PremoBox, une solution Linux ultracompacte et super maligne

PremoBox est une vraie trouvaille, un objet de la taille d’un paquet de cartes qui propose tout l’attirail nécessaire à la réalisation d’un mini serveur maison, aussi bien pour de la domotique que comme une passerelle de réseau interne.

Le seul défaut de cet engin est qu’il est apparu sur Indiegogo, le site de financement participatif que je ne porte pas spécialement dans mon coeur. Pour le reste c’est une machine extraordinaire.

On retrouve dans un encombrement minimal un équipement très complet. La base est un SoC double coeur en Cortex-A7 cadencé à 1 GHz. ce n’est pas la machine la plus performante de l’année donc mais son rôle n’est pas là, son petit gigaoctet et jusqu’à 64 Go de stockage maximum grâce à 2 lecteurs de cartes SDHC. Cela suffit a piloter une distribution Linux ou un Android même si un usage en tant que TV-Box ou PC d’appoint n’aurait pas trop de sens.

Minimachines.net

En regardant le boitier on se rend compte qu’il est bardé de connectique,  Ses 10.5 cm de profondeur pour 6.5 cm de large et 2.9 cm d’épaisseur suffisent à héberger les habituels ports HDMI et USB 2.0 (X5 tout de même) mais également un port SATA SI et surtout trois ports Ethernet Gigabit. Un port SATA permettra de lui rajouter un stockage externe et un port audio jack 3.5 mm est également présent. Un module Wifi est également disponible en option avec deux emplacements d’antennes externes.

L’alimentation se fait via un module extérieur, la machine n’a besoin que de 5 volts pour fonctionner mais on peut tout de même l’éteindre avec un petit bouton. Un petit capteur infrarouge est également disponible pour interpréter des signaux d’une télécommande.

Minimachines.net

Avec 3 ports réseau, l’usage le plus passionnant de l’engin est évidemment de l’intégrer dans votre réseau : Plusieurs usages sont proposés avec le logiciel fourni.

  • La PremoBox peut devenir une sorte de filtre permettant un contrôle du web. Une manière simple d’éviter que des utilisateurs ne disposants pas des droits nécessaires se retrouvent à surfer n’importe où.
  • Un Hot Spot Wifi.
  • Une Piratebox-like.
  • Un système de streaming vidéo.
  • Un mini cloud perso.
  • Une base domotique programmable.
  • La solution peut également exploiter une solution de chiffrement TOR pour rendre votre navigation internet anonyme.
  • L’objet permet également de créer des ensembles de réseaux sur votre structure Ethernet afin de ne pas laisser la porte ouverte à tous les contenus pour tous les utilisateurs.

Chaque unité est proposée à 179€ en version de base sur Indiegogo, la version Wifi est proposée pour 10€ de plus en mono antenne et 20€ pour deux Wifi différents sur deux antennes. Une version à 219€ avec une distribution Linux pré-installée et du Wifi sera également disponible. Je ne saurais que conseiller au constructeur de proposer l’objet en direct ou sur KickStarter afin de trouver les fonds nécessaires. En réalité la structure derrière PremoBox est Italienne et ne propose que 12 PremoBox en vente. Le financement demandé est donc impossible ou presque : 2358€ sont demandés ce q’il sera impossible a atteindre même en vendant les 12 PremoBox proposées. Il faudrait des centaines de contributeurs à 5 et 10€ pour que le projet soit financé.

Minimachines.net

Alors pourquoi Roberto Premoli qui est derrière ce projet le lance t-il sur Indiegogo ? Probablement pour prendre la température et voir l’écho qu’aura sa proposition sur le public. Si tel est le cas, je serais super encourageant pour cette idée. L’objet est parfait en apparence, si la distribution Linux fait le job de manière transparente et Open-Source, il y a un très beau projet à proposer sur le marché.

Source : NotebookItalia

18 commentaires sur ce sujet.
  • 3 novembre 2015 - 17 h 26 min

    Les boites magiques qui font tout et même le café, on connait. Bizarrement aucune n’est sur le marché.
    Résultat, ce “truc” est soit une minimachine très chers pour ce que c’est, soit un routeur très chers pour ce que c’est.

    Répondre
  • 3 novembre 2015 - 17 h 29 min
  • 3 novembre 2015 - 18 h 00 min

    Je pense que c’est juste un scheild pour une cobieboard2 ou je me trompe?

    Répondre
  • 3 novembre 2015 - 18 h 02 min

    Arg, enfin une miniboite avec plus de 1 port Gigabits, 3 c’est le Pérou!
    Par contre le prix, c’est pas génial.
    Une miniboite avec 1go de ram un arm dual core, headless sans wifi, avec au moins 2 ports gigabits, à 50 euros ça serait cool.

    Répondre
  • 3 novembre 2015 - 19 h 40 min

    J’ai déjà vu ce truc listé sur un site chinois il y a belle lurette (désolé je ne sais plus où), donc très septique quant à l’honnêteté des gens qui sont derrière…

    Répondre
  • 3 novembre 2015 - 19 h 44 min

    Bonsoir,
    Le féminin de ‘malin’ est ‘maligne’… ;-)
    Cdt.

    Répondre
  • 4 novembre 2015 - 0 h 16 min

    à part les 2 ports réseau supplémentaires et 1 port USB, il n’y a guère mieux que les solutions du type Raspberry à 35 €
    disons qu’a 50€ on a le pi le boitier et l’alim

    et là il y a beaucoup moins de support et de communauté

    Répondre
  • 4 novembre 2015 - 9 h 25 min

    “Une machine extraordinaire”

    Vraiment ?
    A part le double port gigabit, je vois pas bien l’avantage par rapport à une cubieboard2 par exemple ?
    D’autant plus que le proc est parfaitement insuffisant pour faire du gigabit, alors en double…

    Répondre
  • 4 novembre 2015 - 9 h 53 min

    cette carte me fait penser a celle ci:
    http://pcengines.ch/apu.htm (+/- 160€ avec boite et alim)

    moi je l’utilise pour faire tourner PFsense.

    c’est une alternative …

    Répondre
  • 4 novembre 2015 - 10 h 14 min

    @eugene et @Mr Bof: J’adore vos “A part”…

    Évidemment avec des “à part” on peut trouver tout un peu banal.

    Pierre Gagnaire, à part la bouffe je vois pas la différence avec mon bistrot.

    Répondre
  • 4 novembre 2015 - 11 h 00 min
  • 4 novembre 2015 - 12 h 22 min

    @Pierre Lecourt:
    Si j’ai utilisé “A part”, c’est que les mots ont un sens!
    Et Kriss vient de le confirmer, c’est une cubieboard inside
    CQFD

    Répondre
  • 4 novembre 2015 - 14 h 07 min

    @poluket:

    Ils ne vendent pas en direct aux particuliers ;)

    mais je l’ai trouvée sur un autre site : http://www.miniserver.it/kit-apu-1d4.html

    @Pierre

    Je suis souvent d’accord avec toi, mais la je pense que tu t’enflammes un peu.Pour l’usage que tu décris, les cartes alix de PC engines permettent depuis quelque années de se faire pour pas cher un boitier avec ces fonctionnalités. Avec leur nouvelles cartes apu, tu n’est même plus limité en puissance de traitement. Et en plus il a des gens bien qui ont fait des tutos sur comment installer les OS spécialisés qui existent dessus. Donc rien de vraiment nouveau en terme de fonctionnalités.

    En plus, il est sur IndieGoGo, et comme tu l’as noté, il n’as que 12 boitier a fournir, donc son objectif est pas très clair. D’après son site, la premoboard c’est une carte additionnelle a la cubie board. pourquoi n’essaye-t-il pas de faire financer la premoboard en elle-même ?

    sinon je suis d’accord qu’un projet qui fournirait en kit une carte + un OS + une documentation complète et vulgarisatrice pourrait être intéressant

    Répondre
  • 4 novembre 2015 - 14 h 22 min

    @Tabasco: Je connaissais pas les Alix, pour moi cette PremoBoard et une bonne solution car sans concurrence sur ce secteur avec cette connectique. D’où mon intérêt malgré les remarques précédemment notées.

    Vous oubliez souvent que je ne suis pas une machine et que je ne sais pas forcément tout ce qu’il se passe sur la planète IT. La Alix par exemple, semble très intéressante et abordable au vu du matos embarqué. Mais comme ces boites communiquent peu, c’est difficile de les découvrir.

    Répondre
  • 4 novembre 2015 - 14 h 41 min

    Salut à tous,
    Je cherche un routeur ou minimachines gigabit (3 ports mini, 4 serais super :D), performant, sur lequel on peu installer Tomato ou openWRT, budget max 100 euros. Des conseils? Merci d’avance

    Répondre
  • 5 novembre 2015 - 20 h 56 min

    @Pierre Lecourt:

    C’est vrai que si un ami n’avait pas acheté une carte alix en 2012, je ne serais probablement pas aussi au fait des capacités de cette carte. Après tu est un passionné, comme pas mal de monde aussi dans les commentaires, donc c’est normal que tu t’enflammes de temps en temps. Mais comme c’est toi le patron, ça devient un billet, donc ça se voit plus ;)

    @nisya

    la table des materiels supportés est un bon endroit pour commencer :

    http://wiki.openwrt.org/toh/views/toh_minimal_all?datasrt=availability&dataflt%5B0%5D=supported%20current%20rel_%3D15.05

    (avec tri sur la release et la disponibilité)

    je suis plutot content des produits TPlink actuellement.

    Répondre
  • 5 novembre 2015 - 21 h 33 min

    @Tabasco: J’ai toujours défendu et assumé mon droit à l’incandescence. Je préfère écrire un papier enflammé et me planter plutôt que de jouer au pisse froid et balancer de la news sans état d’âme. Evidemment cela crée des angles particulièrement ouvert pour me malmener derrière, mais j’assume.

    Répondre
  • 7 novembre 2015 - 16 h 09 min

    @Tabasco: Merci. Ca m’avance pas trop en fait :D

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *