Prise en main du HP Pavilion X360 2016

Le HP Pavilion X360 2016 sera décliné en 11,6 et 13,3 pouces pour un tarif de base de 349€. A bord de l’engin, une solution Intel Skylake qui sera proposée dans différentes versions avec des capacités de mémoire assez larges et des stockages variables. Bref, sous l’appellation de base se cache une forêt de machines techniquement très différentes. Cette prise en main s’intéressera donc aux bases du produit.

Et ces bases sont plutôt saines avec pas mal de points très encourageants techniquement. Le 13,3 pouces exposé au MedPi montrait assez bonne figure même si quelques détails vont chagriner certains.

 

HP Pavilion X360

Et ce détail est plutôt cosmétique puisque le choix des bandes “décoratives” situées sur le repose poignet est pour le peu étonnant. Sur l’ensemble des personnes interrogées sur place, pas mal de collègues donc, aucune ne comprenait vraiment le choix de la marque. Le côté gris foncé du matériau du châssis passe sans soucis mais le fait d’avoir rehaussé ce dernier avec  ces lignes passe assez mal.

HP Pavilion X360

Non pas que ce soit vraiment laid, disons que c’est plutôt inattendu. Le problème c’est que le HP Pavilion X360 perd un peu de sa sobriété avec ce détail. Une sobriété qui plait d’habitude aux utilisateurs professionnels mais qui engage également un petit peu l’image de l’engin en tant que solution classique. Non pas que ces rayures soient particulièrement bizarres ou dérangeantes mais elles brisent l’image de PC “à tout faire” que l’on apprécie en général avec ces machines. On ne peut pas dire non plus que les designers de la marque aient proposé quelque chose de véritablement révolutionnaire… C’est un choix assez incompréhensible en fait. Ni utile, ni moche, ni beau… Juste présent histoire de mettre quelque chose. Pour se démarquer de la concurrence ? Peut être.

HP Pavilion X360

Pour le reste, on a bien droit à un clavier confortable sur ce modèle 13,3 pouces. La disposition Qwerty est très habituelle et hormis les touches fléchées haut et bas encore et toujours laissées plus ou moins à l’abandon de l’espace disponible, l’ensemble est confortable. Le pavé tactile, très profond et disposé sous la totalité de la largeur de la la barre espace propose des clics droit et gauche sur sa partie la plus basse. On ne peut plus classique.

HP Pavilion X360

L’écran est brillant, tactile et capacitif. Logique pour un engin qui se replie sur 360°. On découvre un affichage de base en FullHD via une dalle IPS. Cette définition de 1920 x 1080 pixels sera commune aux modèles 11,6 et 13,3 pouces.

HP Pavilion X360

HP utilise une charnière à double axe, une solution employée par de plus en plus de fabricants pour ce type de solutions très souples. On retrouve au passage la signature Bang & Olufsen, partenaire de la marque pour la conception des enceintes audio des appareils. A gauche, l’ouverture sert à refroidir l’appareil.

HP Pavilion X360

L’équipement du Pavilion X360 2016 est assez impressionnant dans ses versions les plus haut de gamme. L’engin pourra accueillir jusqu’à 16 Go de mémoire vive, des SSD pouvant grimper à 512 Go ou un Disque mécanique de 1 To, le Wifi sera évidemment en 802.11ac et l’autonomie devrait dépasser les 9 heures avec une recharge rapide (HP Fast Charge). Pour un poids de base de 1,33 kg en 11,6 pouces. Pas mal pour un engin pouvant également se positionner en tablette.

HP Pavilion X360

La version 11,6 pouces du HP Pavilion X360 2016 mesurera 19,3 mm d’épaisseur, la 13,3 pouces 19,8 mm. De quoi placer une connectique correcte pour une machine de ce type. A gauche, on reconnait le bouton de démarrage, un port Antivol Kensington  Lock, un port USB 2.0, un port jack combinant sortie casque et entrée micro et le bouton de volume.

HP Pavilion X360

A droite, le lecteur de cartes SDXC, deux ports USB 3.0, une sortie HDMI plein format et la prise d’alimentation accompagnée d’une led indiquant la charge de l’engin.

HP Pavilion X360

La finition est plutôt bonne avec une robe résistant très bien aux traces de doigts. Totalement invisibles sur cette image alors que le salon en était à son deuxième jour d’ouverture. Ce n’était pas franchement le cas de nombreux autres appareils sur le stand. La signature HP qui joue sur le contraste mat et brillant avec un léger renfoncement est plutôt bien trouvée.

HP Pavilion X360

Bref un Pavilion X360 2016 qui pourrait, à partir de 349€ en 11,6 pouces si l’équipement interne est correct, être un des engins à surveiller à la rentrée de Septembre.

11 commentaires sur ce sujet.
  • 23 mai 2016 - 16 h 29 min

    La grille de prix sera déterminante, mais un écran 11.6 pouces en full HD et 9 heures d’autonomie, si ça passe sous les 450 euros en 4Go, ça m’intéresse…

    Répondre
  • 23 mai 2016 - 16 h 41 min

    >La finition est plutôt bonne avec une robe résistant très bien aux traces de doigts.

    Mais pas aux rayures, vu le repose poignet.

    Par ocntre j’avais l’impression en regardant ces photos, que ce marquage donnait du volume, comme si le repose poignet n’était pas plat mais bombé.

    Répondre
  • 23 mai 2016 - 17 h 02 min

    Dommage que la prise Ethernet ait disparu par rapport au modèle précédent.

    Répondre
  • 23 mai 2016 - 18 h 20 min

    @sourioplafond: Faut voir ce que subissent ces machines aussi. Entre les acheteurs aussi délicats que des pachydermes et les gourmettes/montres en acier de certains, ça fait peur… Le matériel de salon n’est généralement pas très gâté.

    Répondre
  • 24 mai 2016 - 0 h 35 min

    Décidément là ou asus ne surprend plus, hp montre pas mal d’activité et tout n’est pas mauvais. Il faut signaler leur excellente prise en charge des mises à jours et fournitures de pilotes depuis le net avec autodétection des modèles et proposition automatique des pilotes compatibles. Pas tout le monde le fait.

    Répondre
  • 24 mai 2016 - 10 h 05 min

    Merci Pierre pour cette prise en main, je rejoins Dadoo sur l’impression que HP essaye tant bien que mal de faire des efforts. De mon côté j’ai l’impression que Asus semble se reposer sur ses lauriers, et parfois même fait régresser des modèles d’une année sur l’autre.

    Répondre
  • 24 mai 2016 - 10 h 11 min

    aucune info sur les claviers, retro-éclairé ou pas ?

    moi qui cherche une p’tite machine type yoga, une de plus dans ma liste… par contre c’est pas cette gamme qui devait voir arriver le nouveau proc AMD ?

    Répondre
  • 24 mai 2016 - 10 h 24 min

    @sourioplafond @PierreLecourt ce n’était pas une boutade le coup des rayures? Rappel avec leur design particulier?

    Répondre
  • 24 mai 2016 - 10 h 29 min

    Pour le reste machine intéressante, à voir le rapport équipement/config mais ca pourrait venir remplacer ma transformer T100 first gen toujours efficace mais vieillisante. En tout cas ce système de 2 en 1 me plait pas mal. 😊

    Répondre
  • 24 mai 2016 - 11 h 31 min

    @Nytho0: un petit peu oui…

    Répondre
  • uko
    25 mai 2016 - 10 h 36 min

    @Dimitri:
    Au delà de se reposer sur leurs lauriers, j’ai l’impression qu’Asus bascule vers le low cost.
    Au lieu d’innover pour reprendre des parts de marché, ils sortent de nouvelles générations de leurs gammes déjà existantes, mais souvent moins qualitatives que la génération précédente.

    J’espère qu’ils vont se reprendre, je suis un grand fan de leurs 17″ gamer ROG.

    En ce qui concerne cet HP, il me semble tout à fait séduisant. En lecture rapide, j’ai eu l’impression qu’il s’agissait de leur dernier ultrabook, et les finitions m’avaient l’air sympa. J’ai vu le prix et j’ai relu, rien à dire tout à l’air bien conçu et pour une machine de cette gamme c’est vraiment bon!

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *