurer une alimentation stable même lors du calcul de tâches très lourdes. 

Minimachines-11-2021

Une Raspberry Pi 4 « Launch »

Et les vieilles cartes alors ?

L’arrivée de Raspberry Pi OS Bullseye assure une plus grande possibilité d’overclocking pour les cartes dénuées du circuit de gestion électrique mentionné ci-dessus. La plupart des cartes Raspberry Pi 4 tiennent parfaitement en production avec une fréquence de 1.5 Ghz en augmentant un peu le Core voltage. Le dernier firmware intégré à l’image de Raspberry Pi OS Bullseye traitera cela de manière automatique. Il proposera la meilleure tension pour suivre les besoins en énergie du SoC suivant vos réglages. Vous pouvez donc essayer de tenter l’aventure du 1.8 GHz en éditant votre fichier config.txt et en ajoutant la ligne arm_freq=1800 à la fin. 

Si à la suite de cette manoeuvre vous rencontrez des soucis de stabilité, vous pouvez tenter de baisser la fréquence en diminuant le chiffre de 50 MHz en 50 : arm_freq=1750arm_freq=1700 etc jusqu’à ce que vous trouviez la fréquence adaptée à vos usages. Attention toutefois à prévoir une dissipation en fonction de vos choix. Le SoC sera plus chaud à 1.8 GHz qu’à une fréquence inférieure.

La fondation note également que le fait d’utiliser une fréquence plus élevée peut rendre votre carte inopérante, le système plantant avant la fin de son démarrage. Prévoir une seconde carte ou une machine externe pour éditer votre fichier config.txt est donc préférable avant de se lancer dans l’opération.

Raspberry Pi OS passe à Bullseye, le nouveau système Debian


Rivière
7 commentaires sur ce sujet.
  • 10 novembre 2021 - 16 h 10 min

    Le SoC reste exactement le même ou bien les problèmes de chauffe (qui collent au basques de cette version 4 depuis son introduction) ont été résolus, permettant de monter en fréquence sans avoir en prime de quoi faire ses œuf au plat version geek?
    Le PI400 avait de la place pour une tôle de dissipateur… Là, si c’est pour qu’en pratique la fréquence baisse après quelques dizaines de seconde d’usage intensif je ne verrais pas bien l’intérêt.

    Répondre
  • 10 novembre 2021 - 16 h 48 min

    L’article indique que l’alimentation est différente, il faut donc croire que sur les précédentes version de la PI4 c’est un défaut de celle-ci quand le processeur demander trop de puissance que la carte plantait totalement.

    Répondre
  • 10 novembre 2021 - 17 h 42 min

    L’alimentation :
    Je pense que toutes les cartes de type R-PI on plus ou moins le meme problème a ce niveau .
    Ayant le premier R-PI livré avec une alimentation de qualité de 1 Ampère de chez RS ,cette alimentation n’était pas superbe pour la version R-PI-2 .
    J’ai donc acheté l’alimentation R-PI 2 de 1.5 Ampère Officielle pour ce modèle qui marcha aussi avec le RPI-3 .

    Ma première alimentation de chez RS de 1 Ampère fait tourner ma Mini PLAYSTATION Officielle sans aucun problèmes.

    J’ai reçut ce matin mon KIT RPI 400 qui contient tout dans la boite ainsi que le Zero 2W pour lequel je pense racheter une cartouche de GPI CASE .

    Répondre
  • bob
    10 novembre 2021 - 21 h 12 min

    La révision de soc dans la pi 400 est désormais partagée par les pi 4, c’est ce qui fait la différence. On overclocke bien jusqu’à 2.2 et avec le gros dissipateur sur la pi400, ça marche bien et ça chauffe pas trop.

    Répondre
  • bob
    10 novembre 2021 - 21 h 26 min
  • bob
    11 novembre 2021 - 10 h 46 min
  • 14 novembre 2021 - 19 h 39 min

    C’est bien la révision du circuit imprimé et pas la révision du SoC qui compte, selon le communiqué de raspberry pi.

    La révision du SoC quant à elle corrige un soucis d’allocation mémoire, entre autre.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *