Cure de jouvence : Un portable NEC PC9801nv de 1990 RaspberryPisé

Prenez une vieille bécane, un portable NEC PC-9801nv du début des années 1990 et intégrez lui une carte Raspberry Pi pour en refaire un portable tout neuf.

Une petite vidéo repérée par Adafruit qui montre tout simplement le travail d’un bricoleur ayant réussi à intégrer un Raspberry Pi au sein d’un portable Nec. L’opération est plus délicate qu’on ne le pense même si on n’a que peu d’informations sur la méthode employée.

2018-11-27 17_31_30-minimachines.net

Intégrer un écran en remplacement de celui d’origine n’est pas le plus compliqué. La gamme de NEC PC-9800 est assez particulière. Elle est d’abord très localisée puisque sa distribution a été quasi uniquement Japonaise. Sur place, la machine a été très populaire avec une part de marché allant jusqu’à 40% des machines vendues pour cette gamme de PC et qui a eu une durée de commercialisation extrêmement longue.

2018-11-27 17_36_52-minimachines.net

Elle fait partie du paysage historique Japonais en informatique au même titre que le MO5 fait partie du notre et pourtant il ne s’agit pas d’un ordinateur compatible IBM-PC. Son matériel embarqué ne respectant pas les demandes de Microsoft pour faire tourner Windows. Son processeur était un NEC V30HL à 16 MHz accompagné de 40 Ko de mémoire vive et profitant d’un stockage sur disquette 3.5″. 

Le NEC V30 est un processeur assez particulier, il s’agit d’une “création” japonaise qui est en fait un travail de reverse engineering de la part des équipes de la marque. Il était issu du 8088 d’Intel mais amélioré avec plus de transistors et une vitesse de traitement à fréquence égale supérieure à l’original. Il bénéficiait d’un système d’émulation des circuits Intel et pouvait donc faire tourner certains programmes MS-DOS.

Ces particularités, son faible coût et des instructions particulières en ont fait une gamme de puces très populaires. On les a retrouvées dans pas mal de machines dont des solutions signées HP, Tandy, Olivetti mais aussi dans des solutions très propriétaires comme des consoles de jeu d’arcade ou des Psion.

2018-11-27 17_28_20-minimachines.net

Son écran 8.9 pouces à cristaux liquides bleu affichait en 640 x 400 pixels. Il proposait une connectique assez riche située à l’arrière de l’engin mais aussi d’une grosse batterie amovible. 

Devant un parc disponible en occasion assez important, beaucoup de Japonais se sont pris d’affection pour cette vieille machine. Certains les restaurent quand c’est encore possible (Beaucoup de composants chimiques rendent la tâche ardue), d’autres les gardent en l’état. Aujourd’hui un internaute a décidé de passer à la vitesse supérieure.

Il a changé l’écran de base en 8.9″ contre un modèle plus moderne de même diagonale mais surtout il a réussi a connecter le clavier d’origine au travers d’un microcontrôleur Micro ATmega32U4-MU. Une manipulation permettant de transformer ce vieux clavier classique en une solution USB moderne. L’implantation de chaque touche sur le circuit d’origine étant interprété par le microcontrôleur en une lettre correspondant à la frappe.

Il ne lui reste donc plus qu’a1 intégrer une carte Raspberry Pi dans la coque, une batterie, de quoi l’alimenter et la recharger, un inverter pour piloter l’écran et tout autre élément qu’il juge nécessaire pour parvenir au résultat ci dessus. Un PC portable sur une base de carte Raspberry Pi dans le corps d’un NEC PC-9801nv d’origine. La possibilité de piloter le tout avec son clavier étant évidemment un gros plus.

Notes :

  1. Notez que je n’ai pas dit que c’était simple pour autant !
17 commentaires sur ce sujet.
  • 27 novembre 2018 - 21 h 03 min

    Sans être un expert en processeur ,il me semble que c’est le NEC V-20 qui est le compatible Intel 8088 .
    Mon AMSTRAD PPC 512 ,mon extension ATARI ST et mon SINCLAIR PC 200 disposent d’un NEC V-30 compatible 8086 .

    Répondre
  • 27 novembre 2018 - 22 h 24 min

    “Son processeur était un NEC V30HL à 16 MHz accompagné de 40 Ko de mémoire vive …”
    40 Ko de RAM en 1990, c’est très peu. Un 6 (pour 640 Ko) n’aurait-il pas été oublié ?
    Je trouve que cette “mise-à-jour” n’est pas aboutie du fait de l’emploi d’un écran aux dimensions d’origine visiblement trop petit au regard de l’interface graphique. Mettre un écran plus grand aurait permis d’en faire une machine pleinement utilisable.
    Mais bon, c’est déjà une belle réalisation qui permet de profiter du plaisir d’un vieux clavier.

    Répondre
  • 28 novembre 2018 - 0 h 40 min

    Quelle bonne idée, un laptop sous Raspberry ! Un modèle malheureusement inaccessible pour moi, je ne suis pas bricoleur. Cependant, je suis très fier de mon Thinkpad X200 (pleinement utilisable) sous Lubuntu avec 4Go de RAM et un SSD de 240 Go, même si je génère bien souvent des commentaires moqueurs. Et pourtant, quel confort d’utilisation !

    Répondre
  • 28 novembre 2018 - 8 h 31 min

    Pour des EeePC avec un clavier/écran sans doute plus facilement interfaçables qu’un tel ordinosaure et des ports USB externes aptes à être recâblés… Ce serait pas mal, en utilisant une carte de développement avec les bonnes connectiques (y compris antennes Wifi).

    Répondre
  • Xo7
    28 novembre 2018 - 8 h 56 min

    Cela (re)donne des idées.. Des interfaçages tout faits ancien clavier / nouveau clavier est ce que cela existe ?

    Répondre
  • Xo7
    28 novembre 2018 - 9 h 01 min

    @yann: oui mais il y a quand même beaucoup moins de place dans les eeepc que dans les ordinosaures !

    Pierre hier il n’y avait pas que toi qui était sur la touche…ton site aussi.

    Répondre
  • 28 novembre 2018 - 9 h 54 min

    @pierre : j’aimerais faire ce type d’intégration, mais avec un PC plus récent. Seulement, quel type de connecteur puis-je trouver dans le commerce pour pouvoir garder le clavier intégré et le connecter à un port USB classique ?

    Répondre
  • 28 novembre 2018 - 10 h 09 min

    Pas mal du tout…

    Mais j’ai balancé mon vieux Toshiba.
    Mais j’ai un eeePC que les gamins on cassé la prise d’alim. Je le jette pas du coup.

    Répondre
  • 28 novembre 2018 - 10 h 15 min

    Si vous lisez bien le site de Pierre, vous avez vu ce produit : https://www.minimachines.net/actu/diskio-pi-52238

    Dans le produit, il y a une carte qui faciliterai le travail d’intégration d’une rasp dans un portable parce qu’elle contient, sur un seul PCB, ce que l’on a d’habitude de voir sur trois. On a les déports des ports USB, l’équivalent d’un module V56 pour gérer l’écran du portable etc…

    Sinon il y a toujours la possibilité de démarrer le PC sur stick USB avec Rasbian dessus…

    Répondre
  • 28 novembre 2018 - 21 h 09 min

    Zut j’avais mis une réponse, et au moment de valider, j’ai eu un écran avec une éponge :(

    Bon je résume :
    – j’ai de vieux portables PC de 10/12 ans avec USB et processeur Core ( Duo ou 2 Duo) est qu’il peut y avoir un intérêt, à part pour le fun, à réaliser ce type de transformation ?
    – j’ai d’anciens portables Apple : Ibook bullet proof / palourde orange avec CM grillée, Powerbook Duo 230, 140, 165, 170
    Alors à votre avis, est il possible de tenter quelque chose avec ces machines ? peut être l’ibook, parce que assez moderne avec USB ? et comme la CM est grillée …
    – j’ai aussi d’anciennes machines de bureau comme des imac première génération, des Macs Plus, SE30 … laisser les encore fonctionnelles (de mémoire un Mac Plus sur les 3 ou 4 présents et peut être le SE30) et plutôt réserver ces machines pour une évolution avec CM intel/AMD ?

    J’avais aussi un Duo 280C, 2 Apple Portable et un PowerBook 170 (le premier Apple avec LCD Actif) tous volés lors d’un cambriolages par deux mecs bourrés et alcooliques … je n’ai jamais réussi à savoir ce qu’ils avaient bien pu faire de ces machines. Elles ont sans doute finies dans un poubelle, parce qu’à part un Portable aucun n’était en état de démarrer :(

    @+

    Répondre
  • 29 novembre 2018 - 7 h 46 min

    Bonjour,
    Merci beaucoup pour cet article, et le reste aussi.
    Salutations.
    Sylvain Bonnet Passemar

    Répondre
  • 29 novembre 2018 - 14 h 34 min

    @pmwiki: hello, j’ai failli acheter un X200 pour le recycler mais une chose m’en a dissuadé : la partie graphique. Pourrais-tu me confirmer si tu peux lire des vidéos youtube en 720p/1080p à 60fps ou bien si ça saccade ? Merci pour ton retour.

    Répondre
  • 29 novembre 2018 - 15 h 42 min

    @prog-amateur:
    Prog-amateur,

    Je ne comprends pas ta question (je suis professeur de latin, je ne suis pas geekologue). Pourrais-tu me mettre en lien une video que tu veux que je teste ?
    Comment vérifier ton histoire de 60fps ?

    Répondre
  • 29 novembre 2018 - 16 h 25 min

    @pmwiki: énorme ta réponse ! Moi je dis, un prof de latin qui installe Lubuntu sur un X200 et qui ne se revendique pas geek, c’est une personne humble ! C’est plus simple à faire que tu ne le penses. Il suffit d’aller sur ce lien Youtube :
    https://www.youtube.com/watch?v=1Oku4KXWnuI
    Puis au niveau du lecteur d’aller sur l’icône en forme de roue dentelée (en bas à droite) et de sélectionner “Quality 720p60” et voir si ça saccade. Refaire la manip pour “Quality 1080p60”.
    Si tu n’y arrives pas, pas de problème, je te remercie d’essayer, c’est déjà gentil de ta part.

    Répondre
  • 30 novembre 2018 - 15 h 24 min

    @prog-amateur:

    J’ai fait la manipulation:
    – en 720p tout va bien
    – en 1080, ça a saccadé deux fois puis tout a bien marché.

    Je te remercie pour tes compliments.

    Répondre
  • 30 novembre 2018 - 23 h 43 min

    @pmwiki: MERCI à toi ! tu es au top. Et bien je pense que je peux probablement me mettre à fouiner les anciens Thinkpads histoire de dénicher un bon modèle à remettre au goût du jour !

    Répondre
  • Tof
    6 décembre 2018 - 11 h 16 min

    @prog-amateur:
    Regarde aussi du côté du X201: même format que le X200 mais avec processeur Core i5 1ere generation (Intel Core i5-540M), plutôt que le Core2Duo ;)

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *